Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

20/04/2015

Académique forfaiture

philosophie, politique, religion, idéologie, chrétienté, islam, monothéismes, Ésope, La Fontaine, Démocrite, Épicure, Platon, Pirrhon, Leucippe, Lucrèce, Euripide, Aristophane, Lysistrata

Sur Socrate et Platon, réponse à J......., suivant ses observations :

« Vos remarques » me rappelle « les meilleures pratiques de désinformations staliniennes, chrétiennes ou islamiques », similaires, conformes à celle de nombreux participants monothéistes, en tout point conforme pour en toute circonstance ne pas tenir compte de mes arguments au détriment de l'échange d'idées pourtant plus que souhaitable dans une période où une bonne partie de l'élite médiatisée se refuse à nommer les réalités de notre société
En matière d'honnêteté intellectuelle, vous êtes vraiment mal placé - vous ne donnez qu'une opinion qui porte un jugement erroné sur l'ensemble de mes textes [
sans manifestement les consulter ou entièrement les lires]

Votre mensonge essentiel, à la base de votre propos concerne mes essais, j'ai dû posé en sujet [ contrairement à ce que vous laissez entendre ] plus d'une vingtaine de philosophes [ que justement j'ai pris la peine, souvent fastidieuse de lire ], dont je critique bien évidemment ceux d'entre eux dont « le travail philosophique » n'a pas d'autre objet que de matérialiser la volonté de domination [ conforter l'assujettissement des croyants dans la soumission à un être supérieur ( en outre personnel ) ou à une hiérarchie artificielle ] - et ils sont nombreux ces philosophes du ciel - vérifiables par tout un chacun sur l'une des pages que je leur consacre sur mon blog et titrée '' 71 Le mensonge monothéiste suite '' :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/71-le-mensoge-monotheiste-suite/


Extrait de '' 71 Le mensonge monothéiste suite ''
[.../...]
Pour clore ce petit chapitre du Testament -
il participe à la déchristianisation nécessaire de notre société, quelques repères pour retrouver le fil d’une pensée occultée, celui d’une histoire de la philosophie plus objective
Descartes contre Locke
Leibniz contre Gassendi
Kant contre Helvétius
Hegel contre d’Holbach
E
ntre-autres et j'y reviens souvent sur bien d'autres pages....
…./...
À présent, êtes-vous toujours aussi si sûr de vous pour prétendre que je ne m'intéresse pas à la pensée de ceux des philosophes dont vous vous faites le défendeur quand je procède à la critique athée et féministe de leurs idéaux ?

En effet, ne vous en déplaise, il y a deux traditions philosophique et pour en parler je connais assez d'enseignantes dans le secondaire pour affirmer qu'une des deux histoires de la philosophie est absente de la programmation...et c'est là mon propos et la raison principale de mes interventions - dans cette situation... où est le choix... ?, quand d'autre part une chaîne publique chaque dimanche matin réserve une matinée aux religions sans que ne soit prévu sur une autre chaîne une matinée réservée aux philosophies de l'athéisme...oui, vraiment, où est le choix... ?

Maintenant, sur
la base de vos observations, en dernier lieu, Platon est le sujet majeur qui manifestement vous préoccupe, donc j'y reviens...Platon s’est voulu l’héritier de Socrate, hors Socrate est mis à mort par la cité athénienne, parce qu’il dérangeait ses citoyens, et surtout parmi les '' philosophes '' plus particulièrement il exaspérait les sophistes
Ces derniers, qui soutenaient que toutes les opinions se valent, ( à notre époque quelques « spécialistes bisounours » très médiatisés diraient que toutes les religions se valent et qu'il faut respecter tous les « textes sacrés » ), contre eux Socrate avait inventé le questionnement critique - soit ce que communément l'on définit par le questionnement philosophique, une forme le plus souvent athée destinée à montrer à ses interlocuteurs que ce qu’ils croient savoir, ils ne le savent pas, qu'ils n’ont que des opinions, c'est à dire un savoir non fondé, ou perclus de préjugés

