Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/12/2013

Boire ou croire

XY - de l'identité masculine _Chanlejeu.jpg

Changelejeu

L'alcool pris modérément atténue les inhibitions, stimule le rire, c'est pourquoi la plupart des êtres équilibrés rient plus volontiers quand ils ont un peu bu

 

Clio

Pour l'historienne que je suis, dans l'actualité, force est d'observer, sauf exception, que les pires régimes totalitaires ou théocraties, pour la plupart, sont édifiés dans les mondes où les buveurs de thé sont majoritaires

 

Changelejeu

Qui ne rie pas assez dans sa vie quotidienne à tendance à se tourner vers la religion, assez facilement adhère aux régimes totalitaires : dictatures ou théocraties

 

Inanna ( féministe historique )

À l'exception de grands alcoolisés, dangereux pour les femmes, relevant plutôt de tristes faits divers, une trop grand nombre d'hommes parmi les buveurs de thé assaillis par des idées noires n'ont pas hésité, ni cesser à travers les siècles d'édifier des textes « sacrés » destinés à faire des femmes des sujets passifs

 

Clio

Certes, néanmoins évitons de charger les hommes de tous les maux de la terre, ne pas perdre de vue que de nombreuses femmes ne sont pas innocentes, n'hésitent pas à se faire le porte drapeau de constructions ethnique-religieuses institutionnalisant l'inégalité entre-femmes et entre femmes et hommes

 

Changelejeu

Est-ce que les papes et leurs cohortes dans une tentative de se faire passer pour des saints sans ne jamais cesser d'attenter aux liberté personnelles des personnes et plus particulièrement aux droits de la femme valent mieux que la plupart des buveurs de thé ?

 

Islam ( le vieux )

L'homme musulman ou chrétien '' on '' est semblable et pareil !

 

Changelejeu

Dit-il, quand ça l'arrange : z'étes pas un peu de Centre-Afrique sur les bords-vous ?

 

Inanna

En rapport avec notre actualité, un livre mériterait d'être relu à la lumière des incohérences dans lequel se fourvoient un bon nombre de mouvements féministes ( quand ils ne « s’entre-tuent pas » ), celui d'Élisabeth Badinter '' XY, de l'identité masculine '' ;

quand bien même si la sacralisation du patriarcat par la religion n'est pas l'essentiel de son sujet, offre des réponses qui permettent de mieux comprendre ( entre-autres ) les difficultés identitaires de beaucoup d'hommes

 

( interrompue par Changelejeu )

par là même, de se démarquer d'un discours de déclaration de guerre faite aux hommes venants, le plus souvent, d'organisations plus '' pudibondes '' que féministes ;

E Badinter, dans son livre, ne réduit pas le genre masculin à un être humain doté d'un pénis fonctionnel

 

Inanna

Suite à la lecture '' on '' comprend mieux pourquoi, plus récemment, elle ne cautionne pas certaines '' féministes '', je devrais dire pudibondes, quand elles demandent à l'État de légiférer sur la morale sexuelle des individus

 

Changelejeu

Elle était contre la parité - pour les mêmes raisons, moi aussi ;

mais après-coup, ce qui me fait toujours autant rire, c'est que la parité, un jour pas si lointain que cela, finira par sauver les hommes

 

Islam

Tout ce que vous dites : c'est pas dans le coran !!

 

Changelejeu

Sacré islam, il me fait penser à ces personnes qui, sur une question d'actualité, ne veulent pas donner leur avis parce qu'elles n'ont, pas encore, eu le temps de lire leur journal

 

Islam

Le coran n'est pas un journal

 

Clio

C'est un fait, la seule nouveauté du coran, c'est de n'apporter rien de nouveau

 

Islam

Vous êtes historienne ou Femen ?

 

Clio

Est-ce incompatible ?

 

Islam

Vous avez de la chance, ici, c'est la France, ailleurs '' on '' vous pendrais !

