Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

12/08/2016

Jacqueline Sauvage

Jacqueline_Sauvage, Justice, Féminisme, athéisme, laïcité

Comment expliquer la condamnation de Jacqueline Sauvage après deux procès et le rejet de sa remise en liberté par des jurés et des juges que je suspecte d’être influencés par toutes sortes de modalités d’idéologisations rampantes observées dans notre société depuis plus de trente ans ?

Récemment j’écrivais " Point de liberté sans interjeter le "je" dans une société très communautaire " - mais aussi " Libertés des femmes en France : tout allait de mieux en mieux avant que l’islam vienne tout assombrir, prenez garde ! " - quel rapport avec le sort réservé à Jacqueline Sauvage me direz-vous ?

I

Au commencement, ce fut le début d’un processus qui pris corps au cours du règne de Mitterrand avec les gages donnés aux chantres du multiculturalisme dont la marque de fabrique passe par le respect des cultures, puis peu après " sortes d’accommodements " ou concessions, dont entre autres le pouvoir donnés à des « grands frères » placés au sortie des écoles qui ont-eu pour effet immédiat et systématique l’abaissement du statut des femmes dans les quartiers dits sensibles

Nul penseur ne fut vraiment étonné notamment de voir les hiérarchies monothéistes chrétiennes anti-droits des femmes et pro-allaitement maternel se réjouir, et apprécier le retour des bondieuseries dans notre pays, je cite " grâce à leurs frères musulmans ", car une fois décomplexés d’inciter sans relâche à la haine des sexualités, puis plus particulièrement de l’homosexualité notamment lors des manif contre " le mariage pour tous "

Tout ces événements sexistes, homophobes et antisémites, sur la durée ont contribué à maintenir ou à aggraver la sacralisation du patriarcat dans une société voulue par ces tenants là exclusivement hétérosexualisée – on a même vu des associations féministes tomber dans le piège et perdre de vue que le féminisme est universaliste – qu’il n’est ni occidental ni oriental puisqu’il est universel, donc étranger à toutes ces bondieuserie qui polluent la place publique

Pour moi, c’est clair, au regard de l’histoire récente, il n’y a que des jurés et des juges moralement sous-influences, sous servitudes impactés par les idéaux du patriarcat pour se permettre contre l’idée même de justice de condamner odieusement, outrageusement à dix ans de prison une femme battue pendant quarante cinq ans, ses filles violées...

Les grands responsables de cette régression de la pensée féministe et laïque sont des politiciens majoritairement issus des gauches, certaines associations féministes, mais aussi des associations dites antiracistes qui n’ont cessées, depuis plus 15 ans, de brandir la laïcité pour défendre des positions sociétales sexistes et homophobes inspirées directement par les religions ou par les hiérarchies monothéistes bien que cela ne fut sans le moindre rapport avec la croyance dans une divinité

Combien de fois avons-nous entendu claironné par un journaliste qui s’était fait remarquer lors de l’affaire DSK aux États-Unis*1 "qu’il ne faut pas enlever au pape le droit de contester les droits des femmes " parce que c’est tout ce qui lui reste ?

*1: c’est vrai, ce n’était qu’une soubrette, pas une femme - ça ne me fait pas rire -

D’autres « intellectuels » ou militants dits anti-racistes de faire passer le « choix » de porter les voiles islamiques pour une liberté quand nous savons ainsi que le dit si bien Gisèle Halimi : " le voile est un terrible signe d’infériorisation de la femme... " ;

quand d’autres prônaient le respect de toutes les cultures pour ne pas dénoncer vigoureusement la pratique de l’excision, ou encore de ne pas s’élever avec force contre les mariages forcés des jeunes filles ou encore de ne pas réagir quand un groupe social et religieux impose la virginité avant le mariage et j’en passe comme s’il ne s’agissait pas pour l’ensemble de l’œuvre de viols des droits de la femme

Tout se joli monde secrètement doit se frotter les mains de voir que la « Justice » condamne une femme qui n’a plus supporté ni accepté de boire son calvaire jusqu’à la lie en tuant, dans un moment d’extrême exaspération, l’immonde bête générée par les patriarcats

