Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

14/10/2016

La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain

F.Hollande.jpg

Extraits de " Un président ne devrait pas dire ça "

« La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain.» - « D'une certaine façon, si on arrive à lui offrir les conditions pour son épanouissement, elle se libérera de son voile et deviendra une Française, tout en étant religieuse si elle veut l'être, capable de porter un idéal

« Finalement, poursuit François Hollande, quel est le pari que l'on fait ? C'est que cette femme préférera la liberté à l'asservissement.»

« Que le voile peut être pour elle une protection, mais que demain elle n'en aura pas besoin pour être rassurée sur sa présence dans la société », note encore le président de la République. Fin des extraits

I

Ces affirmations le cul entre deux chaises ne caractérisent pas seulement la « vision républicaine » de la femme émanant d’un Président issu des gauches dont un voile viendrait brouiller l’esprit, mais correspond aussi à une large fraction de ces gauches favorables à l’immigration refusant de regarder de plus près qui l’on doit accueillir ;

ces gauches vivent dans l’illusion du pouvoir ou de la prise du pouvoir, minées par un clientélisme forcené, depuis environ une trentaine d’années, font le jeu des fanatiques ou radicaux musulmans qui n’en demandaient pas tant ;

en conséquence, ces gauches participent à installer le communautarisme contre " les Droits de la femme et de la citoyenne " car d’un coté Hollande ne peut pas dire la gauche aurait pu être la plus critique. « Je pense qu'il y a trop d'arrivées, d'immigration qui ne devrait pas être là » et d’autre part ne pas faire le geste politique d’interdiction de tous les voiles islamiques sur l’ensemble de nos territoires ;

en effet ce qui compte n’est pas tant ce que la femme voilée a dans la tête ( au dire de certains ), mais ce quelle représente et de mesurer que, depuis plusieurs décennies, le « port volontaire » des voiles islamiques a eu pour fonction première d’impacter les enfants dès leur plus jeunes âges, afin que ces marqueurs de l’inégalité entre femmes, entre femmes et hommes leur paraissent plus tard naturels ;

c’est ainsi que l’islam politique espère faire oublier que les voiles sont les symboles moyenâgeux à la fois d’une discrimination sexuelle, d’autre part, au nom d’une fausse pudeur, il s’agit de essentialiser les hommes car le but recherché in fine est de séparer les femmes et les hommes dans l’entier espace public – c’est ce que l’observateur ou le lanceur d’alertes appellera l’islamisation de la société – Crab 14 Octobre 2016

I

Suite 1 : Féminisme universel

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/06/feminisme-univ...

I

Suites 2 : Salomé

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/08/31...


29/06/2015

Nul ne peut penser à l'ombre d'une chapelle

Élisabeth_Badinter, Eva_Joly, François_Baroin, François_Mitterrand, Jack_Lang, Jospin, Laïcité, religions

 

Le sens de la laïcité et les lâchetés de la gauche

François Baroin : " Je veux protéger le modèle français de laïcité "

INTERVIEW - Le président de l'Association des maires de France ( AMF ) François Baroin vient de présenter des " recommandations " aux maires confrontés sur le terrain à une remise en cause de plus en plus fréquente du principe de laïcité. Depuis 20 ans, la République " a incontestablement  reculé " sur le terrain de la laïcité, dit-il dans une interview parue dans le JDD. " Mais nous sommes dans une phase de reconquête." Extraits de '' leJDD

 

Faut-il refuser à l'école les menus " de substitution ", comme le réclame Nicolas Sarkozy ?
Le groupe de travail et le bureau de l'Association des maires de France, composés d'élus de droite, de gauche et du centre, ont travaillé sur ce sujet et se sont prononcés sur une recommandation qui a obtenu un large consensus. D'abord, je rappelle que la cantine est un service public facultatif : l'obligation alimentaire relève des familles. Je rappelle aussi que la cantine a un coût pour le contribuable. Nous proposons donc une idée simple : le refus de tout menu confessionnel. Ne nous laissons pas piéger par les mots ! Le terme " menu de substitution " est utilisé par ceux qui veulent utiliser la nourriture au service d'une religion. Mais il n'y a pas de place pour la religion lorsqu'il s'agit de se nourrir. Donc, libre à chaque conseil municipal de décider ou non d'offrir un menu, ou deux s'il en a les moyens et, à l'intérieur de ces menus, pas question de parler de porc ou de poisson. On peut, en revanche, évoquer par exemple le caractère protéiné des menus qu'on donne aux enfants.