Que dire de la critique de l'opinion chez Platon et Socrate, sinon contrairement à ce d'aucun imagine ou affecte de ne pas voir, dans notre société, la pratique de la censure et surtout de l'autocensure est insidieuse, car elle touche à l'essentiel, dans notre pays - et il n'est pas nécessaire qu'un gouvernement s'en charge – elle a son existence propre dans les faits, mais aussi dans la pratique des institutions, par exemple ne sont pas retenus dans l'édition française des '' Œuvres philosophiques '' la totalité des œuvres complète de Nietzsche, notamment les textes sur Platon, les éditeurs marquent l'interdiction que Nietzsche fût entièrement donné à lire

Pour Nietzsche, Platon est un activiste politique dont il dit, décrit « son travail philosophique » de telle manière que l'on pourrait le qualifier de " sophiste-ries platoniciennes "

C'est pratiquement une histoire répétitas à l'instar de Freud niant [ durant toute sa carrière ] qu'il devait presque tout à Nietzsche - Platon sans Socrate sans lequel il n'aurait été qu'un petit politicard [ l'homophobe Christine Boutin, par exemple,est un sous-produit du platonicisme ] passera son existence à platonniser Socrate...j'aurais pu tout aussi bien écrire '' a sodomiser Socrate ''

D'ailleurs Platon s'oubliant en tant que pourceaux d'Épicure se targuait : « Je ferai taire les médisants en continuant de bien vivre» - il n'a pas eu '' la chance '' comme Christine de se montrer si '' bon vivant '' que cela en renonçant à quelques émoluments...

Dans son banquet Platon ne peut imaginer '' l'amour '' que dans la fusion de deux être hétérosexuels et montre par là ses limites quoiqu'il clame quand il dit « La justice de l'intelligence est la sagesse. Le sage n'est pas celui qui sait beaucoup de choses, mais celui qui voit leur juste mesure » - mais en bon sophiste ennemi de l'athéisme il n'est pas à une contradiction près

Tout s'explique encore mieux quand il dit « La réalité est à la fois multiple et une, et dans sa division elle est toujours rassemblée » - fort le mec, fallait y '' penser ''...

Cependant '' sa morale '' [ pour ce chantre de '' l'utile '' ] est morale d'hétéro et donc ce que révèle la nature [ « diverse » ] n'est qu'immoralité...l'on comprend mieux l'adoration - l'idolâtrie que lui voue les chrétiens et à notre époque les contre le '' mariage pour tous '' qui ne peuvent concevoir qu'une société hétérosexualisée

Ce n'est pas sans ironie que Nietzsche* concluait « Socrate et Platon ont bien raison, quoi que l'homme fasse, il fait toujours le bien, c'est à dire ce qui lui semble bon ( utile ) suivant son degré d'intelligence, son niveau actuel de raison »

Cela ne signifie pas que toutes les opinions ( ou religions ) sont in-critiquables par respect convenu...

Je douterais, en effet que cela soit aussi simple [ même dans le cas de mesures répressives ] car s'il y avait comme réalité cette invention scolastique religieuse '' du libre arbitre '' les humains, depuis longtemps déjà, ne suivraient ou ne s'intéresseraient plus du tout à la nature

* : " La critique de l'opinion chez Platon et Socrate ", vous l'aurez compris, c'est du Socrate platonisé dont parle Nietzsche

 

Ici, sur le même sujet, en rapport avec à un autre message qui m'est destiné,je me dois de préciser pour éviter toute confusion :

Quand je dis [ plus haut sur cette page ] '' ce que Freud doit à Nietzsche '' je fais allusion dans les théories de Freud à ce qui relève du plausible et du positif, et non aux parties de certains de ses travaux théoriques dont il veut faire de l'universel quand en réalité ils ne concernent que ses propres fantasmes masculins, ni plus ni moins la conséquence, en ces temps là, d'une '' ( sa ) culture '' qui a fait de lui le pur produit d'une société singulièrement phallocrate – inévitablement ses travaux s'en ressentent...

