Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

25/10/2016

Déradicalisation

Le plaidoyer de Patrick Pelloux et Zineb El Rhazoui pour une meilleure déradicalisation

Par Anne Jouan – 24/10/2016

Aristophane, Démocrite, coran, Éducation_nationale, Épicure, Ésope, Euripide, Hypatie, Johann_Sebastian_Bach, La_Fontaine, Leucippe, Lucrèce, Najat_Vallaud-Belkacem, Pirrhon, Mozart, Platon, religions

INTERVIEW - L'urgentiste et la journaliste, anciens membres de la rédaction de Charlie Hebdo, réagissent à l'annonce de la collaboration entre Dounia Bouzar et l'ex-mentor des Kouachi Farid Benyettou.

Patrick Pelloux, l'urgentiste et Zineb El Rhazoui*, journaliste, sont des anciens membres de la rédaction de Charlie Hebdo. Ils ne croient pas en la déradicalisation de l'ancien leader de la filière des Buttes-Chaumont Farid Benyettou.

.

LE FIGARO.- Etes-vous choqués d'apprendre que Farid Benyettou travaille avec l'association de déradicalisation de Dounia Bouzar? Pourquoi?

.

Patrick PELLOUX. Je vais saisir la ministre de la Santé, lui demander que la Haute autorité de santé évalue les pratiques de déradicalisation. Sur quels critères scientifiques travaillent ces associations? Benyettou qui fait de la déradicalisation, c'est comme si on demandait à une marque de cigarettes de se charger des campagnes anti-tabac! C'est une injure. On nous fait croire qu'on est dans un film et qu'à la fin, même les méchants deviennent gentils. Je ne comprends pas les psychiatres qui font confiance à Beneyettou, ils sont dans l'imaginaire et la croyance.

.

Zineb EL RHAZOUI. On ne peut pas confier le chantier de la déradicalisation à des amateurs. Et surtout, nous voulons entendre les déradicalisés dire qu'ils désavouent l'idéologie islamiste. Entendre que Beneyettou fait de la déradicalisation est pour moi, de l'ordre du viol ou du pied de nez.

.

Comment s'y prendre pour déradicaliser?

.

Patrick PELLOUX. C'est comme pour les criminels sexuels, on ne sait pas réellement faire, comment les rééduquer, les déprogrammer. Ce qui est certain, c'est qu'il faut engager des personnels qualifiés comme des psychiatres, des psychologues, des assistantes sociales. L’État doit cesser de faire confiance à des personnalités dont les méthodes n'ont pas été évaluées.

.

Vous comparez l'islamisme au fascisme. Pourquoi?

.

Zineb EL RHAZOUI. Pour moi, le terrorisme n'a pas seulement des racines sociales ou psychologiques. On doit comprendre que ces jeunes ont reçu un lavage de cerveau: c'est pourquoi il faut les choquer pour les réveiller. Or l'État français considère que l'on ne peut pas dé-radicaliser en parlant des Lumières ou de sciences, mais en disant qu'il s'agit juste d'expurger l'islam de ce qui nous ennuie, à savoir le terrorisme. Pour moi, la vraie déradicalisation, c'est la liberté de critiquer l'islam. Or aujourd'hui, ceux qui critiquent cette théologie vivent avec des gardes du corps. Aujourd'hui en France, on veut respecter l'islam mais, en réalité, c'est l'islamisme que l'on respecte. Par ailleurs, il faut comprendre que les vraies victimes du terrorisme ne sont pas ces radicaux mais nos amis de Charlie, les gens du 13 novembre, de Nice et leurs familles. Quand, après la Seconde Guerre mondiale, on a voulu se débarrasser du nazisme, on n'a pas seulement puni les nazis mais également la littérature. On a interdit les manifestations pacifiques de l'idéologie nazie. On a fait porter le chapeau à une idéologie et pas seulement à des individus.

