Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

14/02/2013

Femen - Pussy Riot

Femen.png

Ce matin, sur BFM TV Eva Joly fait un rapprochement entre les Pussy Riot et les Femen qui se sont produites seins nus dans Notre Dame pour dénoncer l'homophobie du pape et se réjouir de son départ

De prime abord, je veux rappeler, que les Pussy Riot ( sont des croyantes ) s'étaient livrées à une prière anti-Poutine dans une église où elles demandaient à la vierge Marie de débarrasser la Russie de ce néo-stalinien

[ Rappel, je suis incroyant ]

 

Eva Joly de déclarer à Bourdin, que montrer ses seins dans la rue c'est indécent et dans les églises c'est manquer de respect envers les croyants - et d'ajouter, qu'elle désapprouve

Heureusement que les français et les françaises massivement n'ont pas voté pour une femme qui a quitté le '' chemin du nord '' pour '' les bas-cotés embroussaillés de l'inquisition '', pourquoi ?

 

Ce qui ne choque pas Eva Joly, c'est que les hommes peuvent en pleine ville se montrer torse nus notamment sur les chantiers ou sur les plages, mais dès qu'il s'agit des Femen, dans la rue, ce serait donc insupportable et sur la plage pour les femmes nettement moins accepté


Le Christ en petite culotte dans les églises ou dans l'espace public c'est sans doute ce qui se fait de mieux ?


Est-ce la faute des femmes si elles ont des seins plus en rondeurs que ceux des hommes ?

 

Cela ne choque pas Éva Joly que les écoles confessionnelles* soient financées en partie avec les deniers de tous les contribuables de notre pays, de même que durant la campagne des présidentielles elle proposait un jour férié pour le judaïsme et l'islam – sans, '' comme de bien entendu '', proposer un jour férié pour les incroyants

* Durant l'émission, un invité en a parler comme s'il s'agissait d'une situation positive valorisante pour maintenir la présence de l'Église quand il ne s'agit que d'un privilège que la République devrait abroger au plus tôt

 

Les Femen, se sont réjouies du départ d'un pape homophobe, et le faire à Notre Dame était le lieu le plus approprié compte tenu de la position des principaux évêques français contre le mariage et l'adoption homo

Une exhibition contre l'homophobie et le sexisme devant les nouvelles cloches exposées dans la nef, pour fêter le départ du pape, pour s'en amuser car je n'imagine pas que ces militantes féministes puissent s'illusionner sur la direction que prendra son successeur


Notes :

Un exemple du mépris dans lequel Benoît XVI tient les croyants 

Dans un sermon sur la condamnation de Hans Küng, en décembre 1979, Benoît XVI écrivait : « Le croyant chrétien est une personne simple : les évêques doivent protéger les petites personnes du pouvoir des intellectuels » !     - Crab -14 02 2013

 

Suite :

http://laicite.over-blog.com/article-un-non-evenement-115283093.html