Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/04/2015

Agora

Démocrite, Ésope, Éducation_Nationale, Edwy_Plenel,Épicure, Euripide, Gouvernement, Hypatie, La Fontaine, Leucippe, Lucrèce, Philosophie, Platon, Pirrhon, religions

Éducation nationale - Extrait du communiqué de Najat Vallaud-Belkacem ( daté du 24 Avril 2015 ) : Dans le projet de programmes du cycle 4 ( 5e-4e-3 e ), l’histoire du fait religieux complète et approfondit ce qui a été fait en classe de 6 e, avec notamment le thème obligatoire en 5ème intitulé   « Société, Église et pouvoir politique dans l’Occident chrétien : XIe-XVe siècles » Fin de l'extrait

Il n'est pas fait mention, en contrepartie, d'un enseignement du fait athée ou de l'histoire des philosophes athées depuis l'antiquité ni des philosophies de l'athéisme quand dans notre pays une française et un français sur deux se déclare sans religions – une omission d'autant plus grave qu'à notre époque c'est dans les pays dominés par les musulmans que sont assassinés ou emprisonnés des incroyants - en outre la pensée des '' Lumières '' devient une option facultative quand d'autres périodes sont imposées aux enseignants – histoire de fabriquer des crétins...sans doute...

°

Ouvrir les yeux et se remettre à l'esprit quelques vérités surtout à ne pas oublier

Le nov-ordre moral, une émanation du Gouvernement, affiné derechef par le Ministère de l'Éducation Nationale et le Rectorat devient le point d'orgue, désormais se vérifie dans la refonte de l'histoire de notre pays portée dans un texte nouveau dont le microcosme socialiste est l'instigateur majeur, acteur politique devenu tributaire, sous l'emprise ou sous-servitudes de tous les mouvements ou associations islamo-gauchistes qui haïssent la France :

non seulement les cadres socialistes n'ont jamais cessé, depuis plus de vingt cinq ans, de trahir la laïcité mais à présent, maintenant à travers les programmes scolaires ils refont ou accommode l'histoire :

non seulement la Ministre, avec l'appui du Gouvernement, prévoit de compléter l'enseignement du fait religieux ou de l'histoire des religions sans en contrepartie prévoir l'enseignement du fait athée et des philosophies de l'athéisme, mais Naja Vallaud-Belkacem ne précise pas si l’implication de notre pays dans l’esclavage et la traite des esclaves sera effective non sans rappeler que l'esclavage et la traite des esclaves a été pratiqué par des africains eux-mêmes, et par les pays arabo-musulman*1 très nettement à plus grande échelle ni parler de l'islam comme d'une religion de paix et d'amour

*1 : piqûre de rappel, l'esclavage et la traite des esclaves

http://crab.painter.free.fr/videos/0%20Onfray_%20et%20Malek%20Chebel%20_%20l%20esclavage.flv

 

Ce programme scolaire reflète un des aspects que prend la haine de la liberté, l'air de rien entretien l'athéophobie puisqu'il ne tient pas compte de la conscience athée ;

il devra être modifié au plus tôt, en attendant détourné par les enseignants sinon c'est laisser la porte ouverte à tous ceux qui entendent à terme interdire la critique athée et féministe des religions pour in fine renforcer un communautarisme dont une majorité parmi les musulmans est plus particulièrement friande

Les dirigeants socialistes ou islamo-gauchistes suivis par quelques intellectuels égarés, pour d'autres ( sans le dire ouvertement pour la plupart ) déistes et le plus souvent pour la plupart d'entre-eux comptent parmi les plus peureux porteront la responsabilité d'un chaos qui s'annonce – ceux qui font l'effort de discuter avec des musulmans, comme assez souvent je fais, savent que la majorité d'entre-eux considèrent que les '' Charlie '' n'auraient pas dû « s'attaquer à leur religion » et pour la plupart de laisser entendre* qu'ils l'ont bien cherché ( * : ils ne sont certes, trois fois hélas, pas les seuls à le penser ou le dire, entre-autres personnalités médiatisées : en tête de liste, François le pape des pauvre d'esprits, suivi de près par Ewy Plenel )

