Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/09/2013

Le repos du guerrier

assad, athéisme, chrétiens-syriaques, cio, inquisition, jeux_olympiques, Kurdes, obscurantisme, politique, putin, religions, société, sport, Syrie, triangle_rose

Extrait d'un article de presse :

Le ministre de l'Intérieur tunisien Lotfi ben Jeddou a confirmé, lors d'une audition devant les députés, que des Tunisiennes sont parties en Syrie pour faire « le jihad du sexe » et y assouvir les besoins sexuels des combattants

« Elles ont des relations sexuelles avec 20, 30, 100 jihadistes », a-t-il déclaré à la tribune de l'Assemblée nationale constituante ( ANC ), sans préciser si ces chiffres correspondaient à des actes quotidiens

Et d'ajouter: « après ces rapports sexuels qu'elles ont au nom du jihad al-nikah (NDLR: la guerre sainte du sexe), elles reviennent enceintes ». Le ministre tunisien ne dit pas combien de Tunisiennes sont rentrées de Syrie dans cet état et dans quelles conditions elles avaient été prises en charge. Il ne précise pas, non plus, le nombre de jeunes femmes qui sont ou ont été en Syrie à cette fin, alors que la presse évoque des centaines de cas de ce type tout comme des centaines d'hommes sont partis combattre les troupes du président syrien Bachar al-Assad. Il a cependant estimé que depuis sa prise de fonction en mars, « 6 000 de nos jeunes ont été empêchés d'aller là-bas ».

Le jihad al-nikah, permettant des rapports sexuels hors mariage avec des partenaires multiples, est considéré par certains dignitaires salafistes comme une forme légitime de guerre sainte. Le ministère de l'Intérieur a récemment admis avoir renforcé les contrôles dans les aéroports pour empêcher le départ de femmes et d'hommes suspectés de vouloir rejoindre la Syrie. Source de l'extrait : Le Parisien

 

Plus jeune, je me serai inquiété de savoir si ces femmes allaient mettre au monde des filles, à présent je craindrai plutôt de les voir accoucher d'islamistes - rire si possible ! -           Crab - 21 09 2013

 

Suite :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/08/poutine-ou-la-resurgence-de.html

 

 

 

07/09/2013

Islamistes en Syrie

kurdes, kurdes-syriens, athéisme, islam, chrétienté, syrie, france, europe, l_ fabius, ps, ump, fg, fn, centre, international, politique, société, al-qaïda, sunnites, chiites, frères_musulmans, Égypte, irak

Journaliste anglo-libanaise Hala Jaber

 

Qui est le véritable ennemi ?

En Égypte ou en Tunisie les populations ont entrepris de dé-islamiser leur pays, il semble que le gouvernement français n'a toujours pas pris la mesure de la situation réelle en Syrie

Quand F. Hollande et son gouvernement comprendront-il que les laïcs, en Syrie, après deux années de guerre civile, sont minoritaire parmi les forces de la rébellion et qu'il faut prendre des distances avec tout ce qui de près ou de loin se réclame avec les armes ou même sans les armes à la main de l'islamisme

Est-ce la crainte de perdre des villes, lors des élections prochaines, qui explique encore une fois cette forme de clientélisme, qui consiste à fermer les yeux sur les crimes ou atteinte aux droits de l'humain ( plus particulièrement aux libertés personnelles des femmes ) que génère, partout dans le monde, les islamistes ( y compris les '' modérés '' ) , au point de conditionner la politique extérieure '' arabe '' de ce gouvernement socialiste ?

En réponse à des questions qui lui ont été posées par Sandro Lutyens, ici, je cite une partie de la pertinente analyse de Randa Kassis qui a le mérite de bien connaître les minorités ethniques qui compose la population de la Syrie

 kurdes,kurdes-syriens,athéisme,islam,chrétienté,syrie,france,europe,l_ fabius,ps,ump,fg,fn,centre,international,politique,société,al-qaïda,sunnites,chiites,frères_musulmans,Égypte,irak[…/...]

 

Vous êtes à l’étranger, mais vous avez de nombreux amis en Syrie, et vous connaissez bien le pays. Où en est le peuple syrien, selon vous? Y a-t-il une lassitude ?

