Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/07/2014

Sous la jupe d'Henri Guaino

henri guaino,culture,f.hollande,femen,féministes,homophobie,abcd,naturalisme,politique,religions,sciences,sexisme,sexualités,théorie_du-genre,v.peillon

États-Unis, un patron pas tenu de payer pour la pilule du lendemain

Par cinq voix ( celles des juges conservateurs ) contre quatre ( celles des démocrates ), les magistrats de la Cour Suprême ont décidé, lundi 30 juin, qu'un employeur avait le droit de refuser de souscrire une assurance-santé couvrant la contraception de ses employées. Cela au nom de la liberté de religion inscrite dans le premier amendement de la Constitution

 

Extrait de presse :

La Cour avait à statuer sur la plainte de la compagnie Hobby Lobby, une chaîne de magasins d'articles de loisirs, dont les dirigeants, la famille Greene, d'Oklahoma City, sont des chrétiens évangéliques pratiquants

(…)

David Greene, attribue son succès à l'œuvre de Dieu. Les magasins n'ouvrent pas le dimanche et les consommateurs sont bercés de rock chrétien dans les allées. Le fondateur de Hobby Lobby ne s'oppose pas au remboursement de la pilule mais à celui de quatre autres moyens de contraception qu'il considère comme équivalant à un avortement ( deux pilules du lendemain et deux types de stérilet )

( … )

La Cour lui a donné raison. Elle a considéré que, du fait que la compagnie était une propriété familiale, la clause sur la liberté de conscience pouvait s'appliquer, en vertu de la loi de 1993 sur la liberté religieuse ( Religious Freedom Restoration Act ). Les employées de Hobby Lobby devront désormais payer leur contraception elles-mêmes. En fait, a rappelé le porte-parole de Barack Obama, c'est le contribuable qui compensera.

( … )

Les trois femmes de la Cour ont protesté, ainsi que le juge Stephen Breyer. Dans une opinion dissidente de 35 pages, la juge Ruth Bader Ginsburg a dénoncé une décision d'une « étendue saisissante ». En vertu d'un tel raisonnement, a-t-elle critiqué, toute compagnie pourrait se mettre à l'abri d'une législation qui ne lui plaît pas en invoquant ses « croyances religieuses profondes ».

°

Que se passera-il si l'employeur s'oppose aux transfusions sanguines, comme c'est le cas des Témoins de Jéhovah ? S'il est réticent sur les antidépresseurs comme l'est l'église de la scientologie ? Hostile aux vaccinations, comme le sont les scientistes ? S'il est opposé « aux médicaments contenant des dérivés de porc, aux pilules couvertes de gélatine comme certains musulmans, juifs et hindous » ?…

( … ) - Publié dans M Amérique - Le Monde.fr | 01.07.2014

°

Imaginez, dans notre pays, ce qui se passerait si des « membres éminents » des hiérarchies monothéistes siégeaient dans une sorte de Cour Suprême

Nous avons des politiciens, notamment Henri Guaino ( le nègre rédacteur du discours dit de Dakar ), se complaisant dans une opposition infantile contre le gouvernement Valls parce qu'il n'est pas de sa « sensibilité » politique, manie, sans vergogne sur les plateaux de télévisions, à qui mieux mieux la désinformation associée à l'insulte dès qu'il a en face de lui un défendeur de ce que l'on a appelé le '' mariage pour tous ''

Imaginez ce qui se passerait si Marine Le Pen était au pouvoir préférant rembourser, selon sa vision chrétienne de la société, un cachet d'aspirine plutôt que l'avortement ;

soyez en sûr, Christine Boutin ne manquerait pas de l'applaudir et d'affirmer que dieu l'a entendue

Quand le Conseil Constitutionnel, dans le plus grand mépris de la loi de 1905 déclarait, récemment, que le Concordat pouvait cohabiter avec la laïcité, ce sont autant de faits qui montrent que '' les droits des femmes '' et la laïcité* ( * : à rétablir d'urgence ) sont indissociables

 

Il est temps que les politiques et les intellectuels réagissent, la laïcité et '' les droits des femmes '', l'égalité des droits pour tous quelque soit les sexualités, institutionnalisés constituent le seul rempart contre les assauts théocratiques émanant de mouvements se référant au surnaturel, à des hiérarchies artificielles, imbus de leurs certitudes, qui plus est refusent à toutes autres personnes ou personnalités défenderesses au nom de l'égalité des droits le droit de s'appuyer, pour penser nos modes de vie '' ICI '', sur les éléments de réalité de notre société      - - Crab 2 Juillet 2014

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/03/sans-soutien-gorges-et-sans-regrets_5.html

°

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/02/nous-ne-nous-reconnaissons-pas.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/sans-soutien-gorges-et-sans-regrets/

°

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/02/19/%C2%A0nous-ne-nous-reconnaissons-pas-%C2%A0-5302897.html