Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

09/02/2016

La religion avant l'école

Charb.png

Nos valeurs et systèmes de laïcité, libertés publiques, égalité femmes-hommes sont l’ennemi prioritaire

[ " La France a renoncé à l'intelligence et à la raison, à la lucidité et à l'esprit critique. Houellebecq a raison : nous vivons déjà sous le régime de la soumission " Michel Onfray ]

Après les errements des droites de gouvernement - lois Debré et lois Carle - dans la foulée, à présent, notre pays connaît les gauches de gouvernement les plus anti-laïques qu'il lui fût donné depuis 1905

°

Publié 03/02/2016 dans L'OBS - extraits de l'étude, qui a consisté à interroger 9000 collégiens des Bouches-du-Rhône:

Ces collégiens qui placent la religion avant l'école : l'étude qui accuse

De plus en plus d'élèves opposent leurs convictions religieuses aux enseignements universels. Pour la première fois, une étude du CNRS et de Sciences-Po rend compte de ce phénomène alarmant. "L'Obs" en publie les résultats, en partenariat avec France Inter

La religiosité se traduit par un conservatisme certain, et une plus grande intolérance en matière de mœurs. Plus on est religieux, plus on remet en question les valeurs telles que l'égalité entre les hommes et les femmes ou la reconnaissance des droits des homosexuels. 41% des jeunes musulmans les plus dévots des Bouches-du-Rhône et 29% des catholiques les plus pratiquants estiment que "la femme est faite avant tout pour concevoir des enfants et les élever". Ils sont respectivement 47% et 23% à juger que les homosexuels ne sont pas "des gens comme les autres" - CNRS et de Sciences-Po

75% des élèves musulmans interrogés rejettent le fait évolution (contre 48% des catholiques et 6% des athées)

°

Cette étude démontre, en fin de compte, ce que l'on sait depuis longtemps, ( je compte parmi ceux qui le répète, sans être entendu, depuis près de deux décennies ), que la sécularisation ne peut se réaliser aussi longtemps que les populations musulmanes, par rapport aux populations judéo-chrétiennes, très majoritairement considéreront la religion plus importante que les lois de la république dont principalement le refus de '' l'égalité femmes-hommes ''

Vidéo : Olympes de Gouges, guillotinée par Robespierre avec l'approbation du très gracieux Mélenchon et ses pareils: Edwy Plenel, Aymeric Carron, Dounia Bouzar, Jean-Louis Bianco, Daech, Régis Debray, Najat Vallaud-Belkacem, claude Bartolone, ( après les droites ) les gauches de gouvernements et j'en laisse de coté...

http://blvids.free.fr/Olympe_de_Gouges_figure_meconnue_du_feminisme.3gp

[ Citation : … la foi est devenue un marqueur social … 83% des adolescents qui se sont déclarés musulmans, 22% des catholiques et 40% des autres confessions (juifs, protestants, etc.) considèrent la religion comme importante ou très importante - fin de citation ]

Cette étude fait observer que la religiosité se traduit par une plus grande intolérance en matière de mœurs

Plus l'individu est religieux, plus il remet en question les valeurs telles que l'égalité entre les hommes et les femmes ou la reconnaissance des droits des homosexuels

Ces fossoyeurs de la liberté ne connaîtront jamais l'art fin et voilé des indécences licites - pour les uns ces refoulés dédiés soumis à leur dieu infantile, égoïste, avec en guise de plus-value pour les autres d'idolâtrer un prophète obscène, et ils voudraient que tous les citoyens et toutes les citoyennes fussent, de gré et surtout de force, pareillement semblables à eux

Les plus pratiquants ou les plus obscurantistes estiment que " la femme est faite avant tout pour concevoir des enfants et les élever " - et dans le sordide des sordides ils sont respectivement 47% et 23% à juger que les homosexuels ne sont pas " des gens comme les autres "

Sans omettre de tenir compte que ces mêmes collégiens affirment devant leurs enseignants que la terre à 6.000 ans – que la bible et le coran sur l'âge de la terre disent la vérité ( vraie de vraie ) et j'en passe et des meilleures concernant l'Évolution qui pourtant n'est pas une théorie ni une croyance mais un Fait observable ou vérifiable à tous les moments de la vie

°

Mais la désinformation, surtout sur les chaînes publiques va bon train, dimanche dernier, j'entendais dire au cours de l'émission '' Philosophie '' animée par R. Enthoven que Mahomet n'aurait jamais comme Daech fait décapiter qui que ce soit – ce qui est faux : Mahomet a fait décapiter ses opposants, les poètes, c'est à dire dire les journalistes à l'époque - quand en d'autres circonstances ou émissions de faire passer ce prophète guerrier et pédocriminel, pour avoir forcé une fillette de six ans à l'épouser, pour un saint homme

Environ une dizaine de minutes passées à faire deux lectures différentes sur un des très rares versets du coran à peine moins sectaire ou encore à peine moins incitateur à la haine du non-musulman - mais bien sûr, lors de cette émission, pas un mot sur les sourates odieusement sexistes, athéophobes, homophobes et antisémites qui majoritairement constituent la doxa du coran

