Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/08/2015

Paris à côté de la plaque avec les femmes

J-Paul_2, Féminisme, Religions, laïcité, misogynie

 

Osez le féminisme se réveille

Extrait de presse :

Moins de 3 % des rues de la capitale ont un nom de femme. Pour rétablir l'équilibre, l'association Osez le féminisme en a rebaptisé une quarantaine

De nombreux habitants de l'île de la Cité (Ier - IVe) se sont réveillés hier matin à une adresse différente de celle où ils s'étaient couchés - Fin de l'extrait de l'article : '' Paris à coté de la plaque '' publié dans '' Le Parisien ''

 

Suites : Place J Paul II – suite

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0-2011-place-j-paul-ii-suite/

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Place+J+Paul+II+%E2%80%93+suite

 

Panthéon des femmes - février 2014

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/02/pantheon-des-femmes-fevrier-2014.html

Crab 27 Août 2015

 

26/08/2015

La cause des femmes - 2015

einstein,elisabeth_badinter,Épicure,henri_pena-ruiz,laïcité,l'universel,polêmikôs,religions,sciences,écoles

Acrylique sur carton par Crab - ( novembre 96 )

 

Faites-vous parti des hommes engagés dans la cause féministe ?

Les hommes se feraient plus rares à s'engager selon un article paru dans '' Slate.fr '', rédigé par la journaliste Aude Lorriaux

 

Je vais donc répondre à titre personnel :

je ne suis membre d'aucune association ni d'aucun parti politique, et je n'imagine pas un seul instant parler au nom de tous les hommes ni au nom de toutes les femmes dans la mesure où mon engagement dans la construction sociale et éthique de notre société ne peut se réduire à un engagement exclusivement à la cause des femmes ni pour une cause émanant d'un manifeste de parti politique, mais se « résume » globalement à la défense de la LIBERTÉ - dont, bien sûr, dénoncer la conditions des femmes un partout dans le monde, mais aussi avant tout celle des athées femmes et hommes -

 

Je considère que sont engagés parmi les hommes ou parmi les femmes tous ceux et toutes celles qui ont compris qu'il ne peut y avoir de liberté dans un pays sans la critique athée et anti-sexiste des religions

 

Au regard de cette perception, je prends un soins particulier à ne pas m'engoncer dans des polémiques sectaires qui ne manquent pas à un moment ou à un autre de parcourir de nombreuses associations féministes ( qui, selon la justesse du point de vue d'Élisabeth Badinter font parfois '' Fausse route '' ), ni de m'enferrer dans bon nombre d'associations qui se déclarent antiracistes ou des droits de l'homme souvent aptes à prendre des positions à géométries variables ni encore moins de m'assujettir à un parti politique pour sombrer dans un inévitable militantisme parmi les plus sectaires - ce qui ne m'interdit pas de temps à autres de soutenir telle ou telle position ou proposition, de valider certaines politiques publiques ou lois sociétales d'où qu'elles viennent

 

En tant qu'homme fidèle aux idéaux des années 70, fidèle aux aux apports scientifiques, philosophiques et de lettres, par exemples dans la filiation séculaire d'un Démocrite, d'un Épicure, d'un Ésope, d'un Aristophane, d'un Lucrèce, d'un Ovide, d'un La Fontaine, d'une Émilie du Châtelet, d'une Olympe de Gouges, d'un Einstein ou encore des personnalités contemporaines telles Élisabeth et Robert Badinter [ ... ], pour in fine exprimer, en toute indépendance d'esprit, ce que j'ai envie de dire - quand je veux...

