Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/08/2014

La jeune femme et la mort

hypatie1.jpg

Hypatie

 

Liminaire

Un lecteur m'écrit : …..sur cette question de la laïcité considérant que les femmes, si elles avaient le droit de vote, voteraient plutôt à droite par leur proximité avec l'Église - Fin d'extrait

 

Dans une ville qui ne connaît que la violence, entamée peu avant la fin de la domination romaine : que reste t-il de la Grande Alexandrie après sont dépeçage par les chrétiens et son anéantissement culturel et scientifique finalisé depuis l'occupation de l'Égypte par les arabo-musulmans ?

Quand '' on '' humilie, fait culpabiliser les femmes sur ce qu'elles sont, parce qu'elles sont des femmes, pendant plus de 1500 ans, il ne faut pas s'étonner si encore à notre époque beaucoup d'entre-elles sont encore mentalement sous-servitudes ( ...sur ce point, que dire des hommes ? ) pour le plus grand plaisir ou bénéfice de la majorité de la classe politique ou des hiérarchies religieuses dont la sacralisation de la phallocratie par chaque religion du monothéisme conforte la domination masculine

Sacralisation de la phallocratie plus particulièrement aggravée dans le coran* dont la structure du texte n'est qu'une litanie de menaces, de répétitions et d'injonctions, vouée à marteler et soumettre le croyant à une morale sexiste, guerrière et discriminatoire

* - Le coran est un document raciste, politique et sociétal, la construction d'un système autoritaire où l'obéissance aveugle prime sur le jugement personnel

Les religions monothéistes sont par essence des idolâtries - dans l'espace public elles participent à maintenir, pour une bonne part, une emprise théocratique sur certains des «  grands médias » où se succèdent des émissions religieuses quand ce n'est pas le recensement de toutes les croyances dénichées un peu partout dans le monde, sans que ne soient programmées en contreparties des programmes sur les philosophies* non matérialistes de la volonté de domination ( * : athéisme libertaire et hédoniste )

°

Quand le fanatisme aveugle brûle tout sur son passage

 

Hypatie ( philosophe,mathématicienne et la mort355 - 415 )

Citation : Chez elle, à Alexandrie, elle forma un cercle intellectuel composé de disciples qui venaient étudier à titre personnel, pendant de nombreuses années pour certains. Ils venaient d'Alexandrie ou d'ailleurs en Égypte, mais aussi de Syrie, de Cyrène et de Constantinople. Issus de familles riches et influentes, ils finissaient souvent par occuper des postes importants dans l'administration impériale ou ecclésiastique

Le rayonnement d'Hypatie ne se limitait pas à son enseignement à l'intérieur de son cercle philosophique, mais s'étendait à la vie publique d'Alexandrie et aux autres régions de l'empire égyptien. L'érudition, la sagesse et la vie honorable de cette célibataire exerçaient une influence bienfaisante sur les divers pouvoirs politiques et religieux - Fin de citation : source Homo Vivens

Symbole de la liberté de penser et de la cause féminine, Hypatie meurt assassinée par une bonne partie de la populace d'Alexandrie qu'elle n'avait jamais quittée. Morte lapidée pour sa liberté d'intellectuelle et de femme - Crab 11 Août 2014

°

La jeune femme et la mort

 

Fiction :

 

