Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/08/2014

Un voile peut en cacher un autre

Athéisme,Crab,maghreb,Tunisie,Égypte,religion_musulmane,voiles_islamiques,islam,abattage-rituel,ismam,Cécile_Duflot,France,Europe,facebook

Ballet de l'Opéra de Paris

°

[ Najat Belkacem✔ @najatvb

Nadine #Morano se cache derrière les droits des femmes pour faire de la politique nauséeuse ] Fin de citation

Sous face, ou en arrière-face, désignée par Allah pour tuer dans l’œuf l'émancipation légitime des femmes Najat Vallaud-Belkacem n'est-elle pas, ni plus ni moins, qu'une rakshasha aux ongles venimeux, aux cheveux jaunes , aux crocs de tigresse ? Rien n'interdit de se poser la question ?

°

La réaction anti-féministe ( voire anti-femmes ) de Najat Vallaud-Belkacem est pire que la remarque justifiée sur le voile, mais hélas, une fois de plus, mal formulée par l'inefficace ou contre productive Nadine Morano ;

- oui, le port des phallocrates voiles islamiques est une absurdité

- oui, le port des voiles islamiques est le marqueur de l'inégalité entre femmes et femmes

- oui, le port des voiles islamiques est le marqueur de l'inégalité entre femmes et hommes

- oui, le port des voiles islamiques est une insulte faite aux hommes distingués : « indignes » de voir la chevelure d'une femme

Corps de Femme

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/05/corps-de-femme.html

°

[ Pour l'anecdote, j'ai lu dans un article rédigé par un islamiste : '' dans le port du voile, ce qui gêne le plus les occidentaux, c'est qu'il signifie que les musulmans ne veulent pas leur donner leurs femmes, '' - si – si, vous avez bien lu ]

°

Najat Vallaud-Belkacem n'en est pas à sa première tentative de détourner l'attention sur des pratiques musulmanes inacceptables dans un pays où le gouvernement doit-être garant des libertés individuelles : il y a peu, elle déclarait sans vergogne que les mariages forcés concernaient aussi les chrétiens – pendant qu'elle y était, pourquoi pas les athées, les agnostiques ou les déistes sans confessions

Depuis plus de 150 ans, ont totalement disparus dans notre pays les mariages arrangés – ils préexistaient au 19e siècle encore, mais essentiellement dans l'aristocratie ( mariages politiques ou économiques entre princes et princesses ou dans la noblesse en général )

°

Quand les voiles islamiques brouillent les esprits, extraits :

Le voile : Une question de classes

 

Par Hajer Zarrouk ( enseignante chercheuse)

L'obligation du port du voile s'est aussi inscrite dans un contexte qui n'a rien à voir avec celui d'aujourd'hui.

Les sociétés antiques distinguaient deux catégories d'individus: les hommes libres et les esclaves. Le voile vient ainsi différencier la femme libre de l'esclave ou de la prostituée. Voilées, les femmes libres, les esclaves et les prostituées sacrées assyriennes échappaient aux étrangers qui séjournaient dans les villes et qui partaient le soir chercher des femmes de joie. Les étrangers avaient en effet pour ordre de ne pas aborder, importuner ou toucher les femmes voilées.

Voici le texte de loi: "Les femmes mariées (...) qui sortent dans la rue n'auront pas leur tête découverte. Les filles d'hommes libres seront voilées. La concubine qui va dans les rues avec sa maîtresse sera voilée. La prostituée ne sera pas voilée, sa tête sera découverte. La hiérodule (prostituée sacrée) qu'un mari a prise sera voilée dans les rues. Et celle qu'un mari n'a pas pris ira la tête découverte. La prostituée non sacrée ne sera pas voilée, sa tête sera découverte. Qui voit une prostituée voilée l'arrêtera (...). Les femmes esclaves ne sont pas voilées et qui voit une esclave voilée l'arrêtera" (Téglath Phalazar 1er, 1112-1047 AV.J.C, tablette A40).

Plus d'un millénaire après, l'islam a repris la même logique en décrétant: "Ô prophète, dites à tes épouses, tes filles, et aux femmes des croyants de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées" (Al Ahzab : 59).
Par Hajer Zarrouk ( enseignante chercheuse )

L'exégèse et les hadiths viennent par la suite spécifier l'apparence du voile, mais les interprétations varient selon les doctrines et les écoles: les fondamentalistes parlent d'un voile qui couvre les cheveux et le corps. Quant aux éclairés, ils évoquent un voile qui cache seulement la poitrine. Ils expliquent, par ailleurs, que l'obligation du port du voile est limitée à un contexte spatiotemporel précis et qu'on ne peut extrapoler à l'époque moderne.

