Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/03/2016

King - I am king - king - king - king...

Ô oui, ô oui - ô que oui, il est le poux - poux - le plus gros - gros - poux des rois pou - pou - poussifs sans barbes de la plus za - za - zadmirable des campagnes orchestrée pou - pou - pour l’investiture ja - ja - jamais imaginée par - la - la - l’Amérique profonde

amérique,donald trump,ivg,offenbach,la_belle_hélène,opéras

Donald Trump, dans l’entrée des rois

I

Donald Trump se rétracte sur l’avortement - se serait-il trumpé ?

Contre les femmes qui librement disposent de leur corps, choisissent d’interrompre une grossesse, entendre introduire dans le Droit Pénal une punition ne serait-ce que d’un franc symbolique pour « marquer le coup » c'est ce que proposait, en son temps sur un plateau de télévision, Françoise Dolto - entourée par quelques femmes qui n'ont pas manqué de la remettre à sa place de kato en lui faisant observer qu’avorter était déjà une peine largement suffisante - Crab 31 Mars 2016

Vidéo : L’entrée des rois

http://blvids.free.fr/Entree_des_rois.webm

 

Rossignol chante vrai

Céline Pina, Laurence_Rossignol,  P.S, salafistes, salon_de_la_femme_musulmane_de_Pontoise

Extrait de presse : …

Laurence Rossignol a fait un parallèle entre les femmes qui choisissent de porter des vêtements islamiques et les « nègres » qui étaient favorables à l'esclavage, avant de finalement reconnaître une « faute de langage ». La ministre des Droits des femmes dénonçait au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC-BFM TV le développement, par certaines marques et enseignes de distribution, de vêtements adaptés aux traditions musulmanes comme le « burkini » ( maillot de bain intégral ) ou le hijab ( foulard islamique ). Alors que le journaliste lui faisait remarquer que certaines femmes « choisissent » de porter ces vêtements, la ministre a répondu : « Mais bien sûr. Il y a des femmes qui choisissent, il y avait des nègres afr..., des nègres américains qui étaient pour l'esclavage. »
Interrogée par l'Agence France-Presse, la ministre a reconnu une
« faute de langage » sur l'emploi du mot « nègre », en soulignant qu'elle n'employait jamais ce terme « sauf quand on évoque l'esclavage et les négriers ». « J'ai employé le mot nègre dans le seul usage qu'on puisse en faire pour parler de l'esclavage en Amérique et des négriers. Mais je n'ai pas mesuré la perception la plus répandue. Et qu'on ne dit pas nègre même quand c'est autorisé à propos de l'esclavage. En dehors de cette faute de langage, je ne retire pas un mot de ce que j'ai dit » sur les lignes de vêtements, a déclaré Laurence Rossignol. Fin de l’extrait d’un article publié dans Le Point

I

Aimée Césaire, Léopold Sédar Senghor ont suffisamment entrepris en leur temps de valoriser la négritude et l’idée de parler de civilisation nègre ne leur écorchait pas la bouche - il n’y que les imbéciles qui à notre époque veulent réduire à la couleur de sa peau l’Homme nègre – les même bien souvent omettent par ailleurs de rappeler que des rois nègres ont été eux-aussi au même titre que les arabo-musulmans de très grands rois négriers – que l’esclavage et la traite des esclaves n’étaient pas dû exclusivement à une minorité de blancs français quand, en ces temps là, la grande majorité des françaises et des français n’avaient pas leur mot à dire – se souvenir que dès le début de la Révolution que le premier gouvernement du peuple s’est empressé d’abolir l’esclavage... pour en terminer et en d’autres termes, Laurence Rossignol n’a pas à s’excuser de l’emploi du mot nègre...

