Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/11/2015

Crash dans le Sinaï

Crash_dans_le_Sinaï, Théocratie,Culture, Justice, Pussy_Riot, Russie, islam, religions, Poutine, Gérad_Biard, Charlie_hebdo, Kremlin

 

Crash dans le Sinaï : Moscou dénonce des dessins de "Charlie Hebdo"

Les dessins de " Charlie Hebdo " sur le crash en Égypte n'ont pas plu à la Russie. Moscou dénonce " un blasphème ". L'hebdomadaire parle d' " instrumentalisation "

/...

« Dans notre pays, ça s'appelle du blasphème, au sens large du mot, cela n'a rien à voir ni avec la démocratie ni avec la liberté d'expression », a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, qui a également qualifié d'« inacceptables » les caricatures de Charlie Hebdo.

De la « russophobie » - Fin d'un extrait de presse - ( source : Source AFP - Publié le 07/11/2015 )

 

Démocratie, la laïcité, la liberté d'expression autant de notions inconnues d'un pouvoir acoquiné à la religion pour mieux réussir son emprise totalitaire

'' Russophobie '' un terme qui n'est pas sans rappeler celui '' d'islamophobie '' dont l'emploi politiquement vise à interdire d'être, de penser, de critiquer - cette caste dirigeante à le culot, sans vergogne, de parler des valeurs d'une Russie en rien éternelle aussi longtemps qu'elle sera là, fort heureusement, car elle sera à un moment ou à un autre, remplacée par de vrais démocrates – et le plus tôt sera le mieux -

Non il ne peut pas y avoir de limites pour déconstruire l'idéologie de cette caste dirigeante qui a fait main basse sur la Justice russe pour déporter au nom de la religion avec le soutien actif des hiérarchies religieuses les Pussy Riot dans les prisons sibériennes si chères aux staliniens – rien n'est de trop dit contre le Kremlin qui a laissé les assassins impunis de tant et tant de journalistes, un pouvoir totalitaire incitant à la haine des homosexuels pour plus facilement les emprisonner au même titre que tous ses opposants - quand en fin de compte ce pouvoir fascisant ne vaut guère mieux que les régimes pseudo-démocratiques ou théocratiques dominés par les islamistes – un Poutine qui ne manque pas d'air quand il prétend combattre le terrorisme islamique alors que les « valeurs de la Russie actuelle » n'ont jamais été aussi proches de celles observées dans les « mondes d'illuminés de l'islam », autant de pays où la liberté de conscience et d'expression s'arrêtent là où commence la religion

 

Ici je cite et soutien sans réserve la réaction de Gérard Biard rédacteur en chef du journal satyrique de Charlie hebdo : " C'est une manipulation du Kremlin, qui utilise Charlie Hebdo ", a rétorqué le rédacteur en chef du journal satirique, Gérard Biard.

" Il veulent attirer l'attention sur deux malheureux dessins et créer une polémique qui n'a pas lieu d'être. Cela ressemble à la manipulation habituelle d'un pouvoir totalitaire ", a-t-il commenté à l'AFP

Crab – 09 Novembre 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Pussy+Riot

-

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/pussy-riot/

 

 

 

30/09/2015

Crétinerie sans frontières - Septembre 2015

amours,famille,homophobie,mariage_pour_tous,natalité,pape_françois,religions,sexualités,Élisabeth_badinter,robert_mugabe

 

ONU

« Nous ne sommes pas gays. » Lundi, lors de la première journée du débat général de la 70e Assemblée générale des Nations unies, c’est en ces termes que le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a exprimé son opposition à l’imposition de « nouveaux droits », notamment pour les homosexuels - ce qui revient, dans de nombreux pays, à valider l'assassinat ou l'emprisonnement des homosexuels
Ce bouffon n'est pas spécialement drôle dans l'enceinte de ce grand machin parfaitement inutile pollué par les pires idéologies antidémocratiques, qui récemment
a laissé entrer un représentant de l'Arabie Saoudite dans une des plus haute instance des '' droits de l'homme ''

