Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/12/2014

L'islamophobie est-elle un bien précieux de la culture ?

Athéophobie, Crab, Élisabeth Badinter, Aymeric_Carron, Edwy_Plenel, islamophobie, religions, Laïcité, musique, Dounia_Bouzar, religions, sciences, Claude_Askolovitch, Éthique

Patricia Petibon

°

Femmes non- voilées, autonomes - sans qu'un voile leurs obscurcissent ou brouille l'esprit, ces femmes comme nous savons les aimer, plus particulièrement en occident, sublimées parles laïcs un peu partout dans le monde : ce sont les sopranos, à la fois science et art dont le registre recèle la plus grande diversité de timbres, de puissances et d'étendues, elles chantent les notes les plus élevées et ce sont encore elles qui jouent les rôles de personnages comptant parmi les plus sympathiques

°

Qui peut croire, sans que cela heurte l'esprit, comment le dieu unique dont les musulmans se réclament, pourrait-il attacher de l'importance au point de savoir si les femmes sont voilées ?

Plus généralement, comment être humaniste ou féministe et ne pas condamner sans appel les religions dont la musulmane est sans nul doutes la plus infantile et égoïste de toutes les religions monothéistes ?

Parmi les absurdités qu'on trouve dans toutes les religions le ramadan en est une des plus visibles : travailler sans boire par 45° sous prétexte de solidarité quand d'autres mieux lotis restent à l'ombre ou ne travaillent pas, oui, c'est absurde

L'islamophobie n'est pas le reflet d'un racisme comme tentent de le faire croire certains politiciens-nes, personnalités de la société civile ou associations patentés du déni de la littéralité des « textes sacrés » ;

l'emploi de ce terme pour obtenir une condamnation en Justice prête plus à rire qu'autre chose, est d'autant plus grotesque qu'aucune phobie ne peut faire l'objet de poursuites pénales devant un Tribunal de la république

Aujourd'hui, et surtout depuis la loi de 1905, dans notre pays l'État par le biais de l'institution judiciaire ne peut plus censurer, faire taire, emprisonner ou assassiner Démocrite, Épicure, Galilée, Hypatie, Olympe de Gouges, Nietzsche, Alfred Dreyfus ou encore Élisabeth Badinter ;

en réalité l'emploi du terme d'islamophobie par un reliquat de groupuscules auto-proclamés antiracistes ( en fait, antiracistes à géométrie variable ) repris par des politiciens-nes des gauches en mal de clientèles à l'approche de chaque élection couvre je ne sais quelle tentative de faire passer les gens qui critiquent à bonne escient la religion musulmane ou les idéologies musulmanes pour de grossiers individus vivant dans la peur de l'altérité ;

bien loin de tout cela, bien au contraire, il suffit de lire ( entre-autres ) le raciste et sexiste coran pour comprendre que la critique de l'islam est une expression raisonnée, saine d'un rejet déterminé des idéologies arabo-musulmane éminemment raciste, sexiste, athéophobe, Judéophobe, homophobe et xénophobe, autant de « textes sacrés » aux antipodes de l'esprit des lumières fondateur de la culture humaniste universelle, et indissociable des valeurs de notre république ;

traité d'islamophobe, en fin de compte je m'en amuse, à la limite je peux aussi en être d'autant plus fier si je lis dans le texte les incitations à la haine des incroyants, MAIS, voyons ce que pourraient-dire les associations, dites antiracistes, sur ces quelques extraits figurant dans les nombreux chapitres incitant à la haine de l'altérité  :

Quel pire injuste donc, que celui qui ment contre Allah et qui traite de mensonge la vérité quand elle lui vient? N’est-ce pas dans l’enfer qu’il y a un refuge pour les incroyants ( Sourate az-Zumar, 32 )

Croyants, combattez les incroyants qui sont dans vos parages et qu'ils vous trouvent durs. ( Sourate IX - verset 123 ) ?

 

Citations :Intolérance, insultes, racisme et violence dans le coran

XXII.19 : Des vêtements de feu seront taillés pour les incrédules, on versera sur leur tête de l’eau bouillante qui brûlera leurs entrailles et leur peau. Des fouets de fer sont préparés à leur intention.
XLVII.4 : Lorsque vous rencontrez les incrédules, frappez-les à la nuque jusqu’à ce que vous les ayez abattus : liez-les alors fortement.

IX.5-6 : Tuez les polythéistes, partout où vous les trouverez.

Ect.- Ect.