Pour les femmes et les hommes épris de liberté, rien n’est jamais acquis aussi longtemps qu’il y aura des croyants religieux de mauvaise volonté - prenez garde - prenez garde – prenez garde les effets ou les conséquences du multiculturalisme ne se sont pas fait attendre ! -

Ne vous en déplaise un athée aurait condamné cette femme à un an de prison avec sursis pour rappeler que l’on a pas le droit de faire justice soi-même !!! - Crab – 12 Août 2016

I

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/realiser-un-feminisme-libertin.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/feminisme-et-laicite/


04/03/2016

Jean de La Fontaine

Élisabeth_Badinter, Jean_de_La_Fontaine, Jean_Meslier, Jean-Philippe_Rameau, Louis_XIV, Olympe_de_Gouges, Stéphane_Bern, Versailles, XVIIe_siècle

I

Jean de LA FONTAINE - ( 1621-1695 )

Les Amours de Psyché - Éloge de la Volupté

Ô douce Volupté, sans qui, dès notre enfance,
Le vivre et le mourir nous deviendraient égaux ;
Aimant universel de tous les animaux,
Que tu sais attirer avec violence !
Par toi tout se meut ici-bas.
C'est pour toi, c'est pour tes appâts,
Que nous courons après la peine :
Il n'est soldat, ni capitaine,
Ni ministre d'État, ni prince, ni sujet,
Qui ne t'ait pour unique objet.
Nous autres nourrissons, si pour fruit de nos veilles
Un bruit délicieux ne charmait nos oreilles,
Si nous ne nous sentions chatouillés de ce son,
Ferions-nous un mot de chanson ?
Ce qu'on appelle gloire en termes magnifiques,
Ce qui servait de prix dans les jeux olympiques,
N'est que toi proprement, divine Volupté.
Et le plaisir des sens n'est-il de rien compté ?
Pour quoi sont faits les dons de Flore,
Le Soleil couchant et l'Aurore,
Pomone et ses mets délicats,
Bacchus, l'âme des bons repas,
Les forêts, les eaux, les prairies,
Mères des douces rêveries ?
Pour quoi tant de beaux arts, qui tous sont tes enfants ?
Mais pour quoi les Chloris aux appâts triomphants,
Que pour maintenir ton commerce ?
J'entends innocemment : sur son propre désir
Quelque rigueur que l'on exerce,
Encore y prend-on du plaisir.
Volupté, Volupté, qui fus jadis maîtresse
Du plus bel esprit de la Grèce,
Ne me dédaigne pas, viens-t'en loger chez moi ;
Tu n'y seras pas sans emploi.
J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique,
La ville et la campagne, enfin tout ; il n'est rien
Qui ne me soit souverain bien,
Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique.
Viens donc ; et de ce bien, ô douce Volupté,
Veux-tu savoir au vrai la mesure certaine ?
Il m'en faut tout au moins un siècle bien compté ;
Car trente ans, ce n'est pas la peine.

Jean de La Fontaine

I

Quand La Fontaine écrit : « Tout l'Univers obéit à l'Amour;

Aimez, aimez, tout le reste n'est rien ! », inutile chers amies et chers amis de flasher sur de petits angelots ou amours rondouillards faits de stucs polychromes - ce qui est sûr et bien certains, La Fontaine ne faisait nulle allusion à la reproduction biologique - en son temps qu’importe ou au diable la « bonne volonté » du roi, rapporté à nos jours : honnis-soit les économistes qui mal y pensent presque tous fervents du libéralisme, devenus dans le microcosme des principaux médias, acteurs sous-soumission en qualité de grands décadents idolâtres cannibales de la croissance démographique

Toutefois l’Histoire, depuis la Nuit des temps, présente quelques hyper-exceptions puisque Psyché, faute d’une bonne pratique de la contraception, eu une fille, et bien que Psyché ne fut pas une « bonne mère » ni une « fée du logis », elle eu délicieusement la présence d’esprit [ normal me direz-vous quand on s’appelle Psyché ] de nommer sa fille  Volupté

I

Tout type de grâce vraiment attirante doit mériter qu'on lui applique les vers du poète :

Ton accent est plus doux que ta voix : ton sourire

Plus joli que ta bouche, et ton regard plus beau

Que tes yeux : la lumière efface le flambeau.

