Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/04/2014

RÉFORMES : Garder la tête haute

manuel_valls,europe,france,économie,société,politique,sciences,sexisme,sexualités,immigration,communautarisme,afrique,rwanda,taubira

Décerné aux gouvernants des gauches ou des droites, le bonnet d'âne, depuis plusieurs décennies remplace avantageusement la légion d'honneur, du moins si l'on en croit ce que répètent avec constance les mauvaises langues

 

Il n'y à pas dans l'histoire d'un peuple de responsabilité collective ni transmissible

Les déclaration du Président Rwandais ( président depuis vingt ans – rire - ) fait la démonstration d'un harcèlement ignoble perpétré à l'extérieur par des '' démocrates '' de farces et attrapes ou à l'intérieur de notre pays par des organisations sectaires et surtout pro-communautaristes et pro-immigration sans limites

Ces tentatives de culpabilisation et d'exiger la repentance* 1 dont les effets de nature psychologique minent en bonne partie ( entre autres) la société française tout autant que le chômage, l'augmentation de la précarisation, le manque de logements et de perspectives d'avenir plus claires

Ce qu'il faut bien comprendre c'est qu'il ne pourra y avoir de redressement de notre pays sans opposer un NON catégorique à toutes les formes de repentance publique ni sans laisser le travail de l'histoire ou de mémoire aux chercheurs de plusieurs disciplines dont bien évidemment les historiens ( d'autant que, en ce qui concerne le Rwanda les accusation sont ignobles, injustifiées ;

pour se maintenir au pouvoir ce président fabrique, une fois de plus dans son pays, de la haine - c'est en voie de devenir une tradition culturelle, c'est tellement plus facile de régner pendant et au-delà de vingt années au pouvoir en désignant un bouc-émissaire histoire de motiver pour soi un peuple peut-être moins crédule qu'il ne le croit )

Les notions de repentance ou de pardon sont des notions religieuses ;

autant de pièges dans lesquels un GRAND PAYS comme la France pourrait sombrer sans réactions de la part de populations intimement persuadées de la justesse de vivre dans un État de droit laïque ( non dominé par les liberté religieuses ) ou s'autorisant de faire référence aux modes de pensées de l'athéisme

* 1 : Piqûre de rappel :

http://crab.painter.free.fr/videos/0%20Onfray_%20et%20Malek%20Chebel%20_%20l%20esclavage.flv

 

De toutes façons, il n'y a pas dans l'histoire d'un peuple de responsabilité collective ni transmissible

( À titre d'exemple  - Comparaison est raison : Israéliens et palestiniens, au fil des saisons, se montrent incapables de créer ensemble un seul État laïque ( une confédération avec Jérusalem pour capitale )

En France, enfin une bonne nouvelle, il n'y a plus d'écologiste dans le nouveau gouvernement ( '' on '' échappe à un jour férié pour le judaïsme et un pour les musulmans mais pas pour l'athéisme – mieux vaut en rire - )

Les écologistes aiment bien punir ( comme le sus-nommé dieu ) ou encore s'accommoder d'arrangements communautaristes irrespectueux de la laïcité, mais de toutes façons n'ont pas le monopole du penser de l'avenir écologique de notre pays, au même titre que les religions n'ont pas le monopole de la spiritualité

 

Le Premier ministre Manuel Valls doit tenir un discours de politique générale mardi prochain

Ce que j'aimerais entendre :

La réduction de la dette souveraine passe par des réformes structurelles, dont entre-autres :

Territoire métropolitain :

La suppression des départements
L'administration des communes rurales se tiendra au niveau du canton ou d’un regroupement bien pensé de dix à vingt communes ( ou plus dans certaines régions - un bus se déplacera une fois par semaine dans chaque commune)
Les 22 régions réduites à 5 ou 6 
( en métropole)
Faire des grandes villes l’équivalent d’un grand Paris sinon plus

 

Flexi-sécurité :

