Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

12/08/2016

Jacqueline Sauvage

Jacqueline_Sauvage, Justice, Féminisme, athéisme, laïcité

Comment expliquer la condamnation de Jacqueline Sauvage après deux procès et le rejet de sa remise en liberté par des jurés et des juges que je suspecte d’être influencés par toutes sortes de modalités d’idéologisations rampantes observées dans notre société depuis plus de trente ans ?

Récemment j’écrivais " Point de liberté sans interjeter le "je" dans une société très communautaire " - mais aussi " Libertés des femmes en France : tout allait de mieux en mieux avant que l’islam vienne tout assombrir, prenez garde ! " - quel rapport avec le sort réservé à Jacqueline Sauvage me direz-vous ?

I

Au commencement, ce fut le début d’un processus qui pris corps au cours du règne de Mitterrand avec les gages donnés aux chantres du multiculturalisme dont la marque de fabrique passe par le respect des cultures, puis peu après " sortes d’accommodements " ou concessions, dont entre autres le pouvoir donnés à des « grands frères » placés au sortie des écoles qui ont-eu pour effet immédiat et systématique l’abaissement du statut des femmes dans les quartiers dits sensibles

Nul penseur ne fut vraiment étonné notamment de voir les hiérarchies monothéistes chrétiennes anti-droits des femmes et pro-allaitement maternel se réjouir, et apprécier le retour des bondieuseries dans notre pays, je cite " grâce à leurs frères musulmans ", car une fois décomplexés d’inciter sans relâche à la haine des sexualités, puis plus particulièrement de l’homosexualité notamment lors des manif contre " le mariage pour tous "

Tout ces événements sexistes, homophobes et antisémites, sur la durée ont contribué à maintenir ou à aggraver la sacralisation du patriarcat dans une société voulue par ces tenants là exclusivement hétérosexualisée – on a même vu des associations féministes tomber dans le piège et perdre de vue que le féminisme est universaliste – qu’il n’est ni occidental ni oriental puisqu’il est universel, donc étranger à toutes ces bondieuserie qui polluent la place publique

Pour moi, c’est clair, au regard de l’histoire récente, il n’y a que des jurés et des juges moralement sous-influences, sous servitudes impactés par les idéaux du patriarcat pour se permettre contre l’idée même de justice de condamner odieusement, outrageusement à dix ans de prison une femme battue pendant quarante cinq ans, ses filles violées...

Les grands responsables de cette régression de la pensée féministe et laïque sont des politiciens majoritairement issus des gauches, certaines associations féministes, mais aussi des associations dites antiracistes qui n’ont cessées, depuis plus 15 ans, de brandir la laïcité pour défendre des positions sociétales sexistes et homophobes inspirées directement par les religions ou par les hiérarchies monothéistes bien que cela ne fut sans le moindre rapport avec la croyance dans une divinité

Combien de fois avons-nous entendu claironné par un journaliste qui s’était fait remarquer lors de l’affaire DSK aux États-Unis*1 "qu’il ne faut pas enlever au pape le droit de contester les droits des femmes " parce que c’est tout ce qui lui reste ?

*1: c’est vrai, ce n’était qu’une soubrette, pas une femme - ça ne me fait pas rire -

D’autres « intellectuels » ou militants dits anti-racistes de faire passer le « choix » de porter les voiles islamiques pour une liberté quand nous savons ainsi que le dit si bien Gisèle Halimi : " le voile est un terrible signe d’infériorisation de la femme... " ;

quand d’autres prônaient le respect de toutes les cultures pour ne pas dénoncer vigoureusement la pratique de l’excision, ou encore de ne pas s’élever avec force contre les mariages forcés des jeunes filles ou encore de ne pas réagir quand un groupe social et religieux impose la virginité avant le mariage et j’en passe comme s’il ne s’agissait pas pour l’ensemble de l’œuvre de viols des droits de la femme

Tout se joli monde secrètement doit se frotter les mains de voir que la « Justice » condamne une femme qui n’a plus supporté ni accepté de boire son calvaire jusqu’à la lie en tuant, dans un moment d’extrême exaspération, l’immonde bête générée par les patriarcats

Pour les femmes et les hommes épris de liberté, rien n’est jamais acquis aussi longtemps qu’il y aura des croyants religieux de mauvaise volonté - prenez garde - prenez garde – prenez garde les effets ou les conséquences du multiculturalisme ne se sont pas fait attendre ! -

Ne vous en déplaise un athée aurait condamné cette femme à un an de prison avec sursis pour rappeler que l’on a pas le droit de faire justice soi-même !!! - Crab – 12 Août 2016

I

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/realiser-un-feminisme-libertin.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/feminisme-et-laicite/


Les commentaires sont fermés.