 

Tant qu'il ne s'agit pas '' droits des femmes '' ce n'est pas très grave, me direz-vous ! [ rire, enfin... si possible ]

 

Chaque fois qu'il prend l'air cela ne réussit pas au pape

A un journaliste qui lui demandait s’il soutiendrait des personnes, « y compris des fonctionnaires gouvernementaux qui refuseraient, par objection de conscience, de valider des mariages de personnes de même sexe », le pape François a répondu que « l’objection de conscience est un droit. »
Pour ce pape christiano-crétin des pauvres d'esprit '' l'objection de conscience est un droit '', en conséquence pour ce porte parole de l'homophobie, dont il faut se souvenir qu'il avait, courant janvier dernier dans son avion, justifié la tuerie des '' Charlie '', à présent confirme sa haine personnelle de l'homosexualité mais aussi encourage les élus ( républicains dans notre pays ) qui doivent-être les premiers à appliquer la loi à ne pas tenir compte des lois civiles    - Crab – 30 Septembre 2015

 

Suites : Les bouffons de dieu

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/les-bouffons-de-dieu.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/09/29/les-bouffons-de-dieu-5691959.html

 

 

 

13/09/2015

Et la Femen fut - pour l'honneur de la France

Femen, Claude_Askolovitch, Daech, Edwy_Plenel, Emmanuel_Todd, Pascal_Boniface, gauche, télévision_publique, Salon-de_la_femme_musulmane

Publié dans le Figaro ( daté du 12 Septembre 2015 ) :

Les Femen s'immiscent au salon de la femme musulmane à Pontoise

Deux militantes du mouvement féministe qui ont fait irruption sur scène samedi soir ont été prises en charge par le service de sécurité avant d'être remises à la police. Les organisateurs du salon entendent porter plainte

Les faits se sont produits samedi vers 20h30, peu avant la fermeture des portes. Deux militantes du mouvement féministe Femen ont perturbé un salon consacré à la femme musulmane dans le Val-d'Oise. L'événement s'est tenu samedi et dimanche au parc des expositions de Pontoise, au nord de Paris

D'après une vidéo postée sur Twitter, les deux militantes étaient vêtues d'une abaya noire, elles ont alors fait irruption à la tribune où parlaient deux hommes en qamis blanc, dans le cadre de la troisième édition de ce « salon au féminin ». « Deux Femen sont montées sur la scène, habillées de djellabas qu'elles ont enlevées avant d'être prises en charge par le service de sécurité du salon et remises à la police », relate à l'AFP une source policière. Les deux femmes ont été entendues samedi soir. Leur garde à vue a finalement été levée dans la nuit, mais les organisateurs du salon ont annoncé leur intention de déposer plainte. « Nous allons poursuivre l'enquête et les auditions pour savoir ce qui s'est passé », précise le parquet de Pontoise.

« Sales putes, il faut les tuer »

Les « deux imams étaient en train de parler de la question de savoir s'il faut battre ou non sa femme », quand les deux militantes âgées de 25 et 31 ans, sont montées sur la scène, raconte à l'AFP, Inna Shevchenko, porte-parole des Femen à Paris. Elles ont crié, en arabe et en français, des slogans qui étaient également peints sur leurs seins et leur dos : « Personne ne me soumet, personne ne me possède, je suis mon propre prophète ». Les deux jeunes femmes étaient d'origine algérienne et tunisienne, précise la porte-parole des Femen. Aussitôt, des « Sales putes, il faut les tuer » ont fusé dans la salle et une « quinzaine d'hommes ont sauté sur la scène et leur sont tombé dessus », poursuit Inna Shevchenko. Cette dernière se montre reconnaissante à l'égard de la police qui est intervenue très vite pour les protéger.

