Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/12/2015

Court-bouillon à la sauce islamophile

On est toujours le lecteur de soi-même, du coup certains ne voient pas le coran raciste et sexiste

Rapport_Obin,  Rama_Yade, Debray, Carle, loi_1905, laïcité,  Gilles_Kepel, Valls, islam, djihadistes

Quand la « romance » supplante le récit de l'histoire

Lu dans la presse : « L’irruption djihadiste, derrière laquelle pointe l’implantation du salafisme, […] n’est pas un phénomène isolé. Les succès électoraux du Front national et l’invasion du Web par les sites identitaires et “conspirationnistes ” […] constituent des “ fractures françaises ” parallèles. » dixit Gilles Kepel

Alain Soral, Dieudonné et la « fachosphère » sont donc également visés. Pour Gilles Kepel, conspirationnisme, islamophobie ou salafisme sont les symptômes d’une même crise sociale

Des réponses parfois opposées trouvent un public auprès d’une frange de la société qui se vit comme délaissée. Elles s’imposent en alternatives :

« Deux types de mobilisations contestataires se sont développées en parallèle : le nationalisme identitaire d’extrême droite et le référent islamique. » - extraits d'un article publié dans '' Le Monde '' daté du 17/12/2015

C'est très précisément dans ce type de piège dans lequel une bonne partie des cadres politiciens, de journalistes , de '' l'élite intellectuelle '' veut faire tomber le lecteur, Gilles Kepel en amalgamant le F N, les identitaires qui veulent plus de chrétienté pour moins d'islam – jusque là, c'est aussi mon analyse, mais je récuse d'inclure la notion '' d'islamophobie '' dans ce type d'amalgame car Gilles Kepel en cela s'inscrit parfaitement dans la pensée dominante depuis Mitterrand ( notamment le renforcement de la phallocratie musulmane à travers la création de postes dits des grands frères ), quand dans le même temps, son épouse accusait la vraie féministe Élisabeth Badinter d'ethnocentrisme, plus tard ce fut l'escalade musulmane à partir du refus de Jospin d'appliquer la loi de 1905 à l'école ;

en réalité, pour les Gilles Kepel et compagnies tout ce qu'ils écrivent n'a pas d'autre objet que de faire oublier le rapport Obin, '' les territoires perdus de la républiques '' datées de 2002 où encore les travaux de Malika Sorel avant quelle ne soit virée par Hollande en même temps qu'il dissout l'excellent '' haut conseil à l'intégration '' pour le remplacer par le bidon '' observatoire de la laïcité ''

Ce mutisme et écran de fumées comptent parmi les plus toxiques d'emploi pour ne pas nommer correctement les assauts théocratiques musulmans contre la laïcité, ( soutenus plus ou moins discrètement par quelques-uns des chantres de la chrétienté civils ou religieux ) - pour parfaire le tableau le gouvernement socialiste introduit le fait religieux mais pas en contrepartie le fait athée à l'école, ce qui correspond insidieusement à réduire le champ de la critique athée du coran dont plus de 63 % des sourates, sans compter les sourates* sexistes, sont des incitation à la haine des non-musulmans ( * : sexistes, athéophobes, antisémites, homophobes - quels enseignants oseront de vive voix le faire observer à leurs élèves ) et encore moins de critiquer devant les élèves la vie de Mahomet – quand ce dernier, un modèle pour les musulmans, a passé les trois quart de sa vie le sabre à la main, dont entre-autres exactions ou crimes de guerres ( décapitation de ses opposants comme le fait si bien Daech ) il abuse de son pouvoir de chef de tribu pour épouser ( un mariage forcé ) une fillette de six pour la mettre dans son lit à neuf : Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

Déroulé d'articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans

Ce qui est réellement un des symptômes aggravés de la crise sociale ce n'est pas la critique athée et sexiste des religions ( taxée d'islamophobie dès qu'il s'agit de la mahométane ) qui a permis d'obtenir '' les droits des femmes '' et les même droits pour les homosexuels sans en retirer aux hétérosexuels, mais ce qui est en cause c'est bien le laxisme des droites et des gauches qui depuis Debray et Carle n'ont eu de cesse par électoralisme ou clientélisme d'attenter pour les premières à la laïcité et pour les secondes depuis Mitterrand de ne rien faire pour la rétablir, pire de fermer les yeux sur les continuels assauts théologiques émanant des musulmans contre la laïcité

En résumé le petit noyau affabulateur du F N ( ses principaux cadres ) où le fanatisme de tout petits groupes identitaires tous plus les uns que les autres faux-amis de la laïcité n'ont d'autre point en commun que la volonté d'obtenir plus de chrétienté pour moins d'islam et sont donc dans le combat intellectuel contre l'obscurantisme contre-productifs d'autant plus en matière de laïcité - de ce fait ils participent au même titre que la majorité des musulmans à entretenir la persécution des femmes éprises de liberté, des athées, des juifs et des homosexuels partout dans le monde ou dans tous les milieux musulmans ( donc y compris dans notre pays )
Cet état d'esprit délétère est entretenu,
rabâché quotidiennement à longueurs d'antennes par des personnalités de tous bords à l'exemple de Rama Yade ( hier soir, 17 décembre, lors de l'émission '' les grandes questions '' ), elle n'a pu s'empêcher de rabâcher, une fois de plus, que '' les musulmans sont les premières victimes des islamistes '', ce qui est faux car la religion musulmane, comme '' La Digitale '', est une plante toxique dont l’absorption à forte dose peut être mortelle

Ici de rappeler que les musulmans n'ont jamais cessé depuis le 7e siècle de s'entre-tuer ( sunnites-chiites ), sauf paradoxalement durant les périodes de colonisations*1, depuis ils rattrapent le temps perdu : ça commence en Iran avec Komeiny un islamo-fasciste pire totalitaire ou pire dictateur que son prédécesseur le shah, puis la guerre civile en Algérie – la guerre Irak - Iran, la guerre Irak - Koweït pour les plus plus anciennes sont à la source du chaos actuels – un chaos émanant d'un islamisme largement entretenu financièrement par les pays du Golfe dans tous '' les mondes musulmans '' - ( *1 : cela ne signifie de ma part pour autant d'approuver les périodes de la colonisation )

Les musulmans ne sont pas, comme certains aiment à le dire, les premières victimes des islamistes car les premières victimes des islamistes et des musulmans sont les athées, les femmes éprises de liberté, les juifs et les homosexuels, mais ça, de le dire écorcherait la bouche de nos spécialistes de l'islam car de toute évidence ils perdraient aussitôt leur gagne-pain – Crab – 19 Décembre 2015

Suites : Gens du livre et Gens des livres

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/11/gens-du-livre-...livres.html