 

« Nous proposons une idée simple : le refus de tout menu confessionnel. »

 

N'est-il pas excessif de réclamer, comme vous le faites, que les équipes nationales aient sur les terrains un comportement laïquement exemplaire, en demandant par exemple aux joueurs de ne pas se signer ?
Ce sujet est de l'ordre du symbolique. Les fédérations sportives nationales, comme toute structure accompagnée par l'État, pour partie subventionnées par le contribuable et en charge d'une mission de service public, ont à ce titre une pleine et entière responsabilité dans la mise en œuvre du principe de laïcité. Je rappelle que les règles de la Fifa autorisent, par exemple, le port du voile dans le football féminin. C'est inconcevable dans un pays laïc comme la France. Dans un pays laïc, lorsqu'on porte le maillot de l'équipe nationale, on doit s'abstenir de toute manifestation publique de nature religieuse. Ce qui est vrai pour les sportifs l'est aussi pour les élus. Chacun connaissait la ferveur du général de Gaulle, mais il refusait de se signer lorsqu'il était en responsabilité de chef d'État.

 

En matière de laïcité, faut-il faire preuve de davantage de souplesse ou de plus de fermeté ?
Il faut faire preuve de fermeté. Car la laïcité est avant tout une liberté. Un certain nombre de barrages se sont fissurés par une confusion des esprits, sincère ou entretenue par des gens qui n'acceptent pas le principe de laïcité. Nous avions vécu une situation similaire lors du débat sur le voile à l'école, avant la loi d'interdiction de 2004. Nous vivions sur une incertitude juridique en l'absence de loi. On disait aux principaux des collèges : " Débrouillez-vous, dialoguez et faites ce qui vous paraît le mieux." Aujourd'hui, nous observons la même chose sur toute une série de sujets : les cantines scolaires, les crèches, les sorties scolaires, la gestion des subventions aux associations… Dans nos recommandations, nous rappelons d'abord la nécessité de ne pas toucher à la loi de 1905, car il y a tout dedans. Et nous proposons aux maires de France un guide pratique sur tous les sujets du quotidien auxquels nous sommes confrontés. Lorsqu'il y a des zones d'incertitude, nous en appelons aux ministères compétents. Il faut refaire vivre la laïcité car c'est un bien commun très précieux.

 

Pourquoi dites-vous qu'il faut interdire les congés demandés pour des fêtes religieuses ?
Cette question se pose pour les agents publics : il n'y a pas de place pour la religion lorsqu'on est au ­service d'un service public dans un pays laïc. Or, il y a de plus en plus de demandes de congés pour des fêtes qui ne sont pas intégrées au calendrier actuel des jours chômés. Le refus doit être la règle. Mais, là aussi, il faut un cadre juridique clair. Nous alertons également l'Ordre des médecins sur des certificats médicaux qui pourraient servir d'alibis, à l'appui de ces demandes dérogatoires qui s'avèrent de plus en plus nombreuses. Si quelqu'un veut s'absenter pour une fête religieuse, il doit le faire en prenant sur ses vacances ou en posant une journée de RTT. Mais il n'a pas à demander une dérogation au droit commun -
Fin des extraits – source de l'article :

http://www.lejdd.fr/Politique/Francois-Baroin-Je-veux-proteger-le-modele-francais-739752

 

Madame, vous n'aviez pas dit que vous étiez... [ arabe ]

... prof de français. Je suis prof de français -

( 24/03/2009 - La journée de la jupe : film )

 

Il faut compléter une fois pour toutes la loi de 2004 sur les signes religieux à l’école. Nous affrontons aujourd’hui un problème nouveau : alors que les pressions religieuses étaient en recul depuis des décennies, que le consensus était parfait, certains affichent des exigences religieuses dans la prise en charge d’enfants à peine nés !

