Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/09/2012

Médias et spectacles

croyant-blesse--par-les-incroyants.png

 

Dans '' le monde musulman '' une simple vidéo anti-islam serait la cause des violences antiaméricaine, c'est ce qui se dit ou se lit dans la plupart des médias

 

Comment peut-on avaler ce type de couleuvre ?

D'abord les auteurs des tueries ou des saccagent sont toujours les mêmes ; ce sont ceux qui assassinent, emprisonnent des incroyants, traquent les laïcs, s'opposent à l'égalité femmes-hommes et imposent l'interdiction de l'apostasie

 

Depuis ce matin de nombreux J T et autres médias attendent '' impatiemment '' la mi-journée pour voir peut-être des manifestations de fanatiques dégénérer au lieu de donner la parole plus souvent aux gens qui systématiquement dans '' le monde musulman '' sont stigmatisés et victimes de toutes sortes de discriminations

 

Victimes des pires violences sans comparaison avec le contenu d'une vidéo qui peut être critiqué par toute personne qui veut faire savoir qu'elle n'est pas d'accord et propose sa version

 

La vraie question : Pourquoi cette religion et le mode de vie son prophète est critiquable négativement, si ce n'est de générer les pires violences contre celles et ceux qui veulent choisir de vivre librement, selon un mode vie qui ne doit rien aux moralines religieuses ?

 

Dans l'Antiquité, c'est avec Platon, que s’opère pour la première fois, une dénonciation philosophique de l’athéisme, sur un thème appelé à une grande fortune auprès de tous les fanatiques de toutes religions confondues : son immoralité
En ces matières, nul ne pouvant être neutre, la philosophie de Platon a cautionné la lutte et les pires violences à l'encontre des athées

 

Commençons, dans tous les médias, par informer correctement sur la nature de l'univers et nos origines

/...

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/l-universel/

 

 

 

 

 

11:02 Publié dans Islam | Lien permanent | Commentaires (0)

13/09/2012

Crimes contre l'humanité

Un film de Tanaz Eshaghian.png

 

Kaboul : Karzaï parle d'une œuvre [ film, l'innocence des musulmans ] '' inhumaine et insultante ''

Extrait d'un article '' Crimes d'amour à Kaboul ''

Sabereh est tombée amoureuse. Quoi de plus normal à 18 ans ? Visage poupin, yeux rieurs et sourire mutin, elle est convaincue qu’elle n’a rien fait de mal. « Je dirai au juge que j’aime un garçon et que je l’aimerai jusqu’au bout », claironne-t-elle. C’est oublier que, dix ans après la chute des talibans, l’Afghanistan considère toujours que l’amour est un crime. Comme elle, Kareema et Aleema attendent, dans les cellules de la prison pour femmes de Badum Bagh, d’être jugées pour des délits qui, à leurs yeux, n’en sont pas

 

La première s’est entichée du beau Firuz, avec qui elle a eu des relations sexuelles hors mariage ; la seconde est accusée d’avoir fui le domicile familial et la violence d’un père pour se réfugier chez une connaissance, ouvrant ainsi la voie à tous les soupçons. Pour avoir transgressé la loi islamique, elles encourent jusqu’à… quinze ans de prison. Signe, pourtant, que les choses bougent, leurs amants sont eux aussi sous les verrous, dans la prison pour hommes de Kaboul.

 

Mais il suffit de quelques allers-retours de la caméra entre les deux prisons pour se rendre compte qu’il ne s’agit là que d’une équité de façade : ce qui, pour les femmes, est perçu comme un crime impardonnable n’est, pour les hommes, qu’une faute qui prête à sourire. Car ces femmes, qui palabrent pendant des heures sur leur revendication d’un droit à l’amour, dérangent. « La prison n’était pas remplie comme ça auparavant ; le problème, c’est qu’on leur donne trop de liberté aujourd’hui », accuse la directrice de Badum Bagh, où croupiraient, selon Human Rights Watch, quelque 400 femmes et filles soupçonnées de « crimes moraux ». Elles menacent « l’ordre de la société », renchérit un juge. « Elles nous déshonorent », déplorent leurs pères  […/...] Fin des extraits