 

Quand à maintes reprises, Élisabeth Badinter, dans ses interventions, au fil des saisons passées, a largement démontré que la gauche n'a cessé de trahir la laïcité, il s'avère, que de son coté, Caroline Fourest à parfaitement raison d'écrire : '' ceux qui pensent que la lâcheté permet d'éviter la guerre se trompent. La guerre à déjà commencé. Seul le courage peut ramener la paix '', cela dit, s'applique non sans raisons au regard de toutes les idéologies colportées par les documents monothéistes : racistes, sexistes, athéophobes, antisémites et homophobes aggravés dans le pire de tous les monothéismes dans la mesure où il s'agit en outre d'une religion de l'irresponsabilité puisque censée être la parole de ce que les croyants musulmans nomment dieu, un dieu personnel dissertateur à l'égard des femmes et des hommes in-critiquable puisque « auteur » d'un livre prétendu « incréé » ;

dans un pays ou une française et un français sur deux se déclare sans religion où pour ma part j'ai la conviction que la seule chose que la France ne peut pas perdre c'est sa créativité, sauf si le Gouvernement, l'État et l'ensemble de nos institutions se montrent incapables à faire respecter la liberté de conscience, la liberté d 'expression en ne nommant pas les choses pour ce quelles sont dans les réalités de notre société ou en l'occurrence en mutilant l'histoire de France, en escamotant de son projet de gouvernement les valeurs républicaines ( dont le Gouvernement a le culot de se réclamer ) sans lesquelles il s'avère impossible de construire un citoyen ou une citoyenne émancipé-e ou insoumis-e

 

L'ennemi de la liberté, aujourd'hui, avec le silence complice des autres religions* ( * : religieux qui vivent du détournement de l'argent public à travers le financement du Concordat et des subventions accordées aux écoles confessionnelles - il s'agit majoritairement dcoles catholiques ou chrétiennes - ) c'est l'islam : il suffit de lire le raciste et sexiste coran et la vie du prophète pédocriminel* ( * : il force une fillette de six ans à l'épouser ) et, à son époque un chef de guerre ni plus ni moins criminel* que les autres barbares chefs de tribus ( * :massacres des autres tribus, ordonne de décapiter les poètes - les journalistes de l'époque - qui le traitaient, non sans de bonnes raisons, de charlatan ) - la Culture à l'époque de Mahomet ( pour lui et ses cohortes ) était ennemie de la religion et des guerres de conquêtes - à notre époque l'ennemie de la religion c'est la Culture visée à travers le prisme de la liberté d'expression tout autant que la Science ou la recherche en général -

 

S'adresse à tous ceux qui n'ont pas voulu « être Charlie », condamnent tous ceux qui font la critique athée et anti-sexiste de l'islam en montrant d'un doigt inquisitorial, au nom de la « responsabilité », de la peur « d'offenser » dans le but des plus lâches de désigner tous ceux qui ont l'audace de penser ou ont l'outrecuidance de ne pas dénoncer l'infantilisme et l'égoïsme des religions monothéistes dont la pire de toutes, la plus dangereuse et la plus nocive est l'islamique ou la mahométane,de la façon la plus dégueulasse jamais inventée par le terme d'islamophobe - citation : « Menacés par les fanatiques, censurés par les lâches, les esprits libres de tous les continents n’en finissent plus de se battre, sur tous les fronts, pour maintenir un monde éclairé. La lumière qui les guide s’appelle le droit au blasphème. » Caroline Fourest ( son livre '' Éloge du blasphème '' )

 

