Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

15/10/2015

Abattoirs – faire-part

Le spécisme se décline en racisme tout autant qu’en sexisme. Supériorité d’une « race » sur une autre, d’un sexe sur l’autre

Vidéo :

http://blvids.free.fr/Abattoir_Ales.mp4

 

Retour à l'accueil :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/

 

 

 

23/07/2015

Assurer la liberté de conscience

Collectif_Femmes_sans_voile_d_Aubervilliers, Edwy_Plenel, Aymeric_Carron, islam, musulmans, religions, observatoire_de_la_laïcité

Si la notion de liberté à pour nous un sens véritable, au nom de toutes les femmes incroyantes ou croyantes, nous devons résolument nous placer plus particulièrement aux côté des femmes de culture musulmane« qui se sont affranchies du voile au nom de la liberté, de l'égalité et de la dignité »

 

Dans Marianne daté du 26 juin : …, à Aubervilliers, les hommes osaient demander à l'une « de se couvrir pour être une bonne musulmane » : c'était l'été et elle sortait bras nus. Une lycéenne, sous influence salafiste, crachait à l'autre, son enseignante qui lui expliquait que le voile ne figurait nullement dans le Coran : « Je peux vous tuer pour ce que vous dites ! » De la rue au café où elles n'étaient pas les bienvenues, les menaces s'empilaient pour les belles aux yeux noirs. On les sommait à toute vitesse de rejoindre le troupeau massé sous le voile de la servitude volontaire. « Et nous n'étions ni à Alger ni à Kaboul ! Ça se passait à quelques stations de métro du centre de Paris... » - Fin de citation

°

Les chaînes de la télévision publiques, comme il fallait s'y attendre , n'ont guère évoqué le courage,pour simplement, courant Mars dernier, distribuer des tracts sur les marchés, dont a fait preuve le '' Collectif Femmes sans voile d'Aubervilliers '' pour préparer, organiser les manifestations du 10 Juillet dernier dans le but de rappeler que ce voile « n'est rien de plus qu'une affirmation de la domination et le contrôle de la femme par l'homme »

 

Documentation :

http://crab.painter.free.fr/textes/z_doc_Les_Femmes_sans_voile_accusent.odt

°

La honte, la vraie, contre laquelle se bat Nadia Ould-Kaci avec toutes les femmes du collectif, c'est ce linceul dont on commence à recouvrir les fillettes, et c'est à cause de cela que doit s'imposer la loi que L’Assemblée nationale, courant Mai dernier, vient d’adopter en première lecture et à l’unanimité, une proposition de loi stipulant que les établissements et services accueillant des enfants de moins de six ans peuvent apporter des restrictions à la liberté des salariés de manifester leur religion, sous les conditions prévues par le Code du travail. Cette loi, contre toutes les formes de prosélytisme religieux ou autres, si elle est adoptée définitivement, reviendrait à consolider le dernier arrêt de la Cour de cassation sur Baby Loup qui pouvait à tout moment être remis en cause

 

[ Piqûre de rappel : À l'école si le '' fait religieux '' doit être enseigné, cela ne peut se faire, sans en contrepartie, enseigner '' le fait athée '' ]

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/le-plenel-emploi-musulman.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/17/lettre-aux-anoradeurs-du-toddismlamique-5623265.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/02/polemikos.html

Crab 23 Juillet 2015

 

09/05/2015

Athéisme 2015

athéisme,aymeric_ramadan,dounia_bouzar,Élisabeth_badinter,e.todd,j.l._bianco,jean_meslier,laïcité,michel_onfray,nadia_vallaud,belkacem,c.askolovitch,tarik_plenel,religions

 Image modifiée en son centre par Crab

°

Plus de la moitié des Français ne se réclament d'aucune religion

Le Monde.fr - Par Leila Marchand ( article, daté du 07/0/2015 )

Les attentats de janvier ont ravivé la question de la place du religieux en France. Comment faire cohabiter différentes croyances ? Comment vivre sa religion dans un pays laïque ? L'importance que prend ce débat est d'autant plus paradoxale que la majorité des Français se sentent aujourd'hui loin de toute appartenance religieuse.

Les statistiques ethniques ou sur l'appartenance religieuse étant très encadrées en France, le nombre exact de personnes sans religion est inconnu. Mais plusieurs sondages effectués au niveau mondial et européen en donnent une bonne estimation.

 

Un tiers des Français « non religieux »

En 2012, l'association de sondages WIN/Gallup International, spécialiste de la question, a demandé à plus de 50 000 personnes dans 57 pays si elles se considéraient « religieuses », « non religieuses » ou « athées convaincues ». A cette question, environ un tiers des Français répondent être « non religieux » et presque un autre tiers « athées ». On obtient donc 63 % de Français qui ne s'identifient à aucune religion contre seulement 37 % de Français religieux.

