Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/10/2015

Profs en territoires perdus de la République

Athéophobie, Antisémitisme, Écoles, Homophobie, Lycées, Profs_en_territoires_perdus_de_la_République, racisme_anti-français, religion_musulmane, Sexisme

Ci-dessus... mais pas seulement avant, aucune vidéos de disponible après la diffusion - faut-il s'en étonner ?

-

Diffusé jeudi dernier ( 22 0ctobre 2015 ) sur France 3 À 23 H15

L'école est le dernier rempart de la république permettant de faire entendre autre chose que ce que les élèves entendent dans leurs familles ou en bas de chez-eux

Dans le documentaire, une professeure d'un lycée de Meaux dénonce un antisémitisme latent. " C'est une réalité, l'antisémitisme est présent. Il est présent dans la langue, dans les remarques et il est parfois présent dans les cours quand il est question des juifs ", explique en plateau la professeure d'histoire-géographie

Mais aussi ce reportage recense tout ce que l'on observe au moins depuis 1995 plus particulièrement à travers les témoignages de 4 femmes profs ( sans langue de bois ) infiniment plus pertinentes que les témoignages très timorés de 3 hommes sur les 4 qui se sont exprimés en plateau

Les trois intervenants hommes ont démontrés qu'ils sont peu au fait de ce que signifie dans la mentalité de leurs élèves le principe de la '' phallocratie sacralisée par la religion musulmane '' - un des hommes évoquait le voile « islamique » comme s'il s'agissait d'un symbole religieux

 

Pour ma part en 2004 j'étais pour l'interdiction totale sur l'ensemble de nos territoires du voile « islamique », par ce que justement ce n'est pas un signe ostensible religieux mais un objet sexiste et raciste : le symbole de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes - une sorte de tatouage qui oblige les femmes à vivre sous le regard du clan - le voile est aussi une mutilation de la femme dans la mesure où il cache sa chevelure...

Sans relâche, en rapport avec l'actualité, pendant dix ans sur mes blogs, je n'ai cessé de dénoncer le sexisme, la recrudescence de l'antisémitisme et de l'homophobie banalisés par des paroles et des actes répréhensibles émanant d'une grosse majorité dans la population musulmane de notre pays et aussi cette même réalité dans les pays dominés par l'islam où l'athéophobie en outre permet dans la plus grande indifférence d'assassiner, d'emprisonner les athées et les homosexuels – et c'est en cela qu'il n'y a pas lieu de ménager au nom de l'ex-colonisation ces populations qui pour une majorité d'entre-elles de toutes façons ne se reconnaissent pas dans les valeurs de la république et n'admettrons jamais que dans un pays démocratique la liberté d'expression ne s'arrête pas là ou commence la religion

 

Le reportage à et les témoignages des femmes profs à bien mis en évidence ce que l'on observe depuis plus de deux décennies : majoritairement la population musulmane, en se référent au textes du raciste et sexiste coran, ne propose qu'une société exclusivement hétérosexualisée, antisémite, athéophobe, et entretient cette idéologie dominante dans les territoires perdus de la république que l'homme est supérieur à la femme

Suite

En 2009, en guise de réponse à un lecteur musulman j'écrivais '' Femmes sans têtes '' :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/femmes-sans-tetes/

Crab – 23 Octobre 2015

 

 

 

25/06/2015

Philippe Honoré

athéisme, atomes, Caroline_Fourest, démocrite, François_Hollande, Jacques_Monod, Jean_Meslier, Leucippe, monothéisme, Sophia_Aram, univers, Épictète, Épicure

 

OISE L’école prend le nom d’un dessinateur de Charlie Hebdo

Samedi matin devant la petite école de Montreuil-sur-Brèche, règne une effervescence inhabituelle, attisée par la présence des caméras de France 2. Alors qu’habituellement les politiques se donnent le beau rôle en matière de coupage de ruban, cette fois ce privilège a été dévolu à Hélène Honoré, fille du dessinateur de Charlie Hebdo décédé au cours des attentats tragiques du 7 janvier 2015. Chaque enfant présent a voulu garder un morceau du ruban.

 

Place ensuite au dévoilement de la plaque « école publique Philippe-Honoré » apposée à l’entrée de l’établissement. « Une école, un nom, a martelé le maire Patrick Guibon. Après avoir consulté tous les élus et l’ensemble des personnes concernées, après accord de sa fille Hélène ici présente, il a été décidé de donner le nom de Philippe Honoré à notre école. » Le dessinateur possédait une résidence secondaire dans la commune.

