Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/09/2015

Le petit monde stalinien

Changelejeu, Daech, irak, Kurdes, Mahomet, Michel_Onfray, musulmans, Syrie, Erdogan,Manuel_Valls

Publié dans '' Le Figaro '' daté du 10/09/2015

Michel Onfray : « On criminalise la moindre interrogation sur les migrants »

 

LE FIGARO - L'insoutenable photo de l'enfant kurde mort sur une plage de Turquie a conduit François Hollande à modifier la position de la France sur la crise des migrants. Que cela vous inspire-t-il?

Michel ONFRAY - Penser une photo est déjà la chose la plus difficile qui soit car on ignore tout de ce qui a présidé aux intentions et au geste du photographe: pourvu qu'elle soit bonne, une photo est toujours une idée. De plus, on sait qu'à l'ère numérique, une photo peut-être une manipulation à la portée du premier venu. On ne sait donc jamais si une photo est ce qu'elle dit a priori ou ce que la légende lui fait dire. Il existe des détournements célèbres par les légendes. Ce que l'on sait, c'est que dans notre monde où n'existe plus que ce qui est montré dans un média, une photo bien légendée fait plus qu'un long discours argumenté.

 

L'émotion a-t-elle remplacé la raison? Cela nous empêche-t-il de percevoir les véritables enjeux géopolitiques contemporains?

Oui, bien sûr. Il faut des bons mots, des petites phrases, des images chocs avec lesquelles on retient bien plus volontiers son public qu'avec une longue analyse fine, précise, argumentée, savante. Un clou chassant l'autre, ce qui est majeur un jour cesse de l'être le lendemain. La religion de l'instant présent dans laquelle communient les médias exige qu'on renvoie l'histoire à la poubelle. L'histoire, donc la mémoire. Depuis 1983, l'Éducation nationale emboîte le pas, droite et gauche confondues. On croit que l'école à moins besoin de cours d'histoire que de cours de programmation informatique. On croit que l'école à moins besoin de cours d'histoire que de cours de programmation informatique, on décide que les Lumières peuvent être facultatives dans les programmes scolaires (on n'en a plus besoin) et l'islam obligatoire (il faudrait le penser et l'école nous dit comment). On n'enseigne pas plus la géographie dans la perspective de la géostratégie. La géostratégie, la démographie, l'histoire passent pour des disciplines réactionnaires parce qu'elles disent ce qui est, ce qui a été et ce qui sera, alors que l'idéologie libérale qui domine, aussi bien sous Sarkozy que sous Hollande, préfère ce qui devrait être et communie dans ses fictions. Si un démographe travaille sur les taux de fécondité, il n'a pas encore produit un seul chiffre qu'il est déjà suspect de racisme. Nombre de questions sont désormais devenues impossibles à poser. Comment dès lors pourrait-on les résoudre? Interdire une question, c'est empêcher sa réponse. Criminaliser la seule interrogation, c'est transformer en coupable quiconque se contenterait de la poser - Suite de l'interviewe dans le Figaro du vendredi 11 Septembre

°

Cette fois j'adhère à cette analyse par Michel Onfray sur les méthodes propagandistes relevant de pratiques médiatiquesstaliniennes sur la question dite « des migrants » propagées par la plupart des JT - quand aux manipulations politiques des scolaires, la plupart des françaises et des français en sont conscients mais ne sont pas tous en mesure de préserver leurs enfants de cettecontaminationanti-républicaine ou anti-laïque élaborée par des platoniciens et aristotéliciens chargés de rédiger l'enseignement des savoirs de l'école publique s'évertuant à masquer, depuis les années 80, que penser, c'est être alors que croire, pour exister encourage tous les fanatismes religieux – d'autre part il n'est pas vain de rappeler que pour une majorité des « responsables » politiciens se réclamant de la gauche le passe temps favori consiste, depuis le règne de Mitterrand, à trahir la laïcité par électoralisme, ce qui est la meilleure façon de détruire la liberté, l'égalité et la fraternité, les valeurs d'unité majeures de notre pays dont, sans vergogne, ces politicards au pouvoir ont le culot monstrueux de ne pas manquer une seule occasion de les prendre exclusivement à leur compte, de clamerleurs attachements à tous crins sur la place publique

La gauche au pouvoir plus démagogue que jamais, ne dit pas que les très riches pays musulmans du golfe n'accueillent aucun demandeur d'asile

 

