Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/06/2014

Fier ou Fière d'être athée

0 Fier d'être athée.png

0 Les athées en Arabie Saoudite.png

Ci-dessus :

Les athées en Arabie Saoudite ont tendance à garder un profil bas ( à cause des décapitations ), et parce que la loi islamique est la loi de la terre [ qui a vu naître l'islam ], ils entretiennent souvent un semblant d'observance religieuse en public. Mais pas en ligne, où ils ils arrivent à contourner le danger et expriment leur athéisme via des comptes anonymes. La double existence fait que certains athées osent s'afficher, comme l'internaute se déclarant "fier d'être athée" ( première image, en haut de la page ) dans un défi réfléchi et d'exaspération dirigé contre la Mecque, avec la pierre sainte de la Qabaa en toile de fond

 

Égypte : l'écrivain Karam Saber condamné à 5 ans de prison pour promotion de l'athéisme

L'écrivain et militant égyptien Karam Saber a été condamné le 5 juin dernier à cinq ans de prison pour la publication d'un livre accusé de faire la promotion de l'athéisme. En 2011, après la sortie en libraire de son ouvrage intitulé « Où est Dieu ? » - un recueil de nouvelles sur les paysans pauvres égyptiens - Karam Saber avait dû faire face à une plainte déposée par plusieurs habitants de Beni Suef, ville située à environ 100 kilomètres au sud de la capitale Le Caire. Un tribunal local a condamné l'écrivain à de la réclusion et à une amende de 1.000 livres égyptiennes (100 euros environ), somme maximum requise selon le droit égyptien.

 

D'après l'article 98 du code pénal égyptien, « utiliser la religion afin de diffuser, que ce soit par la parole, par des écrits ou tout autre moyen, des idées extrêmes destinées à ridiculiser les religions abrahamiques » est passible de six mois à cinq ans de prison, une peine accompagnée d'une amende pouvant aller de 500 à 1.000 livres. Cependant, l'article 19 du pacte international relatif aux droits civils et politiques, que l'Égypte a signé, défend et protège la liberté d'expression. Human Rights Watch a appelé le gouvernement égyptien à révoquer la sentence et à suspendre les lois qui restreignent la liberté d'expression. Pour Joe Stork, représentant de l'ONG pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, « poursuivre quelqu'un pour ses convictions exprimées de manière pacifique, renforce l'intolérance au lieu de la combattre » Source : fait religieux.com ( 06 06 2014 )

 

« C’est une épée au-dessus de la tête de qui-conque écrit en Egypte ! ». « Un jugement scandaleux ! », « Le retour à l’inquisition ! ». Les commentaires des intellectuels quant au jugement de cinq ans de prison pour l’écrivain Karam Saber sont sans appel

Saber avait publié en 2010 un recueil de nou­velles intitulé « Où est Allah ? ». L’Union des écrivains d'Égypte avait chargé son avocat de défendre Saber et a intenté un procès en appel contre le verdict, considéré comme une première dans la vie culturelle en Égypte

« l’accusation de blasphème est une étroitesse d’esprit. Les ouvrages littéraires s’ap­puient sur la métaphore et le symbole, et la compréhension de ces symboles dépend seule­ment du lecteur. Après ce verdict scandaleux, une question se pose: est-ce qu’on est sorti de l’enfer des Frères pour entrer dans un autre enfer, celui des radicaux ? ». - Source Al-Arham

 

En France : silence radio, l'information à ce jour n'est pas rapportée par les J.T, silence assourdissant, comme de bien entendu, des représentants de l'islam de « France »

 

Mais où donc avais-je la tête ?

J'oubliais, un court moment, que l'islam est une religion pacifique, de paix, d'amour et incomparablement tolérante - il n'y a, dans notre pays, que de vilains islamophobes, xénophobes et racistes qui rappellent sans cesse que le coran ( la parole de dieu, du moins c'est ce qui se dit ) parle des femmes à la troisième personne, osent démontrer que le coran est un texte infantile, égoïste et d'une misogynie aggravée

Mais, oui, c'est bien sûr, où avais-je la tête, voyons - voyons, ce n'est pas, comme osent le dire dans notre pays ces vilains islamophobes ( plus de 75 % des françaises et des français ), que le coran et la sharia constituent l'essentiel d'un « code sociétal sacré » dont la fonction est d'asseoir par l'assujettissement des consciences la domination de l'homme sur la femme

Une idéologie masculine guerrière, sacralisée par la religion : entretenue par une majorité d'hommes '' en pays musulmans '' bien aidée au quotidien par une forte proportion de femmes sous-servitudes ( '' voilées volontaires, y compris dans notre pays '' ) de maintenir ou d'aggraver tous les patriarcats en prônant l'abaissement du statut de la femme

 

Vidéo :

http://crab.painter.free.fr/videos/Vers_un_printemps_des_femmes_arabes_small.3gp

 

Suites : Observatoire de l'athéophobie

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/observatoire-de-l-atheophobie/

ou sur :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Observatoire+de+l%27ath%C3%A9ophobie

Crab 7 juin 2014

 

Les commentaires sont fermés.