Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/04/2016

Coraneries sans frontières

Moussaoui-.jpg

Gilles de Kerchove, coordinateur de l'Union européenne pour la lutte contre le terrorisme, estime que " l'idéologie est une source importante " de la radicalisation jihadiste en Europe

" On serait bien inspiré de créer un islam européen ", a-t-il dit – et en ce sens il semble rejoindre les « préoccupations » de Manuel Valls qui entend faire la preuve à tous ceux qui en doutent que l’islam est compatible avec la république

Un tel niveau d’inconscience laisse sans voix - ou Gilles de Kerchove, au même titre que Manuel Valls et ses prédécesseurs, n’a pas lu l’infantile et égoïste coran - sorte de manifeste politique raciste, sexiste, athéophobe, antisémite et homophobe *1 - sinon [ ???? ] ou alors c’est encore un poisson d’Avril...

Il en est ainsi, depuis plusieurs décennies de la majorité de la classe politique européenne, Gilles de Kerchove paraît ignorer que cette idéologie s’inspire directement du coran, et que le port des voiles islamiques symboles dans l’espace publique de l’asservissement des femmes apparemment sans le moindre rapport avec la religion est néanmoins inspiré par un « texte sacré » dans lequel on ne trouve aucun rôle tenus par les femmes, sinon pour en parler à la troisième personne

Comment ne pas comprendre que là est l’enjeu, que c’est le fond du problème et que nous avons affaire à une religion politico-sociétale anti-laïque, une idéologie expression de l’inégalité femmes-hommes*0 totalement incompatible avec les valeurs républicaines

*0 : Sourate 4 verset 34 :"
Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. -
extrait -

Donc, rendre l’islam compatible si c’est vraiment le but rechercher signifie que les musulmans doivent brûler ou jeter le coran dans les poubelles ou notre société a jeté toutes les idéologies sacrées qui contre l’esprit des " Lumières " sacralisaient la phallocratie

La montée de l’islamophobie en France une invention pour masquer que ce sont des musulmans qui assassinent nos compatriotes, et en matière" des droits de l’homme " des États-Unis nous n’avons aucune leçon à recevoir d’un pays qui oblige un Président à jurer sur un texte religieux avant d’exercer son mandat

Brûler ou déconstruire le coran c’est illusoire de penser que les musulmans vont le faire, donc il n’y a pas d’autre solution que d’interdire les voiles islamiques dans l’entier espace public pour éliminer toutes les pressions subis par les femmes nées en milieu musulman, d’autoriser chaque publication et diffusion nouvelle du coran à condition d’être précédée d’un avertissement à l’usage des plus jeunes lectrices et jeunes lecteurs, mais aussi de veiller au respect, au rétablissement de la laïcité en consacrant une matinée aux philosophies de l’athéisme en contrepartie de la matinée réservée chaque fin de semaine aux religions sur une des chaîne publiques - Crab 14 Avril 2016

*1 : http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

I

Suites : L'interviewe du siècle des siècles

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/08/13/les-voiles-islamiques.html

 

19/12/2015

Court-bouillon à la sauce islamophile

On est toujours le lecteur de soi-même, du coup certains ne voient pas le coran raciste et sexiste

Rapport_Obin,  Rama_Yade, Debray, Carle, loi_1905, laïcité,  Gilles_Kepel, Valls, islam, djihadistes

Quand la « romance » supplante le récit de l'histoire

Lu dans la presse : « L’irruption djihadiste, derrière laquelle pointe l’implantation du salafisme, […] n’est pas un phénomène isolé. Les succès électoraux du Front national et l’invasion du Web par les sites identitaires et “conspirationnistes ” […] constituent des “ fractures françaises ” parallèles. » dixit Gilles Kepel

Alain Soral, Dieudonné et la « fachosphère » sont donc également visés. Pour Gilles Kepel, conspirationnisme, islamophobie ou salafisme sont les symptômes d’une même crise sociale

Des réponses parfois opposées trouvent un public auprès d’une frange de la société qui se vit comme délaissée. Elles s’imposent en alternatives :

« Deux types de mobilisations contestataires se sont développées en parallèle : le nationalisme identitaire d’extrême droite et le référent islamique. » - extraits d'un article publié dans '' Le Monde '' daté du 17/12/2015