 

« Merci de l’honneur fait à mon père, qui aurait été ému de voir une telle école porter son nom. Son nom et son prénom car c’est à l’individu que vous rendez hommage et non au symbole ( ndlr : Honoré n’était connu que par son nom de dessinateur) » ajoute-t-elle. Avant de remercier la municipalité, l’équipe pédagogique dirigée par Isabelle Larronde et les familles Frémaux et Hacque « avec qui nous sommes liées depuis des décennies » complète-t-elle.

 

Poème, chant et expo

C’est ensuite au tour des enfants d’occuper le devant de la scène improvisée dans la cour : sous la houlette de la directrice et des enseignantes, Carole Daroux, Élodie Rimbert et Fanny Parize, les CM1-CM2 ont interprété un poème de Paul Eluard intitulé Liberté puis ils ont chanté tous ensemble Le Crayon magique.

 

Le public présent a été ensuite invité à visiter l’exposition des quelque 120 dessins réalisés à partir de trois thèmes inspirés des livres de Philippe Honoré : La symphonie animale ou bestiaire  ; Cent rébus littéraires et Cent nouveaux rébus littéraires. « Mon père aurait encouragé chaque enfant présent ici à croire en ses rêves, quels qu’ils soient ! C’est l’image que je voudrais que l’on conserve de lui et sur laquelle je souhaite que les enfants puissent s’appuyer pendant leur scolarisation. Merci à eux pour leurs chants et leurs dessins, qui sont entrés en résonance sans qu’ils le sachent avec ceux de mon père : ils ont ainsi rendu le plus bel hommage au dessinateur et à l’homme qui avait gardé dans son âme une part de l’enfant qu’il était » conclut Hélène Honoré. Publié dans le courrier Picard

°

Suites : Sophia Aram et Jean Meslier

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/sophia-aram-et-jean-meslier.html

°

Elle ne s'est pas couchée

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/18/elle-ne-s-est-pas-couchee-5623857.html

°

Panthéon et les républicains

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/27/pantheon-et-les-republicains-5629414.html

 

 

 

01/05/2015

Le mas des alouettes

cinéma, arte, Erdogan, génocide_arménien,islam, jeunes-turcs, Le_mas_des_alouettes, michel_onfray, Nazisme, Paolo_Taviani, T._Ramadan, Turquie

Un génocide perpétré par le mouvement des " Jeunes Turcs "

Le mas des alouettes, reconstitue le génocide des arméniens à travers uneadaptation du roman d'Antonia Arslan   – Film réalisé en 2007 par Paolo Taviani

 

En 1915, l'histoire d'une famille arménienne en Anatolie, les hommes ainsi que les autres hommes arméniens voisins des musulmans turcs sont massacrés, les femmes et les fillettes, privées de nourriture, après de longues journées de marches les survivantes à la déportation furent assassinées dans le désert

Ce film date le Génocide des arméniens perpétré par les musulmans turcs - diffusé sur arte le lundi 27 Avril dernier à 22 H 20, soit à une heure de moindre écoute – pire ce film n'était pas prévu en replay alors que bon nombre de film loin du même intérêt sont visibles environ durant la semaine qui suit la diffusion

 

Depuis plusieurs jours je m'interroge, est-que arte ou est-ce que dans notre pays une partie de l'élite persiste par peur ou lâcheté à ne pas vouloir rendre compte des données de la réalité, à ne pas nommer les choses non seulement tributaire de l'actualité mais aussi mémorielle*1 quand il s'agit de l'histoire du '' monde musulman '' inspiré, chacun le sait, par une religion de paix et d'amour ?

( *1 : par exemple omettre de parler de l'esclavage et de la traite des esclaves par des africains noirs et les arabo-musulmans )

 

Le génocide arménien

Ce que montre, décrit scrupuleusement ce film, dont les aspects historiques se rapportent aux faits de l'histoire des arméniens, c'est qu'il n'y a pas de différence entre l'idéologie des musulmans turcs du mouvement '' jeunes turcs ''et l'idéologie nazie, et cela méritait de le faire savoir aux heures de grandes écoutes   - en suivant il aurait été légitime, intellectuellement honnête, de proposer ce film en replay ( un sujet peu traité au cinéma ) qui révèle clairement ce que fut cette époque tragique pour les populations arméniennes   – Crab 01/05/2015

 

Suites

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/terrorisme-republique-laique.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/08/avicenne-5599294.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/20/academique-forfaiture-5606895.html