Source :

http://atheisme.free.fr/Contributions/Coran_violence.htm

 

Comment fait notre pays pour autoriser sur son sol une organisation politico-religieuse qui véhicule des préceptes ou des prescriptions non conformes à nos valeurs républicaines, démocratiques et laïques ?

Il est des moments où il faut appeler les choses par leur nom : ce n'est plus qu'une longue actualité, les gauches, ( peut encline à rappeler l'esclavage et la traite colossale des esclaves par le monde musulman, pour ne parler que de l'ex-colonisation ), et « paradoxalement » une bonne partie du Medef ont fait le choix de la préférence immigrée en remplacement de la préférence ouvrière ( « cette dernière, sans doute, « quelque part » trop bien payée » ) ;

en ce qui concerne les gauches un choix nettement marqué, d'une campagne électorale à l'autre, de faire de la '' France des cités ''leur nouvel électorat, avec pour toutes conséquences le déplacement des voix précédemment de gauche des populations ouvrières au profit du FN  ;

issu d'une gauche soucieuse de justice, qu'en pense vraiment le Président « normal » F. Hollande, en principe protecteur ou garant, par fonction, de la laïcité, ce qui ne le dédouane pas contre, et aussi souvent que nécessaire, de condamner toutes sortes de prescriptions religieuses ou la parole de « dieu »*1 ou de cultures dites traditionnelles,afin sans ambiguïté de faire respecter l'égalité des droits ou des devoirs de tous les citoyens, peut-être plus encore de nos concitoyennes ?

 

*1 : Le verset 38 de la Sourate, Les femmes, proclame que « les hommes sont supérieurs aux femmes, parce dieu leur a donné la prééminence sur elles et qu’il les dote de leurs biens », mais, comme dirait Manuel Valls : '' je respecte tous les textes sacrés '' !

 

Comment peut-on faire référence au coran et à la vie d'un prophète ( entre-autres ) pédocriminel n'ayant de religieux que le vocabulaire et des contraintes, puis pour toute enseigne parler d'une religion de paix et d'amour, sinon naïvement espérer que les penseurs n'iront pas voir dans les textes ?

 

Traiter d'islamophobes toute personne qui s'attachent à dé-construire les fondements xénophobes de l'islam relève du déni de lire la ligne, ce que rappelle Michel Onfray dans sa chronique mensuelle de décembre 2014

 

Hors si l'on veut obtenir le respect sans concessions de nos valeurs républicaines par tous nos ressortissants ou ressortissantes, il importe comme nous l'avons fait pour les « textes sacrés » judéo-chrétiens de critiquer sans relâche le coran, ses annexes et la vie de Mahomet pour dégoûter définitivement les musulmans ( et les non-musulmans ) de cette « littérature » guerrière comptant parmi les plus inégalitaires

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=polemikos+suite

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/lire-entre-les-lignes/

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Pol%C3%AAmik%C3%B4s

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/09/au-nom-de-la-femme-de-la-fille-et-du.html

°

Changelejeu et Mahomet

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/changelejeu-et-mahomet/

Crab 19 Décembre 2014

 

01/12/2014

Les racines du mal

Athéisme, athéophobie, Aymeric_Carron,  Crab, école, famille, Femen, féministes, Laïcité, Najat_Vallaud-Belkacem, Edwy_Plenel, Observatoire_de_la_laïcité, religions, Valls

Roxelane, l'autre façon de se soumettre, le prix à payer,

pour « échapper » à la condition d'esclave

°

Prendre les chemins de traverses

Une bonne partie des mouvements dits féministes ou masculinistes* ( *entendre phallocrates ), s'arrangent à catégoriser les uns et les unes en fonction de leur sexualités : il est gay, elle est lesbienne, ils sont ( il et elle ) bisexuels, ils sont ( il et elle ) hétérosexuels en faisant comme si les personnes n'étaient pas plus complexe que simplement identifiées ou ramenées à leurs seules sexualités ;

au lieu de se placer sur le terrain du DROIT, c'esten fait la meilleure façon, un déguisement choisi pour nuire ou bloquer la recherche de l'égalité entre femmes et hommes ;

obtenir et soutenir des politiques éducatives publiques intégrées dans les programmes des écoles publiques dont l'une des primauté consisterait à rappeler que toutes les sexualités sont toutes ni plus ni moins « normales »

 

Parler de l’abolition de la domination masculine, ce n'est pas '' un point c’est tout '', car dans nos sociétés trop de personnes ( femmes et hommes ) adhèrent aux idéaux correspondants à la construction phallocrate d'une société hétérosexualisée sacralisée par les monothéismes, dont notamment l'axe, le pilier majeur est conceptualisé ou défini par la famille nucléaire

 

On ne choisit pas sa famille, c'est seulement ou parfois plus tard que l'on choisit ses proches

Nous savons que les religions haïssent par dessus tout les femmes trop belles ou trop séduisantes :dans le passé nombreuses furent brûlées sur les bûchers, accusées de sorcellerie , d'envoûteuses et j'en passe...

