Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/05/2015

Caroline Fourest et Aymeric Ramadan

Aymeric_Carron, Blasphème, Caroline_Fourest, Charlie_hebdo, communautarisme, Edwy_Plenel, féminisme, islam, Laïcité,  liberté_d_expression, on_est_pas_couché, religions

Éloge du Blasphème ( émission '' on est pas couché '' du 2 Mai dernier )

Son travail d’essayiste se rapporte à l’actualité, '' N'en voulez pas au miroir '' réplique Caroline Fourest - pour ma part je rappellerai aussi souvent qu'il le faudra que c'est bien dans les pays ou régions du monde dominés majoritairement par les musulmans que, au nom de l'islam, l'on assassinent ou emprisonnent des athées

 

Léa Salamé, fait observer à Caroline Fourest qu'elle est minoritaire par rapport à la grand majorité des populations à l'étranger quand elle évoque la liberté d'expression des Charlie ou encore quand elle parle de la laïcité – en somme selon Léa il faudrait qu'elle s'écrase, renonce à toutes tentatives d'explication pédagogique sous le prétexte que dans le monde la France est la seule République laïque

Bref, cette brave Léa n'a pas compris que les états d'âmes d'un croyant blessé par la Une de Charlie ne peut soutenir la comparaison avec l'acte d'un croyant qui d'un coup de poignard blesse mortellement un athée

Cette remarque de Léa Salamé est d'autant plus écœurante que rien n'interdit à ces «  belles âmes islamistes si sensibles » de répondre intellectuellement aux Charlie :

dans notre pays, toute personne a le droit de défendre intellectuellement sa religion ou son incroyance, ce qui n'est pas du tout le cas dans les pays où les musulmans sont majoritaires, pays où l'intolérance est la règle sacrée

 

Mais pire, Caroline Fourest, lors de l'émission, à fait l'objet d'une infecte agression orchestrer par le mesquin, le maladif, l'infantile islamophile Aymeric Carron ( dit Aymeric Ramadancopain comme cochon avec Tarik Plenel ) - cependant, sans se démonter, Caroline Fourest a su remettre le sinistre et douteux personnage à sa place, puis de finir, en bonne logique, dans la mesure où l'individu, en pleine crise d'hystérie paranoïaque, déséquilibré, s'enfonçait, vitupérait dans la plus grande incohérence, par lui dire qu'il était pratiquement impossible de discuter avec un con

 

Aymeric Ramadan, ce n'est pas un scoop, entre dans cette catégorie d'individus qui se servent de la notion d'islamophobie plébiscitée par le fasciste islamiste khomeiny pour faire passer pour racistes toutes les personnes qui procède intellectuellement à la critique athée et féministe du  coran ou la grande la majorité des sourates sont : racistes, sexistes, homophobes, athéophobes, antijuifs et xénophobes ou de la vie d'un prophète pédocriminel et criminel de guerre qui ne manqua jamais une occasion, au nom d'Allah, de faire décapiter ses opposants qui avaient pourtant de bonnes raisons le traiter de charlatan

 

Caroline Fourest à raison de dire qu' « Aymeric Ramadan fait partie de cette « gauche idiote et aveugle » et c'est bien le minimum qu'il puisse se dire...

 

Je suis entièrement d'accord avec Caroline Fourest quand elle rappelle que les principales associations autoproclamées antiracistes essaient depuis bien longtemps d'empêcher la critique athée et féministe de l'islam, de s'exprimer contre la montée du communautarisme islamique ou contre les positions des responsables de mouvements religieux musulmans en taxant d'islamophobes tous les laïcs, tous les intellectuels qui se livre à cet exercice à égalité ( de toutes façons ) avec les autres religions ou hiérarchies du monothéisme

°

Je ne suis pas d'accord avec Caroline Fourest sur bien d'autres points : concerne les assauts théocratiques émanant de musulmans parmi les plus médiatisés, notamment à propos des voiles islamiques qui historiquement sont sans rapport avec la croyance dans une divinité ni avec la religion, mais sont les symboles d'une tentative de banaliser au yeux de tous, surtout au yeux des enfants, la sacralisation des patriarcats : contre l'égalité entre femmes, contre l'égalité entre femmes-hommes dans l'objectif sociétal d'installer le communautarisme , la loi du clan contre l'universalisme*1 et la laïcité – en conséquence je considère que tous les voiles islamiques devraient-être interdit par la loi dans tous les espaces publics dans la mesure où ils ne sont rien de plus que les marqueurs de la mentalité xénophobe d'une large partie d'une population de culture musulmane

 

Dans la mesure où une fraction des musulmans veulent faire accroire cette idée que les voiles sont prescrit par la religion il est parfaitement légitime de faire en sorte que ces personnes ne puissent imposer du dieu ou de leur dieu tant pour travailler dans les crèches ni dans le cadre de l'accompagnement des enfants lors des sorties scolaires

 

Les parents des écoliers ne sont pas tous des croyants, il n'y a pas lieu que leurs enfants subissent les bondieuseries, le prosélytisme d'une catégorie de religieuses fanatisées

 

D'autre part je dirais quand d'autres temps, au vu de leurs analyses qu'Aymeric Ramadan ou Tarik Plenel ne se soient pas bien rendu compte que l'on ne peut pas contre l'égalité femmes-hommes accueillir de nouveaux arrivants pour la plupart culturellement conditionnés hyper-phallocrates en leur disant « faites comme chez-vous » - et ces deux individus très médiatisés en toutes occasions persistent et signes contre l'universel

 

