Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/10/2014

Athée n'est ni de gauche ni de droite

athéisme, athéophobie, Aymeric_Carron, BHL, chrétienté, Claude_Askolovitch, coran, Crab, Edwy_Plenel, Hautetfort, islam, Laïcité, mrap, occident, orient, racisme, religions, Éthique

Contrairement à ce que je peux lire ça et là : être athée n'est ni de gauche ni de droite pour une bonne raison que pour s'assimiler ou s'engager dans l'une ou l'autre de ces « sensibilités » ou formation politique, il faut nécessairement, au stricte minimum, être croyant, bien plus encore un très très très « bon croyant »

Aussi longtemps que ne sera pas inscrit dans la loi '' le mandat unique et non renouvelable '' la classe politique forgée dans le bronze du clientéliste se prévaudra toujours de ratisser large ;

en exercice son unique problème : renouveler ses mandats, ce qui fait le bonheur, au quotidien, de la majorité des journalistes d'éditos, et non de servir les françaises et les français ;

pour les élus des gauches et droites « fraternellement » dépourvus d'idée, d'une vraie matrice de pensée, '' les droits de l'homme '' ou '' les droits des femmes ou encore l'égalité femmes-hommes n'entrent plus dans leurs préoccupations ;

dans l'actualité de participer à la reconstruction de Gaza ( un des foyers du terrorisme généré par la religion islamique ) au lieu de financer la lutte contre Ebola en Afrique et la formation de la majorité des chômeurs de notre pays

Une classe politique peu encline à engager les indispensables réformes structurelles, d'autant plus sourde à servir le pays dans la mesure où dans le fonctionnement de notre système politique à chaque élection l'abstention ou le bulletin blanc ne sont pas comptabilisés ;

du coup l'objectif , la voie étant libre, pour les élus dont « l'action politique » se résume à une tentative perpétuelle de se faire réélire quitte à prendre, pour se départager, les croyants comme '' on '' prend des parts de marché et de s'accoquiner, à qui mieux-mieux, avec toutes les mouvances de l'obscurantisme religieux contre la volonté de la majorité de nos compatriotes dont un sur cinq seulement ( mais, c'est encore de trop ) a le « sentiment » d'appartenance à une communauté

Par exemple, lors du débat, peu avant le vote du mariage pour tous, l'on a pu voir le premier ministre recevoir, bien qu'ils, ( au même titre que leurs religions ), n'aient aucune autorité morale, les chefs des principales hiérarchies monothéistes ce qui n'a pas manqué, au lieu de le nourrir, de polluer le débat - - - Crab 15 Octobre 2014

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/05/20/d-atheologie-jamais-asse.html

 

 

 

Les commentaires sont fermés.