Les manifestations « féministes » contre une hypersexualisation des femmes sont plus que douteuses, plutôt une expression de la phobie relativement généralisée de la ( ou des ) sexualité des femmes ; ces vilipendes réitérées dans l'actualité sont surtout les arbustes utiles servant à masquer d'autres réalités : la volonté de bon nombre de féministes ( majoritaires dans les pays anglo-saxons ) quand, sans l'avouer, ce ne sont pas des mouvements d'inspiration monothéistes sans autres finalité que de renforcer la famille nucléaire en acceptant, de mauvaise grâce, quelques arrangements du genre par exemple le partage de l'autorité parentale, « cela va de soi », dans le couple hétérosexuel '' ;

néanmoins un état reflet de la volonté d'imposer contre-nature la monogamie, son corollaire la fidélité conjugale, surtout la fidélité conjugale de l'épouse puisque pour toute finalité l'homme ne veut pas perdre de vue qu'il est le père de l'enfant

 

Phallocratie

La « famille traditionnelle » idéalisée par la religion, à l'encontre de toutes les libertés individuelles, avant tout, par dessus tout, sert en tant que « modèle sociétal » à pérenniser et légitimer la notion esclavagiste de la propriété du corps de l'autre, par ce biais d'étendre de manière pratiquement incontournable la notion de propriété aux autres domaines sociétaux

Cependant, sans oublier, ne serait-ce qu'une seule seconde, les violences faites aux femmes et aux couples non-hétérosexuels, ce qui est paradoxal c'est que beaucoup trop de femmes adhèrent ou se soumettent « gracieusement » à ce projet de société phallocrate : en s'appuyant sur la religion, ces femmes poignardent les autres femmes dans le dos, plus particulièrement, en se montrant plus déterminées que leurs maris, ce qui est un comble, à veiller sur la virginité de leurs filles et en toutes fins, pour satisfaire les besoins identitaires de la communauté ou du clan, de leur choisir un mari ( mariages contraints - forcés - ) finalement de perpétrer la « famille traditionnelle » dans ce qu'elle est de pire ;

ceci n'est pas sans arranger une grande partie des hommes, le plus souvent bien silencieux, en effet la plupart d'entre-eux se gardent bien de se mêler du débat ou de participer au Banquet, à l'exception des hiérarchies monothéistes qui pourtant dans les manifs contre le mariage pour tous, au nom de la défense de la filiation, ne manquent jamais l'occasion de faire oublier à leurs ouailles que la vierge Marie est la plus illustre des mères porteuses de toute l'histoire des religions et pour d'autres clergés teintés d'islamisme de se garder de rappeler que la famille c'est un papa et quatre mamans ( mais en aucun cas une maman et quatre papas, chercher l'erreur... ) - ce n'est pas la très finaude Roxelane ukrainienne et ex-esclave du sultan qui viendrait nous dire le contraire ( ...à notre époque Roxelane ferait parti des Femen et s'appliquerait à botter les fesses du sultan )

Dans ce cas, dans cette perspective, nulle personne, quelque peu sensée, ne peut vraiment faire preuve d'étonnement, cela n'est pas dû au hasard de voir le Mufti d' Istanbul montrer au pape François, lors de son déplacement en Turquie, le passage dans le raciste coran qui reconnaît la conception virginale de la Vierge Marie

 

Il ne suffit pas de se contenter de slogan du genre '' parler de l’abolition de la domination masculine, un point c’est tout. '' dixit Christine Le Doaré ou de montrer du doigt exclusivement les comportements ou faits certes inexcusables commis par des hommes à l'encontre des femmes - c'est se réduire à qualifier, dans certains cas de criminaliser les effets en oubliant l'essentiel situé plus nettement en amont : décrypter, s'attaquer sans détours aux racines inégalitaires générées par des constructions sociétales phallocrates, contre-natures, sacralisées par les textes, fortement soutenus par des monothéistes avec la bénédiction de leurs hiérarchies unifiées contre la liberté, d'idéologies anti-libertaire ou anti-épicurien qui ont toujours un fort impact sur la société au point d'imprégner l'esprit d'une grande partie de nos contemporains femmes et hommes, et cela s'entend depuis bientôt près de quinze siècles - - - Crab 01 Décembre 2014