On ne peut prétendre lutter contre la barbarie ou le terrorisme en refusant de désigner la religion sociétale la plus inspirée d'entre-toutes pour éradiquer les liberté individuelles, destinée à les remplacer, comme on peut le constater dans les faits, notamment à travers les lois en vigueurs dans tous les pays dominés par les musulmans où prime institutionnalisée la suprématie de l'homme sur la femme par l'abaissement du statut de la femme, ni sans tenir compte qu'il ne ne peut y avoir de salut pour une société, pour notre société démocratique qui s'attache, s'efforce parfois dans la douleur, depuis les '' Lumières '' à rehausser, siècle après siècle, son niveau de civilisation, ce serait nier les valeurs universelle de l'humanisme de ne pas condamner sans appel le sexisme, l'athéophobie, l'antisémitisme et l'homophobie aggravés à l'extrême par l'idéologie mahométane qui n'a rien d'incréé mais n'est autres que la rédaction par des cerveaux fêlés d'un manifeste politique, un texte comptant parmi les plus intolérants propre à tous les régimes de dictatures

 

La religion n'est qu'un prétexte de plus pour dominer l'autre, lui imposer sa volonté

La peur de dénoncer l’absurdité que contient bon nombre de « textes sacrés » ou de décrypter correctement certains actes prônés ou exécutés au nom de la religion contre la liberté de conscience, contre la lutte pour l’égalité des droits entre femmes et hommes devient l'évidence d'un Gouvernement quel qui soit,une évidence formalisée par l'Éducation Nationale, et à eux deux se montrent incapables de rappeler ou d'enseigner que le féminisme universel se contrefiche de la couleur de la peau, qu'il est l'expression majeure de la fraternité, développent l'enseignement de la religion sans enseigner en contrepartie le fait athée, dans ces conditions ils ne peuvent prétendre, dans de tels cas, parler d'égalité des droits*1 ;

ils ne font que transcrire, traduire dans leur programmation, pour « construire » la « société de demain », leur refus primordial de rétablir la laïcité, de traiter équitablement l'athéisme par rapport aux religions, ils font rien moins qu'abstraction de la liberté inscrite aux frontons de toutes nos institutions

*1Rappel : la télévision publique financée par tous les contribuables* ( * : incroyants, agnostiques, déistes sans confessions et croyants ) réserve une matinée entière chaque dimanche matin aux religions sans prévoir en contrepartie une matinée réservée aux philosophies de l'athéisme - - - Crab 27 Avril 2015

 

Suites : Académique forfaiture

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/academique-forfaiture.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/20/academique-forfaiture-5606895.html

 

 

 

19/03/2015

Je suis incroyant

apostasie, Art, Artistes_en_Tunisie, athéisme, athéophobie, cinéma, Certificat_de_coutumes, culture, Danse, homophobie, islam, sexisme, voiles-islamiques, terrorisme, xénophobie

'' Je suis Charlie '' - '' Je suis Tunisien '' - '' Je suis incroyant '' : tous contre tous les terrorismes ?

°

Entendu sur BFMTV ce matin, « la Tunisie est maintenant une démocratie, des principes des '' droits de l'homme '' ont été inscrit dans sa Constitution »

Dans un pays, institutionnalisée la liberté de conscience est une expression majeure de la démocratie

Cette remarque à propos des '' droits de l'homme '' est lénifiante, simpliste, hors il n'en est rien, dans ce pays, il ne peut y avoir réellement de démocratie dans la mesure où, dans les faits, ce pays ne respecte pas la liberté de conscience de tous les tunisiennes et tunisiens

En Tunisie des incroyants ont-été condamnés à des peines de prisons parce qu'ils sont incroyants, il est bien regrettable que les les tunisiens qui cependant fort justement se sont réunis dans l'unité hier massivement Avenue Bourguiba contre les tueurs du Bardo ne l'aient toujours pas fait pour exiger la réhabilitation des incroyants

« L'islam ne dit pas de tuer » - ( selon des tunisiens )

Est-ce que l'islam réclame l'assassinat, l'emprisonnement des incroyants, des laïcs, des homosexuels, de mutiler génitalement les fillettes et de se mêler ignoblement, cyniquement, impudiquement de la virginité des femmes ?

