Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/07/2013

Matières et énergies

Science,athéisme,laïcité,boson_de_Higgs,écoles,universités,univers, savoirs,société,politique,philosophie,éthique

Fabiola Gianotti

 

I talk présenté par Isabelle Kumar

La science a rarement passionné les foules, mais le grand collisionneur de hadrons du CERN a attiré l’attention du monde entier en faisant d’une particule, une célébrité internationale, probablement pour la première fois de l’Histoire. L’an dernier, les scientifiques ont provoqué une onde de choc en annonçant la découverte du boson de Higgs. Une étape importante dans une longue quête.

 

Fabiola Gianotti, l’une des responsables scientifiques du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) répond à vos questions et évoque notamment les travaux en cours de cette institution.
La chercheuse rappelle l’importance de cette trouvaille : “elle est vraiment cruciale pour la compréhension de la physique fondamentale, mais aussi pour l‘évolution de la structure de l’Univers.” “Grâce à elle,” dit-elle, “on comprend comment il est possible que certaines particules aient une masse tandis que d’autres puissent rester sans masse et c’est très important pour appréhender la structure fondamentale de la matière.”
Par ailleurs, elle dit ne pas apprécier que l’on appelle le boson de Higgs, “particule de Dieu”, mais elle reconnaît que “c’est une particule-clé pour comprendre notre propre existence, l‘évolution de l’univers et peut-être son avenir.”

 

Fabiola Gianotti explique enfin que le grand collisionneur de hadrons, le LHC reprendra son activité en 2015 “avec des collisions de faisceaux à une énergie et une intensité plus élevées. Ce qui devrait rendre possibles, d’autres avancées révolutionnaires et d’autres mesures importantes,” estime-t-elle tout en ayant l’espoir d’aboutir dans les années qui viennent, à une autre découverte : celle de “la particule constituant la matière noire qui représente environ 20% de la matière-énergie contenue dans l’univers.”

Science,athéisme,laïcité,boson_de_Higgs,écoles,universités,univers, savoirs,société,politique,philosophie,éthique

Reportage et news de Euronews en vidéo : Interview d'Isabelle Kumar

http://crab.painter.free.fr/videos/Fabiola_Gianotti.flv

 

Plus d'actualités sur : CERN, Histoire, Science


Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/08/26/l-universel.html

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/02/11/voir-l-humain-autrement.html

 

19/07/2013

Le DROIT

Zorba le grec était encore à '' l'époque moderne '' un personnage assujetti à l'idéologie patriarcale ( clanique ), dans un un premier temps il sauve de la lapidation une femme qui n'avait fait qu'obéir à son corps ;

pour '' toute faute '', partager avec lui, une nuit d'amour - dans ce moment heureux, pour cette femme fidèle à elle même, c'était oublier que son corps ne lui appartient pas ;

déroger au codes revient à dénier que le clan exige la soumission, et place l'honneur de la communauté au-dessous de la ceinture de la femme ;

finalement elle ne suit pas l'invitation de Zorba de la suivre, il part devant, ( sans la prendre par la main ), sait, sent, pourtant, si près de lui, ce qui se trame dans son dos, elle s'arrête, se fixe, se soumet en se laissant égorger comme un animal

http://crab.painter.free.fr/videos/Zorba_Sirtaki.mp4

Minoenne dames murale fresque de Knossos en Crète 1.jpg

Minoennes

 

Le viol est un crime

Sur son site, l'association NPS, se déclare, scandalisé suite au renvoi d'une collégienne victime de viol

Citation :

En mai dernier, une jeune fille de 15 ans a été renvoyée d’un collège catholique de Thionville ( Moselle ) après avoir été agressée sexuellement lors d’un voyage scolaire en Allemagne au motif qu’elle avait consommé de l’alcool au cours de cette soirée.

Alors même que l’établissement peut légitimement être questionné sur la qualité de son encadrement au cours de ce séjour – un encadrement dont les failles ont conduit à cette agression dramatique – la faute est une fois de plus rejetée sur la victime.

NPNS dénonce avec la plus grande fermeté l’attitude de ce collège et exprime son soutien indéfectible à la jeune victime. La honte doit changer de camp !  Publié le Jeudi 18 juillet 2013

 

@ NPS :

Vous savez très bien que les religions sont toutes plus ou moins des religions de l’irresponsabilité  «  si dieu le veux, tu seras violée ma fille  », en conséquence la position de cet établissement catholique ne devrait pas vous surprendre ( souvenez-vous des affaires de pédocriminalité...)
Les religions, toutes sans exceptions, sacralisent les patriarcats
Il n’y a pas d’autre éthique que les  « droits de la femme  », l'égalité femme-homme associés à la déclaration universelle des «  droits de l’Homme  »