 

Suites : Le couple et la famille nucléaire

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=le+couple

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/13/le-couple-et-la-famille-nucleaire-5488925.html

 



 

21/11/2014

Ayaan Hirsi Ali à propos d'Israël

Ayaan HIRSI ALI.JPG

Chacune de ses interventions dans les médias fascinent ou irritent car elle dénonce inlassablement la position qu'en Europe de l'Ouest comme dans les pays arabes l'islam réserve aux femme

°

Extrait de presse : ( 20 novembre 2014 )

À propos de la différence d’approche entre Israël et l’Occident 

Ayaan Hirsi Ali

" Ce n’est plus de la naïveté, c’est ce qu’on appelle un vœu pieux. Ils disent que l’islam est une religion de paix et de compassion, mais c’est ce que nous voulons, c’est ce qu’elle devrait être, mais ce n’est pas ce qu’elle est. Il y a une différence, nous ne sommes tout simplement pas réalistes. Je crois que l’État d’Israël est différent. Ils [ les Israéliens ] vivent dans un nid de frelons. Les Israéliens ne peuvent pas faire semblant pendant longtemps, quand ils ont des tunnels creusés sous leurs pieds, et des missiles qui volent au-dessus de leur tête."

 

Sur le sens des négociations avec le Hamas

Ayaan Hirsi Ali

" Vous pouvez négocier avec des semblables humains avec lesquels vous avez une sorte de base commune. L’hypothèse de base, quand on négocie, c’est que le fair-play est de mise. Le problème avec les négociations avec le Hamas, c’est qu’ils ont une vision, une certaine forme d’utopie. Et pour que cette utopie se réalise, l’État d’Israël doit être complètement détruit. La Charia doit être instaurée, idéalement, dans le monde entier. On ne peut jamais faire confiance à un juif, on ne peut jamais faire confiance à un Chrétien. C’est l’utopie. Les femmes doivent se comporter d’une certaine manière, elles doivent être enfermées, c’est très totalitaire."

 

" Vous pouvez négocier jusqu’à en perdre haleine devant le drapeau américain, mais cela ne permettra pas d’apporter quoi que ce soit de l’autre côté. (…) Israël investit tout ce qu’il a dans la vie sur terre. Le Hamas investit tout ce qu’il a dans la vie après la mort. (…) À l’époque où Israël est devenu indépendant, l’Espagne, l’Italie et la Grèce ont également été libérées de diverses formes de dictature et elles étaient très pauvres. Puis, plus tard, dans les années 1980, (…) elles ont construit des tunnels pour relier les campagnes aux villes, ou leur pays à un autre pays pour qu’il y ait plus de commerce, plus de contacts."

 

" Quand vous regardez le Hamas et que voyez qu’ils ont travaillé si dur, dépensé tant d’argent, répandu tant de sang et de richesse pour construire ces tunnels, mais dans quel but ? Dans celui de détruire et être détruit. C’est la philosophie de la mort." - Publié par : Israel Hayom

°

Lettre à Edwy Plenel - SUITE

Journaliste, un métier ?
Lors de son émission '' les français seraient «  allergiques » à l'islam '', BFMTV a tenté de la façon la plus éhontée ou nuisible qui soit de faire passer la religion musulmane pour paisible

Pour nous informer des journalistes se font tuer, d'autres « journalistes » dénués de toute pensée critique, notamment quand il s'agit de religion pratiquent la désinformation dans une dynamique prosélyte jamais observée auparavant – pouvant aller, sans vergogne, jusqu'au déni de ce que disent les textes *1 « sacrés »

*1 : Ne pas s'en laisser compter, il suffit de lire le texte « sacré », pour constater que le coran est un texte infantile et égoïste, c'est à dire : raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et xénophobe

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

°

Suite :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/lettre-edwy-plenel-suite.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/03/lettre-a-edwy-plenel-suite-5460510.html

°

Création de '' La Confédération Israël-Palestine ''
Dans cette région, de toute évidence, c'est de tenir compte de toutes les parties concernées, croyants divers et variés, incroyants, laïcs ; 
dans cette perspective, au lieu de redéfinir un tracé de frontières sectaires, ne serait t-il pas plus intelligent de formuler une réponse politique et citoyenne : créer une confédération laïque avec Jérusalem pour capitale, et non deux états pollués par le religieux ?

Suites :Conflit israélo-palestinien - Piqûre de rappel
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/conflit-israelo-palestinien-piqure-de.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/05/conflit-israelo-palestinien-piqure-de-rappel-5483544.html

Crab 21 Novembre 2014