Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

19/10/2015

Liberté et laïcité

Claude_Askolovitch, Edwy_Plenel, Jean-Louis_Bianco, Laïcité, Nadia_Vallaud-Belkacem, Olympes_de_Gouges, Régis_Debray, Élisabeth_Badinter, Émilie_du_Châtelet

Selon Jean-Louis Bianco, la laïcité, ce n’est pas qu’une série de textes, c’est se demander que fait-on concrètement pour le vivre-ensemble

Quid de cette profession de foi ?

Récidiviste, Jean-Louis Bianco interrogé par RESPECT magazine ( daté du 17/10/2015 ) - deux extraits :

R.M. : Qui est Charlie, 8 mois après les attentats au sein du journal ?

JLB : Charlie reste le symbole de l’indépendance d’esprit. La force de Charlie n’a pas du tout diminué. Il y a des gens qui ne lisaient jamais Charlie Hebdo, et qui se sont mis à le lire ! Ils ont pu aimer, ou ne pas aimer. Mais Charlie, c’est le symbole de cette expression libre

 

R.M. : Qui sont les premières victimes des attentats ?

JLB : Les musulmans eux-mêmes. Ce n’est pas la guerre de l’Islam contre les religions, mais de terroristes qui frappent en priorité des musulmans. Les djihadistes font des attentats en priorité dans des pays de culture musulmane, plus violents et nombreux que ce que nous connaissons en Europe – Fin des deux extraits

°

'' Ce sont les musulmans qui sont les premières victimes '' ; cette phrase à elle seule résume l'état d'esprit de ces faux amis de la liberté, l'état d'esprit de ces fossoyeurs des lumières pour qui notre devise républicaine '' liberté égalité fraternité '' est vidée de tout sens

Eh bien non, dans les régions du monde, dans les pays dominés par les musulmans les premières victimes sont les athées assassinés ou emprisonnés ( idem pour les homosexuels ), les femmes subordonnées de force aux hommes, les femmes mariées contraintes, celles qui subissent le viol en groupe pour venger l'honneur de la famille quand d'autres sont lapidées, d'autres encore sont excisées, le sort réservé aux juifs*1 qui n'ont pas eu d'autres choix que de déserter tous les pays arabo-musulmans, s'ajoute à ce sordide constat les discriminations au quotidien subies par les croyants d'autres confessions

*1 : l'antisémitisme, dans notre pays, est le fait d'une grosse majorité de musulmans parmi les musulmans et d'une infime minorité dans les autres couches de populations

 

Mais pour ce grotesque personnage '' les premières victimes ce sont les musulmans '''...

Cet observatoire de la laïcité ne vaut guère mieux que l'observatoire de l'islamophobie quand à longueurs d'années ces deux instituts ne se privent pas de pratiquer le déni de la réalité des « pays musulmans » soigneusement masqué par le « padalmagame »

Hors la laïcité, et ce n'est pas rien, est un humanisme délivré d’une transcendance à un ou plusieurs dieux pour permettre à une communauté d'humains incroyants, agnostiques, déistes sans confessions ou croyants de coexister à partir d’un cadre juridique humaniste qui protège les libertés de chacun – notamment, le Président de la république avant de servir notre pays n'est pas obligé de jurer la main posée sur un « texte sacré »

Piqûre de rappel : le terme de laïcard est de Mauras, et vaut bien celui d'islamophobe - se souvenir que le concordat financé par le détournement de l'argent public n'est toujours pas abrogé - idem pour le subventionnement d'écoles confessionnelles -

 

La liberté ne relève pas exclusivement du cadre juridique de la laïcité, mais des valeurs correspondants à notre société :

 

Liberté : la liberté est l'expression de la tolérance, les femmes et les hommes, quelques soient leurs orientations sexuelles, en fonction de leur état d'esprit, sont libres de ne pas se marier ou de se marier, de faire ou de ne pas faire d'enfants, en un mot de choisir !, et les religions n'ont pas autorité pour s'y opposer

 

Égalité : le droit de cuissage n'est plus la loi qu'imposait le plus fort, les femmes et les hommes sont égaux, la subordination des femmes à l'homme instituée par le code civil de Napoléon est abolie, en outre les femmes mariées ne sont plus soumises au devoir conjugal ni ne sont un champ de labour cette fois selon le coran* ( * : viol conjugal sacralisé ), et les religions n'ont pas autorité pour s'y opposer