 

Inanna

Je vous crois sans peine, le Coran alternatif pour demain, c'est pas gagné !

 

Tenant ( le vieux )

J'ai lu, '' XY, de l'identité masculine '', c'est un tissu de contre-vérités, une femme se doit d'être une bonne mère, elle est faite pour ça, c'est ce qui la différencie de l'homme

 

Clio

Tenant et Islam sont à eux-deux forme le palindrome d'un monde qui n'en finit pas d'agoniser

 

Inanna

Ils ne comprendront jamais qu'une femme qui se sait émancipée ne cherche pas seulement à être l'égal de l'homme : elle veut une reconnaissance objective, équitable et durable, que ce soit en termes de rémunération ou de considération, mais seront-ils capables de lire autre choses que le coran ou Saint Paul

 

Clio

[ dit avec un petit sourire ] : Sans compter toutes celles ou tous ceux, peut-être plus vivaces au Canada qu'ailleurs, qui regrettent profondément que Darwin n'ait pas dit que c'était à la pomme de s'adapter à Ève

 

Inanna

Sont nombreux, bien évidemment, pas seulement au Canada, ceux tentés de faire croire que la grotesque et dangereuse théorie du darwinisme social puisse avoir le moindre rapport avec la sélection naturelle, thèse jamais acceptée par Darwin

 

Clio

Après les Tragédiens et certains parmi les philosophes de l'Antiquité grecque, l'on peut dire que Darwin sera le premier de son siècle, a identifier que la véritable évolution de la civilisation c'est de comprendre que la femme est à la fois dépositaire et porteuse de l'épanouissement des sentiments moraux, ce qui revient de façon la plus claire à rappeler qu'elle est l’avenir de l’homme

En effet darwinisme social n'est rien de plus qu'un fantasme d'illusionnés, sans rapport avec l'évolution qui de toutes façons n'est pas une théorie, mais est un FAIT

 

Changelejeu

Le vivant impensable sans un dieu, pour le premier c'est de se référer à l' invention d'une Vierge fécondée sur une hypothétique formule mathématique, autant dire complètement erronée pour dénier aux femmes leur pouvoir de faire des enfants, pour en suivant vouloir que toutes les femmes fussent « naturellement » de bonnes mères

 

Inanna ( interrompe Changelejeu )

et le second veut les femmes têtes voilées pour, qu'au plus tôt, elles perdent tout sentiment ou conscience de leur pouvoir d'exister autrement que pour servir les besoins de dominations des hommes

 

Clio

Sont pas si loin que cela l'un de l'autre, certes le deuxième a aggravé jusqu'aux extrêmes les valeurs masculines négatives : sexistes et guerrières du premier ;

la conséquences, au fil des siècles, est à mettre en rapport étroit avec la « construction d'une identité masculine » conduisant à une banalisation, dans la société, du rôle « viril » et dominateur de l'homme vis à vis de la femme, désormais irréversiblement contestée

 

Changelejeu

Tenant ne peut s'empêcher de s'aligner sur un « bon pape » proférant '' urbi orbi ''  des paroles inutiles pour la paix, la solidarité envers « les pauvres », bref un message mécanique, un robot ferait tout aussi bien, pour tenter de faire oublier que son église est l'ennemie des '' droits de la femme ''

 

Clio

Ou bien d'ouvrir une boite vocale : Tapez 1 : faites que la paix règne dans le monde – Tapez 2 : Soyez solidaire des pauvres - ( Tapez 3 :« n'ayez pas peur de croire »

 

Changelejeu

Islam et Tenant, n'ont pas manqué de se targuer, à propos du '' mariage pour tous '', d'avoir reçu l'appui inconditionnel d'un rabbin ( probablement habitué à faire de la philosophie sans le savoir ), admiratifs de son sérieux coup de pouce pour les aider à nier le genre pour mieux lui opposer la famille « normale »

 

Inanna

Pour l'essentiel en prenant tout les chemins des possibles vérifiables E. Badinter expose que la complexité réside dans la construction de l'identité masculine, tâche qui incombe au petit garçon, alors que le modèle est déjà façonné chez la petite fille !

