Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

07/03/2015

Féminisme et Laïcité

Abdennour_Bidar,athéophobie,Aymeric_Carron,Claude_Askolovitch,Dounia Bouzar, Edwy Plenel, Eva_Joly,islam,Jean-Louis Bianco,Laïcité, Nadia_ Vallaud-Belkacem,Régis Debray,Élisabeth_Badinter

ecce homo socialiste

Ecce homo écrit en 1888, par Friedrich Nietzsche, le plus français des philosophe allemand, est une autobiographie à la fois parodique et philosophique

°

Les différences malheureuses ou la laïcité trahie par les gauches

Après la loi anti-laïque de Debré datée du 15 Mars 2004, Jospin devenu Premier ministre tint à l'Assemblée cette phrase ahurissante, « Nous essaierons de les convaincre d’ôter ce signe religieux ( voile ), mais, si elles ne veulent pas, nous les accepterons. », il ouvrira un boulevard aux revendications religieuses musulmanes contre la laïcité, ce sera le point de départ de la montée du communautarisme

Depuis Mitterrand ( la première dame ) et Jacques Lang les laïques et les féministes se verront taxés d' « ethnocentrisme » ou de racistes ou ce qui revient au-même sous-entendu racistes : d'islamophobes

 

La laïcité qui, selon le philosophe Henri Peña Ruiz, « consiste à affranchir l’ensemble de la sphère publique de toute emprise exercée au nom d’une religion ou d’une idéologie particulière » suppose une émancipation simultanée des personnes, de l’État, et des institutions publiques. Le terme « laïcité » fait aussi référence à l’idéal universaliste du peuple souverain dont l’unité exclut tout type de privilège, tant des groupes que des individus

 

Une société pleinement féministe est impossible sans laïcité, dans L'un est l'autre Élisabeth Badinter écrivait que " le patriarcat n'est pas un simple système d'oppression sexuelle. Il est aussi l'expression d'un système politique qui a pris appui, dans nos sociétés, sur une théologie. [...] Même si les femmes en furent les ultimes bénéficiaires, le bouleversement idéologique introduit par la Révolution française, la plus décisive des révolutions du monde occidental, portait un coup mortel à tout pouvoir imposé par la grâce de Dieu et par la même à toute idée de supériorité naturelle de l'Un sur l'Autre "

 

Henri Peña-Ruiz, dans Qu'est-ce que la laïcité ?, affirme à raison que " la question des droits des femmes est représentative de tout ce qui se joue en matière de liberté, d'égalité et d'émancipation. [...] La lapidation pour adultère, la privation d'étude, l'ensevelissement du corps sous la burqa afghane, et l'imposition d'un grillage de toile sur les yeux, ne sont que la pointe extrême d'un cléricalisme radicalisé en intégrisme, et dont aucun monothéisme ne fut préservé, si du moins l'on veut bien réinscrire le présent dans l'histoire longue de la liaison dangereuse entre religion et politique "

- suites, 3 vidéos : Élisabeth Badinter

http://crab.painter.free.fr/videos/Elisabeth_Badinter_01.mkv

°

http://crab.painter.free.fr/videos/Elisabeth_Badinter_02.mkv

°

http://crab.painter.free.fr/videos/Elisabeth_Badinter_03-.mkv

°

Documentation :

http://crab.painter.free.fr/textes/Feminisme_et_laicite.odt

°

 

Abdennour_Bidar,athéophobie,Aymeric_Carron,Claude_Askolovitch,Dounia Bouzar, Edwy Plenel, Eva_Joly,islam,Jean-Louis Bianco,Laïcité, Nadia_ Vallaud-Belkacem,Régis Debray,Élisabeth_Badinter

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/au-dela-du-beau-pays-des-caribous-et-du.html

ou sur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/06/au-dela-du-beau-pays-des-caribous-et-du-gaz-de-schiste-5573668.html

 

 

 

 

 

 

01/03/2015

Antiracisme spéciste

10 Charlie Hebdo.png

Réponses aux lecteurs islamistes qui me reprochent, ( je cite ) : de '' critiquer plus particulièrement l'islam mais pas les juifs ''

