Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

17/05/2015

Lettre aux ânoradeurs du toddismlamique

les_diktats_musulmans, Edwy_Plenel, Aymeric_Carron, Emmanuel_Todd, islam, féminisme, islamophobie, athéophobie, France, europe, musulmans, religions, observatoire_de_la_laïcité

La laïcité protège plus particulièrement les enfants de la soumission au religieux, fraternellement elle assure, dans notre pays, l'égalité entre les sexes

"Sans une bonne part de laïcité, la libération des femmes est impossible "

" […] Dès le 12 janvier j’ai observé un tout autre discours : " Oui, je suis pour la liberté d’expression, mais il y a des limites. On ne parle pas de ce qui est sacré pour les autres." Alors, oui, ils ont gagné. Je sais que des dessins de " Charlie Hebdo " peuvent choquer, mais si on est blessé par un coup de crayon, on peut toujours répliquer par sa plume, et rien d’autre ! Et ce " mais ", on ne s’en remettra pas de sitôt. L’autocensure va être de plus en plus forte, et pas seulement à cause de l’islamisme. [...]

Des Français de bonne volonté ont été très troublés quand ils ont commencé à entendre les exigences religieuses des uns et des autres. Ils se sont même demandé si ce n’était pas eux les plus intolérants, et ont remis en question cette laïcité. Ils ont cru qu’il fallait accepter quelques petites entorses, mais dès que vous acceptez une entorse, les prosélytes en exigent une autre. Il faut qu’il y ait, de la gauche à la droite traditionnelle, une réelle volonté. Et que dans les cantines de nos écoles publiques on n’impose plus en douce de la nourriture halal. Il y a vingt-cinq ans, personne n’aurait osé demander de telles exceptions. Ni casher ni halal à l’école publique, tout le monde mangeait la même chose. Aujourd’hui, on exige, on bat en brèche le modèle laïc qui a toujours bien marché. On n’a pas voulu arrêter ce prosélytisme religieux pour éviter les conflits.|...] "

" Je suis touchée comme intellectuelle parce qu'on a attaqué la liberté d'expression, comme Juive parce qu'on a tué quatre personnes parce qu'elles étaient juives, et comme femme parce que le modèle des rapports entre les sexes imposé par les islamistes me fait horreur."

Élisabeth Badinter

 

Contre les ennemis de la liberté d'expression et les fanatiques religieux qui rejettent notre modèle laïc et égalitaire pour imposer celui de la soumission des femmes moquons nous de tous veux qui parlent d'islamophobie et poursuivons sans relâche la critique athée et féministe des religions pour en ( entre-autres ) démontrer que '' la religion commande que la femme soit conforme au statut de seconde '' - à titre d'exemple le coran parle des femmes à la troisième personne, vérifiable sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

°

Contre la vie

« [ Platon ] a dévié tous les instincts fondamentaux des Hellènes, je le trouve si imprégné de morale, si chrétien avant la lettre [...] je suis tenté d'employer à l'égard de tout le phénomène Platon, plutôt que tout autre épithète, celle de " haute fumisterie " ou, si l'on préfère d'idéalisme. »,

[ … ] « Platon est cette fascination à double sens appelée « idéal » qui permit aux natures nobles de l’antiquité de se méprendre elles-mêmes et d’aborder le pont qui mène à la « croix ». » Le crépuscule des Idoles / Ce que je dois aux anciens - Nietzsche

°

La cause de la violence religieuse n'est pas la pauvreté mais l'inculture

C'est du toddisme dans le texte de laisser accroire cette idée que la pauvreté est la cause majeure de l'embrigadement dans la religion, dans l'activisme, dans le djihadisme, pire c'est essentialiser l'ensemble de la population musulmane sans même tenir compte qu'arabes et noirs ne sont pas tous des croyants ni tous des musulmans – entendre Todd délirer est une chose, comprendre ce qu'est réellement l'idéologie islamiste passe par la lecture d'auteures et d'auteurs arabes ou iraniens athées et anti-islam qui écriventdans l'objectif d'obtenir la reconnaissance de la liberté de conscience, le droit de ne pas croire, contre l'homophobie et l'égalité femmes-hommes

 

Penser n'est pas croire – la religieuse n'est qu'aliénation

Dévoyées par le prosélytisme les illégitimes revendications communautaristes majoritairement musulmanes en référence littérale au raciste et sexiste coran, au nom d'un prophète pédocriminel et coupable de crimes de guerres ont pour conséquences l'activisme d'une population islamiste dont les plus extrémistes sont porteurs d'une idéologie largement internationale qui entend s'opposer à l'idée même de non-croyance ou du refus d'adhésion à leur dieu ou encore à leur prophète* ( * : tuerie des Charlie et des juifs de l'hyper casher )

 

À la base de tous ces désordres publics anti-républicains : une croyance sans que ne serait-ce qu'un instant produire la moindre preuve tangible qu'une divinité s'occupe de nous, de nos problèmes personnels ou collectifs ou encore décider de notre sort après la mort ?

 

Pour aider les écoliers-res et les lycéens-nes à apprendre « comment penser » et non « quoi penser » il conviendrait que les profs enseignent le Fait athée !