 

Changelejeu

En résumé, Élisabeth Badinter parle admirablement bien de la différenciation masculine, des rites d'initiation, de la pédagogie homosexuelle, de l'homophobie et ses causes, de l'homme mutilé, et enfin ce qui est in fine de l'homme enfin réconcilié !

 

Inanna

Décrypte la différence des rites d'initiations des femmes et des hommes : l'une pour parvenir au statut de femme - l'autre au statut d'homme

 

Clio

Un livre considérable, sur le toit du monde féministe - à lire ou à relire

 

Pudibonde ( la vielle )

Écrit par une richissime ultra-libérale, rien que de prononcer son nom, j'en attrape des boutons

 

Inanna

Vous me faites penser à ces '' intellectuels '' ou personnalités politiques qui parle de l'islam sans avoir lu le sexiste ( entre-autres ) coran et d'autres d'applaudir le modèle de vie prôné par Saint Paul soit en ignorant sinon de feindre d'ignorer qu'il était impuissant

 

Changelejeu

Philosophe, essayiste et historienne, sont défaut majeur c'est d'être ce que déteste le plus les religions : une très, très-très belle femme et non comme disent les « biens pensants » '' une vraie femme ''

 

Inanna

Il est grand temps de ne jamais perdre de vue, en se référant avec ce que prépare le gouvernement espagnol, un pays où 41% de la population ( femmes et hommes ) influencés par des croyances dans d'imaginaires arrières-mondes sont contre '' les droits de la femme '' - de toujours avoir présent à l'esprit que les religions et leurs ministres sont d'abord les pires ennemis de la femme et plus indirectement ennemi des hommes épris de liberté    Crab - 28 Décembre 2013

 

Notes :

Quelques-uns des livres qui m'ont plus particulièrement passionnés :

Le Conflit : La Femme et la mère de Elisabeth Badinter ( 2 février 2011 )

 

L'amour en plus : Histoire de l'amour maternel ( XVIIe-XXe siècle ) de Elisabeth Badinter ( 10 février 2010 )

 

Madame du Châtelet, Madame d'Epinay : Ou l'Ambition féminine au XVIIIe siècle de Elisabeth Badinter (28 février 2006)

Les passions d'Émilie: La marquise du Châtelet, une femme d'exception [Relié]

Cinéma : Divine Émilie ( biopic historique )

La vie d'Émilie du Châtelet, mathématicienne et physicienne au temps des Lumières

 

XY, de l'identité masculine (  02/02/1994 ) - Résumé :

Le mouvement des femmes a fait voler en éclats toutes les idées traditionnelles sur virilité et féminité. Longtemps la masculinité a paru aller de soi. Chaque homme se devait de ressembler à un idéal bien campé dans la culture. Désormais, au contraire, les hommes sont amenés à s'interroger sur une identité que la formule chromosomique XY ne suffit pas à définir.
Dépassant la vieille querelle du féminisme contre phallocratie et machisme, Elisabeth Badinter dessine, dans cet essai, les contours encore flous du nouvel homme que notre siècle est en train d'inventer, et qui cessera enfin de refouler une part essentielle de lui-même. Prélude à une nouvelle harmonie des sexes ?
]

 

Fausse route : Réflexions sur 30 années de féminisme de Elisabeth Badinter ( 25 avril 2003 )

 

Condorcet : 1743-1794 : un intellectuel en politique de Badinter-E R ( 13 octobre 1989 )

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0-emilie-du-chatelet-ses-manuscrits/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/emilie-du-chatelet/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-conflit-la-femme-et-la-mere/

 

 

 

Les commentaires sont fermés.