C'est très précisément dans ce type de piège dans lequel une bonne partie des cadres politiciens, de journalistes , de '' l'élite intellectuelle '' veut faire tomber le lecteur, Gilles Kepel en amalgamant le F N, les identitaires qui veulent plus de chrétienté pour moins d'islam – jusque là, c'est aussi mon analyse, mais je récuse d'inclure la notion '' d'islamophobie '' dans ce type d'amalgame car Gilles Kepel en cela s'inscrit parfaitement dans la pensée dominante depuis Mitterrand ( notamment le renforcement de la phallocratie musulmane à travers la création de postes dits des grands frères ), quand dans le même temps, son épouse accusait la vraie féministe Élisabeth Badinter d'ethnocentrisme, plus tard ce fut l'escalade musulmane à partir du refus de Jospin d'appliquer la loi de 1905 à l'école ;

en réalité, pour les Gilles Kepel et compagnies tout ce qu'ils écrivent n'a pas d'autre objet que de faire oublier le rapport Obin, '' les territoires perdus de la républiques '' datées de 2002 où encore les travaux de Malika Sorel avant quelle ne soit virée par Hollande en même temps qu'il dissout l'excellent '' haut conseil à l'intégration '' pour le remplacer par le bidon '' observatoire de la laïcité ''

Ce mutisme et écran de fumées comptent parmi les plus toxiques d'emploi pour ne pas nommer correctement les assauts théocratiques musulmans contre la laïcité, ( soutenus plus ou moins discrètement par quelques-uns des chantres de la chrétienté civils ou religieux ) - pour parfaire le tableau le gouvernement socialiste introduit le fait religieux mais pas en contrepartie le fait athée à l'école, ce qui correspond insidieusement à réduire le champ de la critique athée du coran dont plus de 63 % des sourates, sans compter les sourates* sexistes, sont des incitation à la haine des non-musulmans ( * : sexistes, athéophobes, antisémites, homophobes - quels enseignants oseront de vive voix le faire observer à leurs élèves ) et encore moins de critiquer devant les élèves la vie de Mahomet – quand ce dernier, un modèle pour les musulmans, a passé les trois quart de sa vie le sabre à la main, dont entre-autres exactions ou crimes de guerres ( décapitation de ses opposants comme le fait si bien Daech ) il abuse de son pouvoir de chef de tribu pour épouser ( un mariage forcé ) une fillette de six pour la mettre dans son lit à neuf : Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

Déroulé d'articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans

Ce qui est réellement un des symptômes aggravés de la crise sociale ce n'est pas la critique athée et sexiste des religions ( taxée d'islamophobie dès qu'il s'agit de la mahométane ) qui a permis d'obtenir '' les droits des femmes '' et les même droits pour les homosexuels sans en retirer aux hétérosexuels, mais ce qui est en cause c'est bien le laxisme des droites et des gauches qui depuis Debray et Carle n'ont eu de cesse par électoralisme ou clientélisme d'attenter pour les premières à la laïcité et pour les secondes depuis Mitterrand de ne rien faire pour la rétablir, pire de fermer les yeux sur les continuels assauts théologiques émanant des musulmans contre la laïcité

En résumé le petit noyau affabulateur du F N ( ses principaux cadres ) où le fanatisme de tout petits groupes identitaires tous plus les uns que les autres faux-amis de la laïcité n'ont d'autre point en commun que la volonté d'obtenir plus de chrétienté pour moins d'islam et sont donc dans le combat intellectuel contre l'obscurantisme contre-productifs d'autant plus en matière de laïcité - de ce fait ils participent au même titre que la majorité des musulmans à entretenir la persécution des femmes éprises de liberté, des athées, des juifs et des homosexuels partout dans le monde ou dans tous les milieux musulmans ( donc y compris dans notre pays )
Cet état d'esprit délétère est entretenu,
rabâché quotidiennement à longueurs d'antennes par des personnalités de tous bords à l'exemple de Rama Yade ( hier soir, 17 décembre, lors de l'émission '' les grandes questions '' ), elle n'a pu s'empêcher de rabâcher, une fois de plus, que '' les musulmans sont les premières victimes des islamistes '', ce qui est faux car la religion musulmane, comme '' La Digitale '', est une plante toxique dont l’absorption à forte dose peut être mortelle