Fin de l’interwieve de Patrick Pelloux, l'urgentiste et Zineb El Rhazoui – publié dans LE FIGARO . fr

I

La maladie d’illusions frappent les plus sincères d’entre-nous, car c’est vivre dans l’illusion que de se contenter d’exiger ou d’obtenir des dé-radicalisés, je cite : " Et surtout, nous voulons entendre les dé-radicalisés dire qu'ils désavouent l'idéologie islamiste " ;

Je ne vais pas m’étendre sur l’action de Dounia Bouzar que je n’ai jamais pris au sérieux – une bigote pour entreprendre de dé-radicaliser, c’est un peu comme Jean-Louis Bianco à la tête de l’observatoire bidon de la laïcité, cela ferait rire si ce n’était aussi dramatique

cette exigence est insuffisante, le coran n’est pas le texte d’une religion, ce document infantile et égoïste est raciste, sexiste, athéophobe, antisémite et homophobe ;

Ce n’est pas une religion mais un texte dépourvu de spiritualité*1 , c’est une idéologie politique et sociétale qui exclue toute forme de liberté de conscience

( *1: les religions n’ont pas le monopole de la spiritualité – la spiritualité, c’est la vie de la conscience - pour les non-croyants la vie de la conscience est consacrée pour l’essentiel à la recherche de l’éthique )

.

Le coran est l’outil du pouvoir politique, ce texte sert à programmer des ensembles de populations au rejet de tout les modes de vies non-musulmans : modes de vies pour le principal fondés sur la liberté, les libertés individuelles

.

Il faut avoir présent à l’esprit que le coran est incompatible avec " Les Lumières " associées aux philosophies non-matérialistes de la volonté de domination* ( *athéisme )*2 qui ont été et sont toujours les ferments de notre Culture, notre Humanité

( *2 : ici de rappeler, par exemple, que dans notre pays " Les Droits des Femmes " ont tous été obtenus contre les religions - ce qu’ont bien du mal à admettre la plupart des personnes ayant reçues une « éducation » religieuse )

.

En fait il ne suffit pas ... entendre les dé-radicalisés dire qu'ils désavouent l'idéologie islamiste - ce que tout vrai républicain est en droit d’attendre de la part de la très grande majorité des populations originaires des pays dominés par les musulmans, régions de monde où sont persécutés plus particulièrement les athées et les homosexuels, c’est de brûler le coran – certains parmi les hommes et surtout parmi les femmes issus des pays islamiques ou islamisés de force ont dors et déjà réduit en cendre les idéologies islamistes générée par le coran en s’appuyant sur la pensée critique athée, féministe et libertaire de ce même coran - autant dire par un procédé efficace de déconstruction, de dé-radicalisation, cette fois, menée à son terme – CRAB – 25 Octobre 2016

I

Suites : Lectures comparées

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

I

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/05/11/lectures-comparees-5619808.html

 

10/10/2016

Religions - Les grands mensonges à la télé

aristippe de cyrène,céline_pina,démocrite,leucippe,Épicure,lucrèce,religions,islam,islamistes,socialistes,télévision

Piqûre de rappel :

Être islamophobe, c’est naturel, c’est le contraire qui ne l’est pas :

ce ne sont pas les Athées qui posent des bombes dans les lieux de cultes ni eux qui assassinent des croyants, mais ce sont bien les athées qui sont persécutés par des croyants dont plus que partout ailleurs dans tous les pays dominés par les musulmans

I

En France, il y a toujours, quelque part, contre la liberté d’expression des faut-culs, plus ou moins bénis, pour exiger la censure, en général partie prenante au même titre que les rois des rois du " c’est pas le bon moment pour en parler "

I

Attaquer en Justice Zemmour un jour pour islamophobie et le lendemain pour pro-djihadisme, l’accuser de faire l’apologie des islamistes est grotesque - quand bien même si à titre personnel je ne vois rien de respectable dans la mentalité et le comportement des djihadistes inspirés par une « religion » qui n’est rien de plus qu’un document totalitaire raciste et sexiste