Le propos de Michel Onfray est plus nuancé et surtout plus adéquat comparé à sa dernière position,avec laquelle j'étais et suis toujours en désaccord, définissant la politique internationale suiviepar la France, et rapportée dans son interviewe publiée dans '' Le Point '' daté du 09 Septembre 2015

 

Suites : Les indignations sélectives

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/les-indignation-selectives.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/09/10/les-indignation-selectives-5682656.html

Crab – 11 Septembre 2015

 

10/09/2015

Les indignations sélectives

Changelejeu, Daech, Kurdes, Mahomet, Michel_Onfray, musulmans, Syrie, Irak

Friedrich Nietzsche interpelle Michel Onfray

°

Extrait de presse :

Depuis plus d'un an, la coalition internationale intervient, mais Daesh continue à agrandir son territoire, principalement en Syrie. La France ne doit pas bombarder, dites-vous. Alors, que faire pour freiner l'avancée des djihadistes ?

Moi, je serais pour qu'on se désengage absolument de tous les conflits planétaires dans lesquels on s'en va bombarder des populations musulmanes.

 

Quitte à laisser avancer les islamistes ?

Mais, c'est leur problème ! Pourquoi on aurait le droit d'intervenir au Mali mais pas le droit d'intervenir à Cuba, le devoir d'intervenir en Libye mais pas en Corée du Nord... ? Qu'est-ce qui fait qu'on a des indignations sélectives ? On ne peut pas aller faire le gendarme sur la planète entière ! Donc on a des indignations sélectives parce qu'il faut penser en termes de géologie, de stratégie, de sous-sol. Faites une carte géologique et vous verrez que ce sont les endroits géostratégiques où ont lieu les guerres. Parce que là où il y a du pétrole, il y a toujours des militaires.

Fin de ces deux extraits d'un interviewe publié dans '' Le Point '' daté du 09/09/2015

 

Ce n'est pas aussi simple

Je partage avec Michel Onfray sa critique des religions monothéistes, sauf sa position bizarroïde vis à vis du blasphème, car le droit au blasphème que je ne me prive pas de défendre représente le sommet de la pyramide de la liberté - l'abroger, et toutes les libertés civilisatrices ou humanistes s'effondrent

( hormis par Sarkozy, encouragé par son compère BHL, l'imbécile et regrettable intervention en Libye ), je ne partage pas pour autant sa vision négative, hors de proportion, de la politique internationale actuelle conduite par la France, je considère que la position de Michel Onfray est bancale, en tout cas inopportune

 

En admettant qu'il ait raison, laissons les musulmans s'entre-tuer, assassiner ou emprisonner les athées, génocider les minorités non-musulmanes, institutionnaliser le viol ou les mariages forcés, pratiquer la mutilation génitale ( l'excision ) des fillettes - dans ce cas que Michel Onfray se montre cohérent, puisque dit-il , ''il ne faut pas s'en mêler et arrêter de tuer des musulmans'' - donc dans cette perspective à lui d'admettre [ dans la mesure ou le clamesi bien le turc Erdogan : qu'il n'y a pas d'islam modéré... ] qu'en contrepartie il faudra bien en arriver à interdire l'accès de notre territoire, pendant au moins le siècle à venir, à tous les ressortissants musulmans habitants des pays dominés par une majorité de musulmans - et puis dans cette éventualité, puisqu'il ne faut pas s'en mêler : pourquoi dans ce cas accueillir ceux qui se réclament de confessions diverses et variées qui fuient leurs pays en guerres ?

 

Petit rappel : depuis le 7e siècle sunnites et chiites, en se passant des occidentaux, n'ont cessé de s'entre-tuer ( paradoxe : sauf durant les périodes où les pays arabo-musulmans ont été colonisés – rire - )

 

Questions subsidiaires : combien de nos compatriotes sont inscrits sur des listes en attente d'un logement ? Combien de nos compatriotes, parfois des familles qui ne sont pas sans emplois sont sans domiciles ? Combien de millions de chômeurs destinés à rester des millions de chômeurs ?

Ne serait-il pas plus intelligent, ai-je déjà écrit, pour la communauté internationale de financer la transformation des camps près des frontières de la Syrie et de l'Irak pour en faire de petites villes en faisant participer à la construction les réfugiés qui ont pour la plupart un métier, ce qui ne manquerait pas progressivement de favoriser leur retour à la fin des conflits ?