Plus de CDD ni de CDI, seront remplacés en cas de licenciement économique justifiés ou validés par le Tribunal par une entrée d'un salarié en formation complémentaire ou nouvelle en conservant l'intégralité de son salaire ( plusieurs offres de formations seront rendues possibles pour permettre éventuellement aux bénéficiaires de pratiquer alternativement plusieurs métiers éventuellement dans la même année )

Tous les métiers seront ouverts aux femmes et rémunérer à salaire égal à celui des hommes à qualification égale

 

L'emploi

Tout sera fait pour que toutes les femmes et les hommes aient toutes et tous un emploi car il est impossible de financer ( cotisations ) notre modèle social de solidarité si la moitié ( pour la plupart - hélas - des femmes ) restent à la maison ou occupent des emplois précarisés

25 % des français, et c'est extrême désopilant, récemment déclaraient en toute irresponsabilité, et surtout exprimaient sur un plan idéologique moyenâgeux intégrant des relents de l'immonde patriarcat sacralisé par les religions monothéistes qu'il fallait donner la priorité de l'emploi aux hommes ( l'homme chef de la femme ), ce qui n'est pas ( entres autres ) seulement une injustice sexiste mais non sans impacts sur l'économie puisque dans tous les cas cela se traduit par un nombre insuffisant de cotisants - en conséquence par une baisse globale des ressources nécessaires pour financer notre modèle social de solidarité - désormais tous les métiers seront obligatoirement par la loi ouverts aux femmes ;

dans les faits en commençant par la formation dans toutes les écoles professionnelles et l'orientation vers les disciplines scientifiques

 

Investissement

Pas de relance de l'économie sans s'éloigner au plus vite du recours à des énergies fossiles ( gaz – pétrole ) ni sans isoler avec efficience toutes les constructions publiques ou privées pour diminuer la consommation et soulager d'autant la facture publique et le porte-monnaie de tout un chacun

Investir ou soutenir partiellement la construction, l'aménagement de fermes hydrolienne plus sûres ou plus constantes en matière de production d'énergie que l'éolien ou le panneau solaire - les nanotechnologies, d'une manière générale la recherche, les innovations technologiques et la créativité seront la préoccupation majeure de l'État

Aider fiscalement toutes les constructions non énergivores ( avec un bilan positif – produire plus d'énergie que le niveau de consommation ) tout en se préoccupant plus sérieusement de bien répartir des logements sociaux ou intermédiaires nouveaux

 

Proximité :

Réorienter partout ou cela sera possible la distribution au plus près des lieux de productions et des saisons ( '' on '' ne mange pas des fraises toute l'année, sinon '' on '' finira par les sucrer plus vite que prévu )

Interdire qu'un produit fasse le tour de l'Europe avant d'atterrir sur notre tablesommes toutes réduire l'activité des traders )

Intégrer l'idée que le siège social d'une entreprise se situe sur son lieu de production : objectif mettre à mal les paradis fiscaux ou l'optimisation fiscale ( idem pour les sociétés de services ou prestataires de services ) sans que cela ne remette pour autant systématiquement en cause de grands projets européens : canaux de navigations fluviaux, grandes lignes de transport des personnes et des marchandises pour supplanter au maximum tous les modes de transport par la route – interdire le transit du camionnage traversant les grandes agglomérations cause de la pollution par les particules fines émanant du diesel et de la dégradation des voies de circulations - jusqu'à l'abandon de ce mode de transport des marchandises sur de grandes distances ( encourager les véhicules et transports urbains électriques - en attendant valider la circulation alternée et le covoiturage )

Immigration – Europe et reste du monde

Pendant les quinze ans ou vingt ans à venir ramener l'immigration à presque zéro, soit aussi longtemps que notre pays mettra pour réduire à moins de 400.00 le nombre de chômeur et le temps nécessaire pour en finir avec la précarisation de plus de douze millions de personnes

Ce qui suppose de remettre en question ( entre-autres ) le Droit européen offrant la possibilité sans contraintes particulières ou de circonstances de « s'installer » dans le pays de «  son choix », mais aussi de redéfinir autrement le regroupement familial

