Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/06/2012

Nobis nominavit

Mgr André Vingt-Trois,France,PS,UMP,FN,religion,laïcité,athéisme



« Laisser prendre un feu à son feu. » Ciceron



Ad litteram :

Citation : Questionné sur l’éventualité qu’il y ait une femme au perchoir, Jean Glavany explique que c’est « l’adéquation d’un homme pour le poste qui compte », et que « cela ne se mesure pas à la longueur des cheveux ou de la jupe »… « Je suis le candidat de la France dans toute sa diversité ». Très amène envers son ami « Claude », « un très bon candidat », Jean Glavany dit « mener son chemin » Fin de citation

 

« Souvent le sanglier est arrêté par le petit chien. » Ovide, Remèdes à l'amour, 422. [ - ou arrêté par la petite chienne – Crab - ]

 

Lu sur le site '' Les chiennes de garde ''

 

Communiqué de presse

Jean  Glavany, candidat au futur prix Macho de l’année...

Les Chiennes  de garde dénoncent le sexisme ordinaire de Jean Glavany,  député  socialiste, qui estime, en parlant de la présidence de l’Assemblée nationale,  que c'est « l'adéquation d'un homme pour le poste » qui compte et que cela « ne se mesure pas à la longueur des cheveux ou de la jupe ».

 

Pendant toute l’année, Les Chiennes de garde exercent leur vigilance et répertorient des déclarations publiques machistes pour décerner un Prix au Macho de  l’année, destiné à l’auteur de la remarque, déclaration ou insulte la plus  sexiste, faite publiquement à une femme ou au sujet de femmes, pendant  l’année. Quel florilège de remarques machistes sur la sexualité, le physique  ou la compétence des femmes insultées ! La concurrence promet d’être rude pour le prochain prix !

 

Il  est temps que les hommes politiques, qui se devraient d’être exemplaires,  aient honte de prononcer ce type de phrases qui ont pour objectif d’affirmer  leur domination sur leurs collègues féminines. Ni gauloiserie, ni grivoiserie, ni humour, il s’agit de sexisme archaïque !

 

Les Chiennes  de garde disent : « Ça suffit! Maintenant ! » Fin du communiqué

 

Une jupe d’honneur pour Jean Glavany !

 

Vendredi 22 juin 2012 : Par Christine

Voici le communiqué  que nous avons rédigé et adressé à la presse à la suite des propos du député Jan Glavany à propos de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale.



Communiqué du Comité de la Jupe

Le Comité de la Jupe décerne à M. Jean Glavany une Jupe d’honneur.

 

Le Comité de la Jupe honore ainsi les propos de M. Jean Glavany briguant le perchoir de l’Assemblée nationale et disant : c’est « l’adéquation d’un homme pour le poste qui compte », et que « cela ne se mesure pas à la longueur des cheveux ou de la jupe ».

 

Pour mémoire, le Comité de la Jupe s’était créé en novembre 2008 à la suite de paroles étrangement similaires du cardinal archevêque de Paris Mgr André Vingt-Trois.

À propos des responsabilités qui pourraient être confiées à des femmes dans l’Église, il répondait : « Il en suffit pas d’avoir une jupe, encore faut-il avoir quelque chose dans la tête »

 

Le Comité de la Jupe ne peut s’empêcher de remarquer qu’il y a une suave ironie à voir un ecclésiastique de haut rang et un ardent défenseur d’une laïcité intransigeante avoir une si grande communauté d’esprit quand il s’agit des femmes.

 

Cela nous laisse songer que la misogynie la plus grossière demeure un
« bien » partagé équitablement entre les hommes de pouvoir.
Fin du communiqué

 

Au nom du peuple

 

« Je suis le candidat de la France dans toute sa diversité », dit-il : La diversité, une formule rabâchée à longueur d'années [ quelques soient leurs sensibilités politiquesou opinions ] par les chantres du relativisme culturel



La diversité une notion générale, une terminologie digne de l'auberge espagnole, lieu où chacun s'active à servir à la volée tout ce qui permet de masquer ou empêcher toute critique des idéologies patriarcales

[ idéologiesessentiellement issues des religions ou cultures inhérentes aux monothéismes ]

 

Idéologies particulièrement portées pour la plus grande part notamment par les minorités fondamentalistes religieuses ou les différences entre les femmes et les hommes servent de prétextes à faire de la femme un être inférieur - une mineure à vie

 

'' Qui va s'occuper des enfants '' s'exclamait Fabius, quand Ségolène Royal proposait sa candidature à la Présidentielle en 2007



Certains êtres vivants, considérés comme végétaux, se sont révélés être des animaux donc, examinons le '' monde politique '' ou la société avec les yeux d'un zoologiste



Dire que le milieu politicien est misogyne à l'image de la société c'est bien mais ce n'est pas suffisant, il me paraît utile d'apporter quelques précisions En l'occurrence deux sortes d'hommes composent ou forment une majorité dans notre société :

D'abord, l'homme [ avec un petit h ] qui depuis plus de deux siècles évolue dans le '' monde militant '' coexiste depuis environ une centaine d'années à coté de l'homme du '' monde de l'automobile ''



Le premier homme milite, le deuxième homme bricole sa voiture, tous deux s'évitent ainsi pris par '' de nobles engagements ou taches viriles '' de faire la cuisine, le ménage, la vaisselle et j'en passe...je vous concède un troisième homme, '' qui sait tout sur la femme '', évêque ou mufti, pour l'un et l'autre s'impose de porter '' avec grâce '' la robe toute longueur



Tout ce passerait bien dans '' le meilleur des mondes du costume-cravate '' [ pas toujours bien assortis, réf : Christophe Barbier ] si quelques '' infimes et petites choses en jupes '' venues dont on sait d'où, ne venaient pas sans vergogne, avec insistance, perturber l'harmonie d'une si belle construction édifiée pierre après pierre durant plus de huit mille ans par des hommes de bonne volonté et non par des personnes de bonnes volonté... - Crab 25 Juin 2012

 

mgr andré vingt-trois,france,ps,ump,fn,religion,laïcité,athéisme



Suite :

Le Huitième Jour de la Création

 

La journée de la jupe

 

2012 - L'égalité femmes – hommes

 

Le conflit la femme et la mère

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.