 

Fraternité :mettre en avant nos ressemblances contre les différences « Nous essaierons de les convaincre d’ôter ce signe religieux, mais, si elles ne veulent pas, nous les accepterons ». Jospin ( 1989 – voile à l'école ) ] - cette position in-fraternelle, contre l'universalisme ou contre l'intérêt de ne former qu'une seule humanité revenait à autoriser, à l'école et dans l'espace public, le principal symboleislamique sexisteet raciste marqueur de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes

1989 ( 200 ans après la Révolution ), la prise de positionde ce Premier Ministre fait date, enclenche contrel'esprit des lumièresun processus comptant particulièrement parmi les plus contre-révolutionnaires en ouvrant un boulevard à toutes sortes d'assauts théocratiques fomentés contre la laïcité, et émanant pour l'essentielde musulmansqui se voient désormais, en dévoyant les luttes antiracistes, soutenus par une gauche qui n'aura de cesse au fil des ans de favoriser par électoralisme le communautarisme - autant d'atteintes successives à la laïcité par ailleurs encouragées par quelques « intellectuels égarés » ( genre E. Plenel, E. Todd, A. Carron ou politicards du type du couple Mélenchon-Besancenot... ) et plus ou moins discrètement par les « clergés » des autres confessions, pour qui l'opportunité était trop belle de prendreen marche le train de l'obscurantisme  - Crab 7 Octobre 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/contre-lintrusion-du-religieux.html

ou sur :

http://hedonisme.blogs.lalibre.be/archive/2015/10/16/contre-l-intrusion-du-religieux-1146951.html

 

Autres article :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/07/mozart-lenleve...

 

 

 

20/04/2015

Michel Onfray

Michel_Onfray,philosophie,culture,philosophes,tragédiens,histoire,addictions,numérique

La Lumière de la Ronde de Nuit n'éclaire guère les jeunes visiteurs – quelles responsabilités faut-il rechercher ? *1

Ci-dessus, par Michel Onfray, les ravages de l'aliénation une photo publiée sur son compte twiter – peut-on craindre dans le futur, si ce n'est déjà le cas, l'avènement d'un monde sous-servitude ?

Suites : *1 : Académique forfaiture

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/academique-forfaiture.html

 

 

 

02/12/2014

LIRE ENTRE LES LIGNES

1 Coran.png

 

Les pourceaux d'Épicure

Je reproduis ici, sur cette page, la chronique de Michel Onfray de Décembre 2014 dont le grand mérite est de remettre les pendules à l'heure vis à vis des « procès » malveillants engagés à son encontre, régulièrement, par ses pourceaux d'Épicure

 

Michel Onfray rappelle que les observations, commentaires, affirmations venant de personnes qui se croient autorisées à donner leur avis sur la religion ( plus particulièrement l'islam ), la laïcité, l'école, la psychanalyse, en outre note que leur refus de tenir compte du comportement social de certains parmi les « grands »philosophes connus du grand public procède à la fois d'une méconnaissance ( sinon, c'est encore plus grave )des textes, mais aussi d'actes socialement inacceptables dont rend compte l'autobiographie de ces personnalités

 

En rapport avec cette chronique, pour ma part, pour reprendre une expression de Michel Onfray, '' Lire entre les lignes est l’une des modalités de l’illettrisme'' je rangerais parmi les plus connus, les plus médiatisés des « personnalités » comme :Edwy Plenel, Aymeric Carron, Claude Askolovitch, Manuel Valls, Gérard Miller, Dounia Bouzar, Régis Debray, Nadia Vallaud-Belkacem, Roudinesco, Christine Boutin et toutes autres personnalités qui se livrent, dans les « grands médias », à des commentaires en méconnaissance de cause des textes, des autobiographies, bien souvent notamment quand il s'agit de religion recèlent ou tentent de masquer une sorte de prosélytisme, le plus souvent en l'absence en face d'eux, sur les plateaux, de penseurs ou contradicteurs qualifiés - - - Crab – 02 Décembre 2014

 

°

 

La chronique mensuelle de Michel Onfray | Décembre 2014 – N° 115

Source de la chronique :

http://mo.michelonfray.fr/chroniques/la-chronique-mensuelle-de-michel-onfray-decembre-2014-n-115/

 

LIRE ENTRE LES LIGNES -

J’ai la faiblesse de croire ce que je vois, de lire ce que je lis et de ne pas chercher midi à quatorze heures, car midi suffit à midi. Cette faiblesse est le signe d’une pathologie selon les malades qui décident du bon goût du moment et qui célèbrent l’art de lire entre les lignes.