Pas le moins du monde chagriné de vous décevoir, à ce moment il me paraît utile de vous rappeler qu'un incroyant n'a pas de gourou

 

L'imposture

Platon projetait de brûler toutes les œuvres de Démocrite, devant l’ampleur de la tâche, il y renoncera finalement en considérant que le philosophe abdéritain avait beaucoup écrit...[ sans doute que mettre en pratique son intention ne lui aurait pas laissé assez de temps pour « bien vivre »...]

Dans toute son histoire, le christianisme gardera d’ailleurs ce goût prononcé pour les autodafés. Ainsi, les philosophes platoniciens ou les théologiens dont '' les travaux '' s'appliquent à matérialiser la volonté de domination** ( ** : soumission à un dieu et à ses ministres ) font toujours et toujours commencer l’histoire de la philosophie avec Socrate, datent notre ère avec J.C, prennent soin, pour endoctriner plus facilement les plus jeunes qui leur tombent de gré ou de force sous la main, de ne pas enseigner Épicure, Démocrite, Lucrèce...

Le pré-socratique Démocrite est contemporain de Socrate et survit même à ce dernier, sa qualité de vrai philosophe, elle est indéniable. Seulement, il initie un courant matérialiste qui ne peut qu’attirer les foudres des spiritualistes et autres idéalistes platoniciens, aristotéliciens de la chrétienté et environ treize siècles plus tard ce sera le tour des avicennéens* ( * : fondamentalistes ou intégristes musulmans )

Ce qui nous vaut une double imposture, en effet il est un trait commun aux auteurs monothéistes s'inscrivant dans la lignée de Platon, d'Aristote, du radicalisme d'un Avicenne, etc. ect. ), « oublieux » de leurs propres pratiques d'écrits apocryphes ou d'arrangements ( au point que certains petits nouveaux affirment avoir trouvé des lumières dans l'islam ), de compilages falsifiés, de destructions de textes ou encore de réécritures plus ou moins adaptées de mythes plus anciens et de dire non sans culot des penseurs athées et féministes qui se chargent de mettre en exergue ces falsifications qu'ils ne sont pas en mesure de comprendre '' le message philosophique ''

 

Refaire l'histoire, pratiquer le déni de l'histoire, nier les réalités au profit de leurs fantasmes érigés en vérités in fine confine l'essentiel des modes d'expressions des auteurs monothéistes

Voyez-vous, et vous en êtes, ce qui, en outre caractérise les idéologues du monothéisme, c'est, comble de la malhonnêteté intellectuelle, de procéder par omission en s'évitant avec constance d'évoquer les philosophes alternatifs aux platoniciens - - - Crab 20 Avril 2015

 

Suites :DÉMOCRITE - PIRRHON - PLATON et ...

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/democrite-pirrhon-et-platon/

°

Vox populi, vox Dei

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/05/vox-populi-vox-dei.html

 

 

 

 

 

16/02/2014

Polêmikôs

soleil.jpeg

Petit recueil, 

des réponses adressées aux croyants parmi les juifs, aux chrétiens et aux musulmans, soit depuis janvier 2014 à toutes les personnes qui m'ont fait part à travers leurs commentaires de leurs positions : athéophobe, sexiste, homophobe, antisémite et xénophobe, souvent, ce qui obéit à la même logique, tout cela à la fois

( En rapport avec les dates, chacune- chacun se reconnaîtra sans difficulté )



(---.---.228.31) 8 janvier 14:31

Rappelez-vous : Eva pas si jolie que ça disait, à propos des Femen, que : montrer ses seins, c’est indécent !

Convenez qu'il existe encore des femmes susceptibles d'imaginer que c'est de la faute des femmes si elles ont des seins

Cette ex-miss du chemin du Nord pas jolie, vraiment pas jolie du tout proposait lors de la campagne des présidentielles un jour férié pour le judaïsme et l’islam mais pas pour les incroyants



(---.---.228.31) 8 janvier 12:02

Lutter contre le sexisme n'est pas si simple quand une société ne comprend plus suffisamment que ce sont ’’ les hommes de bonne volonté ’’ et non ’’ les personnes de bonne volonté ’’ qui sont au pouvoir

Encore moins simple quand les hiérarchies monothéistes se mêlent de l'intimité des gens au lieu de s'occuper, ( quand bien même elles n'ont pas le monopole de la vie de la conscience ), de spiritualité



(---.---.228.31) 13 janvier 18:20

Amusant de constater, qu’il y a des gens ( en 2014 ) que la sexualité dérange encore

Tout le monde n’a pas la chance - comme Saint Paul - d’être impuissant !