 

C’est vrai, c’est une lassitude. A vrai dire, pour quelqu’un qui vit la guerre au quotidien, la question principale est la survie et de pourvoir à ses besoins fondamentaux. La masse silencieuse, qui n’était pas active dans la révolte, ne veut plus de cette situation. Mais jamais la Syrie ne redeviendra comme avant. Cette révolte a montré aux Syriens qu’ils ne se sont, en fait, jamais aimés entre eux. Le débat réel entre sunnites et minorités n’avait jamais eu lieu. Il n’y a aucune confiance entre les composantes syriennes. Les alaouites ne peuvent pas s’imaginer de perdre le pouvoir, par peur. Dans le passé, ils étaient eux-mêmes persécutés par la majorité. Ce passé hante leurs vies. Idem pour la minorité chrétienne, qui n’a jamais fait confiance aux sunnites. Les sunnites, également maltraités par une minorité pendant 40 ans, n’ont, pour leur part, plus envie de partager le pouvoir avec eux.

 

Toutes ces communautés sont des composantes de ce que vous appelez " la masse silencieuse ". Quelles sont leurs priorités aujourd’hui ?

La masse silencieuse a d’abord une envie de sécurité. Pour eux, la constellation du futur, c’est pour plus tard. Certains de mes amis, faisant partie de minorités, étaient pro-révolte. Mais avec le temps et la montée des islamistes, ils se sont progressivement repliés sur eux-mêmes. Ensuite, et de manière générale, la société est en effet complexe. Au sein même des sunnites, on retrouve des opposants, on retrouve certains urbains qui soutiennent Bachar, on retrouve des soufis… Il n’y a pas de compréhension explicite entre les individus syriens. Les minorités sont donc plus prudentes vis-à-vis de cette révolte.

 

Etant donné la situation actuelle et la complexité de la société syrienne, à quoi ressemblera la Syrie de demain?

De toute façon, Bachar al Assad ne pourra pas continuer à présider le pays. Je vois la Syrie de demain fédéralisée. Les régions seraient mixtes ou majoritaires, avec un fort pouvoir d’autogestion. On pourra appliquer la laïcité dans certaines régions et ne pas l’appliquer dans d’autres. Pour le reste, c’est un travail culturel, un travail d’information. Cela prendra longtemps. Avant de parler de démocratie, il faut parler de stabilité. Puis, d’État de droit. Et, enfin, de démocratie. - Fin des extraits

 

Je ne serai jamais le frère de celui qui prône l'inégalité femme-homme

De façon générale, est-ce que les socialistes en s'inspirant de la démagogique '' théorie de la fraternité '' de l'islamophile Mélenchon *1, au lieu de s'en tenir à la réalité des idéologies oppressives *2 ( antidémocratiques ) que génèrent le coran et ses annexes, s'imaginent qu'ils gagneront toutes nouvelles élections, contre ce que pense plus de 70% des françaises et des français de tout ce qui touche de près ou de loin à l'islam ?

*1 :Sur Robespierre dont la notoire détestation de l'athéisme et encore bien plus des incroyants n'est pas ignorée de la plupart des chercheurs ou des historiens, Mélenchon, sur le plateau de télévision '' on n'est pas couché '' avait tenté de réhabiliter cet individu qui pourtant, avait, sans scrupules, institué la Terreur en système politique

*2 : [ Le prédicateur Mehdi Kabir, considère que les femmes se parfumant sont « des fornicatrices », conférencier à la Grande Mosquée El-Feth de Saint-Louis ( Alsace ) ]    Crab - 7 Septembre 2013

 

Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/08/31/laics-et-kurdes-syriens-5152807.html

 

Kurdes syriens

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/06/24/statut-de-la-femme.html

 

 

 

31/08/2013

Laïcs et kurdes syriens

kurdes, kurdes-syriens, athéisme, islam, chrétienté, syrie, france, europe, l_ fabius, ps, ump, fg, fn, centre, international, politique, société, al-qaïda, sunnites, chiites, frères_musulmans, Égypte, irak

Image détournée par Crab

 

Anthropologue, journaliste, Randa Kassis ( syrienne exilée à Paris ), porte-parole est la présidente de l'assemblée générale de la Coalition laïque et démocratique syrienne

