Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/02/2015

L'observatoire de l'islamophobie

antisémitisme, athéophobie, Aymeric_Carron, Claude Askolovitch, Dounia Bouzar, Edwy Plenel, homophobie, islam, Jean-Louis Bianco, Laïcité, Nadia Vallaud-Belkacem, Régis Debray, Élisabeth_Badinter

Réponse aux lecteurs

L'observatoire de l'islamophobie est un observatoire in-crédible, pourquoi ?

L'utilisation du terme confus d’« islamophobie ». Par sa sémantique, « phobie envers l’islam », il confond toute critique du religieux ou de l’intégrisme avec une forme de phobie envers les croyants

Hors ce ne sont pas les croyants musulmans qui sont visés mais par la critique athée de la religion, c'est à dire l'examen de toutes les sourates racistes largement majoritaire dans le coran qui sont d'autant d'incitations à la haine de l'autre : sexistes, athéophobes, antijuifs, homophobes et xénophobes

- idem quand il s'agit de critiquer la vie d'un prophète ( Mahomet ) qui n'est en rien exemplaire ni un modèle pour les jeunes générations, quand il fait décapiter ses opposants, massacre ses ennemis et épouse une fillette de six ans pour la mettre dans son lit à neuf ans ( regarder dans les yeux une fillette de six ou neuf ans )

- idem, quand il s'agit de la critique athée des positions, de la parole publique émanant de musulmans ou d'islamophiles

 

Le terme islamophobe désigne sous le même terme des gens qui se battent contre le fanatisme et les racistes

Force est de constater que certains JT ne se privent pas de faire de la publicité au ledit observatoire de l' « islamophobie »

- idem pour quelques « intellectuels-elles » égarés, très médiatisés du genre Edwy Plenel ( dit Tarik Plenel ) ou Aymeric Carron ( dit Aymeric Ramadan ), Dounia Bouzar, Jean-Louis Bianco, Régis Debray ou Claude Askolovitch au lieu de s’attaquer à l’intégrisme par peur du racisme ;

en responsables, si le mot fraternité, pour eux, pouvait prendre tout son sens, ces « intellectuels-elles » et ces « journalistes » s’opposeraient à cette forme d’intolérance et cesseraient de parler d' « islamophobie » :

la philosophie a un rôle critique que n'a pas la religion, c'est en défendant le droit au blasphème, à l’humour, au rire, à la laïcité sans accommodements ( sans céder l'espace public à des groupes religieux parmi les plus intolérants ), mais aussi pour éviter que la République et la laïcité reculent le droit par la critique athée des religions de rendre possible pour : au nom de la FRATERNITÉ, in fine, voir la philosophie se substituer aux sectarismes plus ou moins radicaux ou à toutes les religions monothéistes sans autres effets pour ces dernières depuis plus deux millénaires que de provoquer les guerres inter-religieuses qui ravagent ( encore ) dans l'actualité notre planète ( c'est à dire plus de 90 % des guerres )

 

En effet ce sont de jeunes français non-musulmans qui ont saccagés le cimetière juif de Sarre-Union : curieusement vous semblez oublier bien vite que la recrudescence de l'antisémitisme, dans notre pays, depuis plus d'une décennie, est due aux sourates antijuifs du raciste coran conjuguées à l'activisme d'associations qui se targuent d'« antiracisme » comme le MRAP et à la propagande anti-israélienne de groupes pro-palestiniens ou pro-Hamas créateurs d'un climat antisémite traduit par le '' mort aux juifs '' aboyé en juillet dernier dans les rue de Paris - Crab - 26 Février 2014

 

Suites : L'École républicaine - suite

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/ecole-republicaine.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/25/l-ecole-republicaine-5566612.html