Si l’église recrutait parmi les impuissants il y aurait moins de prêtres qui chercheraient à se rapprocher des petits garçons ou des petites filles



(---.---.228.31) 13 janvier 18:15

Le mariage pur tous, c’est le droit de pouvoir choisir ou non de se marier que l’on soit bisexuel, hétérosexuel ou homosexuel



(---.---.228.31) 14 janvier 12:52

Vouloir interdire par la loi le port des voiles marqueurs de l’inégalité entre femmes et symbole de discrimination sexuelle n’est jamais une perte de temps, mais au contraire révèle la volonté politique d’en finir avec toutes les idéologies islamiques qui concourent à abaisser le statut de la femme ou d'en faire un citoyen de deuxième catégorie

 

(---.---.228.31) 13 janvier 19:50

Vu la teneur de l’article que vous m'avez adressé, autant remettre les pendules à l’heure : L’islam c’est avant tout l’abaissement du statut de la femme

Le coran parle des femmes à la troisième personne, sans compter que plus de 60% des sourates sont des incitations à la haine de l’autre ’’ le non musulman ’’ ou l’incroyant

Quitte à me répéter : Le voile est le marqueur de l’inégalité entre femmes et le symbole d’une discrimination sexuelle*
( * : puisque les hommes ne le portent pas )
Les voiles islamiques n’ont rien à voir avec la croyance dans une divinité...n’ont pas d’autres fonctions que de ’’ faire vivre ’’ les femmes de confessions musulmane sous le regard d’abord des hommes, mais aussi du clan
Les voiles sont inséparables de tout ce qui contribue à abaisser le statut de la femme - d’en faire un citoyen de deuxième zone

 

(---.---.228.31) 14 janvier 13:02

La laïcité c’est le droit de ne pas croire ou de croire

( laïcité sans adjectifs )

La laïcité n'est pas pour autant la porte ouverte au discriminations sexuelles ( ports des voiles islamiques ), ni de façon plus générale à l'abaissement du statut de la femme ni de faire une place à l'homophobie



(---.---.228.31) 16 janvier 19:13

L’amour, les amours sont la nature : l’être humain est la nature et en même temps une toute petite partie de la nature : le mariage ( avec sa moraline ) est une invention du patriarcat sacralisé par les religions monothéistes

Le mariage avec ou sans sacrement n'est pas une loi universelle de la nature ( il convient à certains mais pas à d'autres au même titre que la fidélité conjugale )

Ce qui dérange quelques français, mais encore plus chagrinent '' nos '' puritains anglo-saxons, c’est qu’en France un homme peut parfaitement cool rouler en scooter, ce n’est pas un problème : les françaises se contrefichent des '' belles américaines '' ;

Sans compter que décomplexées les femmes françaises n’hésitent plus à ’’ piquer ’’ le mari ou le compagnon des autres femmes



(---.---.228.31) 18 janvier 20:32

Laïcard est une expression courante, volontairement désobligeante, pratiquée par les ennemis de la liberté de conscience*, plus particulièrement incapables de respecter la liberté de conscience des incroyants d'où l'obligation faite sans cesse à renouveler de caricaturer leurs travers

( * : une notion qui leur est étrangère )
L’espérance c’est vivre dans l’illusion, rien ne peut remplacer la vie ICI et MAINTENANT, surtout pas les croyances dans d'imaginaires arrières-mondes qui n’entretiennent que faux espoirs



(---.---.228.31) 21 janvier 16:37

À propos de la GPA, il suffit de l'autoriser et demain on louera son ventre, me dites vous !

