Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/07/2012

Responsable sinon coupable

ramadan,islam,france,athéisme

 

Gennevilliers ; Quatre moniteurs suspendus pour avoir fait le ramadan

La mairie explique dans un communiqué : « ils n'ont pas respecté, en cours de séjour, les obligations de leur contrat de travail, pouvant ainsi mettre en cause la sécurité physique des enfants dont ils avaient la responsabilité. Ce défaut d'alimentation et d'hydratation pouvait conduire ces agents à ne plus être en pleine possession des moyens requis pour assurer le bon déroulement et la sécurité des activités du séjour, ainsi que la sécurité physique des enfants dont ils avaient la charge. C'est pourquoi la ville (...) qui a la pleine responsabilité de la bonne conduite des séjours a mis fin à leurs missions, sans préjudice financier. »

Source : LADEPECHE.fr

Responsable sinon coupable

Un Maire a des responsabilités, mais c'est aussi le cas pour tout autre employeur public ou privé

 

Code du travail

Le code du travail impose aux entreprises de respecter la liberté de religion sauf dans cinq cas : le prosélytisme, l'entrave à la sécurité, à l'hygiène et au bon déroulé et à l'organisation d'une mission

Les employeurs ne sont pas obligés d'adapter leurs horaires aux pratiques religieuses ce qui entre autre est une façon dans un pays civilisé de ne pas les imposer aux incroyants

 

Clarifier

Cette affaire devrait permettre d'éclaircir ce point sur lequel le code du travail ne fixe aucune règle précise

 

La servitude

Toutes les religions génèrent des comportements contre-nature – à ce jeux le coran et la sharia du droit sont médaillés d'or
Pourquoi ?

Parce que l'être humain ne décide plus avec son intelligence, ses sensations, ses besoins, mais avec ce qui est écrit !

 

Le constat

On sait depuis toujours que ces textes ont été rédigés, il y a quelques siècles, par des chefs de tribus en quête du pouvoir absolu, sont désormais obsolètes dans une société démocratique

La preuve est faite depuis longtemps qu'il n'y a pas de création, donc pas de créateur [ puisqu'il faut sans cesse le rappeler* ], de fait qu'il ne peut y avoir, dans cette condition, de religions révélées

 

* http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/07/22/la-femme-debout-pour-l-homme-on-n-est-sur-de-rien.html

 

La déraison
En plein été, avoir une activité physique, moniteur ou monitrice, sans boire, ce n’est pas raisonnable ni sérieux, ni professionnels quand on est en charge de la sécurité d'enfants



Le devoir
Monter dans un bus en fin d'après-midi avec au volant un chauffeur n’ayant pas bu depuis le matin et ayant travaillé toute la journée, il est évident que toutes les conditions ne sont pas réunies pour conduire en pleine forme le véhicule dont ce dernier a la responsabilité, surtout d'amener à destination ses occupants s'agissant d'enfants ou d'adultes

Quand on sait notamment que les responsables de la sécurité routière recommande de s'arrêter pour s'hydrater au minimum toutes les deux heures - et que cela fait parti des devoirs d'un citoyen responsable de se conformer à des prescription qui relèvent du bon sens

 

La paix civile
Le monde peut se passer des religions mais pas de la philosophie, à traduire par des règles de savoir vivre, de respect, de générosité qui sont à la base de l'éthique, règles qui sont loin d’être sincèrement pratiquées par les adeptes dénués de tout sens critique vis à vis des textes religieux dont on sait qu'ils ne servent encore à notre époque qu'à conforter au pouvoir quelques minorités [ clergés ou politiciens ] un peu partout dans le monde

 

Un fait

[ Le contrat de travail, que l'AFP a pu consulter, précise que l'animateur " veille à ce que lui-même ainsi que les enfants participant à la vie en centre de vacances se restaurent et s'hydratent convenablement en particulier durant les repas ". L'animateur doit être " en pleine possession de ses moyens physiques ", selon l'article 6 de ce contrat ]

 

Dans le cas d'espèce, il n'y a aucun rapport avec la religion.
Respecter le contrat est la moindre des choses sinon il fallait ne pas signer ou attaquer le contrat, mais ce n'est que la manifestation, une tentative de plus, de ne pas respecter la neutralité laïque dans l'espace public