J'en ai plus qu'assez d'entendre les responsables gouvernementaux ( y compris le Président tunisien ) déclarer solennellement que le terrorisme concerne tout le monde, sans que la communauté internationale s'engage à intervenir dans le sud de la Libye, de la Tunisie, de l'Algérie, le nord du Mali et du Nigeria    - Crab 19 Mars 2015

°

Suites : Artistes en Tunisie - violences salafistes - '' laïcité ? In chah Allah ! ''

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Artistes+en+Tunisie

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/05/29/artistes-en-tunisie-5380127.html

 

 

 

26/02/2015

L'observatoire de l'islamophobie

antisémitisme, athéophobie, Aymeric_Carron, Claude Askolovitch, Dounia Bouzar, Edwy Plenel, homophobie, islam, Jean-Louis Bianco, Laïcité, Nadia Vallaud-Belkacem, Régis Debray, Élisabeth_Badinter

Réponse aux lecteurs

L'observatoire de l'islamophobie est un observatoire in-crédible, pourquoi ?

L'utilisation du terme confus d’« islamophobie ». Par sa sémantique, « phobie envers l’islam », il confond toute critique du religieux ou de l’intégrisme avec une forme de phobie envers les croyants

Hors ce ne sont pas les croyants musulmans qui sont visés mais par la critique athée de la religion, c'est à dire l'examen de toutes les sourates racistes largement majoritaire dans le coran qui sont d'autant d'incitations à la haine de l'autre : sexistes, athéophobes, antijuifs, homophobes et xénophobes

- idem quand il s'agit de critiquer la vie d'un prophète ( Mahomet ) qui n'est en rien exemplaire ni un modèle pour les jeunes générations, quand il fait décapiter ses opposants, massacre ses ennemis et épouse une fillette de six ans pour la mettre dans son lit à neuf ans ( regarder dans les yeux une fillette de six ou neuf ans )

- idem, quand il s'agit de la critique athée des positions, de la parole publique émanant de musulmans ou d'islamophiles

 

Le terme islamophobe désigne sous le même terme des gens qui se battent contre le fanatisme et les racistes

Force est de constater que certains JT ne se privent pas de faire de la publicité au ledit observatoire de l' « islamophobie »

- idem pour quelques « intellectuels-elles » égarés, très médiatisés du genre Edwy Plenel ( dit Tarik Plenel ) ou Aymeric Carron ( dit Aymeric Ramadan ), Dounia Bouzar, Jean-Louis Bianco, Régis Debray ou Claude Askolovitch au lieu de s’attaquer à l’intégrisme par peur du racisme ;

en responsables, si le mot fraternité, pour eux, pouvait prendre tout son sens, ces « intellectuels-elles » et ces « journalistes » s’opposeraient à cette forme d’intolérance et cesseraient de parler d' « islamophobie » :

la philosophie a un rôle critique que n'a pas la religion, c'est en défendant le droit au blasphème, à l’humour, au rire, à la laïcité sans accommodements ( sans céder l'espace public à des groupes religieux parmi les plus intolérants ), mais aussi pour éviter que la République et la laïcité reculent le droit par la critique athée des religions de rendre possible pour : au nom de la FRATERNITÉ, in fine, voir la philosophie se substituer aux sectarismes plus ou moins radicaux ou à toutes les religions monothéistes sans autres effets pour ces dernières depuis plus deux millénaires que de provoquer les guerres inter-religieuses qui ravagent ( encore ) dans l'actualité notre planète ( c'est à dire plus de 90 % des guerres )

 

En effet ce sont de jeunes français non-musulmans qui ont saccagés le cimetière juif de Sarre-Union : curieusement vous semblez oublier bien vite que la recrudescence de l'antisémitisme, dans notre pays, depuis plus d'une décennie, est due aux sourates antijuifs du raciste coran conjuguées à l'activisme d'associations qui se targuent d'« antiracisme » comme le MRAP et à la propagande anti-israélienne de groupes pro-palestiniens ou pro-Hamas créateurs d'un climat antisémite traduit par le '' mort aux juifs '' aboyé en juillet dernier dans les rue de Paris - Crab - 26 Février 2014

 

Suites : L'École républicaine - suite

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/ecole-republicaine.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/25/l-ecole-republicaine-5566612.html