Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/10/2012

Les gravures érotiques de Picasso 

Picasso.png

The Embrasse III au Museo Picasso, à Barcelone

 

 

Un rappel, au premier abord, qui peut paraître tardif :

Le 23 Avril 2012, des gravures érotiques de Picasso, scandalisaient l’église orthodoxe

Rappel : En Russie, à Novosibirsk - Un archevêque de Sibérie demande la fermeture d’une exposition présentant des gravures érotiques de Pablo Picasso, qu’il juge subversives

 

Dans l'histoire de la pensée - l'avertissement :

« Toutes les révolutions importantes et qui sautent aux yeux doivent être précédées dans l’esprit de l’époque d’une révolution secrète qui n’est pas visible pour tous et encore moins observable par les contemporains et qu’il est aussi difficile d’exprimer par des mots, que de comprendre. »

Georg Wilhelm Friedrich Hegel

 

La parodie politicienne :

La France n'est pas celle que décrivent et dilapident, vide de son contenu à longueur d'antenne des politiciens ou politiciennes en s'appuyant d'une part sur le monde périmé des religions ( de surcroît duelle...les pires... )

Bien utiles les duelle pour faire simple [ou pour '' faire normal '' ] d'autre part s'appuyant, sans même devoir le demander, sur de gentils, très gentils commentateurs de JT qui trouvent tout beau au point de mettre sur le même plan ou de renvoyer dos à dos la violence d'illettrés et ceux pour qui c'est entre-autre le métier [ par exemple, Charlie hebdo ] de pratiquer l'exercice de la pensée critique

 

Des liaisons dangereuses aux gravures érotiques de Picasso

Je commencerais par citer A Malraux : [ Je m’en tiendrai à l’apologie du diable secret qui, s’il était compris, nous épargnerait sans doute bien des déchaînements diaboliques :la marquise de Merteuil. J’ai pour elle, je l’avoue, une passion fanatique. « Personnage féminin le plus volontaire de la littérature » dit Malraux, en remarquant, le premier, sa ressemblance quasiment mystique avec Loyola. ]

 

Ce qui tue ces attardés de l'église orthodoxe russe, aussi '' du reste du monde clérical '', les Liaisons sont des exercices spirituels, dans tous les sens de ce mot et sans le comprendre, intuitivement ces chefs religieux ne peuvent l'encaisser

 

Subversifs !

Oui, par rapport à l'ordre moral qui interdit tout droit de choisir :

« Les livres libertins commentent donc et expliquent la Révolution. » écrivait Baudelaire en 1856, mais je peux ajouter, '' on '' peu en dire autant des dessins ou peintures libertins, tout autant des gravures érotiques de Picasso

 

La sainte alliance

Mais pour ces évêques orthodoxes de Russie et d'ailleurs, évêques français ou '' clergés musulmans, pour ne citer que des organisations qui se targuent d'être de '' haute moralité '' , avec cette prétention inouï de prétendre régenter de droit la vie des gens, des liaisons dangereuses il fallait clore le chapitre, donner le change d'une conclusion morale, ce que fait particulièrement bien un Laclos pour éviter la censure de son livre éblouissant et superbement scandaleux

Pour toute fin de l'histoire, la conclusion morale échappe à l'entendement de tous ces censeurs ( béni-oui-oui de leur état ), fort heureusement incapables de comprendre que cette '' fin morale '' n'est là que pour déjouer la censure - leur censure -

 

Les gravures érotiques de Picasso ;

À cette époque, la France entend renouer avec les lumières, ( de cette révolution nouvelle, par la suite les luttes féministes en seront la suite logique ), l'artiste grave, ne s'embarrasse pas, rien ne vient jeter le moindre voile sur la vraie nature des scènes sexuelles - elles sont amorales ouvertement associe la parodie et le blasphème et voilà bien ce qui dérange - tellement, tellement, tellement éloigné, par exemple, des états d'âme et à l'oppression de madame de Bovary ou encore à ses tourments, sinon ses vapeurs

 

Évêque ou pudibonds de toutes sensibilités religieuses ne manquent jamais de présenter la littérature érotique, présentement les gravures de Picasso comme subversives, ce qui n'est guère étonnant de la part de gens qui de la sexualité n'en n'ont qu'une vague idée, en font systématiquement la démonstration en prétendant d'une part quelles représentent, une « menace pour la morale publique » sans manquer de souligner, fallacieux prétexte évoqué systématiquement « que beaucoup d’enfants visitaient l’exposition. » *