 

Je crains qu'il ne faille encore compter sur un bon demi-millénaire avant que l'athéophobie et le sexisme sous toutes les formes connues et répertoriées s'effacent définitivement, cessent de polluer, d'empoisonner les relations humaines au point de toujours et toujours pour les conservateurs issus des milieux religieux* ( * : composés, dans notre pays, parune majorité parmi les musulmans ), [ aussi ] de toutes les tendances* politiques, ou encore par les obsédés maladifs du naturalisme*( * : plus particulièrement une bonne partie des écologistes en première ligne, au lieu de s'occuper d'écologie*1 ) de rechercher toutes les opportunités afin de renvoyer les femmes à la maison pour en faire de « bonne mère », agissant pernicieusement en profitant de la crise et ce dès le début des années 90, ce qui ne manque de faire le bonheur de bon nombre de distingués économistes ( très médiatisés ) chantres de la croissance démographique, grands partisans et prosélytes des politiques publiques encourageant la maternité

 

Mais en attendant de meilleurs lendemains, chères lectrices par anticipation rien ne vous interdit de rendre grâce à toutes les femmes et tous les hommes athées* ( * : entre-autres ), car dans l'actualité, du-moins pour celles qui n'en savaient rien, aux unes et aux autres vous leur devez dors et déjà vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup, mais je le concède '' on '' se doit de faire plus et mieux ! ! - Crab - 26 Août 2015

 

*: Le conflit la femme et la mère

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-conflit-la-femme-et-la-mere/

 

Suites : Polêmikôs 2015

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/15/polemikos-2015-5603758.html

 

ou sur

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Pol%C3%AAmik%C3%B4s+2015

 

 

 

25/08/2015

Religion de guerres et de haines

cran, CSA, Claude_Askolovitch,  Daech, Edwy_Plenel, islam, Mahomet, musulmans, Pascal_Boniface, P_S, Télévision_publique

 

Quel intérêt à propager l'idée que les françaises et les français seraient des mineurs vivant dans la peur de l'islam ? ;

quand dans les faits, nos compatriotes montrent, à l'envie, qu'ils n'ont pas peur de cette religion de guerres et de haines, mais veulent et s'emploient toujours plus nombreux, d'une année à l'autre, à déconstruire cette religion de la même façon qu'auparavant la grande majorité des françaises et des français, à travers le débat d'idées, avaient su déchristianiser la France ;

nos compatriotes, depuis longtemps déjà, ne se laissent plus piéger, ils se contrefichent d'être accusés d'islamophobie, car de toutes les façons détester* ( * : phobie ) ce monothéisme musulman d'un racisme et d'un sexisme plus singulièrement aggravé, par rapport aux religions le précédent, est parfaitement légitime

Nos compatriotes sont parfaitement conscients que la grande majorité des musulmans ( leurs « clergés ou théologues » en première ligne ) n'ont pas les plus petites préoccupations métaphysiques, qu'ils n'ont pas d'autres ambitions que de tenter d'imposer des mœurs et une organisation sociale dont l'objectif majeur consisterait à rétablir ou à installer définitivement, dans notre pays, la suprématie des hommes sur les femmes - dans le même temps, de tout faire pour obtenir l'interdiction de la liberté de conscience indissociable de la liberté d'expression dont le droit entre-autres de blasphémer : autant dire de mettre fin à toutes les libertés individuelles ou de mettre fin à la liberté tout court, et ce à l'image de ce qui se passe dans les pays prisons dominés par les musulmans – autant de régions du monde où il est préférable notamment pour des populations maghrébines * ( * punico-berbère arabisée de force dans la langue du coran) de se déclarer arabo-musulmanes ( du coté des maîtres ) pour ne pas subir du pouvoir musulman toutes formes de discriminations

 

Dans cette perspective, il n'y a pas lieu de s'étonner de constater que même en Tunisie encore très inféodée à l'islamique que, depuis la fin de la dictature Ben Ali, les '' droits des femmes '' ne progressent toujours pas d'un pouce

 

Dans notre pays, c'est une autre « chanson » : un voile épais ( islamique ) brouille l'esprit de quelques « personnalités » évoluant dans un microcosme comptant parmi les plus médiatisés dont la position reflète le déni de la réalité observée du fanatisme musulman, au point debrouiller les repères pour cacher qu'il ne peut y avoir de liberté sans la critique athée et anti-sexiste de cette religion de l'irresponsabilité