Ne pas abroger le Concordat ni cesser de subventionner les écoles confessionnelles c'est maintenir au frais du contribuable ce qui produit encore du religieux chrétiens générateur de fanatiques ( notamment anti-IVG, souvent pro-allaitement maternel ), et quitte à me répéter introduire le fait religieux à l'école sans en contrepartie enseigner le fait athée montre depuis Mitterrand et '' ses grands-frères '' que l'actuel gouvernement dans la continuité ne se contente pas de trahir la laïcité mais va jusqu'à sacrifier, par électoralisme, notre culture et notre humanité sur l'autel nauséabond de la phallocratie*1 sacralisée par la religion, en refusant sans relâche de faire une pause de plusieurs décennies à venir en prenant les dispositions utiles pour ne plus laisser entrer sur nos territoires des immigrés venus de pays musulmans dont les « valeurs » ne garantissent pas les droits fondamentaux des êtres humains et sont totalement incompatibles avec la liberté de penser, donc d'être - niée tout le long de vieux textes dont le coran où les allusions couvrent des obscénités à demi-nues sur les comportements d'hommes et plus encore sont la source comme dans '' les mondes musulmans '' mondes de « l'amour » despotique, toujours et toujours au premier rang dès qu'il s'agit d'asseoir la suprématie des hommes, d'abaisser le statut des femmes - Crab - 9 Février 2015

*1 : coran - une religion, non ! - un code civil moyenâgeux, oui !

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

autres articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/non-la-france-des-barbus.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/cest-pas-le-bon-moment.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/les-plus-beaux-jours-de-lobscurantisme.html

 

05/10/2013

La laïcité n'est pas l'athéophobie

Vincent_Peillon,arts, athéisme, cinéma, culture, Iran, Maghreb, moyen-orient, politique, proche-orient, religions, sciences, société, observatoire de l'athéophobie, Égypte

Extrait de la présentation d'une Interview exclusive de Pierre Assouline :

Le Ministre de l’Éducation, Vincent Peillon a répondu à nos interrogations concernant la nouvelle Charte de la laïcité qui est affichée et enseignée dans les écoles publiques et privées.Convaincu que l’étiquette « antireligieuse » qu’on lui accole est injustifiée, Vincent Peillon veut surtout voir en elle un contrat qui permettra aux croyants et aux athées de cohabiter sereinement. Publié dans Actualité Juive, jeudi 3 octobre 2013

 

Dire une chose et son contraire n'est pas laïc

Plus loin dans l'entretien, Ahurissant, le ministre ajoute, si la laïcité doit-être enseignée, l’affichage de la Charte ne sera pas imposée dans les écoles confessionnelles sous contrat avec l'État

Que faut-il en conclure ?

 

La laïcité est un pacte, elle n'est pas l'athéophobie

Selon Vincent Peillon : « La laïcité n’est pas une arme : c’est un pacte »

« La laïcité n’est pas l’athéisme. Elle permet la cohabitation des croyances »


« La laïcité n’est pas une arme : c’est un pacte »

Que la laïcité soit un pacte, nul en principe n'en doute, sauf les tenants bénéficiaires d'un détournement de l'argent public pour maintenir le financement du Concordat * et les subventions accordées aux écoles confessionnelles ;

autant d'atteintes à la loi de 1905 émanant des confréries de religieux et des gouvernants successifs responsables du viol de ce pacte ;

dans les faits, la plus parfaite démonstration de l'irrespect de la conscience des incroyants ou des agnostiques pourtant majoritaires dans notre pays qui en tant que laïcs et républicains estiment n'avoir pas à participer au financement d'un enseignement des croyances relevant des convictions intimes ( familiale ) de telle ou telle catégorie de citoyens ou citoyennes

* : L'art de se moquer du monde

Je rappelle que l'antidémocratique Conseils Constitutionnel avait statué ( récemment ) que la cohabitation de la laïcité et du Concordat n'est pas anticonstitutionnelle

 

« La laïcité n’est pas l’athéisme. Elle permet la cohabitation des croyances »

Ici, à nouveau, le ministre Vincent Peillon emploie une bien curieuse expression : « la Laïcité n'est pas l'athéisme » au lieu de : « la laïcité est le droit de ne pas croire ou de croire »

 

Est-ce donc si difficile de s'exprimer en laïc, au lieu de : « Elle permet la cohabitation des croyances », n'est-ce pas plus juste ( laïc ) de préciser « Elle permet la cohabitation des croyances et des philosophies athées »

 

D'où vient cette difficulté de s'exprimer en laïc, pour les ministres ( femmes-hommes ) de la république, c'est pourtant le premier des devoirs de ce comporter non pas en '' hommes de bonne volonté '', mais en '' personnes de bonne volonté '' au service de toutes les citoyennes ou citoyens incroyantes et croyants

 

Quand une personnalité politique ne s'exprime pas en laïc, c'est à dire non équitablement vis à vis des citoyennes ou des citoyens incroyants et croyants, elle porte atteinte aux valeurs de la république et rend caduque, dessert toute charte ou rappel de la laïcité ce qui inévitablement profite aussitôt aux tenants toujours prêts à s'enfoncer dans la brèche pour obtenir ou maintenir des privilèges d'un autre temps avec les deniers de tous les contribuables

 

Selon le ministre : « ... notre société traversée depuis plusieurs années par de fortes tensions, la laïcité est trop souvent invoquée pour stigmatiser ou diviser »

 

Qui divise, qui est stigmatisé, ceux qui veulent imposer du dieu ou de son dieu à tout le monde ( entre-autres, en s'affichant avec un voile sur la tête ), ou comme la majorité des français, les laïcs qui exigent que la laïcité soit réaffirmée, ce qui est loin d'être le cas dans la mesure ou le Concordat n'est pas abrogé, ni le financement des écoles confessionnelles [ ni non plus le xénophobe ou raciste Certificat de Coutume qui compte parmi les pires atteintes aux '' droits de l'humain '' ] ?             Crab - 5 Octobre 2013

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/09/observatoire-de-la-laicite.html

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/la-peur-de-la-gauche.html