Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/05/2013

Maria Alekhina restera en prison

Justice, Pussy Riot, Russie, terrorisme, église orthodoxe russe, blasphème,athéisme,religion, liberté d'expression, presse, médias,culture, sciences, Femen, féministes, droits de l'homme, droits des femmes

Maria Alyokhina

 

La Justice dans la Sainte-Russie

Maria Alekhina, une des membres du groupe contestataire russe Pussy Riot a vu sa demande de liberté anticipée rejetée

Une responsable de la prison où elle purge sa peine, dans l’Oural, a notamment critiqué son '' manque d’initiative dans les tâches ménagères ''.
Privée d’audience, la jeune femme a amorcé hier une grève de la faim

Source article de presse

 

Suppôt de Satan ?

Elle a terrorisé l'église orthodoxe de la Russie '' moderne '' ]

Pensez donc une femme qui chante, et plus est, chante une chanson punk, ( rien que d'y penser, j'en frémis encore ), dans une église, c'est le diable en personne qui ne peut que se manifester de cette façon ultra-violente ( les terroristes, à coté, ne sont que des enfants de chœur )

 

Sait-on seulement, pourquoi le diable n'aime pas Poutine ?

Tout le clergé russe sait que le diable n'aime pas le néo-stalinien Poutine

Poutine [ lui ] sait qu'il n'est pas aimé de cette diablesse, [ lui ] qui monte si bien à cheval pour galoper sur les rangées étalées grand format de cadavres de résistants tchétchènes saluant au passage toutes les femmes violées par sa soldatesque ou par les miliciens de Ramzan Kadyrov sous les applaudissements nourris d'un attendrissant G Depardieu le si bien nommé au point de mériter de bénéficier d'un passeport russe, d'entrées illimitées dans le petit paradis caucasien et de pouvoir, ainsi, faire son si joli cinéma, dans la sa si belle capitale de Grozny où les relents de la mort parfument l’atmosphère des parcs et jardins ou encore les plus secrètes des arrières-cours

 

Une punition au nom du divin

Rien de plus pertinent que la peine prononcée pour avoir terrorisé la '' Sainte Russie '', que l'internement avec sa copine des Pussy Riot : toutes les deux expédiées, en rééducation dans le goulag du redressement spirituel

 

Enfer et damnation,

Inimaginable, vraiment sans précédent, voici, qu'à présent, l'on apprend qu'au goulag Maria Alekhina ne veut même pas faire la vaisselle 

Aucune autre alternative de possible, tout ce qu'elle mérite, c'est de finir sur le bûcher, je compte bien que la Sainte-Russie remette à l'honneur les valeurs de l'église orthodoxe, par ailleurs prônées, un peu partout dans le monde des bien-heureux ou par toutes les religions du monothéisme : la réinsertion des femmes sera vraiment et finalement accomplie le jour ou l'on pourra les entrevoir sans exception plantées quotidiennement devant l'évier de '' leurs '' cuisines ;

ainsi en est-il de la bienséance dans '' toutes les bonnes société '' où la femme fait '' sa petite vaisselle '' en chantant à tue tête la gloire de son petit mari

Le couperet de la justice russe, en maintenant en détention Maria Alekhina, sonne le retour aux valeurs éternelles franchisées dans tout '' bon patriarcat '' qui se respecte - Crab - 24 Mai 2013

 

Suite :

http://hedonisme.blogs.lalibre.be/pussy-riot/