Constituer plusieurs zones regroupant des pays européens à peu près équivalent socialement et économiquement s'imposent ( six ou sept – grand maximum avec une fiscalité unifiée ) plus que jamais plutôt que de persévérer dans une Europe qui ne fonctionne pas à 27 pays, et que la majorité des français ont, à juste titre, rejeté depuis de nombreuses années

Paradoxalement maintenir et développer Erasmus est aussi indispensable que l'accueil d'étudiants non-européens ( peut-être, plus particulièrement africains ) si l'on veut que ces étudiants africains, pour la plupart d'entre-eux, retournent dans leurs pays pour y créer des entreprises

Dans l'actualité l'absence d'un SMIC européen devient une grotesque plaisanterie – ne peut que favoriser une concurrence déloyale, de même l'importation d'une production non conforme aux réglementations en vigueur sur notre territoire

 

Laïcité

Réaffirmation de la laïcité en cessant de financer le Concordat, en partie des écoles dites privées ( en réalité non libres puisque confessionnelles et dépendantes pour leur programme scolaire de l'État ), interdire l'immonde abattage rituel, mais aussi la mise à mort et la mutilation du taureau dans l’arène* ( * ce jeux peut parfaitement se passer de la torture ou de verser le sang de l'animal )

La France cessera plus ou moins directement de financer des lieux de cultes pour investir dans l'installation de crèches ou en outre aider fiscalement les entreprises dans la création de crèches pour mettre fin aux difficultés de la garde des enfants que rencontrent encore trop bien souvent des parents

L'interdiction de tous les voiles islamiques sera une nécessité pour mettre fin à un symbole qui n'est autre que sexiste : le marqueur de l'inégalité entre femmes et entre femmes et hommes

Mariages forcés et pratique de l'excision* ( * mutilations génitales des fillettes ), les peines de prisons seront aggravées

Il est indispensable dans un pays démocratique de réagir, d'affirmer la laïcité, de rappeler le droit de pas croire et de critique des religions, pour briser toutes les visées des chantres du relativisme culturel, communautaristes ( majoritairement monothéistes et plus particulièrement musulmans pour la plupart ) qui n'ont pas d'autres buts que d'abaisser le statut de la femme et par voie de conséquence de réduire à néant tout ce qui participe pour l'essentiel de la vitalité et du dynamisme, renforce la confiance dans l'avenir dans un pays démocratique, c'est à dire : l'égalité femmes-hommes

Les idéologies nées de la volonté d'abaisser le statut de la femme ( au même titre que l'homophobie ) participent à la destruction ou à une mauvaise perception des modes de vies, s'opposent radicalement au '' vivre ensemble '' et au sentiment d'appartenance à une société rassemblée autour du projet républicain ;

quitte à me répéter ce n'est pas sans incidence ni sur le plan de l'évolution positive de notre culture ni sans dommages pour le développement ou la relance de l'économie de notre pays

 

L'excellent projet de loi sur la famille sera à nouveau proposé ;

d'autre part sachant que rien ne pourra interdire à une sœur de porter par amour pour son frère ou sa propre sœur il faudra bien nécessairement encadrer la GPA et ainsi de mettre au maximum en échec ou un terme à la marchandisation, dors et déjà préexistante, du corps de la femme

 

Commentaire :

Chères lectrices et chers lecteurs, ce résumé non exhaustif résume néanmoins jusqu'à ce jour quelques-unes des grandes ou lignes principales des politiques publiques ( hormis, récemment le droit pour tous de se marier ou de ne pas se marier ) non mises en œuvres par les gauches et les droites qui, pourtant, n'ont cessées de se succéder au pouvoir depuis de nombreuses décennies

Attendons donc, sans illusions, de lire ou d'entendre, mardi prochain, le discours de politique générale du nouveau Premier ministre Manuel Valls [ ???? ]

Crab 6 Avril 2014

 

Suites : Polêmikôs
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/02/polemikos.html
Ou sur :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/02/16/polemikos-5299965.html

 



 

Les commentaires sont fermés.