Sans partager certaines de ses analyses dont notamment des propos sexistes qu’il a tenu çà et là, il n’empêche que ce qu’il dit ou écrit sur l’islam est nettement plus juste et très nettement moins dangereux que ce que racontent les chantres de la déradicalisation des candidats au djihad - idem pour le traitement proposé pour circoncire les islamistes de retours sur notre sol ;

en réalité ces apôtres de la dé-radicalisation et leurs soutiens sont avant tout ( à l’exception de quelques naïfs ) des prosélytes mains dans la mains avec tous ceux qui, dans notre société, s’efforcent, sans relâcher, de masquer que le coran est un document infantile et égoïste : raciste, athéophobe, sexiste, antisémite et homophobe, et sont plus particulièrement bien soutenus par tous ceux qui sans scrupule participent à toutes les tentatives de masquer que l’islam n’est pas une « religion », mais une idéologie totalitaire incompatible avec notre culture, notre humanité ;

en réalité, ces chantres de la déradicalisation sont, au quotidien, bien aidés par des « journalistes » et des « intellectuels » bigotisés, des politiques carriéristes se complaisant par électoralisme dans un clientélisme forcené qui n’ont jamais-eu d’autres intérêts ou visées que d’obtenir l’enseignement du fait religieux pour exercer une influence normative sur les élèves - puisqu’en contrepartie n’est pas enseigné le fait athée à l’école, ce qui d’emblée interdit aux élèves de prendre connaissance de toutes pensées philosophiques qui pourraient leur permettre d’exercer leur raison critique et penser par eux-mêmes ;

ces mêmes bigotisés ou corrompus par la religion se contrefichent de la citoyenneté, leur projet plus ou moins avoué est d’installer le communautarisme et pour ce faire insistent, à longueur d’années, pour pour obtenir la généralisation de l’anti-laïque Concordat sur l’ensemble de nos territoires

I

En tant que lanceur d’alerte, je n’ai jamais cessé depuis 1995 de dénoncer l’islamisme rampant validé par le train-train d’une propagande soporifique parmi les plus nauséabondes,

il y a quelque jours, diffusé sous la forme d’une série télévisée prenant pour prétexte fallacieux d’expliquer les différences entre les religions en se gardant bien de ne pas évoquer dans les civilisations de l’Antiquité grecque et romaine, puis en Europe au début de notre ère, la place incontournable qu’occupaient et occupent toujours dans notre [ Culture ] les essentielles et grandes découvertes scientifiques divulguées, vulgarisées et publiées sur parchemins par de grands penseurs ni platoniciens ni aristotéliciens , dont pour les principaux : les chercheurs ou philosophes athées : Aristippe de Cyrène, Démocrite, Leucippe, Épicure, Lucrèce, etc. etc.

I

Imaginer réduire les tensions identitaires en gardant le silence sur ( voir les manuels scolaires 2016 ) la condition de la femme en islam médiéval ni sur l'historicité et la fiabilité des éléments biographiques concernant Mohamed, c’est purement, pour ne pas dire autre chose, une scandaleuse entreprise de désinformationnoter, contre le droit pro-égalité, qu’il s’agit là, dans notre pays, de l’institutionnalisation d’un déni de l’histoire de l’islam sans précédent dû à un gouvernement socialiste ;

hors ne pas évoquer la condition des femmes en islam en rapport étroit avec ce que l’on peut lire ( entre-autres ) dans le coran et ses annexes quand en principe le gouvernement de toutes les françaises et de tous les français se doit, scrupuleusement, d’être garant de l’égalité femmes-hommes, donc de la citoyenneté, donc de la mixité sociale contre toutes les tentatives islamistes de ségrégation sexiste - et j’en passe... [ rire si possible ]

I

Cette série télévisée revenons-y, d’emblée commence par un énorme mensonge, un sommet en matière desinformation " une religion répond aux questions auxquelles on n’a pas vraiment de réponses sur l’origine de la vie et du monde, sur ce ce qui se passe après la mort par exemple " - Hors dès l’antiquité par Démocrite et par l’atomiste Leucippe sur les origines de « notre » univers, nous savons que ce " deux doubles " avait tout compris [ je pense, récemment décédé, à l’astrophysicien André Brahic qui ne manquait pas de le rappeler - auteur de " Enfants du soleil " ]

Quand à la mort, plusieurs siècles avant le sus nommé J.C, par Épicure qui parmi les premiers sinon le premier comprit ou eut clairement conscience qu’il lui fallait mener sa bataille philosophique contre l’expression d’une culture déiste envahissante due à Platon et Aristote, puis plus tard au début de notre ère par Lucrèce ( ainsi que le fit savoir Épicure avant lui ) nous savons qu’il n’y a peu lieu d’épiloguer sur la mort puisque la mort est absence de sensation, ce qui déconstruit toutes les tentatives émanant des religions monothéistes et leurs dignitaires de crédibiliser des arrières-mondes ( Paradis-Enfer ) tous plus imaginaires et infantiles les uns que les autres