Sur mon blog, je dirais qu'il m'arrive, en effet, plus rarement de critiquer certaines des positions publiques prises par le grand rabbin, plus souvent les papes, les évêques et les figurants du CFCM : sauf notamment quand il s'est s'agit, avant la loi, de défendre le mariage pour tous contre l'homophobie exprimée en public par tous les représentants « majeurs » des hiérarchies monothéistes ;

sinon pourquoi, la plupart du temps, parler des juifs, nombreux sont incroyants - les juifs, depuis des siècles, ne sont pas la cause des pires désordres qui ont ensanglantés notre pays ;

c'est très islamique de votre part de vouloir faire passer les victimes ( les juifs ) pour les bourreaux : '' point de contrainte dans le déni des réalités '', c'est bien là votre marque de fabrique, n'est-ce pas ?

 

L'époque, dans le '' monde du judaïsme '', n'est plus au « craignant dieu », les conversions sont passées de mode

Au lieu de parler des juifs ou de la religion juive, il est aisé, de nos jours, d'observer que dans le judaïsme il n'y à plus du tout d'esprit de prosélytisme, distingue, caractérise cette religion par rapport aux autres monothéismes, ce convivial état d'esprit de nos compatriotes juifs fait qu'ils ne nuisent à personne dans notre société - d'ailleurs pour toute personne qui voudrait se convertir au judaïsme, d'après les témoignages recueillis, ça et là, c'est pas gagné d'avance

 

J'ai procédé à la critique athée de certains des textes bibliques, je me suis amusé de quelques autres tout autant que je l'ai fait des autres religions - il y a plus de textes dans la Bible susceptibles d'être interprétés*1, de faire réfléchir, au contraire du raciste et sexiste coran déroulant, sans autre lignée, d'un chapitre, d'une page à l'autre des séries d'injonctions dont autant d'expressions de la plus parfaite idéologie spéciste aux antipodes d'une religion de paix et d'amour

*1 : La femme de Loth

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/la-femme-de-lot/

 

Le plus souvent des personnalités médiatisées, des mouvements ou associations « antiracistes » dont l'antiracisme et le spécisme sont étroitement imbriqués veulent imposer, sur la place publique, la notion d'islamophobie pour faire passer pour raciste toute personne qui se livre à la critique athée du raciste et sexiste coran*2 ou décrypte les positions publiques anti-laïques, antirépublicaines émanant d'islamophiles ou encore de quelques « intellectuels » égarés ou frappés de cécité

L'observatoire de l'islamophobie est la caricature la plus représentative de l'imbrication de « l'antiracisme » et du spécisme

*2 :

Les diktats musulmans

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/06/01/la-sourate-dite-les-lumieres.html

 

Les milles et un diktats

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/06/01/les-mille-et-un-diktats.html

 

La religion musulmane n'est pas seulement une religion de l'irresponsabilité, l'emploie de la notion''d'islamophobie '', remet en cause notre liberté, notre devoir d'évaluer critiquement les religions, en accordant à des idées les droits qui sont, dans notre démocratie, accordés uniquement aux personnes : sert à masquer, au nom, justement, d'un « antiracisme » une religion spéciste et raciste qui la distingue, infiniment plus marquée, des autres monothéismes

 

Sans justifications rationnelles puisqu'il s'agit d'une religion* ( * : idéologie ) le racisme et le spécisme étroitement imbriqués constitues la matière essentielle totalitaire de la religion musulmane, de même que les discriminations relevées dans le coran concernant le genre* ( * : sexisme )

 

Définit à travers le récurrent « nous les musulmans » la religion comme s'il s'agissait d'une race, c’est justement faire preuve de « racisme culturel », qui consiste au fond à faire croire à la population qu’un certain sous-groupe est ontologiquement différent