Doit primer l'intérêt des enfants et non l'intérêt de telle ou telle catégorie d'adultes

Ne pas boire en journée met le corps en situation de stress, c'est juste physique

Responsable d'enfants, pour un élu ou un employeur privé la loi civile et le bon sens lui impose de ne pas prendre de risque inutile !    - Crab - 31 Juillet 2012

 

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/07/24/la-convivialite.html

 

 

 

 

 

17:08 Publié dans Ramadan | Tags : ramadan, islam, france, athéisme | Lien permanent | Commentaires (0)

30/07/2012

La Sainte Russie

La Sainte Russie,Russie,religion orthodoxe,religions,fanatisme religieux,censure

Péril en la demeure

La Sainte Russie menacée d’effondrement, regardez ces trois filles armées jusqu'aux dents menacer la patrie, laisserez-vous faire, Nadejda Tolokonnikova, Ekaterina Samoutsevitch, et Maria Alekhina, ces trois suppôts de Satan ?

Non, cela ne se peut, je vous connais bien, comme vous êtes plein de compassion à l'initiative de ce porte parole de l'église orthodoxe un homme de foi vous nous direz que si ces trois filles « ...risquent set ans de prison, c'est un peu dur, mais quand les valeurs morales de la société sont menacées, il faut faire un exemple »

Je reconnais là votre sens de la Justice, de la liberté et l'extrême tolérance à l'égard d'autrui qui vous caractérise en toute circonstance, d'ailleurs qui, je vous le demande, oserait en douter ?

 

L'universalité

Oui, je vous connais bien, pour sauvez la Nation russe, pour sauver votre dieu, comme d'autres croyants partout dans le monde vous n'hésiterez pas à faire tout ce qu'il faut pour faire respecter vos '' valeurs morales '' !

Je ne doute pas de vous, vous saurez, savez toujours quand il le faut, censurer, pendre, assassiner, emprisonner tous ces mécréants, tous ces hérétiques ou croyants déviants, ( croyantes déviantes, devrais-je dire, comme ces trois filles ) qui ont le culot de ne pas vous prendre au sérieux ni vous, ni vos dieux aliénants, patrons de toutes les frustrations, ni vos cultes mortifiants

 

La face de l'obscurantisme

Honte à ces diablesses qui ont osé interpeller '' votre vierge '', non pour lui demander je ne sais quelle protection mais de virer thanatos pour ressusciter la démocratie

" Nous n'avons pas prononcé de mots insultants à l'égard des croyants, de l'Église ou de Dieu ", ont assuré les prévenues dans une déclaration lue à haute voix par l'avocate Violetta Volkova au cours de cette nouvelle audience retransmise en direct sur le site internet du tribunal Khamovnitcheski, situé dans la capitale russe

 

Mais voilà, ces trois filles ont réellement ce que vous n'avez pas, ce que vous n'aurez ou n'atteindrez jamais, et c'est un incroyant qui vous le dit : elles ont la foi, plus croyantes que vous, ce n'est pas pensable, ce n'est pas tolérable, pour satisfaire '' votre société '', la vôtre, elles doivent-être exécutées, et vous êtes fiers de vous, très fiers, n'est-ce pas ! ? Crab - 30 Juillet 2012

la sainte russie,russie,religion orthodoxe,religions,fanatisme religieux,censure

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/07/22/la-femme-debout-pour-l-homme-on-n-est-sur-de-rien.html

 

Réformes structurelles

casse tête chinois.jpeg

Casse tête chinois

 

Dette publique

'' Les spécialistes '', tous s'accordent à dire que geler les dépenses publiques ne suffira pas pour amorcer la réduction et l'effacement progressif de la dette souveraine, c'est à dire répondre positivement à l'ensemble des engagements financiers contractés par l'État

 

Au abonnés absents

Certaines entreprises publiques et organismes de sécurité sociale demandent un traitement singulier, cependant dépendent d'institutions, le domaine des changements possibles qui n'est pas porté sur la place publique comme objet de débat, celui des collectivités publiques

Rappel :

Le 12 06 2012 dans l'article [ '' Les Grands oubliés du Débat '' sur la page :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/06/12/les-grands-oublies-du-debat.html ] je m'efforçais ( une fois de plus, depuis plusieurs années ) à attirer l'attention sur les réformes structurelles qui permettraient de moderniser l'État

En partant du principe que l'État ou tout ce qui permet à notre pays de fonctionner ne se réduit pas aux seules institutions responsables des missions régaliennes que leur confie le pouvoir central, notamment j'écrivais :

Faut-il supprimer les communes, placer l'administration à l'échelle du Canton ?