Avec la fin de l'esclavage et la réglementation de la prostitution, l'obligation du port du voile devient obsolète et sans fondement. Il reste que depuis le déclin de l'empire arabo-musulman, théologiens et oulémas ne jugent pas utile de réformer les textes relatifs à l'obligation du port du voile. Bien au contraire, l'archaïsme, l'austérité et les frustrations de ces derniers condamnent la femme musulmane à porter un habit vieux de trois millénaires et qui, de surcroît, se révèle être l'expression de l'autocratie patriarcale.

Alors, féminisme ou voile, à vous de choisir - Fin des extraits

 

Les voiles sont une idée d'hommes insensibles, citations :

" Les hommes ont peur des femmes, alors ils les voilent ". Saphia Azzedine.

°

La règle : ne pas se laisser influencer par tous ceux qui poussent l’absurdité aussi loin que de défendre et cautionner le port du voile ou la ségrégation des sexes au nom de la sacro-sainte liberté de religion

La femme fait les frais du sentiment de supériorité de l’homme, sans doute, ici, il fait bon de rappeler que le raciste coran '' parle des femmes à la troisième personne ''  

Le principe humain universel de l’égalité femme-homme doit, toujours, primer sur la liberté de religion - Crab 26 Août 2014

 

Suites : La burqa ou les voiles

Publié le 06/01/2010

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/burqa-et-voiles/

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/2012-l-egalite-femmes-hommes/

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Pouvoir+ou+peuple+totalitaire

 



 

21/08/2014

La grande objectivité

Jean Renoir - La règle du jeu.jpeg

Jean Renoir : La règle du jeu

 

Deux régimes

Ce qui fait la différence entre une démocratie ( qui n'assassine ni n'emprisonne les incroyants ) c'est que le régime israélien ou la société israélienne dans son ensemble contrôle ses extrémistes religieux, alors que le Hamas, sa branche militaire terroriste et ses cohortes d'alliés djihadistes encouragent ou sont à l'origine des tirs de roquettes lancées contre les populations civiles sans que, dans notre pays, nos islamistes pro-palestiniens et islamo-gauchistes ne s'en offusquent - mais ne se privent pas de faire passer ces mouvements terroristes pour des résistants, qui en outre ne se gêne pas pour menacer les populations civiles débarquant à l'aéroport de Tel-Aviv à partir de jeudi prochain

 

Procédé et tentative de désinformation

Comme chacune ou chacun le sait'' l'objectivité n'est pas une donnée historique constante'' : j'ai lu dans une [ dépêche*1], publié le 21/08/2014, que trois commandants de la branche armée du Hamas ont été « assassinés » suite à une frappe aérienne

*1 : REUTERS/Mohamed Salem

 

Assassinés ?

Voilà très exactement comment continuellement, dans notre pays, est entretenu l'antisémitisme alors qu'il ne s'agit que de trois combattants terroristes membre du Hamas tués dans une phase de guerre - Crab - 21 Août 2014

°

Suites :

Peste terroriste

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/08/08/peste-terroriste-5424793.html

°

Au nom d'Allah

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/08/au-nom-dallah.html

°

Métaphore du coran

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/08/metaphore-du-coran.html

°

Le Chocolat

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-chocolat/

 

19/08/2014

Un dieu xénophobe et les autres

Athéisme,Crab,religions,conflit_israélo-palestinien,Moyen-Orient,Iran,Turquie,Syrie,Jordanie,Proche-Orient,Maghreb,Tunisie,Libye,Égypte,Algérie,Maroc

Thomas Hobbes : portrait par John Michael Wright

 ( 1588-1679 )

 

L'irréalisme

Des « analystes politiques » très médiatisés s'efforcent de faire accroire cette idée saugrenue que le conflit israélo-palestinien n'est pas une guerre de religion mais une guerre politique

Idée saugrenue parce que pour les esprits imprégnées par la croyance dans un dieu totalitaire il n'est pas possible de dissocier religion et politique, ce que dénoncent, aussi souvent qu'ils le peuvent, les incroyants et les profondément laïcs coté israélien et coté palestinien ;

les religions monothéistes ont besoin de dominer sur un territoire, il en est ainsi, depuis pratiquement la fin de presque tous les matriarcats : pour y parvenir les monothéistes ont inventé le racisme - '' il n'y a de dieu que dieu ''

 

La période polythéistes ou tout nouveau dieu était le bienvenu fait exception, sauf si le nouveau venu se prétendait unique*1 ( *1 : monothéiste, soit totalitaire ) et refusait de se partager avec tous les autres dieux : de la pluie, du soleil, du vent, ect.