 

40 % des Français se considèrent comme athées

En 2010, un autre sondage a permis de dresser un portrait religieux de la France : l'Eurobaromètre commandé par la commission européenne. Les réponses sont assez proches de celle du premier sondage : 40 % des Français se déclarent athées et environ un tiers « croient en un esprit ou une force supérieure ». Un avis plus nuancé mais qui les place tout de même dans les personnes « sans religion ». Près de 70 % des Français sondés ne se réclament donc d'aucune religion précise, même si un tiers d'entre eux croit en une forme de divinité.

 

4,5 % de Français catholiques vont encore à la messe

La question de la religiosité d'un pays est sensible à aborder et potentiellement source d'erreur car les notions de religion, de foi et de spiritualité peuvent avoir des résonances différentes selon les personnes interrogées. Comme le précise l'étude de Gallup en annexe, une part importante de sondés appartenant à une religion déclarent avoir la foi mais ne pas se vivre comme une « personne religieuse ». De même, les personnes se déclarant athées ne font parfois pas la différence avec l'agnosticisme (personne déclarant ne pas pouvoir trancher sur l'existence d'un dieu) ou le déisme (croyance en un dieu sans se réclamer d'une religion).

Certains chiffres sont en revanche catégoriques, comme ceux concernant le catholicisme collectés par l'IFOP : la part de Français pratiquants est en grande diminution. Seule une petite minorité, 4,5 %, assiste à la messe chaque semaine. Et, même si aujourd'hui encore près de 70 % de la population française est baptisée, les nouvelles générations renoncent pour la plupart à baptiser leurs enfants : on comptait 472 000 baptêmes en 1990, on n'en dénombre plus que 303 000 en 2010 (pour 800 000 naissances).

Concernant l'islam, la pratique religieuse est plus régulière. Selon une enquête IFOP pour La Croix, 41 % des personnes « d'origine musulmane » se disaient « croyantes et pratiquantes » (contre 16 % chez les catholiques), et 34 % « croyantes mais non pratiquantes » (57 % des catholiques), 25 % se disant « sans religion ou seulement d'origine musulmane » (27 % des catholiques). Seuls 25 % des interrogés disaient aller « généralement à la mosquée le vendredi ».

 

La France, un des pays les plus athées au monde

La tendance à l'athéisme est mondiale d'après les critères établis par l'étude Gallup. Depuis 2005, date de leur précédent sondage, la part de personnes « religieuses » a baissé de 9 % et la part de personnes athées a augmenté de 3 %. Mais la situation française reste une exception dans un monde où la religion garde encore une place de premier plan : plus de la moitié (59 %) de la population mondiale se sent toujours « religieuse » et 13 % seulement se déclarent athée

Dans le top 5 des pays athées (parmi la cinquantaine de pays interrogés), la France tient la 4e place, derrière la Chine, le Japon et la République tchèque. L'étude met en corrélation ces résultats avec la richesse du pays concerné. Une grande partie des pays les plus religieux comptent également le plus petit revenu national brut : Ghana, Nigeria, Roumanie, Kenya, Afghanistan… A l'inverse,  les moins religieux sont souvent les plus aisés, comme la France, le Japon, la Suède, Hongkong, l'Australie, l'Allemagne ou les Pays-Bas – Source '' Le Monde ''

 

Notes :

La seule chose qui rassemble les religions (dans le sens culte des vérités révélées) c’est leur combat unanime contre la laïcité de 1905, les unes promouvant une laïcité positive, les autres une laïcité ouverte, et leur croyance qu’il n’y a de spiritualité que religieuse, tel notre ancien président Sarkozy qui préférait le curé à l’instituteur pour enseigner la morale.

 

Pourquoi donc les chefs religieux veulent-ils modifier cette loi de 1905. C’est surtout à cause de l’article 2, La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte…. Le denier du culte n’est plus ce qu’il était, les églises se vident de jour en jour, qui va payer le clergé et les retraites ? Tous les curés et évêques ne peuvent pas demander leur mutation en Alsace ou en Moselle pour devenir fonctionnaires.

 

Il leur faut trouver des financements et puisqu’il y a de moins en moins de croyants, il faut prendre dans le porte monnaie des non croyants, subventions en tous genres, paiement des salaires. Voilà la vraie spiritualité de l’église, (spiritualité dans le sens comique du terme). Par Danivance

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/la-france-fille-ainee-de-latheisme.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/06/histoire.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-fait-athee/

 °

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/%C2%A0-alerte-laique-%C2%A0/