Par Michel Onfray, enseigner le Fait athée : http://atheisme.org/onfray.html

°

Suites 2 : La passion selon Todd

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/la-passion-selon-todd.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/08/la-passion-selon-todd-5618384.html

Crab le 17 Mai 2015

 

29/04/2015

Sans dieu [ x ]

Anaxagore,Aristophane,chrétienté,Démocrite,Euripide,islam,La_Fontaine,Leucippe,Lucrèce,Lysistrata,monothéismes,Phidias,philosophie,Pirrhon,Platon,politique,religion,Épicure,Ésope

La grande illusion

Pour ceux qui ont la foi croire consiste à = ne pas douter de son dieu et ensuite croire en luidans cette condition prétendre que les croyants doutent de l'existence de leur dieu est un non sens, car pour un croyant cette question ne se pose pas sinon ce n'est plus un croyant

Citation : Les Hellènes parlent mal quand ils disent naître et mourir, car rien ne naît ni ne périt, mais les choses déjà existantes se mélangent, puis se séparent à nouveau, Pour dire juste, il faudrait donc appeler mélange la production d'une chose et désagrégation sa fin » - Anaxagore

Rien de nouveau sous le soleil exactement, l'athéisme n'a toujours été défini que par les croyants et par rapport à leurs seules croyances religieuses, hors lorsque l'athée dit : " Je ne crois pas à ( l'existence d'un ) dieu ", il exprime simplement qu'il ne peut admettre pour vraie ( comme le fait le croyant ) une existence invérifiable – l'athée ne vit pas dans l'illusion pour s'adapter à son sort

 

Les hommes de génie sont des êtres différends

Quand Phidias ne taillait pas des statues pour symboliser des idées,le grand Tragédien Aristophane*1 se permettait de plaisanter des dieux préférant la vie la meilleure possible, féministe et fin politique, cela n'est dû au hasard si l'impie écrivit et fit jouer devant les athéniens '' Lysistrata '' ( il dû fuir Athènes, fut par la suite, à Élis, condamné à mort et torturé )

*1 :Aristophane ou l'homme qui inventa le féminisme

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/08/26/aristophane-ou-l-homme-qui-inventa-le-feminisme.html

 

Celui qui ne suit pas ne marche pas dans les ténèbres ou dans l'ombre de celui qu'il suit, nul besoin pour lui d'imiter, seul lui importe de sobrement penser, de rire et de faire preuve de créativité pour exister ICI et MAINTENANT l'esprit dégagé de toutes humiliations de la conscience invoquées ( voire imposées par la force brutale ) par les théologiens, par les différends '' clergés '' du monothéisme associés au pouvoir politique

 

Une « réalité » tangible ?

M'amuse plus particulièrement quand les croyants disent croire que dieu existe pour exposer l'idée de '' croire en lui '', en effet pourquoi éprouvent-ils le besoin de " croire à " l’existence de ce qui existerait réellement ? Voilà bien qui me paraît risible et des plus absurde !

 

Au nom de l'amour ?

En réalité les athées considèrent les dieux pour ce qu'ils sont : des mythes et pour chacune des religions qui s'y rapportent inventée par des hommes dont les arrières pensées s'accordaient parfaitement de toutes les tentatives de sacraliser les patriarcats en vigueur en ces temps là - par le truchement d'un alibi de taille pour satisfaire aux besoins de cette mauvaise cause les ordres religieux ont créé une hygiène de l'âme qui se propose d'aimer parfaitement ce qu'ils nomment '' dieu ''

 

L'humain est la Nature, et, en même temps une petite partie de la Nature

N'est-il pas vrai que dès sa naissance l'Homme commence à mourir ?

L'Univers est en transformation perpétuelle, c'est bien ce qui désole nos « gentils monothéistes » qui refusent d'admettre qu'après sa mort pour l' être humain ( ou pour tout autre anima l ) c'est aussi la fin de toutes ses sensations comme sut si bien le dire Épicure;avant même toute incinération ou enterrement débute un processus de déségrégation et se finalise le mélange avec toutes les autres choses existantes

 

Cette mort perpétuelle, quand la sensation d'aujourd'hui se substitue à la sensation précédente, ce manque de continuité dans nos émotions que chacun de nous peut pourtant aisément vérifier durant toute sa vie, à l'instar de l'Union des athée* ( * selon son manifeste ) je me demande qui sont ces gens persuadés que leur âme ( allant même jusqu à l'idolâtrer ) occupe une place supérieure dans l'Univers au point de : ( citation ) « ... qualifier un " être " imaginaire [ dieu ] de cette sorte " d'intelligent " ? Comment peut-on traiter " d'intelligent " une entité que par définition nous ne comprenons pas, dont nous ne comprenons pas les motifs, les intentions ni les buts ? Les tenants de " l'intelligent design " sont encore plus absurdes que les croyants traditionnels. Traiterait-on « d’intelligent » tout ce que nous ne comprenons pas ? » - Fin de citation -   

D'ailleurs ce dieu si parfait pourquoi n'a t-il pas l'Homme aussi parfait que lui  ( à son image ) ?  Crab – 29 Avril 2015

 

Suites : Agora

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/agora.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/04/27/agora-5611207.html