 

Ces atteintes à l'intégrité morale et physique des personnes, dont entre-autres les crimes d'honneurs [ les victimes sont surtout des femmes ], l'assassinat ou l'emprisonnement d'incroyants qui sont tout autant de crimes contre l'humanité se reproduisent dans tous les pays qui se réclament de l'islam

 

Tel Karzaï, dans ces pays tous ceux qui s'expriment publiquement ont ce culot d'employer des mots dont il ne connaissent pas le sens [ inhumain et insultant ] sinon au contraire trop bien pour s'en servir à seul fin de maintenir dominante une idéologie obscurantiste haineuse de la femme, des libertés et de la liberté de conscience ou d'expression

 

Ce qui est inhumain et d'insultants c'est le soutien efficace à des activistes ou fanatiques religieux bénéficiant d'une totale impunité ou parfois ( rarement ) de peines dérisoires dans chacune de leurs sociétés respectives – ce qui est effrayant c'est de constater que les populations ne se mobilisent pas massivement

 

Ce qui est extrêmement grave dans notre pays c'est d'entendre nos '' bien pensants '' déclarer péremptoirement que l'occidental français '' imbue des '' droits de l'Homme et du citoyen '' et passé par le jacobinisme est incapable de comprendre l'autre, celui '' évoluant '' essentiellement dans un monde tribal et d'assimiler notre mode de penser à l'idéologie du terroriste Robespierre qui en son temps s'est comporté exactement comme les fanatiques religieux de notre époque

 

Eh bien non, comprenez bien que notre mode de penser humaniste en France, [ s'il faut choisir, par commodité de langage, une référence ] doit plus à Ésope, Démocrite, Épicure et Lucrèce qu'a un Robespierre, un terroriste haineux de l'athéisme et encore plus des athées qui plaît tant ( par exemple) à un Mélenchon qui s'est empressé de le réhabiliter, mais aussi à une bonne frange islamo-gauchistes de surcroît pro-palestinienne, sans pour autant épargner une partie de l'élite de notre pays qui n'a pas pris la peine de lire le misogyne coran, les hadiths ni par ailleurs les opposants à Mahomet d'une part à son époque ni à travers les siècles tel Averroes ( par exemple ) qui combattait avec vigueur les milieux fanatiques musulmans au pouvoir  -  Crab 13 Septembre 2012

 

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/09/12/l-innocence-des-musulmans.html

 

12/09/2012

L'innocence des Musulmans

Obama.png

 

[ Le Vatican condamne " les offenses injustifiées et les provocations " contre les musulmans, tout en jugeant la violence " inacceptable " après la mort de l'ambassadeur américain – RTL.fr ]

 

Le Vatican n'en rate jamais une, donc in fine, peu importe que des gens s'arrogent le droit de tuer '' ils ont des excuses puisqu'ils ont été offensés et ont subi une provocation ''

 

Je me contrefiche de savoir [ je ne l'ai pas vu ] si le contenu de ce film politique est une réussite très documentée de déconstruction du monothéisme musulman ou s'il n'est qu'un ratage de plus parmi d'autres ;

 

S'il n'est vraiment qu'un navet aucune opinion portée sur ce film, redisons-le haut et fort n'autorise pas qui ce soit individuellement ou en groupe de donner la mort au nom de son dieu ou de son prophète

 

Mais c'est trop demander à l'église, en l'occurrence au Vatican, de condamner purement et simplement l'inacceptable et injustifiable violence au lieu et place d'une saine critique d'un film ou de tout autre forme d'expression critique vis à vis des textes monothéistes et de leurs prophètes

 

Vatican, évêques ou imams, d'une affaire à l'autre s'efforcent toujours de minimiser, de faire passer des fanatiques pour des stigmatisés alors que ce sont ces individus, ce sont ces idolâtres qui assassinent toutes personnes qui ne pensent pas, ou plutôt qui ne croient pas comme eux – Crab 12 Septembre 2011

 

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/09/12/resurgence-du-fanatisme.html