Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/07/2015

ARTE - Juifs et musulmans - si loin - si proches

arte, censure, coran, esclavage, fanatisme_religieux, islam, Maghreb, propagande

Juifs et musulmans - si loin - si proches -

C'est une rediffusion ( hier soir 28/07/2015 ) sur la chaîne arte - Une présentation sous un jour assez éloigné par rapport à l'ensemble des réalités historiques d'un islam ou dans la « découverte » d'une religion musulmane qui est tout ce que l'on veut, sauf une religion de paix et d'amour, autant d'insuffisances jouant sur la désinformation dû à des omissions, et pas des moindres, - après la première diffusion de ce « document », en Octobre 2013, j'écrivais : Un film dont les omissions, où les manquements historiques sont pratiquement l'essentiel de ce qu'il faut savoir

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/juifs-et-musulmans-si-loin-si-proches.html

 

Autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Juifs+et+musulmans+-+Si+loin+-+si+proches

Crab – 29 Juillet 2015

 

20/07/2015

Trop d’églises - pas assez de mosquées ?

Crab.png

 

Le fait athée

En 2012, l'association de sondages WIN/Gallup International, spécialiste de la question, a demandé à plus de 50 000 personnes dans 57 pays si elles se considéraient « religieuses », « non religieuses » ou « athées convaincues ». A cette question, environ un tiers des Français répondent être « non religieux » et presque un autre tiers « athées ». On obtient donc 63 % de Français qui ne s'identifient à aucune religion contre seulement 37 % de Français religieux - Fin d'extrait de presse -

 

Le fait religieux

La plupart des églises pratiquement sont infréquentées, elles pourraient-être affectées à d'autres usages, par exemple : logements, salles de concerts ou polyvalentes pour les plus architecturalement adaptées - au lieu d'encourager l'obscurantisme musulman en transformant certaines d'entre-elles en mosquées

 

[ Il n'existe de blasphème que pour ceux qui vénèrent la réalité dite blasphémée – Bayle ]

 

Les religions conjuguées à des traditions rétrogrades toutes singulièrement phallocrates n'épargnent aucune culture

 

Ne pas confondre le respect de la liberté de croire, ce que permet la laïcité, et le respect des croyances elles-mêmes

 

L'athéisme des '' Charlie '' a été plus particulièrement visé lors des plus récents attentats, après la tuerie, le plus écœurant était de voir les responsables religieux musulmans qui avaient auparavant poursuivi en justice les '' Charlie '' verser des larmes de crocodiles - hors il s'avère que dans le monde dominés par les musulmans ( chiites et sunnites alliés de circonstances ), les athées y sont persécutés ( assassinés ou emprisonnés ), la plupart du temps on ne les entends pas parler, choisissant pour la plupart de se taire, de cacher son athéisme

 

Trop d’églises - pas assez de mosquées – mais surtout pas assez de féminisme ?

En France, nos gouvernants, nos « belles âmes islamophiles » se confondent dans un silence complice ou s'évertuent à ne pas dénoncer vigoureusement cette atteinte flagrante à la liberté de conscience au nom, ce qui est sans le moindre rapport avec le passé ex-colonisateur de la France ;

 

ces populations musulmanes sont majoritairement favorable à la répression des athées, elles ne supportent pas la critique athée et féministe *1 de leur religion ou de leur prophète ( *1 : hélas, dans ces pays, ainsi qu'en France, l'attitude de nombreuses femmes - entre-autres - enfoulardées participent à perpétuer la domination masculine ) - la conséquence d'un conditionnement athéophobe dès le plus jeune âge des enfants, une athéophobie dont la source est le coran se traduit dans la société musulmane par l'incitation à la haine des athées, une haine de surcroît institutionnalisée dans les lois « civiles » des pays « musulmans » - la grande majorité des musulmans sont favorables à cette répression barbare persuadés qu'ils sont « la meilleure communauté que dieu [ leur dieu ] ait fait surgir aux hommes » ;