 

Ceux qui ont voté la loi de 1905 ne pouvaient pas le savoir : l’enseignement religieux n’avait, alors, pas sa place avant l’âge de raison. Et, on l’a vu avec l’affaire Baby Loup, l’adoption d’un règlement intérieur ne suffit pas à garantir la neutralité dans les crèches

 

La loi religieuse n'est pas au-dessus de la loi politique, pour en finir avec les revendications anti-laïques dit avec justesse Élisabeth Badinter qui sait mieux que personne que sans la critique athée et féministe des religions il n'existerait pas '' Les droits des femmes ''

 

Plus particulièrementen dehors de la laïcité, oublier que c'est essentiellement dans la plupart des pays dominés par les musulmans que la condition des femmes, des athées et des homosexuels est la plus abominable de tout ce qui est imaginable c'est être rien du tout dans le genre affiché par des Emmanuel Todd, Edwy Plenel, Aymeric Carron ou Claude Askolovitch pour ne citer que les plus médiatisés parmi les ennemis de la liberté et de la démocratie

 

Il est temps, urgent de mettre fin aux constants dérapagesd'une génération de « responsables » socialistes etde « responsables » écologistesà l'exemple deMme Mitterrand et Jack Lang qui s'étaient permis vénalement,injustement, outrageusement d'accuser Élisabeth Badinter de délit «  d'ethnocentrisme » parce qu'elle combattait l'acceptation de la polygamie et de l'excision

 

Ensuitevint le tour « éclairé » de Jospin ( l'homme des grands renoncements ) par son refus imbécile d'appliquer fermement la laïcité en laissant les proviseurs décider « avec discernement » s'il fallait accepter les voiles islamiques à l'école, cette classe politique de gauche aurafavoriser l'installation du communautarisme dans notre pays -permis en peu de temps la déconstruction de la laïcité alors que la loi de 1905 est seule susceptible d'assurer la construction d'une société respectueuse de la liberté de conscience et son corollaire la liberté d'expression

 

À noterplus récemment, le délire d'une Eva Joly ( ex-miss du '' chemin du Nord '' )qui proposait, lors des dernières présidentielles, un jour férié pour le judaïsme et l'islam mais pas pour l'athéisme - Crab 29 Juin 2015

Suites : Un jour férié pour la laïcité

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/un-jour-ferie-pour-la-laicite_2.html

 

Un jour férié pour l'Athéisme ?

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/06/17/un-jour-ferie-pour-l-atheisme-5641202.html

 

Signes religieux ostensibles dans les entreprises - suite

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/signes-religieux-ostensibles-dans-les.html

 

Le déni socialiste

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/09/le-deni-socialiste.html

 

En Décembre 1979, sans précédent depuis le 7e siècle, Changelejeu, grand reporter à la maison de l'athéisme, réalisait un entretien avec Mahomet
L'interviewe publiée intégralement sur la page :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/changelejeu-et-mahomet/

 

 

 

 

 

25/03/2015

Les deux font la paire

Aymeric_Carron, Claude_Askolovitch, Dounia_Bouzar, Edwy_Plenel, Jean-Christophe_Cambadélis, Jean-Louis_Bianco, Laïcité, Manuel_Valls, michel_onfray, Nadia_Vallaud-Belkacem, Régis-Debray, Élisabeth_Badinte

En première intention, dans l'esprit de faire plaisir au binôme Boubakeur - Korsia je m'apprêtais à mettre en tête de page leur photo, puis je me suis dit qu'il était plus judicieux de leur dédicacer la photo de Leila Ben Khalifa Tant aimée de Boubakeur la belle tunisienne a su s'attirer les foudres de « nos grands » musulmans de France - qu'importe, puisque en dépit de tout, chacun sait '' qu'Allah est pardonneur '', et quand en tout bien tout athéisme je ne suis pas son messager

°

Prosélytisme

Extraits de presse : " Les millions d'enfants français de confession musulmane qui fréquentent les écoles publiques doivent-ils être tous privés de repas au prétexte d'une vision idéologique et intégriste de la laïcité ? ", a répliqué dans un communiqué le recteur Boubakeur, également président du Conseil français du culte musulman ( CFCM ), l'instance de représentation de la deuxième religion de France.