 

Faut-il supprimer les départements au profit de la gestion par la région ?

 

Faut-il regrouper des régions de faibles densité de populations et d 'activités avec des régions plus riches ?

 

Faut-il dans l'aménagement du territoire contrôler l'urbanisation en limitant les extensions de villes ou de villages sur les terres de cultures ?

 

Faut-il des grandes villes et leurs banlieues en faire une seule et même agglomération et supprimer toutes les communauté urbaine – districts de ceci ou de cela ?

 

N'est-il pas préférables de construire des villes neuves [ ne pas confondre avec le concept absurde de '' ville nouvelle '' ] à bâtir sur des territoires ou l'érosion est la plus conséquente ?

 

N'est-t-il pas préférable de limiter la taille des parcelles à 300 m2 dans le cas de constructions de maisons individuelles et par ailleurs de favoriser la construction de petits immeubles d'une hauteur ne dépassant pas 4 étages dans le but de ne plus gaspiller les territoires agropastoraux ? Fin de l'extrait

 

La réponse

Conforter l'État dans ses missions régaliennes : éducation, justice, sécurité, équité territoriale...cela va de soi...mais ce n'est pas le sujet de cet article

 

L'horizon

Un acte fort de décentralisation participerait, d'une part à redresser les comptes publics tout en favorisant un développement plus harmonieux, plus pragmatique des territoires par l'amélioration de l'exercice de l'action publique

 

L'objectif étant, dans ce cas, d'obtenir la simplification administrative pour répondre plus efficacement aux besoin des populations, mais aussi, débarrassé de l'actuel mille-feuilles administratif [ et ce n'est pas rien de le dire ] de permettre, d'assurer une meilleure maîtrise afin de finaliser plus rapidement les projets des acteurs et des gestionnaires du développement urbanistique dans les territoires

 

Conséquences

Cela se traduirait par une diminution très, très importante du nombre de fonctionnaires occupants principalement des postes ou emplois liés à l'administratif, donc à d'importantes économies budgétaires et contribuerait efficacement à réduire les déficits publics

 

La méthode

Dans le cadre d'une telle modernisation le changement devra faire l'objet d'une fine programmation pour éviter que des gens se retrouvent chômeurs, autant le préciser quand bien même cela va de soi

 

Un non sens

La région devrait se retrouver en force alors qu'aujourd'hui c'est le département, mais le pire c'est peut-être que l'empilement des compétences au lieu d'être résolues dans le deuxième temps de la décentralisation ne sont pas même articulées entre-elles parce que jusqu'à présent il n'y a pas eu de volonté politique réelle de prendre le problème à bras le corps

Le résultat est que les compétences sont ou restent définies verticalement

 

La construction d’un projet de territoire

Ne peut s'obtenir sans faire tomber quelques tabous qui s'expriment dans la réticence ou la crainte en supprimant notamment le nom de la commune de voir disparaître une importante parie de l'Histoire patrimoniale

 

[ Déplacer l'administration au niveau du Canton n'entraîne pas nécessairement de supprimer géographiquement toutes les signalétiques correspondantes aux communes - villes - hameaux - lieu-dits - fermes et j'en oublie...n'efface pas non plus les adresses individuelles des habitants]

 

L'objectif

Défragmenter administrativement les communes n'est pas rien, actuellement sont organisées en pays, en syndicats intercommunaux, en métropoles venues se juxtaposées aux structures plus anciennes, d'où les inconvénients du mille-feuille que je précisais plus haut - c'est pratiquement impossible de régler globalement tous les problèmes relevant tous de structures différentes

Défragmenter les communes, c'est valider plus de stabilité, en outre de permettre d'élaborer une fiscalité cohérente en assurant une plus grande égalité entre les individus et là encore ce n'est pas peu dire quand on connait le niveau d'endettement de certaines municipalités

Verrons-nous le gouvernement organiser un débat public suivi d'un référendum ? À suivre... Crab ( ex-urbaniste)