Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/11/2015

René Girard

René_Girard, religion, sectarisme, sciences, sexualités, sexisme, Évolution, monothéismes, Papes, Sida, Du_pourquoi_et_du_comment

Être ou ne pas être Darwin

 

Annoncé par l'AFP - le philosophe et académicien René Girard est mort

Le chrétien René Girard a beaucoup écrit sur la religion ; des livres traduits dans le monde entier

 

Citation :

Largement traduite, souvent admirée hors de nos frontières, comme aux États-Unis ou en Italie, l’œuvre de René Girard reste assez mal connue du grand public en France - source AFP -

 

René Girard, un philosophe ? - [ mort de rire ] rien de plus qu'un bigot fanatique !

Fort heureusement peu connu ou peu apprécié en France, mais un auteur à succès dans les pays étrangers recensés sur la planète comptant parmi les plus bigots et les plus favorables au communautarisme ou le '' je pense, donc je suis '' est remplacé par le '' je crois, donc j'existe ''

 

Exemple de la grandeur, de l'ouverture d'esprit, la marque de la pensée de René Girard

Sa fumeuse théorie du « désir mimétique », n'a pas d'autre objet qu'une tentative de plus de faire passer pour supérieure la religion christicole

Pour René Girard, dans son monde habité par Dieu, et un dieu non seulement qui signale sa présence mais qui lui fait signe, dans ce monde, forcément, tout a un sens

Et quand son interlocuteur lui demande : « Même le Sida ? », sans sourciller, René Girard répond, tenez vous bien : '' Certainement, ça a un sens. Le sida rappelle que les interdits sexuels des mondes primitifs avaient leur raison d’être.'' ( Quand ces Choses commenceront, p.126 ) N D - Fin de citation -

 

René Girard n'est pas Lucrèce*1 ( 1 : De natura rerum ), et c'est faire outrage à Darwin quand ces fans grands ennemis des '' Lumières '' et de la laïcité en font '' le nouveau Darwin des sciences humaines '' - en réalité il ne s'agit ici rien de plus qu'une d'une sorte de'' darwinisme social « modernisé » '' -

 

Darwin n'est l'auteur d'aucune théorie car l'Évolution est un fait et non une théorie - il n'aurait pas hésité un seul instant à condamner comme, en son temps, il avait su le faire en réagissant immédiatement après en avoir pris connaissance des idées nauséabondes d'un Herbert Spenser*2 ( *2 : '' darwinisme social '' ou la justification de l'élimination des « faibles » par « les plus forts ou les plus aptes ») ou plus tard celles d'un Francis Galton ( eugénisme ) plaçant au premier rang des « qualités héréditaires » l'un et l'autre persuadés et développant l'idée que la protection « artificielle » des faibles est un handicap pour le groupe social auxquels ils appartiennent

Suites : Du pourquoi et du comment( première édition en 2009 /07 / 09 )

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/09/07/pourquoi.html

 

Autres articles :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/amours-et-croyances/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/narcisse-a-jesus-de-la-renaissance/

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/02/19/0-2011-darwin.html

Crab - 05/11/2005

 

17/09/2015

Toute vérité n'est pas science

Émilie_du_Châtelet, Marie_Curie, Europe, Sciences, Olympe_de_Gouges, Élisabeth_Badinter,Robespierre,Mélenchon

Céline Sallette : Phallocratie – L'École du Pouvoir

 

Liminaire :

Ici, il est bon de rappeler que le terme phallocratie ( du grec phallos, « pénis en érection » et cratos « pouvoir » ) désigne la domination sociale, culturelle et symbolique exercée par les hommes sur les femmes. Par extension, elle est utilisée pour désigner une structure sociale misogyne, patriarcale et sexiste

°

Lu dans la presse : Une majorité d'Européens pensent que les femmes ne peuvent pas « devenir des scientifiques de haut niveau » - Publié dan 20 minutes, le 16/09/2015 -

Scientifique de haut niveau. Pour 67 % des Européens, ce métier est hors de portée des femmes, révèle ce mercredi un sondage réalisé par l’institut français OpinionWay pour la fondation L’Oréal.

