Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

11/09/2015

Le petit monde stalinien

Changelejeu, Daech, irak, Kurdes, Mahomet, Michel_Onfray, musulmans, Syrie, Erdogan,Manuel_Valls

Publié dans '' Le Figaro '' daté du 10/09/2015

Michel Onfray : « On criminalise la moindre interrogation sur les migrants »

 

LE FIGARO - L'insoutenable photo de l'enfant kurde mort sur une plage de Turquie a conduit François Hollande à modifier la position de la France sur la crise des migrants. Que cela vous inspire-t-il?

Michel ONFRAY - Penser une photo est déjà la chose la plus difficile qui soit car on ignore tout de ce qui a présidé aux intentions et au geste du photographe: pourvu qu'elle soit bonne, une photo est toujours une idée. De plus, on sait qu'à l'ère numérique, une photo peut-être une manipulation à la portée du premier venu. On ne sait donc jamais si une photo est ce qu'elle dit a priori ou ce que la légende lui fait dire. Il existe des détournements célèbres par les légendes. Ce que l'on sait, c'est que dans notre monde où n'existe plus que ce qui est montré dans un média, une photo bien légendée fait plus qu'un long discours argumenté.

 

L'émotion a-t-elle remplacé la raison? Cela nous empêche-t-il de percevoir les véritables enjeux géopolitiques contemporains?

Oui, bien sûr. Il faut des bons mots, des petites phrases, des images chocs avec lesquelles on retient bien plus volontiers son public qu'avec une longue analyse fine, précise, argumentée, savante. Un clou chassant l'autre, ce qui est majeur un jour cesse de l'être le lendemain. La religion de l'instant présent dans laquelle communient les médias exige qu'on renvoie l'histoire à la poubelle. L'histoire, donc la mémoire. Depuis 1983, l'Éducation nationale emboîte le pas, droite et gauche confondues. On croit que l'école à moins besoin de cours d'histoire que de cours de programmation informatique. On croit que l'école à moins besoin de cours d'histoire que de cours de programmation informatique, on décide que les Lumières peuvent être facultatives dans les programmes scolaires (on n'en a plus besoin) et l'islam obligatoire (il faudrait le penser et l'école nous dit comment). On n'enseigne pas plus la géographie dans la perspective de la géostratégie. La géostratégie, la démographie, l'histoire passent pour des disciplines réactionnaires parce qu'elles disent ce qui est, ce qui a été et ce qui sera, alors que l'idéologie libérale qui domine, aussi bien sous Sarkozy que sous Hollande, préfère ce qui devrait être et communie dans ses fictions. Si un démographe travaille sur les taux de fécondité, il n'a pas encore produit un seul chiffre qu'il est déjà suspect de racisme. Nombre de questions sont désormais devenues impossibles à poser. Comment dès lors pourrait-on les résoudre? Interdire une question, c'est empêcher sa réponse. Criminaliser la seule interrogation, c'est transformer en coupable quiconque se contenterait de la poser - Suite de l'interviewe dans le Figaro du vendredi 11 Septembre

°

Cette fois j'adhère à cette analyse par Michel Onfray sur les méthodes propagandistes relevant de pratiques médiatiquesstaliniennes sur la question dite « des migrants » propagées par la plupart des JT - quand aux manipulations politiques des scolaires, la plupart des françaises et des français en sont conscients mais ne sont pas tous en mesure de préserver leurs enfants de cettecontaminationanti-républicaine ou anti-laïque élaborée par des platoniciens et aristotéliciens chargés de rédiger l'enseignement des savoirs de l'école publique s'évertuant à masquer, depuis les années 80, que penser, c'est être alors que croire, pour exister encourage tous les fanatismes religieux – d'autre part il n'est pas vain de rappeler que pour une majorité des « responsables » politiciens se réclamant de la gauche le passe temps favori consiste, depuis le règne de Mitterrand, à trahir la laïcité par électoralisme, ce qui est la meilleure façon de détruire la liberté, l'égalité et la fraternité, les valeurs d'unité majeures de notre pays dont, sans vergogne, ces politicards au pouvoir ont le culot monstrueux de ne pas manquer une seule occasion de les prendre exclusivement à leur compte, de clamerleurs attachements à tous crins sur la place publique

La gauche au pouvoir plus démagogue que jamais, ne dit pas que les très riches pays musulmans du golfe n'accueillent aucun demandeur d'asile

 

Le propos de Michel Onfray est plus nuancé et surtout plus adéquat comparé à sa dernière position,avec laquelle j'étais et suis toujours en désaccord, définissant la politique internationale suiviepar la France, et rapportée dans son interviewe publiée dans '' Le Point '' daté du 09 Septembre 2015

 

Suites : Les indignations sélectives

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/les-indignation-selectives.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/09/10/les-indignation-selectives-5682656.html

Crab – 11 Septembre 2015