Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

23/09/2015

La civilisation islamique

Tunisie. Un étudiant condamné à un an de prison pour homosexualité

- L'islam, diéclarait F.Hollande est compatible avec la démocratie

femmes_fouettées, islam, civilisation_islamique, monothéismes, Salomé

Pas vraiment de quoi verser une larme

 ( bible - St Jean-Baptiste - )

°

Hommage aux femmes et hommes athées vivant encore ( sans pouvoir s'exprimer publiquement ) dans les pays dominés par des islamistes

Après que les prophètes, qui ne sont pas des poètes, aient décrété qu’ils conjuguaient la religion, au masculin, détruisant dans la plus parfaite allégresse toutes les idoles féminines : l'arrivée du disciple de l'impuissant et fanatique Saint-Paul en Crète se traduira par l'anéantissement des DROITS des femmes et des animaux inscrits et gravés, depuis le VIIe siècle avant notre ère, sur un mur de Cortyne par la civilisation minoenne - puis plus tard les arabo-musulman se chargeront au passage de rayer dans la société égyptienne le principe même de l'égalité femmes-hommes reconnue à travers le règne des grandes pharaonnes dans la civilisation de l'Égypte Antique

 

Immanquablement partout où frappent les monothéistes, toutes les idoles féminines passèrent à la trappe : Ishtar, Isis, Démeter, Vénus, Viraj, Marie, Aisha, Fatima, Habiba, Lina, Jolanar et j'en passe...

 

Seul demeurait le mâle superbe et magnifique : Allah, Dieu, Elohim, Yahvé, Bouddha, dont tous leurs prophètes ( tous des mâles ) : Jésus, Moïse, Abraham, Mohamed « tous plus les uns que les autres missionnés par dieu » pour sacraliser la phallocratie, soit plus particulièrement la haine des femmes quand ce n'est pas de l'autre dans chacune de leur religion

 

Bien sûr, si de façon générale la haine de l'autre et plus particulièrement des femmes est présente dans chacune des religions monothéistes, et ce n'est pas Salomé qui vous dira le contraire quand, rien que pour vous, elle se libère astucieusement l'un après l'autre de tous les voiles* ( * : en ces temps là, pas encore islamiques ) - mais autant de voiles brouillant d'une infernale opacité le vrai corps de dieu*1 - faut bien en convenir, il lui fallait ( j'adore ), pour que l'on cesse de l'importuner, sinon d'attenter à son droit de choisir, obtenir d' Hérodiade ( son père) qu'il la débarrasse de la meilleure des façons du phallocrate Saint-Jean Baptiste ;

comme quoi il arrive, ça et là, que l'on puisse lire quelques épisodes plutôt rares mais édifiants, de bon aloi dans quelques-uns des textes premiers émanant du monde monothéiste quand au contraire tous les haines sont permises, aggravées à tel point de dépasser l'entendement dans le raciste, sexiste, athéophobe, antisémite et homophobe coran - ( y compris dans le fumeux '' point de contrainte en religion '' qui ne signifie à aucun moment que l'athéisme, l'agnosticisme ou de changer de religion puissent être tolérés « par les messagers d'Allah » - )

*1 - Le corps de dieu, vidéo ( durée, moins de cinq secondes ) :

http://blvids.free.fr/Dieu.mp4

°

Herméneutique, définition : gros mot cache misère dont l'usage sert à cacher que l'islam s'est fondée à partir d'un texteraciste et sexiste

 

Chères lectrices, chers lecteurs, je suis sûr comme pour moi qu'au plus profond de votre entendement, de votre être vous entendez battre le cœur de l'islam, cette civilisation dont ses valeurs font la grandeur de son humanisme universel, au point que pris sous le charme, ce jour pas vraiment béni des dieux, je ne résiste pasà réunir les nouvelles les plus fraîches en provenance du monde islamique, de cette « grande civilisation », et toutes regroupées sur la page :

Suites : Femmes fouettées publiquement ( document, format : odt )

http://crab.painter.free.fr/textes/femmes_fouettees_publiquement.odt

Crab - 23 Septembre 2015

 

 

07/08/2012

La femme de Loth

LUI ( de ) ; ce qui n'est pas lui...

la femme de loth,bible,coran,religions monothéistes

 

Sodome et Gomorrhe (1)

Ou la construction d'un sectarisme à la base de tous les monothéismes et de la justification de la violence destructrice d'autres populations au nom d'une moraline

 

Préambule

Sodome et Gomorrhe deux villes comme toutes les villes, mais situées en plein milieu du territoire de Canaan; ces deux agglomérations représentaient un enjeu pour les futurs occupants de cette région...

 

Mais...

 

[…]

Yahvé dit; "Puis-je cacher à Abraham ce que je vais faire ? "

 

[…]

 

Yahvé dit : " la clameur comme elle est grave, le péché comme il est grand,

 

"Je vais descendre" et voir s'ils ont

 

agit en tout suivant la clameur qui est venue jusqu'à moi, s'il

 

n'en est pas ainsi, je le saurai"

 

 

Première remarque

''il descend d'en haut'' [ RÀGD ] Donc il vient d'en haut ??? A pied ou à cheval ???

