Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/01/2016

Maths et musique

athéisme.jpg

Peinture numérique

°

Lors de sa visite le 17 Janvier à la Synagogue de Rome, François le pape des pauvres d'esprits appelle les croyants à refuser la violence au nom de la religion, alors qu'il entendait '' au nom de sa mère donner un coup de poing dans la gueule des Charlie ''

Une fois de plus, de rappeler à ce charlatan que dans toute l'histoire de l'humanité jamais une seule guerre ne fut déclarée au nom de l'athéisme

°

Extrait de '' Maths et Musique '' - Rémi Coulon ( Chapitre 4 ) :

Dans ses mémoires Hector Berlioz (1803 - 1869), grand compositeur français, raconte une de ses soirées à l’opéra. Ce jour là, on donnait une représentation d’Œdipe à Colone, opéra d’Antonio Sacchini. Un énorme succès à l’époque.

Dans un mouvement de prosélytisme musical, Berlioz avait emmené avec lui un ami étudiant. Le jeune homme « parfaitement étranger à tout autre art que celui du carambolage », passa la soirée à éplucher des oranges. Devant lui, au contraire, un spectateur bouleversé s’exclamait :

« C’est sublime !... Quel art céleste !... Ah, monsieur quelle musique ! ». Voyant que Berlioz manifestait aussi son émotion, le spectateur lui tomba dans les bras. Berlioz poursuit son récit ainsi.

« Sans m’étonner le moins du monde, et la figure toute décomposée

par les larmes, je lui réponds par cette interrogation :

- Êtes-vous musicien ?

- Non, mais je sens la musique aussi vivement que qui que ce soit.

- Ma foi c’est égal. Donnez moi votre main. Pardieu monsieur, vous êtes un brave homme.

Là dessus, parfaitement insensible aux ricanements des spectateurs qui faisaient un cercle autour de nous, comme à l’air établi de mon mangeur d’oranges, nous échangeons quelques mots à voix basse, je lui donne mon nom, il me confie le sien et sa profession. »

Considérer que mathématique et musique n’ont a priori rien à faire ensemble, voilà un point de vue tout à fait « romantique ».Pourtant pendant très longtemps la musique fut considérée comme une science au même titre que l’astronomie ou la géométrie. A ce titre de nombreux savants se sont penchés sur les problèmes musicaux : Pythagore, Galilée, Descartes, Euler, pour n’en citer que quelques-uns.

Au cours de l’histoire, les échanges entre la musique et les mathématiques

furent fréquents. Dans certains cas, les mathématiques offrent un langage qui permet de décrire et de mieux comprendre certains aspects de la musique. Dans d’autres cas, au contraire la musique a considérablement devancé sa consœur, en introduisant des objets qui ne seront formalisés que plusieurs siècles après.

Ce dialogue entre les deux disciplines prend nécessairement une part importante dans la théorie musicale. La construction d’une gamme en est un exemple. Mais l’apport des mathématiques ne se limite pas à la théorie. On le retrouve dans des aspects très pratiques - comment fixer de la musique sur le papier ? - ou encore dans des questions esthétiques liées à la composition. Fin de l'extrait

°

Vidéo : Extrait de '' Maths et musique '' diffusé par arte

http://blvids.free.fr/Maths_et_musique.mp4

 

Suites : SHALOM

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/shalom_14.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/01/14/shalom-5744607.html

 

13/03/2014

Monde de la musique

Laurence Equilbey.jpg

La partition sexiste

Chef d'orchestre russe Vasily Petrenko a suscité la polémique en déclarant que les musiciens « réagissent mieux quand ils ont un homme devant eux » parce qu'une « jolie fille sur le podium les distrait »

Nous savons depuis toujours que toutes les religions monothéistes haïssent et incitent à la haine des belles femmes ( jolies filles ) ;

donc, il n'y a pas lieu de s'étonner des propos sexistes d'un personnage issu d'un pays ou la religion orthodoxe russe, sorte de fossile moyenâgeux, encore en Europe, compte parmi les pires religions sacralisant le patriarcat

Diaphonie sur la parité

Dans un des derniers numéro de Marianne, Benoît Duteurtre signait une chronique où il déplorait « l’emballement » du principe de parité . « Le métier de chef d’orchestre, qu’on le veuille ou non, reste presque exclusivement masculin, tout comme celui de balayeur de rue »

Avec bon sens, dans le même journal, la chef Laurence Equilbey lui fait cette réponse : « dès lors que la pratique artistique est associée à un pouvoir, les femmes s’évaporent. [...Sont-elles sans talent ? [...Pour l’instant elles dirigent pour ainsi dire nulle part, et moins encore à Paris. Alors, évidemment, vous ne risquez pas de les connaître »

La bouffée délirante d'un Benoît Duteurtre, n'est pas exclusivement un simple '' fait divers '' sorti du chapeau du '' monde la musique '' ou du '' monde de la culture '' plus réac, c'est dans tous les domaines que le sexisme couvre ou entretient les inégalités entre femmes, mais aussi pour le plus visible entre femmes et hommes - et il est encore, et bien trop souvent, dans notre société, des femmes et des hommes, consciemment ou inconsciemment, empressés de déclarer, ( notamment parmi les plus médiatisés ) : « moi, je ne suis pas féministe, mais alors pas du tout »

Document :

http://crab.painter.free.fr/textes/Histoire%20des%20compositrices.odt

Asymétrie

Chiffres clés de la saison 2013/2014 - Source : " Où sont les femmes " , selon la SACD

17 femmes chefs d'orchestre sur 574

42 femmes solistes instrumentistes sur 271

181 metteuses en scène sur 730

Crab 13 Mars 2014



Suites :

Femme = séduction = diable

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Femme+%3D+s%C3%A9duction+%3D+diable

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/femme-seduction-diable/



Opéras

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Op%C3%A9ras

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/12/10/operas.html