Une pétition réclamant l'interdiction de la tenue de ce salon controversé avait recueilli près de 6000 signatures sur le site change.org. L'initiateur de la pétition dénonçait la présence parmi les invités de « prédicateurs fondamentalistes tels que Nader Abou Anas, connu pour avoir légitimé le viol conjugal et plus largement la soumission de la femme ». Le Parti des radicaux de gauche a également dénoncé également la présence de tels prédicateurs. - (Avec AFP)

°

MERCI,

dans le silence assourdissant des grands médias qui ont attendu ce soir pour évoquer cette sale affaire, quand la plupart des associations autoproclamées féministes sont restées étonnamment muettes, dans une actualité où l'on publie la photo d'un petit garçon mort noyé en se gardant en parallèle de publier la photo d'une fillette syrienne décapitée par des islamistes - ces deux Femen, en montant sur les tréteaux ou deux islamo-crétins débattaient sur la base d'une idéologie prélevée dans le raciste et sexiste coran pour savoir ( « savamment », cela s'entend), s'il faut battre sa femme - eh oui, vous avez bien lu : force est de constater, une fois de plus, que ces incurables phallocrates, ennemis de la liberté, en sont toujours là...

 

En agissant aussi directement dans un des antres musulmans du monde de l'inégalité femmes-hommes, sorte de « salon », plutôt une tribune de la propagande islamique, les deux Femen non seulement font honneur à la France, pour ne pas dire sauve l'honneur de la France

D'autre part, et ce n'est pas le moins important, par ce coup médiatique montrent leur solidarité avec les femmes insoumises arabes, iraniennes - solidaires detoutes les femmes qui se battent partout dans les mondes dominés par les musulmans et autres autres mondes du même acabit qui en sus encouragent la délation, l'Inde par exemple : des mondes où le fanatisme religieux assassinent, emprisonnent* des athées ( * : y compris en Tunisie ), des laïcs tout autant que les femmes qui revendiquent leur autonomie

C'est la règle, la voyoucratie musulmane entend porter plainte contre les Femen, et non contre les fanatiques qui n'ont pas hésité à les injurier et à les menacer de mort*1, ni contre la quinzaine de crapules* qui se sont jetés comme des barbares dignes de la soldatesque de Daech pour rouer de coup les deux femmes ( * : ...des hommes courageux...)

*1 : « Sales putes, il faut les tuer »

 

Le 11 Septembre dernier '' le Huffington post '' rappelait, qu'athée réfugié en France où il a publié '' Blasphémateur ! Les prisons d'Allah '' *2, l'écrivain Waleed al-Husseini * ( * : arabe palestinien ) faisait parti des rares voix, dont Yaël Mellul et Christine Le Doaré, qui se sont élevées, scandalisées par le fait que de tels discours qui représente un danger pour pour toute société libre puisqu'ils tentent d'y introduire la charia, puissent être promus en France, et atterrées par le silence des associations féministes. Quant au monde politique, seule Céline Pina s'est publiquement exprimée

*2 : Waleed al-Husseini, Blasphémateur ! Les prisons d'Allah, éditions Grasset, 14 janvier 2015

 

La vraie question qu'il faut poser : qui mérite d'être poursuivi pour incitation à la haine ?

Qu'attend la Garde des Sceaux pour saisir le Procureur de la République ?

Pourquoi la gauche ( elle est au pouvoir ) reste sans réagir à tous les débordements ou à tous les assauts théocratiques conduits contre les valeurs de la République émanant pour le principalde groupes de musulmans plus fanatiques les uns que les autres ?

Le Président Hollande, grand représentant d'une haute moralité qu'on nous assure génétiquement de gauche, a Twitter pour féliciter un sportif mais n'a pas eu un mot pour les Femen, à méditer... - Crab – 13 Septembre 2015
Suites : Religion de guerres et de haines

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/08/25/religion-de-guerres-et-de-haines-5675077.html

°

La cause des femmes - 2015

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/08/la-cause-des-femmes-2015.html