Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/02/2016

L'irrationalité n'est pas une vertu positive

athéisme, athéophobie, collèges, concordat, Laïcité, Najat_Vallaud-Belkacem, religions

Ci-dessus capture d'écran de la vidéo '' la racine de tout le mal '' éditée par Richard Dawkins

°

Le trait original de son recueil, c'est son féminisme proclamé quand Boccace ( 1313 - 1375 ), dédicaçait son livre aux femmes, mettait en scène des héroïnes qui revendiquaient leur dignité et leur droit à une libre sexualité lorsqu'elles étaient veuves ou mariées à des vieillards

Ahurissant, à notre époque il se fait [ encore ] que de vieux textes, ceux-là, religieux sont toujours pris au sérieux, seulement et paradoxalement parce qu'il sont vieux et non parce qu'ils font sens, en dehors d'une explication simpliste des origines – ce serait mourir de rire si la vie n'était trop belle pour s'empresser de la quitter prématurément – bien des occasions de rire des religions ne manqueront pas – gardons-en quelques-unes en réserve pour passer de bons moments entre sociétaires rebelles, en tous cas réfractaires à vivre dans l'illusion

La spiritualité, c'est la vie de la conscience : les religions, loin s'en faut n'en ont pas le monopole - plus aptes à « briller », surtout pour la pire d'entre-elles*1, dès qu'il s'agit de vitupérer contre les femmes ( *1 : se référer au sexiste coran )

Parfaitement démontré dans le reportage vidéo [ '' La racine du mal '' ] édité par Richard Dawkins il n' y a pas de musulman normal ni de musulmans modérés, tous participent de la même fabrication religieuse : ils encouragent l'irrationalité comme si elle était une vertu positive – donc tous à tous les échelons encouragent le terrorisme islamique, et c'est d'autant plus grave, au regard des autres religions elles-aussi créatives de violences, que la musulmane est le pire des monothéismes car, par excellence, c'est [ La ] religion de l'irresponsabilité poussée à son paroxysme

Mais les chefs musulmans saisissent chaque opportunité de se faire passer pour des victimes chaque fois que quelques pauvres crétins inévitablement contre-productifs taguent les parois de quelques mosquées ou leur expédient par colis postal une ou deux tranches de jambons ( ...en fonction de leurs moyens ) au lieu de s'exercer à la pensée critique d'une religion raciste et sexiste dont les textes infantiles et égoïstes doivent être déconstruits sans relâche

J'ai déjà eu l'occasion de dire ce que je pensais de la ministre de l'Éducation Nationale au vu de sa non-réaction*1 vis à vis des propos tenus par le musulman « normal » Idriss Sihamedi

Plusieurs vaines tentatives après coup, par médias interposés, sur cette affaire Idriss Sihamedi des plus nauséabondes de se racheter ne feront pas oublier que la ministre auparavant a introduit le fait religieux à l'école imaginant avant tout possible de valoriser l'islam ( … peut toujours rêver ), puisque en parfait accord avec le gouvernement socialiste, comptant parmi les plus anti-laïques, sectaire Najat Vallaud-Belkacem s'est bien gardée, ce qui est une insulte faite à l'intelligence, à la conscience des français et des françaises, en outre une atteinte, de plus, et des plus déplorables à la laïcité, de ne pas prévoir en contrepartie l'enseignement du fait athée

Hors ce n'est pas le rôle de l'école de la république de faire accroire cette idée que l'irrationalité est une vertu positive : quand l'histoire passée et récente des religions, toutes meurtrières et mortifères jusqu'à l'indicible démontrent au jour le jour que l'on ne peux remplacer le '' je pense, donc je suis '' par le '' je crois, donc j'existe '' cause de la plupart des haines, des conflits éternisés, reproduits, formatés dans la spirale d'une vis sans fin activée, réactivée inexorablement par des populations religieuses qui se contentent d'une explication simpliste des origines de notre univers et de notre devenir – chacune d'elle détentrice d'une vérité inaccessible pour les autres qu'ils soient croyants ou non-croyants – Crab – 04/02/2016

*1: http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/le-drame-joyeux-des-fous-de-dieu.html

 

19/12/2014

L'islamophobie est-elle un bien précieux de la culture ?

