Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

08/04/2016

Laïcité – Alsace-Moselle

Laïcité, Concordat, Henri_Peña-Ruiz, Élisabeth_Badinter

Des organisations laïques demandent à nouveau la suppression des cours de religion obligatoires en Alsace

Un appel national a été lancé [ mardi 5 Avril ] par plusieurs organisations laïques pour réclamer la fin des cours de religion obligatoires en Alsace-Moselle. Comme le demandait l'Observatoire de la laïcité il y a déjà un an.

C'est une particularité liée au Concordat qui fait régulièrement débat. En Alsace-Moselle, les cours de religion sont obligatoires dans les établissements scolaires. S'ils ne veulent pas que leurs enfants y assistent,

les parents doivent demander un dispense.

Les organisations laïques montent au créneau : " Les parents doivent choisir entre trois religions. Et s'ils ne demandent rien, ce sera aussi inscrit dans un document rectoral officiel. Il s'agit d'un fichage qui est contraire aux principes de la laïcité ", explique Claude Hollé, secrétaire général de Laïcité d'Accord.

Pour un enseignement religieux dispensé en-dehors des heures de l'Éducation nationale ?

Pour Christian Moser, secrétaire régional UNSA-Education, ces cours de religion obligatoires sont en contradiction avec le principe de laïcité. Un principe qui pourtant est de plus en plus mis en avant depuis les attentats : "Il faut d'abord balayer devant sa porte. On ne peut pas mettre en avant le principe de laïcité quand il n'est pas appliqué sur une partie du territoire."

 

Ces organisations demandent donc à ce que l'enseignement religieux devienne optionnel et qu'il soit dispensé en-dehors des heures de l'Éducation nationale. Une demande qui est aussi celle de l'Observatoire de la laïcité depuis un an. Actuellement, les élèves d'Alsace et de Moselle ont une heure d'enseignement religieux obligatoire par semaine, ce qui revient à perdre 180 heures de cours sur toute leur scolarité en élémentaire, par rapport aux autres enfants.

Aurélie Locquet, France Bleu Alsace, daté du mercredi 6 avril 201

 

Laïcité, Concordat, Henri_Peña-Ruiz, Élisabeth_Badinter

Compter sur la gauche plus responsable, dans notre pays, de la montée du communautarisme que les autres partis de pouvoir de faire respecter la laïcité et les valeurs égalitaires, ( dont, mais pas seulement, l’égalité femmes-hommes, vis à vis de la religion musulmane ), sur ensemble des territoires de la république, si ce n’était aussi tragique ferait de rire à gorge déployée n’importe quelle personne quelque peu observatrice des comportements des élus socialistes pour une large part d’entre-eux liés à un électoralisme des plus malsains comptant pour l’avenir des relations sociales dans notre pays

Non seulement c’est humiliant pour des parents d’élèves d’être obligé de formaliser une demande de dispenses - mais c’est aussi important de constater que la gauche refuse d’abroger le Concordat sous le prétexte fallacieux que le Conseil Constitutionnel il y a peu a estimé ( tenez-vous bien ) que le Concordat en Alsace-Moselle pouvait " cohabiter " avec la laïcité, alors que loi 1905 interdit que la république salarie à l’école publique des enseignants en religions – Crab - 08 Avril 2016

I

Suite 1 : Les gros fantasmes de la gauche

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/observatoire-de-la-laicite/

I

Suite 2 : « Nous ne nous reconnaissons pas… »

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Manifeste+Crab

 

Les commentaires sont fermés.