 

Ainsi, quand je lis le Coran et que j’y vois un nombre considérable de sourates antisémites, misogynes, homophobes, belliqueuses, agressives, on me reproche d’effectuer une lecture littéraliste, comme les salafistes ajoutent les bonnes âmes, car il faudrait contextualiser le texte qui invite clairement à égorger, dépecer, massacrer, détester, couper le nez, décapiter pour lui faire dire le contraire de ce qu’il dit pourtant explicitement, il suffit de lire. Puisque les bonnes âmes ont décidé que l’islam était un religion de paix, de tolérance et d’amour, il faut bien qu’on trouve dans le texte ce qui n’y est pas. Entre les mains des idéologues, la contextualisation sert à faire dire au texte le contraire de ce qu’il dit.

 

Même chose avec Sade : le lire, et le prendre au sérieux, c’est à dire tout lire de lui, y compris ses lettres, c’est découvrir autre chose que ce que la vulgate parisienne enseigne en pontifiant. Toujours soucieuse de rébellion ( subventionnée ) et de subversion (institutionnelle), ces moutons-là annoncent que cet homme couvert de gloire, édité, exposé, glosé, commenté, étudié, célébré, enseigné, est un marginal – comme eux ! Ce faux féministe vrai phallocrate, ce faux révolutionnaire vrai féodal, ce faux sublimateur véritable délinquant, cette fausse victime vrai coupable, ce faux médecin vrai malade, ne se comprendrait qu’avec l’humour, la poésie, l’ironie, la distance, sésames avec lesquels le noir devient blanc, le bas haut, le mal bien et Hitler Jean Moulin.

 

Idem avec Freud : là encore, après avoir tout lu, et pas seulement les anthologies et leurs gloses, on découvre un Freud menteur, affabulateur, inventant des cas, prétendant les avoir guéris, compagnon de route des fascistes, avouant que la psychanalyse ne fonctionne pas, qu’elle est, selon son expression, « un blanchiment de nègres », dédicaçant élogieusement un livre à Mussolini, etc. Mais il ne faut pas dire ce que dit vraiment Freud ou ce que Freud a vraiment fait, mais ce qu’il est de bon ton de dire sur Freud, une autre vulgate créée et entretenue par les marchands du temple. Là encore, il faudrait lire entre les lignes, là où se trouve le contraire de ce qui est écrit.

 

Si l’on précise que Sartre écrivit dans une revue collaborationniste et que Beauvoir a travaillé pour Radio-Vichy, ce qui permet d’apprécier  leur talent pour créer des mythes, c’est se rendre coupable d’un péché mortel : le biographisme ! Ce sont pourtant les mêmes qui s’insurgent à l’idée de commémorer l’anniversaire de la naissance de Céline en 2014 sous prétexte qu’il a écrit Bagatelles pour un massacre. Je veux bien que la biographie compte pour rien quand il s’agit de Sartre & Beauvoir, mais alors pourquoi compte-t-elle pour tout dans les cas de Céline ou Brasillach ?

 

Cette invitation à lire entre les lignes est devenue tellement tyrannique qu’on ne lit plus les lignes ! La psychanalyse a ouvert la porte à cette lecture entre les lignes – il fallait chercher le non-dit, le latent, le caché, l’inconscient. Dès lors on n’a plus lu le dit, le réel, l’évident, le manifeste. Lire entre les lignes est l’une des modalités de l’illettrisme. Michel Onfray, déc. 2014

°

Suite : Lettre à Edwy Plenel - SUITE

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/lettre-edwy-plenel-suite.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/03/lettre-a-edwy-plenel-suite-5460510.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/10/misoneisme-et-mimetisme-violent.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/10/22/misoneisme-et-mimetisme-violent-5473912.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/02/polemikos.html

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/0a-eros/