Les hommes ne sont pas les seuls à le penser ( 67 % ), les femmes elles-mêmes doutent des capacités de leurs congénères à « devenir des scientifiques de haut niveau » ( 66 % ). En fait, seuls 33 % des sondés pensent qu’il ne manque rien aux femmes pour réussir en sciences – fin de l'extrait -

 

Cohérence de l'Europe en matière de phallocratie

Comment ne pas être contre cette Europe, quand une majorité d'Européens pensent que les femmes ne peuvent pas « devenir des scientifiques de haut niveau » - en outre, une Europe politique où dans certains pays '' les droits des femmes '' sont inexistants -

 

Commençons par déconstruire d'abord entre françaises et français ce préjugé débile, car comment ne pas voir dans cette croyance l'impact résiduel des discours émanant de « chefs religieux » ou de bigots divers et variés, se référent à des textes « sacrés » plus misogynes les uns que les autres, pour qui la femme in fine ne peut-être que complémentaire ou assistante de l'homme et non son égale – quand ces pollueurs d'esprits rabâchent, vident leur bile à longueurs d'années, de décennies en décennies, en s'en prenant aux femmes quand elles sont, libres, autonomes, donc financièrement indépendantes des hommes – ces femmes que tous ces cerveaux reptiliens voudraient renvoyer à la maison, notamment en raison de la crise économique, pour réserver l'emploi exclusivement aux hommes – ne pas faire ce lien, c'est passer à coté de la face obscure, que ce sondage ne révèle pas au grand jour

 

Qu'il y ait pratiquement autant de femmes que d'hommes imprégnées par cette idéologie phallocrate sacralisée par les monothéismes, il n'y a pas vraiment lieu de s'en étonner : Olympe de Gouges*1, déjà en son temps, faisait observer que '' les femmes sont les pires ennemies des femmes - les mouvements féministes feraient bien d'y prêter plus d'attention s'il ne veulent pas '' faire fausse route '' en faisant passer à longueur de textes les femmes pour les victimes des seuls hommes*2

 

*1 : c'est en tant defemme libre,vraie républicaine, anti-esclavagistes et féministe qu''Olympe de Gouges fut guillotinée par Robespierre le grand ami de l'islamo-crétin, le sus-nommé Mélenchon

 

... hors ma liberté d'homme ne peut se passer de la liberté des femmes - bref , '' ya '' encore de quoi faire, suite :

 

Panthéon des femmes

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/pantheon-des-femmes.html

 

Émilie du Châtelet - ses manuscrits -

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/09/emilie-du-chatelet-ses-manuscrits.html

 

Émilie du Châtelet - SAVOIRS ( du ) ; et des femmes - savantes lettrées...

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/06/02/emilie.html

 

Marie Curie - Les grandes idées de la pensée

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/11/les-grandes-idees-de-la-pensee.html

 

*2 : La cause des femmes - 2015

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/08/la-cause-des-femmes-2015.html

 

Le conflit la femme et la mère

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-conflit-la-femme-et-la-mere/

Crab – 17 Septembre 2015

 

25/08/2015

Religion de guerres et de haines

cran, CSA, Claude_Askolovitch,  Daech, Edwy_Plenel, islam, Mahomet, musulmans, Pascal_Boniface, P_S, Télévision_publique

 

Quel intérêt à propager l'idée que les françaises et les français seraient des mineurs vivant dans la peur de l'islam ? ;

quand dans les faits, nos compatriotes montrent, à l'envie, qu'ils n'ont pas peur de cette religion de guerres et de haines, mais veulent et s'emploient toujours plus nombreux, d'une année à l'autre, à déconstruire cette religion de la même façon qu'auparavant la grande majorité des françaises et des français, à travers le débat d'idées, avaient su déchristianiser la France ;

nos compatriotes, depuis longtemps déjà, ne se laissent plus piéger, ils se contrefichent d'être accusés d'islamophobie, car de toutes les façons détester* ( * : phobie ) ce monothéisme musulman d'un racisme et d'un sexisme plus singulièrement aggravé, par rapport aux religions le précédent, est parfaitement légitime

Nos compatriotes sont parfaitement conscients que la grande majorité des musulmans ( leurs « clergés ou théologues » en première ligne ) n'ont pas les plus petites préoccupations métaphysiques, qu'ils n'ont pas d'autres ambitions que de tenter d'imposer des mœurs et une organisation sociale dont l'objectif majeur consisterait à rétablir ou à installer définitivement, dans notre pays, la suprématie des hommes sur les femmes - dans le même temps, de tout faire pour obtenir l'interdiction de la liberté de conscience indissociable de la liberté d'expression dont le droit entre-autres de blasphémer : autant dire de mettre fin à toutes les libertés individuelles ou de mettre fin à la liberté tout court, et ce à l'image de ce qui se passe dans les pays prisons dominés par les musulmans – autant de régions du monde où il est préférable notamment pour des populations maghrébines * ( * punico-berbère arabisée de force dans la langue du coran) de se déclarer arabo-musulmanes ( du coté des maîtres ) pour ne pas subir du pouvoir musulman toutes formes de discriminations