pour la plupart des musulmans, pour toute finalité, c'est ni plus ni moins accepter de vivre dans un éternel mensonge - certains d'entre-eux ne découvrent d'autres réalités qu'en lisant ( pour les plus courageux, malgré la censure ) ou en voyageant hors de leurs pays, mais delà à ce que ceux-là tous gardent les yeux ouvert il y a tout un monde ;

plutôt se boucher les oreilles, et le pas est vite franchi, c'est tellement plus commode de ne pas choisir la liberté et surtout de ne pas se préoccuper de la liberté de cet autre '' l'athée ''  ( en cela encouragés, dans notre pays, par quelques illuminés ou démagoguesde la veine d'un Todd, d'un Plenel, d'un Carron, d'une Bouzar...autant de faux amis de la laïcité, de la liberté et de l'égalité des droits indissociable du féminisme universel ) ;

pour la plupart des musulmans de baisser la tête, serviles et de faire profil bas, de continuer à vivre « sagement » sous le regard inquisiteur des autres

 

Dans notre pays, quelques « belles âmes » préconisent de construire des mosquées avec l'idée de favoriser l’intégration des musulmans et d'éliminer dans le même temps tout en les formants la présence d'imams étrangers sur notre territoire repose sur une vision essentialiste, voire raciste des religions

 

Cela ne signifie rien de rabâcher dans les médias que la grande majorité des musulmans condamnent la tuerie des '' Charlie '' quand je constate personnellement que 19 musulmans sur vingt estiment que la liberté d'expression doit s'arrêter là où commence la religion - que critiquer leur religion et leur prophète, c'est les insulter directement en tant que personne ;

si le sujet relève d'une réelle volonté des gouvernants d'intégrer la grande majorité des musulmans, c'est au préalable admettre que les choix religieux, au même titre que les opinions politiques constituent des options politiques qui doivent pouvoir être interrogées par la raison, que dans ce cas la République ne doit rien concéder, la destinée d’un enfant né dans une famille musulmane n’est pas nécessairement de devenir musulman

 

La République doit lui donner les moyens de s’interroger sur le monde et de décider par lui-même d’adhérer ou d’abandonner la religion de ses parents voire se découvrir athée ou agnostique ou encore déiste sans religion

 

Or, les choix religieux, tout comme les opinions politiques ou idéologiques, constituent des options qui doivent pouvoir être interrogées par la raison, y compris par celle des croyants

 

En conséquence la République laïque doit renforcer les programmes scolaires pour permettre aux enfants, à l'ensemble des enfants de parents incroyants ou croyants d'affiner leur jugement - l'argent de tous les contribuables au lieu d'être détourné pour construire des mosquées, financer le Concordat ou subventionner des écoles confessionnelles doit-être mobilisé au service la communauté nationale, ce qui implique pour la gauche et les écolos de cesser de défendre la laïcité autrement qu'en paroles pour décider de mettre fin aux privilèges accordés à telles ou telles catégories de croyants - Crab -18 Juillet 2015

 

Suites : Lectures comparées

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/lectures-comparees/

 

°

 

Femmes dans la Révolution Française

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/07/femmes-dans-la-revolution-francaise.html

 

Sophia Aram et Jean Meslier

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/sophia-aram-et-jean-meslier.html

 

 

 

03/07/2015

Terrorisme et militantisme : moyen de socialisation ?

11_janvier, athéisme, Démocrite, Aristippe, Diogène, Épicure, Lucrèce, Nietzsche, Jean_Meslier, Olympe_de_Gouges, Élisabeth_Badinter, laïcité, féminisme, islam

Michel Houellebecq : " Le terrorisme est un moyen de socialisation "

Son point de vue, publié dans Le Point :

http://www.lepoint.fr/societe/michel-houellebecq-le-terrorisme-est-un-moyen-de-socialisation-02-07-2015-1941951_23.php

°

Selon Michel Houellebecq : " l'opinion sur l'islam est à peu près également mauvaise dans l'ensemble des pays européens ". " C'est peut-être la seule chose qu'on partage* [ * avec Michel Onfray ] " Revenant sur la tuerie de Charlie Hebdo, survenue le jour de la sortie de son roman, il juge que la grande manifestation du 11 janvier après les attentats était " impressionnante et sincère ". " Cette réaction massive m'a quand même fait plaisir " - bref il ne sombre pas dans '' Plenel-toddisme '' ...