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0-2011-0-2011-presumes-innocents/

 

La suite logique :

C'est l'arrestation, l'emprisonnement et en suivant la condamnation pour blasphème [ incitation à la haine religieuse ] des Pussy Riot en Russie

Au Sud de la méditerranée, c'est la prison pour deux incroyants dans la Tunisie du '' printemps arabe ''

Ces deux dernier pensaient vivre dans un pays libéré de toute dictature condamnéspour avoir écris sur leur blog qu'ils étaient incroyants ( à leur sujet, il faut noter le silence remarquable de l'Europe...qui pourtant s'est mobilisée pour les jeunes femmes russes )

Dans ce pays la Tunisie, hier 2 octobre, devant le Tribunal, ou un Procureur interroge la victime d'un viol par deux policiers, accusée par ses violeurs d'avoir été surpris dans une '' position immorale '' avec son fiancé des manifestantes venues la soutenir brandissait des pancartes explicitent ce que ne cesse de répéter, depuis des mois et des mois, tous les observateurs lucides de ces prétendues révolutions arabes : " Bilan d'une révolution volée : femmes violées, petites filles voilées " ou encore " Violée ou voilée, faut-il choisir ? "

En Russie, il en est ainsi partout où les religieux se mettent au service du pouvoir, c'était vrai aux époques antérieures avant que la révolution dite d'octobre ne sombre à son tour dans les méandres les plus sombres de la déification d'un Staline ce qui revenait exactement par le culte de la personnalité à reproduire le principe de l'idéologie totalitaire, répressive et obscurantiste des religions duelle

Seins_nus_au_Louvre.png

 Seins nus au Louvre pour défendre une Tunisienne violée

 

Dans les pays où la musulmane domine, se mêle de la vie privée, code les comportements, interdit toute liberté d'expression, les dérapages de religieux non seulement ne sont pas critiqués mais les États européens à cet égard en outre font preuve de compréhension, alors qu'un chantage est exercé quotidiennement à l'encontre des incroyants et des femmes sans que cela ne trouble guère la majeure partie de nos élites européennes

 

Ces manifestantes tunisiennes en font la triste expérience, le silence officiel de nos dirigeants français et européens révèle un niveau effarant d'irresponsabilité, ce manque de lucidité, s'y ajoute le manque de comptes rendus dans la plupart des JT vis à vis de l'emprise des religions duelle sur l'espace public participe à la montée de tous les extrémismes dans notre pays

 

Ces valeurs monothéistes masculines et guerrières, majoritairement mis dans la têtes des garçons, ne sont pas sans conséquence quand on constate l'ampleur pris par la la montée de la loi des gros bras dans nos villes et nos établissements scolaires au lieu et place de la discussion ou de l'intelligent débat d'idées, en un mot une montée de l'anticulture que je ne cesse de dénoncer depuis, désormais, plus de quinze ans

La religion divise – la Culture rassemble - Sans illusion... Crab - 03 Octobre 2012


 

Notes :

La jeune femme violée par des policiers début septembre a été interrogée mardi par un juge d'instruction qui doit se prononcer dans les jours à venir sur une demande du parquet d'inculper la victime

Selon les violeurs présumés, cette femme avait été surprise le soir des faits dans une position "immorale" dans une voiture avec son ami

le couple a été surpris pendant des rapports sexuels, ce qui justifierait une inculpation pour atteinte à la pudeur. Deux policiers ont ensuite violée la jeune femme, tandis qu'un troisième cherchait à extorquer de l'argent à son petit ami

Les trois policiers ont été incarcérés dès début septembre

Le ministre tunisien de la Justice, Noureddine Bhiri, a défendu mercredi les procédures en cours contre une jeune femme violée par des policiers et qui risque d'être inculpée pour atteinte à la pudeur, accusant certains médias de porter atteinte à l'image de la Tunisie

Ce scandale intervient alors que le gouvernement tunisien, dominé par les islamistes d'Ennahda, est régulièrement accusé de s'en prendre aux droits des femmes

Suite :

http://hedonisme.blogs.lalibre.be/archive/2012/09/25/irreconciliables-mots-decroises.html

 

Les commentaires sont fermés.