Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

20/02/2014

Français de souche

progrès, religion, croyances, guerre,biologie, culture, philosophie, société, laïcité,France,immigration,diversité, différences,unité,sciences,racisme

En rapport avec le concept de diversité et l'antiracisme à géométrie variable

Lu dans la presse à la date du 27 février dernier :

" Français de souche " : l'énorme contre-sens de deux socialistes qui attaquent Alain Finkielkraut

Naïma Charaï et Mehdi Ouraoui, deux membres du conseil national du Parti socialiste, saisissent le CSA contre Alain Finkielkraut qui a prononcé les mots " Français de souche " sur France 2 dans " Des paroles et des actes ". Au prix de grossiers contre-sens, le philosophe prônant précisément une France " une et indivisible " Fin de l'extrait

Dans les faits, de quoi s'agit-il ?

Alain Finkielkraut exprime sa crainte de voir la France devenir « l'Union soviétique de l'antiracisme sans cervelle »

En bons staliniens de service favorables à la censure prônent l'instauration dans notre pays d'une police politique

Une réaction d'autant plus évidente pour ces deux ennemis de la liberté d'expression dans la mesure où ils ne supportent pas la justesse du diagnostic du philosophe d'où la plainte adressée au CSA

Citation :« Il est dangereux, écrivent-ils dans leur lettre de délation, de dire, comme M. Finkielkraut, que certains Français seraient oubliés et d'autres privilégiés en raison de leurs origines, et d'inciter à leur comparaison et à leur confrontation. » Fin de l'extrait

Paradoxalement, c'est exactement ce que dis Alain Finkielkraut lorsqu'il emploie l'expression «  Français de souche » dans la mesure ou l'objet de sa démonstration est de rappeler que la France est UNE et INDIVISIBLE – qu'il fallait éviter de trop distinguer entre français issus de l'immigration, dont A. Finkielkraut, lui même, fait partie, et Français de France

Sur le fond A. Finkielkraut touche à l'essentiel, que pour ma part je n'ai jamais cessé de dénoncer, en évoquant la « diversité », on divise les Français en catégories distinctes, on induit le soupçon que certaines seraient privilégiées et d'autres oubliées, on incite à la comparaison, voire au comptage ethnique ; on prépare ainsi le terrain à la discrimination positive, qui consiste à fonder une différence de droits sur la considération de la différence des origines

Commissaires politiques de l'antiracisme, s'ils avaient un peu de bon sens Naïma Charaï et Mehdi Ouraoui feraient mieux de comprendre que l'éloge de la diversité, discours propre aux chantres du relativisme culturel, est incompatible avec la défense du modèle français d'intégration, n'encourage pas certaines populations à respecter les valeurs de la république fondées sur l'égalité des droits ( dont pour le principal l'égalité femmes-hommes )

Notre pays est une démocratie, laisser se formaliser toutes sortes de cohabitations de citoyens de première, de deuxième ou troisième zone y est exclu, le 28 10 2010, j'avais abordé cette thématique( plus que jamais d'actualité ), de la '' diversité et des différences'', sur la page :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0-le-testament-des-testaments/

Autre article :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/diversite-differences/