 

Dans cette perspective, il n'y a pas lieu de s'étonner de constater que même en Tunisie encore très inféodée à l'islamique que, depuis la fin de la dictature Ben Ali, les '' droits des femmes '' ne progressent toujours pas d'un pouce

 

Dans notre pays, c'est une autre « chanson » : un voile épais ( islamique ) brouille l'esprit de quelques « personnalités » évoluant dans un microcosme comptant parmi les plus médiatisés dont la position reflète le déni de la réalité observée du fanatisme musulman, au point debrouiller les repères pour cacher qu'il ne peut y avoir de liberté sans la critique athée et anti-sexiste de cette religion de l'irresponsabilité

 

Cette petite partie de l'« élite », sans vergogne, ne peut admettre que pour les français et françaises déchristianisés l'avenir c'est du désir , pas de la peur

 

Ce petit monde évoluant dans un petit milieu règne la démagogie regroupant des personnalités telles ( entre-autres ) Edwy Plenel, Aymeric Carron, Emmanuel Todd ou Claude Askolovitch, et pour eux pratiquement, de façon irresponsable de valider une idéologie musulmane sacralisatrice des pires patriarcats qui font de cette religion la religion la plus infantile et égoïste jamais inventée dans toute l'histoire des religions par quelques spécimens « d'humains » en mal de domination, de pouvoir sur les femmes et s'illustrant d'une époque à l'autre par une violence guerrière exercées à l'encontre des non-musulmans et des athées

 

La plupart des musulmans ont parfaitement compris que la critique athée et féministe des religions a permis la déchristianisation de la France ( permettant pour l'essentiel l'obtention '' Des Droits Des Femmes et l'Égalité des Droits Pour Tous '' ), mais désormais ils savent qu'elle n'épargnerait pas, et en aucun cas, leur religion

 

La lâcheté sans précédent de la gauche par électoralisme, [ aussi ] d'une partie de « l'élite » ne parviendra jamais à enterrer la détermination dont les françaises et les français de culture française font preuve, au jour le jour, pour éradiquer, déconstruire une religion raciste, sexiste, athéophobe, antisémite, homophobe et xénophobe, une religion de guerres et de haines que matérialise le coran et ses annexes - chefs d’œuvres d'anti-culture

 

Puisqu'il faut, sans cesse, le rappeler : dans un pays qui s'efforce avec constance de hausser son niveau de civilisation : la liberté d'expression, le débat d'idées, le débat contradictoire et public ne s'arrête pas là où commence la religion ;

c'est bien en puisant dans les sourates d'une religion prônant une organisation xénophobe de la société ( exigence, par exemple, d'un certificat de coutumes dans le cas de mariage avec une musulmane ) et sexiste à travers ( entre-autres ) des mariages forcés, l'inégalité entre femmes et femmes et hommes symbolisée par le port des voiles islamiques, montrent ( si besoin est ) que les instances musulmanes sont peu préoccupées de parler de questions métaphysiques, maiss'évertuent, avec la complicité passive ou active de la très grande majorité des musulmans, à installer leurs mœurs, pour l'essentiel, anti-femmes - sur un plan plus général de distiller une anti-culture en affectant de ne pas comprendre que les françaises et les français ont eux aussi des mœurs où prime la liberté, l'égalité et la fraternité ( que d'ailleurs peu d'entre-eux remettent en cause ) et dans leur grande majorité, comme on a pu l'observer le 11 Janvier dernier, sont déterminés à ne pas lâcher le morceau pour ne pas revenir à une société d'un âge révolu et rétrograde sacralisant les patriarcats ;

dans notre pays, le « modèle » patriarcal fut institutionnalisé après la Révolution, contre les idéaux des '' Lumières '', par des misogynes patentés et antirépublicains, une fois au pouvoir, tels Robespierre grand ennemi de l'athéisme, encore plus des athées et de la parole des femmes en politique, puis par Napoléon 1er, ce dernier ( il faut le rappeler ) fit des femmes des mineures soumises aux hommes par le biais de son Code « Civil » - Crab 25 Août 2015

 

Suites : In vino véritas - mais pas pour le CSA

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/08/in-vino-veritas-mais-pour-le-csa.html

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/08/02/in-vino-veritas-mais-pour-le-csa-5665691.html

 

°

 

Autres articles : Point de contraintes en religion ?

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/08/point-de-contraintes-en-religion.html

 

°

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/point-de-contraintes-en-religion/