Nul n’empêchera une femme de procréer pour sa sœur ou sa belle sœur, donc par voie de fait, il est préférable d’encadrer pour distinguer par la loi ce qui relève d’un acte d’amour, et d’autre part, ce qui relèverait d’une inacceptable marchandisation du corps de la femme



(---.---.228.31) 21 janvier 16:31

Autoriser le suicide assisté, c’est respecter lechoix du dernier acte de vie émanant d'une personne qui décide mettre fin à ses jours



(---.---.228.31) 21 janvier 15:24

Nul ne peut prétendre choisir à la place des femmes ni prétendre les formater dans un rôle inégalitaire vis à vis de l’homme que la grande majorité d’entre-elles ne veulent plus subir - pour elles, cela vaut [ surtout ] depuis leur perception d’une vie sexuelle rendue non anxiogène depuis l’accès à la contraception



(---.---.228.31) 22 janvier 17:28

Droits des femmes

Manifestation en France des anti avortements, se référant au projet projeté

par le gouvernement en Espagne, sur la demande de l’église, contre la volonté de 78% des espagnols, cette loi est destinée à réduire comme une peu de chagrin le droit d’interrompre une grossesse - comme quoi, partout dans le monde, les hiérarchies religieuses ne manquent aucune occasion de dénier aux femmes le droit de disposer librement de leur corps



(---.---.228.31) 23 janvier 11:49

Je constate que le pape ( François ) des pauvres d’esprits, comme ses prédécesseurs, a encouragé la manif qui s'est tenue à Paris, contre l’IVG



(xxx.xxx.228.31) 23 janvier 15:51

Nier la shoah, c’est nier un fait historique, cette négation est sans rapport avec une réflexion critique du judaïsme, donc nier la shoah est un positionnement antisémite - raciste -



(---.---.228.31) 24 janvier 13:59

Indépendamment de la situation économique actuelle, que l’on soit d’accord en partie ou pas du tout avec la politique de F. Hollande, une chose est positive et c'est l’honneur de notre pays, vis à vis de régimes bourrés de préjugés ou d'idées religieuses reçues, c'est d’avoir montré a ce monde là que la France était capable de mettre à la tête de l’État un Président athée



(---.---.228.31) 25 janvier 13:52

L’Évolution n’est ni une théorie ou une croyance mais un FAIT



(---.---.228.31) 25 janvier 13:45

Mettre sa vie au service de l'homophobie et contre les droits de la femme : qui aujourd’hui attesterait que l’idée même de la naissance de Christine Boutin est légitime ?

Majoritairement les françaises et les français laïcs refusent de vivre sous le regard de l’autre, pourquoi  ?

Profondément et majoritairement démocrates et laïcs, les françaises et les français n’obligent aucune personne parmi les croyantes à interrompre une grossesse ou qui que ce soit à ne pas se marier, mais dans les deux cas précités toutes les citoyennes ou citoyens sont égaux devant la loi : la loi, sans enlever de droits à qui que ce soit, permet à toutes et à tous de choisir selon sa conscience



(xxx.xxx.228.31) 30 janvier 15:00

Depuis l’antiquité, aucune société n’est sexuellement homogène
L’homosexualité n’est ni plus ni moins « normale » que l’hétérosexualité



(---.---.228.31) 11 février 17:32

Avant tout :
Pourquoi croire ?
Pourquoi devrais-je vous croire ?
Au lieu d'introduire la '' culture '' religieuse à l'école n’est-il pas préférable d’apprendre aux enfants non « quoi penser », mais de les aider à apprendre par eux-mêmes, en rapport avec leurs propres expériences, à « comment penser » ?



(---.---.228.31) 12 février 17:56

Vous féministe, laissez-moi rire, sauf erreur de ma part, je ne pense pas que ce soit de la faute des femmes si elles ont des seins et ne font pas confiance à la parole des saints dont raffolent une majorité d'hommes parmi les croyants
D'autre part, pourquoi faudrait-il cacher le sexe des hommes, puisque nous savons depuis longtemps qu’ils ne sont pas des anges !?