 

N'est-il pas plus efficace de participer avec les associations et directement avec les populations africaines aux développement de leurs pays ?

 

Que se serait-il passé si les États-Unis n'avaient pas participé à la libération de notre territoire, ne serions toujours pas, aujourd'hui encore, sous la férule des nazies ?

 

La réponse est dans la question, ( à titre d'exemple ) : ni la Corée du Nord, ni Cuba, ni la Chine, ni la Russie ne nous menace directement alors que tout groupe de population se référant sans réserve au raciste, sexiste, athéophobe, antisémite, homophobe et xénophobe coran ou prenant modèle sur Mahomet, un charlatan criminel de guerre qui a fait décapité ses opposants au nom de son dieu, de surcroît un pédocriminel pour avoir forcé, toujours au nom de son dieu, une fillette de six ans à l'épouser pour la mettre dans son lit à neuf - ce monde là n'est en rien féru de modération et représente une vraie menace au regard de nos libertés individuelles, menace plus particulièrement la liberté de ne pas croire ou de croire, dit autrement méprise la LIBERTÉ    - Crab - 10 Septembre 2015

 

Suites : Religion de guerres et de haines

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/08/religion-de-guerres-et-de-haines.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/08/25...guerres-et-de-haines-5675077.html

 

 

 

27/05/2015

Les femmes qui aiment les femmes

femmes voilées 0.jpeg

Des esclaves sexuelles plutôt que des prostitués

Pour l'entièrejustification des viols commis par les soldats du groupe djihadistes, sur les femmes esclaves Yazidi, dans Dabiq, le magazine du groupe État islamique, une femme de djihadiste explique que le " sexe forcé " n'est pas du viol

Selon elle, forcer une esclave Yazidi à avoir des relations sexuelles, comme le fait son mari, n'est ainsi pas du viol, mais une pratique qui serait inspirée du Prophète Mahomet lui-même

[…/... ], et de préciser :

" Il vaut mieux avoir des esclaves sexuelles Yazidi, plutôt que de payer des prostituées dans l'Ouest, car les prostituées commettent ouvertement le pêché " - source metronew du 23/05/2015 -

 

°

 

En 2012 une koweïtienne déclarait : " l´islam n´interdit pas d´avoir des filles esclaves – au contraire " : pour Salwa al Mutairi, acheter des esclaves sexuelles permettrait aux hommes kowaitiens " décents ", "dévoués" et " virils " de résister au démon de l'adultère

La politicienne, qui anime également une émission de télévision, propose qu'elles soient importées de pays en guerre : " Par exemple, il y a sûrement eu des prisonnières russes lors de la guerre de Tchétchénie", explique-t-elle. "Alors allons les acheter pour les importer. C'est mieux que de voir nos hommes avoir des relations sexuelles interdites."

De plus, ça serait selon elle une bonne chose pour ces femmes, qui sinon pourraient " mourir de faim ". Mais attention, cette loi ne serait pas la porte ouverte à toutes les dérives : les esclaves sexuelles devraient être âgées de plus de 15 ans - Source : le Daily Mail

 

°

 

Réponse à un lecteur : tout a été dit sur les phallocrates voiles islamiques, en ce qui concerne les femmes qui affirment le ( les ) porter librement, qu'elles sont sous-servitudes* ( * : aliénation ) car le voile signifie que les femmes sont détestables parce qu'elles sont belles et suscitent le désir chez l'homme qui est la pire des choses

Pour paraphraser la vraie républicaine et féministe guillotinée à la demande du comité de salut public sous la houlette deRobespierre l'ami de Mélenchon, Olympes de Gouges n'aurait pas manqué de faire observer que ces femmes sont les pires ennemies de la femme

Vous vivez, me dites-vous, dans le 9-3, dans ce cas je vous répondrais, c'est bien connu et aisé de constater que des musulmans ou des musulmanes pas spécialement heureux dans les '' mondes de l'islam '' puisqu'ils les quittent pour venir s'installer dans notre pays où la laïcité permet tant bien que mal à des populations différentes non croyantes, agnostiques ou croyantes de coexister, pourtant vous vous apparentez à ces musulmans dont un voile brouille l'esprit puisqu'ils voudraient que la France devienne comme les pays dont ils sont originaires ( pays des mille et une nuitsoù ils étaient si heureux... )  - - - Crab 27 Mai 2015

 

°

 

Suite : Féminisme

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=F%C3%A9minisme

 

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/feminisme/