Ici de rappeler que les musulmans n'ont jamais cessé depuis le 7e siècle de s'entre-tuer ( sunnites-chiites ), sauf paradoxalement durant les périodes de colonisations*1, depuis ils rattrapent le temps perdu : ça commence en Iran avec Komeiny un islamo-fasciste pire totalitaire ou pire dictateur que son prédécesseur le shah, puis la guerre civile en Algérie – la guerre Irak - Iran, la guerre Irak - Koweït pour les plus plus anciennes sont à la source du chaos actuels – un chaos émanant d'un islamisme largement entretenu financièrement par les pays du Golfe dans tous '' les mondes musulmans '' - ( *1 : cela ne signifie de ma part pour autant d'approuver les périodes de la colonisation )

Les musulmans ne sont pas, comme certains aiment à le dire, les premières victimes des islamistes car les premières victimes des islamistes et des musulmans sont les athées, les femmes éprises de liberté, les juifs et les homosexuels, mais ça, de le dire écorcherait la bouche de nos spécialistes de l'islam car de toute évidence ils perdraient aussitôt leur gagne-pain – Crab – 19 Décembre 2015

Suites : Gens du livre et Gens des livres

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/11/gens-du-livre-...livres.html

 

16/10/2015

Contre l’intrusion du religieux

Fanatisme islamique.png

Shadi Ghadirian.png

 

Liminaire

Le spécisme se décline en racisme tout autant qu’en sexisme. Supériorité d’une « race » sur une autre, d’un sexe sur l’autre

°

La liberté n'est pas religieuse

Citation :Il faut apprendre aux enfants la liberté de penser par soi-même, leur montrer que la réflexion ne se réduit pas aux croyances - Elisabeth Badinter - d'autant, si je puis me permettre d'ajouter : que les religions, loin s'en faut, n'ont pas le monopole de la spiritualité

°

Histoire des faux-culs

Les chantres du multiculturalisme affectent de ne pas savoir que le niqab est lui-même une cloison destinée à diviser la société selon le sexe

Le niqab est l’extension du hidjab, ce rideau qui séparent l'espace réservé à la vie privée de l'espace public* ( * : d'accueil ) dans la tante du prophète - rien de sacré ni de religieux -

Le voile islamique, quelle que soit sa forme ( hidjab, niqab, burqa, tchador ), impose aux femmes de porter ce rideau de séparation sur leur tête

Il est aussi le symbole réclamé et imposé par l’islamisme politique et fasciste* (* : Daech, entre-autres )

 

Ces ennemis de l'égalité-femmes-hommes se présentent comme des « progressistes attachés aux droits fondamentaux » - dans ce casqu'ils expliquent en quoi, par exemple, le port de la burqa ou d'un des voiles islamiques est un progrès social, un progrès pour les droits fondamentaux

Personne n’a encore fait la démonstration que le port d’un vêtement particulier en toutes circonstances et en tout lieu était essentiel au respect de la liberté de religion

 

Voiles islamiques, niqabs :

Interdire à l'État de dire aux femmes ce qu'elles doivent porter, c'est autoriser les religieux à le faire – revient, participe à maintenir, dans le monde, le principe de la subordination de plus de la moitié des femmes

 

Contre l’intrusion des religions et de leurs symboles à l'école et dans la sphère publique

Contre plus particulièrement l'archaïque croyance coranique engoncée dans l'esprit d'une radicalité toute médiévale - face à des croyants incapables de percevoir la subtilité d'un mode de vie humaniste, évolutif et créatif, il est urgent de ne pas laisser sans réponse les '' padalmagame '', sans oublier de contenir les islamo-crétins « grands sachant » brailler à l'islamophobie, en programmant à l'école, en contrepartie du fait religieux, l'enseignement du FAIT athée et de rappeler vivement la place des femmes dans les arts, les sciences et leurs rôles majeurs dans l'histoire de notre pays

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/ecole-republicaine.html

 

Déroulé d'articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=enseigner+le+fait+ath%C3%A9e

Crab – 16 Octobre 2015