Athéophobie, Crab, Élisabeth Badinter, Aymeric_Carron, Edwy_Plenel, islamophobie, religions, Laïcité, musique, Dounia_Bouzar, religions, sciences, Claude_Askolovitch, Éthique

Patricia Petibon

°

Femmes non- voilées, autonomes - sans qu'un voile leurs obscurcissent ou brouille l'esprit, ces femmes comme nous savons les aimer, plus particulièrement en occident, sublimées parles laïcs un peu partout dans le monde : ce sont les sopranos, à la fois science et art dont le registre recèle la plus grande diversité de timbres, de puissances et d'étendues, elles chantent les notes les plus élevées et ce sont encore elles qui jouent les rôles de personnages comptant parmi les plus sympathiques

°

Qui peut croire, sans que cela heurte l'esprit, comment le dieu unique dont les musulmans se réclament, pourrait-il attacher de l'importance au point de savoir si les femmes sont voilées ?

Plus généralement, comment être humaniste ou féministe et ne pas condamner sans appel les religions dont la musulmane est sans nul doutes la plus infantile et égoïste de toutes les religions monothéistes ?

Parmi les absurdités qu'on trouve dans toutes les religions le ramadan en est une des plus visibles : travailler sans boire par 45° sous prétexte de solidarité quand d'autres mieux lotis restent à l'ombre ou ne travaillent pas, oui, c'est absurde

L'islamophobie n'est pas le reflet d'un racisme comme tentent de le faire croire certains politiciens-nes, personnalités de la société civile ou associations patentés du déni de la littéralité des « textes sacrés » ;

l'emploi de ce terme pour obtenir une condamnation en Justice prête plus à rire qu'autre chose, est d'autant plus grotesque qu'aucune phobie ne peut faire l'objet de poursuites pénales devant un Tribunal de la république

Aujourd'hui, et surtout depuis la loi de 1905, dans notre pays l'État par le biais de l'institution judiciaire ne peut plus censurer, faire taire, emprisonner ou assassiner Démocrite, Épicure, Galilée, Hypatie, Olympe de Gouges, Nietzsche, Alfred Dreyfus ou encore Élisabeth Badinter ;

en réalité l'emploi du terme d'islamophobie par un reliquat de groupuscules auto-proclamés antiracistes ( en fait, antiracistes à géométrie variable ) repris par des politiciens-nes des gauches en mal de clientèles à l'approche de chaque élection couvre je ne sais quelle tentative de faire passer les gens qui critiquent à bonne escient la religion musulmane ou les idéologies musulmanes pour de grossiers individus vivant dans la peur de l'altérité ;

bien loin de tout cela, bien au contraire, il suffit de lire ( entre-autres ) le raciste et sexiste coran pour comprendre que la critique de l'islam est une expression raisonnée, saine d'un rejet déterminé des idéologies arabo-musulmane éminemment raciste, sexiste, athéophobe, Judéophobe, homophobe et xénophobe, autant de « textes sacrés » aux antipodes de l'esprit des lumières fondateur de la culture humaniste universelle, et indissociable des valeurs de notre république ;

traité d'islamophobe, en fin de compte je m'en amuse, à la limite je peux aussi en être d'autant plus fier si je lis dans le texte les incitations à la haine des incroyants, MAIS, voyons ce que pourraient-dire les associations, dites antiracistes, sur ces quelques extraits figurant dans les nombreux chapitres incitant à la haine de l'altérité  :

Quel pire injuste donc, que celui qui ment contre Allah et qui traite de mensonge la vérité quand elle lui vient? N’est-ce pas dans l’enfer qu’il y a un refuge pour les incroyants ( Sourate az-Zumar, 32 )

Croyants, combattez les incroyants qui sont dans vos parages et qu'ils vous trouvent durs. ( Sourate IX - verset 123 ) ?