Extrait du Journal d'une élève d'Hypatie

Comment pourrais-je un jour remercier Palladas, cet ami si précieux aux yeux de mon père et aux miens dorénavant, de m’accueillir chez lui pour que je puisse faire ce dont j’ai toujours rêvé. Je vais, grâce à lui, pouvoir étudier les mathématiques, l’astronomie et la philosophie.
Je suis arrivée ce matin dans LA capitale intellectuelle, LE centre culturel de toute la Méditerranée , Alexandrie : me voilà avec le rêve de tous les étudiants : avoir l’ambition d’être reconnu dans ces trois domaines. Mais dieu que le voyage avait été long ! Fort fatigant et vraiment sans plaisir aucun. Toutes ces escales, ces détours durant un mois n’avaient fait qu’accroître mon impatience.
Mais me voilà arrivée et avide de toutes les choses que je vais pouvoir apprendre.
Palladas m’a proposé, juste après m’avoir conduite dans ma chambre pour que je m'y installe à mon aise, d’aller déjeuner en compagnie d’une amie à lui qu’il aurait aimé me présenter.
Il s’agissait d’Hypatie.
J’avais bien évidemment déjà entendu son nom : c'était la seule grande dame d’Alexandrie, grande philosophe et grande mathématicienne grecque . Elle était connue pour les cours qu’elle donnait, non plus au Musée comme son père parce qu'il avait bien souffert, mais dans une salle de lecture oblongue non loin de l'Agora, qui pouvait recevoir jusqu'à quarante élèves. J’avais vraiment hâte de voir à quoi cela ressemblait.
J’ai donc découvert mon futur professeur lors de ce fameux déjeuner qui s’est d’ailleurs admirablement bien passé. J’ai eu l’occasion de disputer sur un certain nombre de thèmes passionnants et le fait de pouvoir le faire avec une femme si cultivée et avec tellement de bon sens et de simplicité était extraordinaire. Elle m’a impressionnée et vraiment beaucoup plu. Elle connaît parfaitement son Homère, elle me parlait d’hommes comme Platon ou Eratosthène, de grands géographes contemporains ou anciens, de tous les coins de la Méditerranée, d'autres qui avaient voyagé jusqu'en Inde ou au fin fond de l’Égypte ou de la Perse. Et puis elle m'avait parlé de la situation à Alexandrie . Et tout cela avec tant de facilité que j’ eus l’impression que la difficulté aurait été la même que si elle récitait son alphabet, qu’elle connaît sûrement parfaitement à l’endroit, à l’envers et dans différentes langues.
Tout cela pour dire que durant mon séjour, j'allais être face à un être admirable et à qui je devais un respect infini.
Cette journée m’a donné un aperçu de ce à quoi ressemblera mon séjour à Alexandrie. Et je peux déjà affirmer une chose : je n’oublierais jamais cette journée qui était le commencement d’une grande aventure pour moi…..

Notre Alexandrie, cette ville où tant de peuples se rencontrent, est pleine de secrets et de dangers. Certes la réunion de plusieurs peuples peut créer beaucoup de problèmes mais on peut sentir également que le problème vient de quelque chose de plus profond : la religion et le culte d'une divinité.

De temps en temps je ne peux m'empêcher de me sentir épiée et menacée. Je ne suis pas personnellement très intéressée par la religion, mais parfois elle me fait peur. J'aurais pensé que dans une ville comme Alexandrie le plus important serait le savoir et l'intellect mais apparemment certaines personnes pensent autrement. Dans toute la ville on chuchote sur les sectes, sur les cultes cachés ainsi que sur des agressions subies par des juifs ou des païens. Fin de l'extrait

°

Lettre au Préfet Oreste parLucilla Oresti praefecto s.d.

Extrait :

(…)

En effet, le décès d'Hypatie m'a quelque peu troublé : la raison de cet assassinat m'échappe

(…)

En tout cas, désormais Alexandrie n'est plus le centre de l'enseignement et de la science : tous les philosophes devront-ils quitter Alexandrie...

Fin de l'extrait

°

Lettre à Athanasios

Carissimi Hypatiae alumni Athanasio ejus fratri salutem dant

Tu ne peux imaginer à quel point nous avons été affectés par le décès de ta chère sœur, qui fut notre vénérée professeur. Notre indignation face à cet odieux attentat dépasse notre entendement.
C’était une femme non seulement sage, savante, et d’une intelligence qui nous a tous éblouis, mais qui était aussi, pour nous tous, comme une mère protectrice, aimante et veillant sur nous : nous étions ses enfants. Son humanité, sa tolérance, son humilité vis-à-vis des autres est un exemple pour nous tous. Elle s'enrichissait des différences de chacun et de chacune et se mêlait aussi bien à la haute société qu'aux gens du peuple ...
Malgré sa disparition soudaine, elle reste pour nous un modèle et une source d’inspiration.
Hypatie ! Cette femme admirable par sa sagesse, son savoir, sa modestie, ainsi massacrée par la populace d’ Alexandrie !
Voilà à quoi se résume sa vie et son œuvre ; elle vécut en sage et mourut en martyre.
Khaire

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tu-aimeras-ton-prochain/

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Hypatie

 



 

Les commentaires sont fermés.