I

En notre temps si compliqué et si difficile, en dépit de toutes les incantations mécaniquement répétées lancées vent debout sur la place publique par « nos » chantres exégèses en pudibonderie - n’est-il pas, pour nous, extrêmement grand temps - plus particulièrement bienvenu de rappeler urbi et orbi que sans volupté, sans Ailes, sans Arts, privée de sensations, qu’une fois aseptisée toute lexpression de la vie ainsi refoulée, sans génie, sans sympathie pour les êtres vivants pour un hypothétique ou imaginaire au-delà ne peut qu’insipide se nourrir au mieux des racines desséchées d’accumulées platitudes ?

Cependant, nulle nécessité de désespérer du souffle de la vie puisque l’ insécable massacre-joyeux de la reproduction d’innocents va bon train, de-ci de-là, cahin caha, de continuo en continuo - oui - oui - oui - mais bon pour délivrer un certificat de satisfecit à qui ou à propos de quoi au juste, telle est ainsi jetée la possible grande question [ ? ] - Crab – 04 Mars 2016

I

Suites : Éléments de réflexion

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/02/elements-de-reflexion.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/02/17/elements-de-reflexion-5761135.html

 

26/06/2015

Juifs du Caire

 

Athéisme, Caire, chrétienté, Confédération_Israël-Palestine, Égypte, Farouk, Frères_musulmans, islam, Israël, Juifs-du-Caire, multiculturel, Nasser

Sur la photo, manquent un athée, un agnostique, un déiste sans confession, un gay et une lesbienne

°

Journaliste un métier ?

Entendu, ce matin, sur I-TELE ( JT ), la spécialiste à petites lunettes de la '' culture '' relater le contenu d'une série " Haret el-Yahoud ", '' Quartier juif '' un feuilleton dit '' spécial ramadan '' diffusé par une chaîne de télévision en Égypte

 

La nouveauté, c'est que pour la première fois la mise en scène raconte l'histoire au Caire de juifs, de chrétiens et musulmans dans les années cinquante vivant harmonieusement ensemble dans les dernières années du roi Farouk, c'est à dire peu avant le Nasserisme

 

D'après les observateurs, c'est la première fois que, depuis de nombreuses décennies, la télévision égyptienne montre les juifs tels qu'ils étaient à cette époque, c'est à dire plus égyptiens que juifs et même antisionistes, en tous cas tels qu'ils étaient et non montrés selon « les bonnes habitudes » dans la plupart des programmes comme des bêtes sauvages, bref une série qui n'est pas faite pour plaire aux islamo-fascistes '' frères musulmans '' ni au pro-palestiniens de France - c'est ça la nouveauté -

 

[ Avant de poursuivre, je n'imagine pas deux États cotes à cotes mais plutôt une confédération Israël-Palestine Laïque avec Jérusalem pour Capitale, ceci rappeler pour lever par avance toute ambiguïté... ]

 

Selon la présentatrice de I-TELE les juifs du Caire car il y en a encore ont apprécié ce changement d'attitude à leur égard

 

Bien, si j'apprécie ce changement humanisant en Égypte vis à vis des juifs relaté par I-TELE, j'aimerais que cette chaîne n'omette pas pour autant systématiquement de relater, de dénoncer avec la même ferveur chaque fois que dans un pays dominés par les musulmans des athées sont assassinés ou emprisonnés car si dans cette série cairote où le fait multiculturel est si fièrement rappelé par la présentatrice, le multiculturel ne s'arrête pas là où commence les religions - mais ceci est un problème de conscience pour la grande majorité des chaînes de télévision où les journalistes ont beaucoup de mal à faire leur travail de journalistes, la plupart du temps des athées sont assassinés ou emprisonnés dans l'indifférence générale - sans les journaux en ligne, de ces crimes musulmans contre l'humanité, nous ne saurions rien - Crab 26 Juin 2015

°

Suites :

Les Lumières

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+Lumi%C3%A8res

 

Les plus beaux jours de l'obscurantisme religieux

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/22/les-plus-beaux-jours-de-l-obscurantisme-religieux-5626541.html

 

Un jour férié pour l'Athéisme ?

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/06/17/un-jour-ferie-pour-l-atheisme-5641202.html