 

Le droit est « l' ensemble des règles qui régissent la conduite de l'homme en société, les rapports sociaux. »

 

Nos actes sont la cause de notre avenir, le mal et le bien ( formule simpliste ) sont les formes que prend la matière - face à la criminalité, la réponse n’est pas faite de prières mais de l’expression de la responsabilité : le DROIT

 

Nous sommes en 2013, plusieurs siècle avant notre ère Démocrite avait tout compris de l'infiniment petit, du perpétuel mouvement des atomes, Épicure tout dit de la nature humaine, les Crétois avait inscrit un texte fondamental gravé sur un mur de Gortyne, au début du Ve siècle, mais dont les prescriptions remontent, pour l'essentiel, aux VIIe et VIe siècles avant notre ère
Ce code concerne les affaires de famille, traite de l'égalité femme-homme, mais aussi les questions soulevées par la dépendance et l'esclavage, les attentats aux mœurs et les dommages causés par les animaux

( Beaucoup d'historiens pensent que Minos était une femme...)     Crab - 19 Juillet 2013

 

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/l-universel/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/10/14/pour-en-finir-avec-le-concordat.html

 

08/07/2013

Le temps contre les mimétismes

formes mimétiques.png

Formes mimétiques

 

 

Avertissement :

Chères lectrices et chers lecteurs, vous le savez, je ne peux répondre à toutes et à tous cas par cas, mais quand un certains nombre de questions ou d'observations se recoupent il m'est plus aisé de faire une réponse collective - merci d'avance de votre compréhension

 

Définition du temps :

Le temps se définit par le mouvement, par la succession d'événements dans le monde ou l'univers : humains ou objets changent, mutent, se transforment, s'adaptent, parfois se métamorphosent disparaissent sans qu'il ne se produise jamais la plus petite pause

 

Rien n'est étranger à l'Homme

Il en est ainsi pour ce qui est de l'intelligence de l'être humain, à savoir que sans le mouvement *, il ne peut y avoir de Culture, le cerveau est notre entendement ( l'esprit ) - ce que les religieux nomment d'une façon erronée '' l'âme '' définie par l'amusant et collatéral '' libre arbitre '', un concept, ( en occident ), d'invention platonicien et aristotélicien en outre des plus blasphématoire, sorte de négation de la liberté...et d'autant plus en parfaite contradiction au regard des formes éloignées de toutes éthiques que prend la matière ou ce que l'on peut considérer comme le mal à les même propriétés que le bien ( ce qui ne justifie la criminalité observée dans nos sociétés )

* : La culture toujours en mouvement est diamétralement opposée aux idéologies religieuses ou dans les croyances dans un dieu, cette sorte de vanité de prétendre détenir '' la vérité '', fait d'un conservatisme pouvant aller jusqu'à pétrifier le langage, avec les violences qu 'elle génère un peu partout dans le monde... ( notamment se traduit, dans les pays de non État de Droit ou pseudo-démocraties, par l'interdiction de penser autrement ou de ne pas croire )

 

Les théologiens avec poils ou sans poils, ne savent plus quoi inventer, la pape des pauvres d'esprit ( le pape François ), annonce que « la foi est la lumières de nos ténèbres »

 

Il n'est pas pensable de se contenter dans rire, mais de rappeler que que la source '' des droits de l'homme '' c'est l'esprit des '' Lumières '', le droit de ne pas croire ( compris dans ce qui est défini par la liberté d'expression, dont, entre-autres, la critique des religions et positions des '' chefs religieux ) ), droits de l'homme complété depuis de nombreuses décennies par, les '' droits de la femme ( libre individuellement, son droit à la contraception, de choisir d'interrompre une grossesse, par son statut égale et non complémentaire de l'homme )

 

Bref, c'est sans rire que '' nos théologiens ou historiens des religions s'évertuent à chercher des lumières dans la chrétienté ou dans l'islam

 

L’immensité c'est la vie

Une démesure, une progression infinie où la matière de la rêverie humaine est attachée à une sorte d’extension d’être que la religion tente de refréner, que la pudibonderie voudrait arrêter, mais qui reprend tous ses droits par et dans la pensée *

 

Est-il nécessaire de rappeler que dans un pays, le principe du débat d'idées, c'est ce qui défini la civilisation, sinon ce n'est plus la civilisation mais une dictature religieuse ( Iran ), un pouvoir autoritaire dominé par les religieux ( pays marqués par l'islamisme), de type stalinien ou néo-stalinien ( Russie ), ou encore pseudo laïque ( États-Unis ) ?         - Crab - 8 Juillet 2013

* : Les propriétés de la matière ..., suite : '' Le monde entier est matière '' :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/06/23/le-monde-entier-est-matiere.html