 

Citations :Intolérance, insultes, racisme et violence dans le coran

XXII.19 : Des vêtements de feu seront taillés pour les incrédules, on versera sur leur tête de l’eau bouillante qui brûlera leurs entrailles et leur peau. Des fouets de fer sont préparés à leur intention.
XLVII.4 : Lorsque vous rencontrez les incrédules, frappez-les à la nuque jusqu’à ce que vous les ayez abattus : liez-les alors fortement.

IX.5-6 : Tuez les polythéistes, partout où vous les trouverez.

Ect.- Ect.

Source :

http://atheisme.free.fr/Contributions/Coran_violence.htm

 

Comment fait notre pays pour autoriser sur son sol une organisation politico-religieuse qui véhicule des préceptes ou des prescriptions non conformes à nos valeurs républicaines, démocratiques et laïques ?

Il est des moments où il faut appeler les choses par leur nom : ce n'est plus qu'une longue actualité, les gauches, ( peut encline à rappeler l'esclavage et la traite colossale des esclaves par le monde musulman, pour ne parler que de l'ex-colonisation ), et « paradoxalement » une bonne partie du Medef ont fait le choix de la préférence immigrée en remplacement de la préférence ouvrière ( « cette dernière, sans doute, « quelque part » trop bien payée » ) ;

en ce qui concerne les gauches un choix nettement marqué, d'une campagne électorale à l'autre, de faire de la '' France des cités ''leur nouvel électorat, avec pour toutes conséquences le déplacement des voix précédemment de gauche des populations ouvrières au profit du FN  ;

issu d'une gauche soucieuse de justice, qu'en pense vraiment le Président « normal » F. Hollande, en principe protecteur ou garant, par fonction, de la laïcité, ce qui ne le dédouane pas contre, et aussi souvent que nécessaire, de condamner toutes sortes de prescriptions religieuses ou la parole de « dieu »*1 ou de cultures dites traditionnelles,afin sans ambiguïté de faire respecter l'égalité des droits ou des devoirs de tous les citoyens, peut-être plus encore de nos concitoyennes ?

 

*1 : Le verset 38 de la Sourate, Les femmes, proclame que « les hommes sont supérieurs aux femmes, parce dieu leur a donné la prééminence sur elles et qu’il les dote de leurs biens », mais, comme dirait Manuel Valls : '' je respecte tous les textes sacrés '' !

 

Comment peut-on faire référence au coran et à la vie d'un prophète ( entre-autres ) pédocriminel n'ayant de religieux que le vocabulaire et des contraintes, puis pour toute enseigne parler d'une religion de paix et d'amour, sinon naïvement espérer que les penseurs n'iront pas voir dans les textes ?

 

Traiter d'islamophobes toute personne qui s'attachent à dé-construire les fondements xénophobes de l'islam relève du déni de lire la ligne, ce que rappelle Michel Onfray dans sa chronique mensuelle de décembre 2014

 

Hors si l'on veut obtenir le respect sans concessions de nos valeurs républicaines par tous nos ressortissants ou ressortissantes, il importe comme nous l'avons fait pour les « textes sacrés » judéo-chrétiens de critiquer sans relâche le coran, ses annexes et la vie de Mahomet pour dégoûter définitivement les musulmans ( et les non-musulmans ) de cette « littérature » guerrière comptant parmi les plus inégalitaires

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=polemikos+suite

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/lire-entre-les-lignes/

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Pol%C3%AAmik%C3%B4s

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/09/au-nom-de-la-femme-de-la-fille-et-du.html

°

Changelejeu et Mahomet

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/changelejeu-et-mahomet/

Crab 19 Décembre 2014