 

Droits de l'Humain

Poutine l'ennemi juré des droits de l'homme et du citoyen, soutenu, ( hélas ), par plus d'un russe sur deux, livre depuis le début de la guerre civile des armes à Bachar el-Assad

Nos gouvernants menacent d'opter pour une intervention punitive, suite à un crime de guerre défini, à juste raison, crime contre l'humanité par la plupart des pays de la communauté internationale

Mais prétendre réduire la '' force de frappe '' d'Assad, pour aider qui ? : dans la situation actuelle de la Syrie et de son environnement autour de ses frontières ( excepté Israël et la Jordanie ) le bénéficiaire ne sera pas ni la Syrie ni, à l'évidence, la coalition laïque et démocrate

 

Paradoxe

Des laïcs, il y a en a dans les deux camps, paradoxalement plus dans le camp d'Assad, ces derniers, sans illusions sur sa nature de dictateur sanguinaire, le soutiennent par peur de se faire massacrer si, la '' fumeuse coalition '', majoritairement islamiste, gagne la guerre

 

Les rebelles syriens démocrates et partisans d'un État laïc sont aujourd'hui " minoritaires "

Seul les kurdes sont réellement laïcs et sont, dors et déjà, depuis des mois menacés par les deux camps - dans le spectre islamiste une infime minorité de laïques ( si toutefois, il en existe ) ne pourra contenir d'éventuels vainqueurs totalement incapables de tirer un coup de fusil et de tuer sans hurler Allah akbar

 

À quand, la prise de conscience ?

C'est à se demander : quand, enfin, '' l'occident '' comprendra que l'on ne peut pas discuter avec des islamistes ni plus ni moins modérés les uns que les autres et qu'il faut, exclusivement aider tous les mouvements, associations féministes, organisations ou partis politiques qui ont la volonté programmatique de dé-islamiser le Maghreb, le proche-Orient, le Moyen-Orient, la Turquie et l'Iran pour instituer le droit de ne pas croire ou de croire

 

Par chance, il faut s'en réjouir, en France, tout le monde n'est pas BHL ( et ne se gargarise pas, à longueur de temps, de '' belles discussions '' qu'entre théologiens )

La majorité des françaises et des français sont contre l'intervention, par '' peur des islamistes, ajoutent les '' bien pensants '' ( ou spécialistes de la désinformation ), et bien ce n'est pas tout à fait cela ;

Les françaises et les français ont approuvé l'intervention au Mali pour en chasser des terroristes et permettre à ce pays de retrouver une vie sociale laïque et la pluralité politique, en ce sens le projet était bien pensé

Ce que ne veulent plus les français d'esprits critique ( et ils sont majoritaire ) c'est d'une opération de type Libyen, un pays aux antipodes de la laïcité, un territoire désorganisé ( moyenâgeux ) qui sert désormais de refuge et de camp de base aux terroristes

 

La lucidité

Les françaises et les français n'ont pas peur de l'islam, ils ont bien su, en d'autres temps, dé-christianiser notre pays, désormais ils sont tout simplement conscients qu'il faut désormais choisir avec soins les meilleurs méthodes, c'est à dire : comment intervenir pour dé-islamiser la planète ( dont une petite partie de la France ) ; c'est un objectif prioritaire et essentiel pour le bien de l'humanité ou la paix dans le monde

 

La fin et les moyens

La laïcité est seule capable de mettre fin aux sectarismes dans un seul pays et aux guerres de religions qui majoritairement par rapport aux autres conflits ensanglantes les '' mondes, dits musulmans '' ( sunnites-chiites, s'y ajoute, la haine du '' mécréant '' et de la femme) avec des répercussions négatives jusque sur notre sol


La responsabilité de la France

Sans sombrer dans les '' analyses '' caricaturales du type M.Le Pen, d'un Mélenchon ou d'une [ UMP à la mémoire courte ], ce gouvernement saura t-il, pour toute fin, se montrer capable de ne pas mépriser la raison ( la conscience ) des françaises et des français et de redéfinir son mode d'intervention dans ce conflit ?                 Crab 31 Août 2013

 

Suite :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/08/30/kurdes-syriens-5151694.html