(---.---.228.31) 12 février 15:59

Beaucoup de croyants avec ou sans poils, à ce point sous-servitudes, ne peuvent admettre, refusent de se remettre en question ou ne veulent surtout pas comprendre à seule fin de maintenir ou perpétrer le misogyne patriarcat que l’Évolution n’est pas une théorie, mais un FAIT



(---.---.228.31) 14 février 08:28

Donner des droits aux minorité sexuelles ( mariage pour tous ) n’est pas : ni imposer quoi que soit ou retirer des droits aux autres - relève du bon sens ( ou de la raison )

Vous me dites que ma '' théorie '' conduit directement à encourager la pédophilie ;

C'est une pratique dans '' votre monde '' de tenter de faire passer un fait pour une théorie, mais ici, il est clair que vous manquez la cible - '' chère madame '', pour la pédocriminalité : prière de vous adresser au Vatican et aux évêques de France ou de Navarre



(---.---.228.31) 14 février 08:23

Cela vous dégoutte de voir les Femen se promener les seins à l'air ;

nul ne vous oblige à vous promener les seins à l’air ;

pour les Femen, ce n’est pas une promenade maisun acte militant féministe - donc politique

...et puis, le saviez-vous, le NU, c’est l’être humain dans sa plus belle robe ?

Dans le livre '' tous à poil '', finalement ce qui vous défrise, c'est la présentationde scénettes quelque peu cocasses, puisque par ailleurs, si j'ai bien compris votre propos, vous n'avez ( encore heureux )rien contre les milliers de peintures de nus d'hommes et de femmes exposés dansles musées ni les centaines de sculptures en partie ouparfois totalement dénudées implantées dans l'espace public urbain - un peu d'humour introduit dans l'éducation pour aider les enfants à mieuxaccepter la diversité des corps, où est le mal ?



(---.---.228.31) 14 février 10:53

Militant du Front de gauche, vous prenez la défense de Robespierre que vous tenez pour un ami du peuple ;

un schizophrène paranoïaque si ferme et si courageux qu'il se sert de la guillotine comme moyen de gouvernance à l’insu de son plein gré [ rire ]

Oui ! Robespierre est un lâche ignorant, d’un mental ou d’une moraline politique n’ayant philosophiquement aucun rapport avec ’’ Les Lumières ’’, commanditaire du génocide des vendéens, de l’assassinat de ses ex proches amis et j’en passe - en réalité un contre-révolutionnaire, il haïssait l'athéisme et encore plus les athées, il introduit la notion d'être suprême, organise une procession pour in fine brûler une effigie de l'athéisme

(---.---.228.31) 14 février 11:30

Non Hitler était croyant et non athée,soutenu par le Vatican et catapulté au pouvoir grâce essentiellement aux voix des partis catholiques

Faut-il continuellement vous rappeler « Dieu est avec nous » gravé sur le ceinturon de chaque soldat ?

Tenter de prouver que Hitler n'était pas chrétien (ou qu'il était antichrétien) n'établit pas qu'il était athée ou " anti-déiste ", et pour cause :

D'après '' Mein Kampf '', citations :
« Aujourd'hui s'éveille une foi nouvelle: le mythe du sang, la croyance selon laquelle on peut, avec le sang, défendre aussi l'essence divine de l'homme (...). Le sang nordique représente ce mystère qui a remplacé et surmonté les anciens sacrements (...). Le peuple allemand n'est pas atteint par le péché originel, il possède au contraire une noblesse originelle. »
(Extraits de Mein Kampf, d'Adolf Hitler. Cet ouvrage contient en moyenne 6 références à Dieu par page... !)


Si Hitler était athée, il ne parlait pas comme un athée, n'a rien écrit qui ressemblât, même de loin, à des pensées niant Dieu. N'a rien commis qui s'éloignât des méthodes historiques de la grande église dominante...
Hitler athée ?!?


« Je suis catholique. La Providence l'a voulu. En effet, seul un catholique connaît les points faibles de l'
Église. Je sais de quelle manière on peut attaquer ces gens-là . » dixit A. Hitler, (Eric Lebec, Histoire secrète de la diplomatie Vaticane, Albin Michel, Paris, 1997) ...
Hitler un athée ??