 

Cette petite partie de l'« élite », sans vergogne, ne peut admettre que pour les français et françaises déchristianisés l'avenir c'est du désir , pas de la peur

 

Ce petit monde évoluant dans un petit milieu règne la démagogie regroupant des personnalités telles ( entre-autres ) Edwy Plenel, Aymeric Carron, Emmanuel Todd ou Claude Askolovitch, et pour eux pratiquement, de façon irresponsable de valider une idéologie musulmane sacralisatrice des pires patriarcats qui font de cette religion la religion la plus infantile et égoïste jamais inventée dans toute l'histoire des religions par quelques spécimens « d'humains » en mal de domination, de pouvoir sur les femmes et s'illustrant d'une époque à l'autre par une violence guerrière exercées à l'encontre des non-musulmans et des athées

 

La plupart des musulmans ont parfaitement compris que la critique athée et féministe des religions a permis la déchristianisation de la France ( permettant pour l'essentiel l'obtention '' Des Droits Des Femmes et l'Égalité des Droits Pour Tous '' ), mais désormais ils savent qu'elle n'épargnerait pas, et en aucun cas, leur religion

 

La lâcheté sans précédent de la gauche par électoralisme, [ aussi ] d'une partie de « l'élite » ne parviendra jamais à enterrer la détermination dont les françaises et les français de culture française font preuve, au jour le jour, pour éradiquer, déconstruire une religion raciste, sexiste, athéophobe, antisémite, homophobe et xénophobe, une religion de guerres et de haines que matérialise le coran et ses annexes - chefs d’œuvres d'anti-culture

 

Puisqu'il faut, sans cesse, le rappeler : dans un pays qui s'efforce avec constance de hausser son niveau de civilisation : la liberté d'expression, le débat d'idées, le débat contradictoire et public ne s'arrête pas là où commence la religion ;

c'est bien en puisant dans les sourates d'une religion prônant une organisation xénophobe de la société ( exigence, par exemple, d'un certificat de coutumes dans le cas de mariage avec une musulmane ) et sexiste à travers ( entre-autres ) des mariages forcés, l'inégalité entre femmes et femmes et hommes symbolisée par le port des voiles islamiques, montrent ( si besoin est ) que les instances musulmanes sont peu préoccupées de parler de questions métaphysiques, maiss'évertuent, avec la complicité passive ou active de la très grande majorité des musulmans, à installer leurs mœurs, pour l'essentiel, anti-femmes - sur un plan plus général de distiller une anti-culture en affectant de ne pas comprendre que les françaises et les français ont eux aussi des mœurs où prime la liberté, l'égalité et la fraternité ( que d'ailleurs peu d'entre-eux remettent en cause ) et dans leur grande majorité, comme on a pu l'observer le 11 Janvier dernier, sont déterminés à ne pas lâcher le morceau pour ne pas revenir à une société d'un âge révolu et rétrograde sacralisant les patriarcats ;

dans notre pays, le « modèle » patriarcal fut institutionnalisé après la Révolution, contre les idéaux des '' Lumières '', par des misogynes patentés et antirépublicains, une fois au pouvoir, tels Robespierre grand ennemi de l'athéisme, encore plus des athées et de la parole des femmes en politique, puis par Napoléon 1er, ce dernier ( il faut le rappeler ) fit des femmes des mineures soumises aux hommes par le biais de son Code « Civil » - Crab 25 Août 2015

 

Suites : In vino véritas - mais pas pour le CSA

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/08/in-vino-veritas-mais-pour-le-csa.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/08/02/in-vino-veritas-mais-pour-le-csa-5665691.html

 

°

 

Autres articles : Point de contraintes en religion ?

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/08/point-de-contraintes-en-religion.html

 

°

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/point-de-contraintes-en-religion/