Dieux de la nature ou proches de la nature, souvent malgré leurs graves défauts humains et leurs grandes dérives très humaines avaient pour eux, du moins par moment, quelques valeurs poétiques*2 ( * 2 : Homère ) qui disparaissent en totalité dès l'arrivée mortifère, sur le terrain de chasse, d'un dieu unique

 

Même le conquérant ou colonisateur romain adoptait, parfois en les latinisant, le nom des dieux nouveaux « dont il prenait connaissance », mais ni plus ni moins que les grecs le pouvoir, ni la classe politique, n'interdisait aux penseurs athées de s'exprimer sur l'agora : ce ne fut ni le cas des chrétiens ni le cas, encore à notre époque, des musulmans qui n'hésitent pas à assassiner ou emprisonner les incroyants

Pourtant, me direz-vous, en France les religions se côtoient ou cohabitent, c'est vrai, mais ce qui est vrai aussi c'est que depuis plus de quarante ans elles essaient par divers moyens « démocratiques » ( noter les guillemets ) de détourner la laïcité, c'est le jeu des adjectifs ajoutés pour contourner la loi de 1905, entre-autres dans le plus grand mépris de la consciences des incroyants, des agnostiques et des fervents laïques

Avant de devenir, durant les siècles suivant, à leur tour des tortionnaires, des chrétiens parmi les premiers se sont fait massacrer par le pouvoir politique romain adepte du polythéisme, garant des intérêt ou privilèges des polythéistes, c'est en ce sens que les persécutions subies sont indissociables de la politique puisqu'en prétendant que leur dieu était unique, par défaut, ils auraient réduit au chômage la classe des prêtres polythéistes

 

Un dieu unique est un dieu totalitaire, pour être idolâtré doit pouvoir agir à sa guise ;

c'est un principe divin il doit disposer de grands territoires à seule fin de pouvoir imprégner les esprits comme bon lui semble ;

les moines chrétiens inspirés par les idéaux de l'athéophobe Platon s'en sont chargés en soustrayant des parchemins les passages à leurs yeux pas vraiment chrétiens émanant de la pensée des philosophes quitte à remplacer dans certains cas une phrase par une phrase de leur cru plus chrétienne cela s'entend

 

Chez les musulmans, dès le début sont prises les bonnes habitudes, '' on '' ne se complique pas la tâche, Mahomet fait décapiter ses opposants qui ne voyaient en lui, non sans de justes raisons, qu'un charlatan et comme je l'écris plus haut, selon la tradition, la persistance à notre époque, dans les pays dominés par les musulmans, le plus simplement du monde, en s'inspirant des incitations à la haines formatées par le coran on assassinent ou emprisonnent des incroyants ;

parce que « voyez-vous, mon bon monsieur », un enfant de parents musulmans selon la tradition naît musulman : l'incroyant, l'agnostique, le féministe est d'une autre race et doit être éliminé - bref musulman, vous l'aurez compris, est une race et qui plus est une race supérieure - et d'entendre certains musulman comme Abdallah Zékri président de l'observatoire ( anti-culture ) de l'islamophobie du CFCM, pas plus tard que ce matin sur RMC Info, aboyer à l'islamophobie, C.Q.F.D -

 

omnium contra omnes bellum- « guerre de tous contre tous » -

( phrase fameuse apparue dans le '' De Cive '' de Thomas Hobbes publié en 1642 à Paris )

Le conflit israélo-palestinien, comme la grande majorité des guerres sur la planète, est un conflit religio-politique où se mêlent religion et souveraineté ;

ce conflit restera, au lieu de répondre à un impératif d'efficacité, sans solutions pacifiques aussi longtemps que ne sera pas dissociée la politique de la religion ou tant que subsistera inextricablement nouées les sphères religieuses et politiques pourrait analyser et nous dire Thomas Hobbes s'il était encore des nôtres

 

Au Moyen-Orient,pas de paix possible sans une politique rationnelle et déthéologisée

L'obtention de la paix au Moyen-Orient ne pourra survenir que si les religieux et leurs mentors politiciens acceptent de considérer que les peuples habitants des deux cotés de la barrière de sécurité, sont, à présent, nantis de « vérités effectives » aux antipodes des « vérités effectives » dominantes dans les sociétés du XVIe ou du XVIIe siècle, libérés de tous les petits Savonarole ont, désormais, d'autres expériences ou volontés de vivre autrement que dans l'opinion et l'imagination

 

Comment se passer de l'imaginaire religieux et de la subordination du religieux à des fins politiques ?

Suites : Conflit israélo-palestinien

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/07/conflit-israelo-palestinien.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/07/31/conflit-israelo-palestinien-5132921.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/gazage-des-esprits/

Crab - 19 Août 2014