Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/07/2013

Le temps contre les mimétismes

formes mimétiques.png

Formes mimétiques

 

 

Avertissement :

Chères lectrices et chers lecteurs, vous le savez, je ne peux répondre à toutes et à tous cas par cas, mais quand un certains nombre de questions ou d'observations se recoupent il m'est plus aisé de faire une réponse collective - merci d'avance de votre compréhension

 

Définition du temps :

Le temps se définit par le mouvement, par la succession d'événements dans le monde ou l'univers : humains ou objets changent, mutent, se transforment, s'adaptent, parfois se métamorphosent disparaissent sans qu'il ne se produise jamais la plus petite pause

 

Rien n'est étranger à l'Homme

Il en est ainsi pour ce qui est de l'intelligence de l'être humain, à savoir que sans le mouvement *, il ne peut y avoir de Culture, le cerveau est notre entendement ( l'esprit ) - ce que les religieux nomment d'une façon erronée '' l'âme '' définie par l'amusant et collatéral '' libre arbitre '', un concept, ( en occident ), d'invention platonicien et aristotélicien en outre des plus blasphématoire, sorte de négation de la liberté...et d'autant plus en parfaite contradiction au regard des formes éloignées de toutes éthiques que prend la matière ou ce que l'on peut considérer comme le mal à les même propriétés que le bien ( ce qui ne justifie la criminalité observée dans nos sociétés )

* : La culture toujours en mouvement est diamétralement opposée aux idéologies religieuses ou dans les croyances dans un dieu, cette sorte de vanité de prétendre détenir '' la vérité '', fait d'un conservatisme pouvant aller jusqu'à pétrifier le langage, avec les violences qu 'elle génère un peu partout dans le monde... ( notamment se traduit, dans les pays de non État de Droit ou pseudo-démocraties, par l'interdiction de penser autrement ou de ne pas croire )

 

Les théologiens avec poils ou sans poils, ne savent plus quoi inventer, la pape des pauvres d'esprit ( le pape François ), annonce que « la foi est la lumières de nos ténèbres »

 

Il n'est pas pensable de se contenter dans rire, mais de rappeler que que la source '' des droits de l'homme '' c'est l'esprit des '' Lumières '', le droit de ne pas croire ( compris dans ce qui est défini par la liberté d'expression, dont, entre-autres, la critique des religions et positions des '' chefs religieux ) ), droits de l'homme complété depuis de nombreuses décennies par, les '' droits de la femme ( libre individuellement, son droit à la contraception, de choisir d'interrompre une grossesse, par son statut égale et non complémentaire de l'homme )

 

Bref, c'est sans rire que '' nos théologiens ou historiens des religions s'évertuent à chercher des lumières dans la chrétienté ou dans l'islam

 

L’immensité c'est la vie

Une démesure, une progression infinie où la matière de la rêverie humaine est attachée à une sorte d’extension d’être que la religion tente de refréner, que la pudibonderie voudrait arrêter, mais qui reprend tous ses droits par et dans la pensée *

 

Est-il nécessaire de rappeler que dans un pays, le principe du débat d'idées, c'est ce qui défini la civilisation, sinon ce n'est plus la civilisation mais une dictature religieuse ( Iran ), un pouvoir autoritaire dominé par les religieux ( pays marqués par l'islamisme), de type stalinien ou néo-stalinien ( Russie ), ou encore pseudo laïque ( États-Unis ) ?         - Crab - 8 Juillet 2013

* : Les propriétés de la matière ..., suite : '' Le monde entier est matière '' :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/06/23/le-monde-entier-est-matiere.html

 

 

 

Les commentaires sont fermés.