« En tant que chrétien, mon sentiment me désigne mon Seigneur et mon Sauveur comme un combattant. Il m'indique l'homme qui autrefois dans la solitude, entouré de quelques disciples, a reconnu ces juifs pour ce qu'ils étaient, et sommé les hommes de se battre contre eux, et qui, vérité de Dieu !, était le plus grand, pas en tant que souffrant, mais comme combattant. Dans un amour sans limite en tant que chrétien et en tant qu'homme, je lis dans le passage qui nous dit comment enfin le seigneur s'est levé dans Sa puissance et s'est emparé du fouet pour chasser du Temple l'engeance de vipères et de calculateurs. Comme il était terrible, Son combat pour le monde contre le poison juif ! Aujourd'hui, deux mille ans plus tard, c'est avec la plus grande émotion que je reconnais plus profondément que jamais auparavant que c'était pour cela qu'Il a dû verser son sang sur la Croix. En tant que chrétien, je n'ai pas le droit de me laisser berner, mais j'ai le devoir d'être un combattant pour la vérité et la justice. [...] Et s'il est une chose qui pourrait montrer que nous faisons bien, c'est la détresse qui grandit chaque jour. Car en tant que chrétien, j'ai aussi un devoir envers mon peuple. »
(Adolf Hitler, Discours du 12 Avril 1922 à Munich)...

Hitler se proclame catholique dans Mein Kampf, l'ouvrage où il annonce son programme politique. Il y affirme aussi qu'il est convaincu qu'il est un " instrument de Dieu ". L'Église catholique ne mettra jamais " Mein Kampf " à l'Index, même avant l'accession de Hitler au pouvoir. - Fin des extraits : sources, hérétiques, incroyants et rationalistes

Les FAITS sont là pour rappeler que les papes non pas excommunié l'auteur de Mein Kampf ni les hordes nazies, mais plus tard Pie XII ( élu pape en 1939 ) décrétera l'excommunication majeure contre tous les communistes militants qui seraient catholiques

je vous laisse le soin d'apprécier que finalement Hitler et ses hordes nazies étaient sans nul doute béniepar les dieux du monothéisme

D'autre part, Staline ( éduqué et scolarisé dans la religion)n'a jamais tuer qui que ce soit en déclarant '' dieu n'existe pas '' , pas plus qu'aucune guerre, dans toute l'histoire de l'humanité, ne fut déclarée au nom de l'athéisme ;

l'idéologie stalinienne, au même titre que les monothéismes, est fondée sur la matérialisation de la volonté de domination totalement en opposition avec l'essence de l'incroyance :la conception libertaire et hédoniste de la vie ICI et MAINTENANT

son régime politique ( dieu = Staline au sommet de la hiérarchie du parti unique ) est donc calqué sur une hiérarchie artificielle similaire aux constructions religieuses-politiques édictés parles tenants dans d'imaginaires arrières-mondes - d'où l'intérêt, de ne jamais manquer une occasion, de dé-construire les monothéismes pour réduire l'incapacité séculaire de la plupart des croyants marquée par leur refus réitéré, d'une époque à l'autre, de laisser se créer un espace pour penser les complexités de la modernité

À notre époque, nous savons ( mais c'est un fait ) qu Sotchi la neige est aussi sale que, soutenue par la hiérarchie de l'église orthodoxe russe, la politique de l'homophobe Poutine, sinon nous ne savons presque rien,c'est ce que dit la science ;

Il est bien d'en avoir conscience - vive la science :

pour avancer, s'émanciper, effacer les ornières résultant de constructions politico-religieuses caractérisées par une arrogance sans équivalent, c'est de la science et d'innovations technologiques, de la créativité dont notre pays et le monde ont besoin et non de « vérités » toutes plus fausses les unes que autres   Crab 16 Janvier 2014

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=croire+ou+ne+pas+croire

Ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/09/27/croire-ou-croire-autrement-5182831.html



Puis pourquoi pas ?

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Le+stylo+de+dieu