 

contre les djihadistes, il affirme que " ce n'est pas une chose facile de combattre une secte religieuse ". " Une réponse purement policière à une secte religieuse n'a pas de garantie de l'emporter ", avance-t-il avant de souligner que " quand on n'a pas peur de la mort, la police on s'en fout un peu "

 

Ici, il me paraît utile de prime abord de rappeler que la cause de la violence c'est l'inculture, que c'est l'Algérie qui a inventé le terrorisme islamique - dans ce pays, 240.000 morts durant la guerre civile -

Je suis assez d'accord quand Houellebecq dit que le '' terrorisme et le militantisme '' sont des moyens de socialisation, sauf que pour ma part cela na rien de « sympa », mais me rappelle que pendant plusieurs décennies j'ai pu observer que militer pour beaucoup d'hommes c'était un moyen « habile » d échapper pour laisser à la charge des femmes le travail domestique et le soin de torcher le cul de leurs enfants

 

Contrairement à Michel Houellebecq et par certains aspects je suis aussi en désaccord avec Michel Onfray, je ne crains pas ni ne pense que les françaises et les français ont peur de l'islam - because la critique athée et féministe des religions, dont la plus raciste et sexiste [ la mahométane ] d'entre-elles ne cesse de progresser dans l'esprit des populations de notre pays

 

La déchristianisation ou le déclin de la civilisation judéo-chrétienne est consommé depuis longtemps [ c'est tant mieux ], et l'islamisme et ses islamistes ne sont en réalité qu'un feu de paille qui d'une façon ou une autre à terme finira étouffé

 

Bien sûr les islamistes ont déclaré la guerre aux '' lumières '', autant dire à notre civilisation ( mais ne soyons pas naïf en bénéficiant dans le monde musulman de complicités actives ou passives de la part non seulement de dirigeants mais aussi de la plus large part des populations ) dans l'actualité ou dans l'urgence, éliminer ou emprisonner physiquement les islamistesdjihadistes s'impose mais cela ne saurait suffire aussi longtemps que ne sera pas enseigner à l'école le '' Fait Athée* '' [ *selon, à titre d'exemple : Épicure et Lucrèce ], pour contrer toutes idées reçues qui ont pour objet d'imprimer, de graver dans l'esprit des jeunes enfants que sur terre nous ne sommes que de passage, que la vie commencera réellement après la mort

 

Je partage, depuis toujours, cette idée que, sans la critique athée et féministe de toutes les idéologies qui font référence aux surnaturels, l'on ne pourra pas se débarrasser des individus qui sombrent ou cherchent l'aventure dans le terrorisme essentiellement parce qu'ils n'ont pas peur de la mort*1 - ou à moindre échelle dans le militantisme pour se détourner bien souvent de leurs responsabilités au quotidien, un militantisme qui à un moment ou à un autre finit dans l'esprit de secte

 

Pour en finir plus rapidement avec le terrorisme il fautavant tout aider, soutenir par tous les moyens démocratiques les arabes ou iraniens incroyants ou incroyantes et convaincus-es par le féminisme universel – Crab 03 Juillet 2015

 

*1 : La femme debout - pour l'homme on n'est sûr de rien

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/07/la-femme-debout-pour-lhomme-on-nest-sur.html

 

Pour ce que je suis - on me tue [ fait dans le texte, référence à Épicure et Lucrèce ]

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/pour-ce-que-je-suis-on-me-tue_2.html

 

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/07/22/la-femme-debout-pour-l-homme-on-n-est-sur-de-rien.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/02/pour-ce-que-je-suis-on-me-tue-5550348.html