Je pense que Caroline Fourest porte [ elle-aussi ] une part de responsabilité pour n'avoir pas,dans un passé récent, avant la tuerie des Charlie aussi souvent qu'il aurait fallu défendu bec et ongles l'universel, c'est à dire les valeurs républicaines contre un certains nombre d' assauts théocratiques, de revendications émanant de musulmans, autant de tentatives répétées contre le fraternel « bien s'entendre » parce que le multiculturalisme, c'est le séparatisme, et pas la solidarité ni la fraternité car chacun s'aligne sur sa communauté qui est justement une dérive du multiculturalisme, et pour cause le communautarisme ne peut, en aucun cas, se référer ni accepter l’universalisme – Crab – 5 Mai 2015

*1 : Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/gauche-synonyme-hypocrisie.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/02/reforme-du-college-5614498.html

 

 

 

15/10/2014

Baby-Loup - 2014 - SUITE

athéophobie, Baby-Loup, Crab, laïcité, islam, Claude_Askolovitch, coran, Edwy_Plenel, Aymeric_Carron, Phallocrates_voiles_islamiques, phallocratie, Elisabeth_Badinter

ICI, sur cette page, je reproduis un article pour soutenir vivement l'idée Baby-Loup,et de rappeler que plus de 75 % des françaises et français sont excédés de voir que la majeure partie de « notre classe politique » misogyne, voire phallocratisée des gauches et des droites cède continuellement du terrain au lieu de s'opposer avec la plus grande fermeté contre les assauts théocratiques islamiques qui, au quotidien, déshonorent notre pays - - - Crab 15 Octobre 2014

°

Élisabeth Badinter : qui veut la mort de Baby-Loup ?

Le Point - Publié le 09/10/2014

La philosophe lance un appel aux dons pour sauver la crèche Baby-Loup, dont l'existence est menacée faute de subvention

Par Élisabeth Badinter

Il y a six mois, la Cour de cassation donnait raison à Baby-Loup dans le conflit qui l’opposait à une ancienne salariée refusant d’ôter son voile islamique. Au terme de huit ans de marathon judiciaire, cette victoire sur les islamistes était saluée comme une victoire de la laïcité, bien que son prix eût été le déménagement de Baby-Loup à Conflans-Sainte-Honorine. Aujourd’hui, la nouvelle municipalité refusant de verser la subvention de 400 000 euros promise par la précédente, l’existence de Baby-Loup est menacée. Qu’on ne nous dise pas qu’il s’agit d’une banale affaire de restriction budgétaire. Cette crèche unique n’est pas seulement une structure de pointe au service de la petite enfance, elle est un merveilleux outil d’intégration, en particulier des femmes des quartiers populaires : grâce à Baby-Loup, des femmes isolées, qui, parfois, ne parlaient pas le français, ont pu faire garder leurs enfants, y compris le soir ou le week-end, pour gagner leur indépendance.

 

C’est pourquoi Baby-Loup est un double 
symbole : symbole de la laïcité, symbole 
de la cause des femmes. Alors, si elle devait
 fermer ses portes, ce serait une double défaite. Et cette défaite, on ne la devrait pas aux communautaristes de tout poil ni aux islamistes, mais aux républicains de tout bord qui ont abandonné Baby-Loup.

 

En effet, c’est précisément parce que Baby-Loup s’est érigée en avocat de la laïcité qu’elle suscite tant d’hostilité, à gauche comme à droite. Il est vrai que, jusqu’en 2012, Manuel Valls a été un soutien sans faille dans ce combat. Mais, depuis l’élection de François Hollande, nous n’avons reçu aucun soutien du gouvernement, au contraire, on nous a fait comprendre qu’il ne fallait surtout pas faire de vagues. Ni le ministère des Droits des femmes ni celui de la Famille n’ont levé le petit doigt. Il faut croire que, pour une grande partie de la gauche qui craint plus que tout l’accusation d’islamophobie, la laïcité n’est plus une cause naturelle, mais un combat idéologique douteux. Qu’on ne croie pas, cependant, que la droite serait plus courageuse sur ce front. L’attitude de la municipalité de Chanteloup-les-Vignes, celle de Conflans aujourd’hui et le silence à peine gêné qui règne dans la majorité comme dans l’opposition prouvent assez que sur ce terrain la lâcheté est la chose la mieux partagée du monde. Et nous, les défenseurs de la cause laïque, sommes considérés comme une espèce de secte : ce renversement inouï devrait inquiéter tous ceux qui savent ce que l’universalisme français doit à la laïcité.

 

Le plus grave, c’est que cet abandon est aussi un déni de démocratie : si une grande partie de la classe politique et intellectuelle croit défendre les opprimés en renonçant au principe de séparation laïque, pour une immense majorité des Français – les sondages en font foi –, la laïcité demeure bien le quatrième principe de la devise républicaine.

 

Alors, c’est à eux tous que je veux dire que l’un de nos biens les plus précieux est aujourd’hui menacé. Voilà pourquoi j’en appelle aux dons de tous, particuliers, associations, fondations, entreprises : si nos gouvernants et ceux qui aspirent à l’être abandonnent Baby-Loup, montrons-leur que nous, Français de tous milieux, de toutes origines, de toutes confessions, nous ne renoncerons jamais à la laïcité, car elle est la condition même de notre liberté.

Élisabeth Badinter.

Dons à adresser à Association Baby-Loup/Dons – 1, rue Camille-Pelletan, 78700 Conflans-Sainte-Honorine.

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Baby-Loup

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/baby-loup-juin-2014/