" Nous appelons face à ces dérives à une plus grande sérénité républicaine, respectueuse des valeurs de la laïcité et du vivre-ensemble auxquels nous sommes tous attachés ", poursuit le dignitaire musulman, qui s'élève contre un "débat discriminatoire, hystérique et malsain " soulevé en " période électorale ".

" Supprimer les repas de substitution dans les cantines des écoles est une hérésie ", a estimé de son côté le grand rabbin Korsia dans une déclaration écrite à l'AFP

'' Il y a toujours eu dans les cantines plusieurs menus proposés. Cette offre de choix doit permettre à chacun de manger ou non de la viande, tout en empêchant la stigmatisation d'élèves selon leurs convictions personnelles ou religieuses, comme l'a par ailleurs rappelé l'Observatoire de la laïcité en décembre dernier ", a fait valoir le chef religieux de la première communauté juive d'Europe.

"Nul besoin de polémiquer, ni de légiférer. Cela ne contrevient en rien au principe de laïcité, au contraire. La laïcité, c'est vivre ensemble en préservant la liberté de chacun dans le respect de l'autre et du droit ", a-t-il conclu - Fin des extraits de presse

°

Qu'il y a toujours eu dans les cantines plusieurs menus proposés, c'est faux, cela existe dans les cantines scolaires chaque fois qu'un chef d'établissement cède à des revendications religieuses qui n'ont pas leur place à l'école républicaine

L'argument, comme souvent, se présente sous la forme d'une fausse question : '' Les millions d'enfants français de confession musulmane qui fréquentent les écoles publiques doivent-ils être tous privés de repas au prétexte d'une vision idéologique et intégriste de la laïcité ? ", témoigne de l'hypocrisie d'un religieux qui refuse que sa religion s'adapte à la laïcité, voudrait que ce soit la laïcité qui s'adapte à sa religion

Dans ce '' monde musulman fanatique '' le mode d'action est toujours le même consiste à prendre les enfants de parents musulmans comme otage dans l'objectif de soutenir ou d'installer dans notre pays contre l'École, contre la laïcité une idéologie moyenâgeuse

C'est décidément une habitude d'un bon nombre de fanatiques musulmans de se servir des enfants ( ...privés de repas ) pour tenter de concrétiser leurs assauts contre la laïcité et l'École publique, relève du même ordre des choses, du même procédé pour avoir, dans un passé récent, tenté d'introduire le voile à l'école en classe, puis suivi dans l'actualité la plus récente par d'autres tentatives de l'imposer en particulier lors des sorties extra-scolaires

L'idée de fond est toujours la même, le lot des arguments invariables pour les représentants du judaïsme, plus communément de l'islam encouragé plus ou moins discrètement par les groupes ultras-catholiques, c'est imposer du dieu ou de son dieu à tous, surtout dans les lieux où l'on enseigne les savoirs sans se préoccuper des croyances des uns et des autres

Oui, il faut légiférer, sans tenir compte du déni des réalités propres à l'observatoire bidon de la laïcité pour ne pas laisser les chefs d'établissements seuls à décider face à tous ces religieux qui n'ont pas d'autres idées derrière la tête, dans le plus grand mépris de la conscience des parents incroyants, de ceux qui doutent ou d'autres sans confessions, que de réintroduire ce qu'ils nomment '' dieu '' à l'école

À l'école que l'on soit enseignant ou élève, '' on '' laisse ses convictions au vestiaires, c'est cela respecter la laïcité    - Crab 25 Mars 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/elisabeth-badinter.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/25/l-ecole-republicaine-5566612.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/10/la-fin-des-ideaux-5579722.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/04/voiles-islamiques-ou-l-hyper-patriarcat-5571199.html