L'intelligence innée n'existe pas, il n'y a qu'une intelligence réelle, les gènes eux-mêmes ne sont pas intelligents, ils n'ont ni volonté ni intention, malgré les tentatives à peine voilées - spécialité des sociobiologistes islamistes de leur accorder une âme, comme s'il y avait un gêne de l'islam : l'affirmation « humanisée » d'une espèce islamique fabriquée de toute pièce sur un critère* moral ( * : non pertinent ) à seul fin de produire une culture où l'enjeu majeur pour les islamistes se définit par l'assujettissement, l'aliénation des femmes, privées de droits,destinées exclusivement à la « reproduction de l'espèce musulmane » ;

depuis toujours, au nom de cette « vérité » sacralisée par le raciste et sexiste coran dont dépend par extension au sociétal toute la culture musulmane, dans les pays où les musulmans sont majoritaire, ils ne peuvent admettre l'apostasie : forts de cette discrimination arbitraire inspirée par le « livre des livres » ils jugent de leur droit de traquer, d'assassiner ou d'emprisonner les athées, les agnostiques ou tous ceux qui, à un moment de leur vie, optent pour un changement de confession

 

Dans notre république laïque, il n'existe pas de droits religieux et culturels, il existe les droits de la personne qui sont déjà protégés par les lois, la loi commune et les chartes, sauf dans la tête des membres de '' l'observatoire de l'islamophobie ''ou des promoteurs de la rubrique '' islamophobie '' du MRAP , qui mettent en avant la position religion = race en faisant appel, au concept de « racisme culturel », mais une bonne partie des politiciens-nes, dans la société civile d'autres parmi les journalistes et les intellectuels font comme s'il n'en était rien...- Crab - 1 Mars 2013

 

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/juifs-et-musulmans-si-loin-si-proches/

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Juifs+et+musulmans+si+loin+si+proches

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=point+de+contraintes+en+religion

 

 

 

 

 

 

 

16/01/2015

Monothéismes et Laïcité

Luz.png

 

Les monothéismes n'aiment pas les femmes

Dans la Genèse, en regardant au plus profond d'elle même Ève sût qu'il n'est rien de plus sacré que le bonheur sexuel vertigineusement au-dessus de tout ce que le Paradis pouvait lui proposer de mieux ;

peut-on dire, de ceux qui en ont fait, pour employer le vocabulaire de la religion une pécheresse, que ces individus sont sain d'esprit ?

 

La finaude Marie, probablement la plus subtile parmi les femmes aimeuse de son époque, afin d' éviter la lapidation pour adultère, fait croire à son entourage comptant parmi les plus crédules que sa grossesse était dû à ce que les chrétiens nomment le Saint Esprit

 

Citation : '' Il y a sept choses que Dieu déteste, et la première est un homme qui n'a pas de femme." Lu dans L'OBS, daté du 24/12/2014

Dans le genre « les belles phrases », l'exemple le plus abouti de négation de la vie, de la réalité des sexualités ou la meilleure façon, en tout cas la plus banale de prôner exclusivement une société hétérosexualisée pour finaliser la reproduction comme une fin en soi ou un idéal souverain* ( * nos distingués économistes applaudiront sur les plateaux de C dans l'air )

Vis à vis des femmes : pour le coran il est aisé de démontrer que c'est le texte le plus infantile et égoïste de tous les monothéistes

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

11_janvier,albert_einstein,athéophobie,aymeric_carron,changelejeu,charlie_hebdo,claude_askolovitch,crab,edwy_plenel,france,hervé_morin,islam,islamophobie,laïcité,michel_onfray,monothéismes

Le gouvernement entend replacer la laïcité au centre de l'école

Sans, abroger le Concordat ?

Sans, cesser de subventionner les écoles confessionnelles ?

Sans, dans les cours d'histoire enseigner le Fait athée ?

Selon France info, " La laïcité n’est pas l’ignorance des religions "- la rédaction oublie d'ajouter : ni le déni de l'athéisme, étonnant, non !

La laïcité ce n'est pas le respect des religions, elle place les convictions des incroyants et des croyants sur la même horizontale ce qui ouvre, dans notre société, en grand la porte aux débats d'idées sans lesquels nos lois ne seraient pas civiles

Exemple de loi civile : '' les droits des femmes '' : avant la loi, tous les chefs religieux, au nom de leur dieu, s'étaient tous prononcés contre la loi autorisant l'interruption volontaire d'une grossesse

Crab 16 Janvier 2015