 

C' est certain, il vient voir, cela indique clairement que ''d'en haut'' il ne voit pas tout ni n'entend pas tout et ne peut savoir tout - ben dame, il lui faut descendre pour voir de près. Dans ce cas comment pourrait-il être la pensée universelle???

 

Pourquoi ''si les rumeurs qui circulent sont fondées'' est-il obligé ''pour se renseigner de descendre lui-même pour évaluer la situation de près'' ???

 

Donc, ai-je écris, ''d'en haut'' il ne voit ni n'entends pas tout...

 

Pourquoi avoir créer un homme, aussi nettement ''imparfait''???

 

 

La justification

Là émerge l'idée destinée à justifier la destruction des deux villes qui par leur situation bloquait l'installation des cohortes venues d'Égypte pour s'établir en pays de Canaan

 

 

Le prétexte ou l'alibi

Abraham dit à Yahvé - «Est-ce que vraiment tu feras périr le juste avec le méchant...»

 

«S'il n'y avait que deux justes, épargnerais-tu la ville ...»

 

Pas assez de justes, le compte n'y est pas, et ce sera la destruction...

 

Que veut dire ''trouver deux justes'', quand ''on'' sait qu'en général les habitants d'une ville sont en moyenne pour moitié des enfants???

 

Ce dieu, si bon, si juste, «ce grand créateur» ignorait que les enfants par définition sont innocents

 

Les adultes habitants de Sodome et Gomorrhe étaient-ils tous des clones??? Tous immoraux, du point de vue de la moraline de l'invention Yavé

 

Il s'agit d'un nettoyage ethnique , d'un génocide et organisé sous le fallacieux prétexte d'une différence de mœurs, dans le but guerrier de spolier des cananéens de leur territoire

 

Ce n'était pas, dans l'histoire de l'humanité, vraiment nouveau, sauf que là,cela est présenté aux croyants comme l'acte d'un dieu juste, bon,qui,vous en doutez mon bon monsieur, ma bonne dame, ce ''bon dieu'' en aucun cas n'aurait pas inventé Satan, n'est-ce pas???

 

Yahvé aime-t-il les femmes ?

Et ce dieu plein d'amour (sauf pour les femmes) est tellement bon, pensez donc, et si, cependant juste parce que la femme de loth (2) avait eu le courage de lui désobéir ( elle laisse derrière elle son chez elle et ses filles aînées), parce qu'elle pressent l'horreur du drame qui va se jouer ''se retourne'' - ''ou s'en retourne'', dans le premier cas elle est pétrifiée, dans le deuxième cas victime des radiations il n'en restait qu'un petit tas de sel

 

Que peut valoir l'avenir (son avenir) quand la femme de Loth voit son passé brûler???

 

Mais ce dieu est juge juge et partie... (Et une femme; qu'est-ce que cela peut bien valoir???)

 

Les sources de l'humanisme

 

La femme de Lot, un personnage né de la mauvaise conscience comme à l'insu d'un (ou des) rédacteur de la bible symbolise l'être singulier; la moraline du prétendu créateur n'affecte en rien sa personnalité

 

Pour l'idéologue, elle doit donc périr...

 

Comme tous les dieux des principales religions du monothéisme, ce dieu du Sinaï est une construction fondée sur le principe simpliste du fonctionnement ''intellectuel'' de n'importe quel primaire qui se veut à tout moment juge et partie; cette femme punie comme l'avait été une autre femme dans le paradis est un symbole comme d'autres femmes avant le texte biblique et dans bien d'autres après,au contraire de la signification que le propos biblique entend faire d'elles, à l'insu, disais-je plus haut, (comme une sorte d'acte manqué) des idéologues rédacteurs ou scribes, ces femmes sont (ont été) l'avenir de l'homme pensant par leur volonté de savoir, de connaître, par leurs actes, éclairent de leurs lumières les valeurs de l'humanisme

 

La femme de LOTH, c'est l'autre regard porté sur l'Homme - une vision non binaire des natures des êtres humains - Crab

 

(1) Pourquoi un texte de plus sur Sodome et Gomorrhe?

 

Simple remarque; sur les sites christicole ''fleurissent des textes'' dont l'objet est de maintenir le croyant de base dans l'idée que l'invention dieu ''est celle d'un un être'' qui ne peut en cas être considéré mauvais ni injuste

 

Sodome et Gomorrhe étaient deux des villes d'une pintapole, soit un groupe de cinq villes qui se trouvent en plein milieu du territoire de Canaan

 

(2) Sont ''grand tort'', c'est d'avoir souffert que ses filles puissent-être sacrifiées au nom d'une idéologie, celle de Lot et de la plupart des nomades '' au nom de l'hospitalité '' - recevriez-vous chez vous Ben Laden ? Cette négation de la réalité constitue toujours la base des idéologies eth-no-religieuse et particulières des principaux monothéismes

 

Noter que la plupart du temps elle n'est pas nommée par son prénom, mais comme la femme de...

Dans les religions monothéistes misogynes, sexistes les femmes sont toujours '' la femme de ''

 

Pour mémoire, rappeler que l'univers n'est pas une création, l'univers à une histoire et son histoire se poursuit ( expansion de l'univers...) donc, sans création il ne peut y avoir de créateur, donc pas de dieu

 

L'évolution des espèces n'est pas une théorie mais un FAIT, l'être humain est la nature et en même temps une petite partie de la nature

 

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/