I

Contrairement à ce qu’affirme ses détractrices pour la plupart musulmanes il appartient aux femmes et aux hommes membres du gouvernement de veiller à garantir l’égalité femmes-hommes, ce qu’ils ne font pas en dehors de trop rares déclarations sans langue de bois – rappeler que le voile est un symbole inégalitaire, qu’il n’a pas sa place dans un pays où l’égalité femmes-hommes et la valeur majeure de notre république, que ce n’est pas à la religion mais au politique de décider est à mettre au crédit de la Ministre

I

Sans le recours à la langue de bois, sans faire preuve de l’irresponsabilité qui caractérise la plupart des cadres de la gauche, Laurence Rossignol chante les " droits des femmes " et le droit de défendre tout ce qui peut permettre de rendre effective " l’égalité femmes-hommes " contre toutes les tentatives de minimiser les effets d’une anticulture générée par la religion musulmane, dont les traditions phallocrates islamiques inégalitaires sont inspirées par le raciste et sexiste coran

Sans être croyant, force est d’observer qu’il existe à travers des histoires bien racontées de nombreux et édifiants rôles de femmes dans l’Ancien Testament, quelques-uns pas vraiment passionnant dans le Nouveau, Mais, aucun rôle n’est tenu par une femme dans l’infantile et égoïste texte du coran rédigé par des hommes misogynesce n’est pas dû au hasard, le coran est un manifeste politique et sociétal sans autres préoccupations que de servir l’intérêt des hommes – pour l’essentiel d’assurer la suprématie de l’homme sur la femme, et compte tenu de l’endoctrinement des fillettes nées de parents qui se déclarent musulmans rien d’étonnant à observer qu’il y ait des femmes sous-servitudes pour à la puberté « choisir » de porter volontairement les phallocrates voiles islamiques - - - Crab - 31 Mars 2016

I

Suites : Lectures comparées

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

I

Suites 1 : Céline Pina et les autres ( sans langue de bois )

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/celine-pina-et-les-autres.html

I

Suites 2 : déroulé d’articles

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=lectures+compar%C3%A9es

 

30/03/2016

Chocolat sans frontières

le_chocolat.jpg

Une grande pécheresse

I

Religion catholique : une religion de cannibales ?

À Pâques, convenez, en tout cas c’est ce que me disaient certains de mes amis et amies passés par là durant leur prime enfance, que ce n’est guère ragoutant de consommer le sans saveurs corps* du Christ ( * hostie ), d’autant, que soit qu’on fasse, il ne sera jamais possible de faire d’un pain rassis du pain frais

La Pâques n’est-t-elle pas l’événementiel le mieux choisi, le plus voluptueux pour savourer un succulent crucifix, de délicieuses cloches et autres petits animaux tous plus irsistibles les uns que les autres fait de délicats et onctueux chocolats ?

Introduit dans la vie quotidienne, pour toute personne douée de sensibilité autant que de raison le chocolat parle à l’entendement, il remplace avantageusement et de façon nettement plus pérenne le premier jusqu’au dernier des monothéismes

De nombreuses études scientifiques, comptant parmi les plus sérieuses, ont démontré que tous les croyants aimant à savourer le chocolat sont des athées sans le savoir

En ces temps « modernes » de saines exaltations c’est à la science qu’il faut rendre grâce car nul, désormais, ne peut plus croire ne serait-ce qu’une seule seconde, au stade actuel de nos connaissances sur le chocolat, qu’il est vain d’espérer indéfiniment, pour notre satisfaction, le retour d’un messie - en effet, mieux, plus probant qu’un éventuel retour ou une hypothétique résurrection, désormais inspiré par nos lointains ancêtres, il est tant pour nous tous qui aimons que les bonnes choses ne finissent jamais, mais cette fois, une fois pour toutes, de nous référer à un gourmand cannibalisme, un cannibalisme ni métaphysique ni symbolique que seul le vrai de vrai cannibalisme par son intercesseur le chocolat comme principe seul susceptible de nous garantir une vie éternelle aux antipodes de toutes formes de soumissions ou d’idéalismes dans l’ennui de je ne sais quelles pérégrinations dans des arrière-mondes sans cacao - Crab - 29 Mars 2016

I

Suites 1 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/10/le-chocolat.html

I

Suites 2 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/10/crab-leconseil-francais-du-culte.html

 

Suite 3 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/10/la-cite-du-cacao.html