Mais la télé, avec l’argent de tous les contribuables, décidément ne manque pas d’air: " C’est aussi [ la religion ] un chemin et un message à suivre " - beurk, donc inutile de penser votre vie ni de faire référence à vos expériences personnelles puisque la religion " vous dit tout " ;

ainsi, vous n’avez plus qu’à suivre, à vous conformer, à vous normer – bref, dogme oblige, la religion est bien le clonage des esprits... Crab – 10 Octobre 2016

I

Suites : Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

I

Déroulé d’articles :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Les+diktats+musulmans

 

29/01/2016

Salafistes

islam, Film-Salafistes,islamistes,,coran, Mahomet

Lu dans la presse : Salafistes, film controversé sur l'islam radical, a été interdit aux moins de 18 ans, une décision très rare pour un documentaire prise par la ministre de la Culture en raison de l'"extrême violence" de certaines scènes diffusées sans commentaires. Fin de citation

°

Pourquoi parler d'un islam radical ?

Ce film dérange, tant mieux, il en sera d'autant plus très commenté, c'est une bonne chose pour entretenir le nécessaire combat intellectuel contre les tentatives d'islamisation de la planète entreprise par des musulmans en déjouant ou en détournant les principes humanistes de la démocratie, à titre d'exemple dans notre pays : en livrant, pour les uns, sans relâche des assauts théocratiques contre la laïcité, pour d'autres le recours aux pratiques terroristes dirigées avant tout contre la liberté d'expression*1, plus particulièrement athée ( les Charlie ) quand ce n'est pas dirigé de façon générale contre notre culture ou pour remettre en cause notre humanité ( Bataclan, bistrots, ect. )

*1 : il faut avoir présent à l'esprit – il faut surtout se rappeler que des musulmans modérés avaient fait un procès, ( qu'ils ont perdu ), à Charlie hebdo pour voir reproduit la caricature d'un prophète guerrier ( ce qu'il était ) qui n'est ( à mes yeux ) rien de plus qu'un chef de tribu pédocriminel pour avoir forcé une fillette de six ans à l'épouser...

Un chef de tribu dont le passe-temps, entre deux massacres, consistait à instrumentaliser toutes les religions connues à son époque

Dans le temps présent l'objectif majeur parfaitement identifié prôné par les musulmans dits extrémistes, terroristes ou modérés c'est de parvenir à abaisser le statut de la femme partout dans le monde - d'établir ou de rétablir la suprématie de l'homme sur la femme ( et aussi au minimum d'obtenir l'emprisonnement des athées comme dans les pays dominés par les musulmans )

[ La déchéance de la nationalité n'a pas pour objet d'éviter le terrorisme, c'est une sanction pénale symbolique forte envers un traître ]

Toutefois ce film documentaire, s'il est avéré ( je ne l'ai pas vu ) qu'il présente le discours d'islamistes et des images de scènes de terreurs ou terrifiantes pour constituer un ensemble insuffisamment ou peu commenté, c'est particulièrement regrettable

Mais que dire de l'irresponsabilité des pouvoirs publics ou de nos gouvernants quand politiquement ils n'interviennent pas avant chaque nouvelle publication du raciste et sexiste coran pour que ce texte infantile et égoïste soit obligatoirement précédé d'un avertissement et/ou de commentaires à l'adresse des plus jeunes

Alors que par pur prosélytisme, il ne se passe pas un jour sans que mécaniquement des individus passent sur les écrans, et tous de radoter que les attentats ou la mise sous tutelle des femmes n'a rien à voir avec l'islam ;

dans ce cas, c'est quoi l'islam ? - si ce n'est ni le coran ni la sunna ni la sharia ?

Une fois de plus, - je ne manquerai pas de rééditer aussi longtemps que nécessaire, en rapport avec l'actualité ), jugez-en par vous-mêmes : « les meilleures sourates » extraites du coran :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

 

Suites 2 :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/taubira-christiane.html

 

Suite 3 : AÏCHA

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/08/18/aicha.html

Crab – 29 Janvier 2016