Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/06/2016

Benoîte Groult

Benoîte_Groult.jpg

L’essayiste Benoîte Groult, auteure d’« Ainsi soit-elle », « Le Féminin pluriel » et « Le Féminisme au masculin » est morte à l’âge de 96 ans, a annoncé mardi 21 juin sa famille.
http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2016/06/21/mor...

I

Benoîte Groult compte parmi ces femmes dont Élisabeth Badinter qui dans leurs activités de philosophe, de femme de lettres et de féministe ont su, à différentes périodes de notre époque contemporaine, rappeler que le récit de l’histoire " qu’on en fait " ; c’était toujours et toujours, dans les programmes scolaires, sans évoquer les femmes qui justement ont fait l’Histoire de notre pays et de notre civilisation pour ne parler que des « grands hommes » dont certains ont été des personnages plus que douteux quand ils n’étaient pas à l’image de Robespierre des contre-révolutionnaires, et en tous cas des individus politiquement, socialement aux antipodes de ce que notre société libertaire doit aux " Lumières, et aux ultras des lumières " tels Jean Meslier, Olympes de Gouges ou encore Jean de La Fontaine "

Dans l’actualité, si en matière d’histoire rien ne change - mieux : l’Éducation nationale refuse l’enseignement des études de genres et pour conforter la sacralisation des patriarcats par la religion la ministre Najat Vallaud-Belkacem introduit à l’École le fait religieux sans en contrepartie prévoir d’enseigner le fait athée - Crab – 21 Juin 2016

I

Suites : Robespierre et Olympe de Gouges

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/07/robespierre-et-olympe-de-gouges.html

 

19/10/2015

Liberté et laïcité

Claude_Askolovitch, Edwy_Plenel, Jean-Louis_Bianco, Laïcité, Nadia_Vallaud-Belkacem, Olympes_de_Gouges, Régis_Debray, Élisabeth_Badinter, Émilie_du_Châtelet

Selon Jean-Louis Bianco, la laïcité, ce n’est pas qu’une série de textes, c’est se demander que fait-on concrètement pour le vivre-ensemble

Quid de cette profession de foi ?

Récidiviste, Jean-Louis Bianco interrogé par RESPECT magazine ( daté du 17/10/2015 ) - deux extraits :

R.M. : Qui est Charlie, 8 mois après les attentats au sein du journal ?

JLB : Charlie reste le symbole de l’indépendance d’esprit. La force de Charlie n’a pas du tout diminué. Il y a des gens qui ne lisaient jamais Charlie Hebdo, et qui se sont mis à le lire ! Ils ont pu aimer, ou ne pas aimer. Mais Charlie, c’est le symbole de cette expression libre

 

R.M. : Qui sont les premières victimes des attentats ?

JLB : Les musulmans eux-mêmes. Ce n’est pas la guerre de l’Islam contre les religions, mais de terroristes qui frappent en priorité des musulmans. Les djihadistes font des attentats en priorité dans des pays de culture musulmane, plus violents et nombreux que ce que nous connaissons en Europe – Fin des deux extraits

°

'' Ce sont les musulmans qui sont les premières victimes '' ; cette phrase à elle seule résume l'état d'esprit de ces faux amis de la liberté, l'état d'esprit de ces fossoyeurs des lumières pour qui notre devise républicaine '' liberté égalité fraternité '' est vidée de tout sens

Eh bien non, dans les régions du monde, dans les pays dominés par les musulmans les premières victimes sont les athées assassinés ou emprisonnés ( idem pour les homosexuels ), les femmes subordonnées de force aux hommes, les femmes mariées contraintes, celles qui subissent le viol en groupe pour venger l'honneur de la famille quand d'autres sont lapidées, d'autres encore sont excisées, le sort réservé aux juifs*1 qui n'ont pas eu d'autres choix que de déserter tous les pays arabo-musulmans, s'ajoute à ce sordide constat les discriminations au quotidien subies par les croyants d'autres confessions

*1 : l'antisémitisme, dans notre pays, est le fait d'une grosse majorité de musulmans parmi les musulmans et d'une infime minorité dans les autres couches de populations

 

Mais pour ce grotesque personnage '' les premières victimes ce sont les musulmans '''...

Cet observatoire de la laïcité ne vaut guère mieux que l'observatoire de l'islamophobie quand à longueurs d'années ces deux instituts ne se privent pas de pratiquer le déni de la réalité des « pays musulmans » soigneusement masqué par le « padalmagame »

Hors la laïcité, et ce n'est pas rien, est un humanisme délivré d’une transcendance à un ou plusieurs dieux pour permettre à une communauté d'humains incroyants, agnostiques, déistes sans confessions ou croyants de coexister à partir d’un cadre juridique humaniste qui protège les libertés de chacun – notamment, le Président de la république avant de servir notre pays n'est pas obligé de jurer la main posée sur un « texte sacré »

Piqûre de rappel : le terme de laïcard est de Mauras, et vaut bien celui d'islamophobe - se souvenir que le concordat financé par le détournement de l'argent public n'est toujours pas abrogé - idem pour le subventionnement d'écoles confessionnelles -

 

La liberté ne relève pas exclusivement du cadre juridique de la laïcité, mais des valeurs correspondants à notre société :

 

Liberté : la liberté est l'expression de la tolérance, les femmes et les hommes, quelques soient leurs orientations sexuelles, en fonction de leur état d'esprit, sont libres de ne pas se marier ou de se marier, de faire ou de ne pas faire d'enfants, en un mot de choisir !, et les religions n'ont pas autorité pour s'y opposer

 

Égalité : le droit de cuissage n'est plus la loi qu'imposait le plus fort, les femmes et les hommes sont égaux, la subordination des femmes à l'homme instituée par le code civil de Napoléon est abolie, en outre les femmes mariées ne sont plus soumises au devoir conjugal ni ne sont un champ de labour cette fois selon le coran* ( * : viol conjugal sacralisé ), et les religions n'ont pas autorité pour s'y opposer

 

Fraternité :mettre en avant nos ressemblances contre les différences « Nous essaierons de les convaincre d’ôter ce signe religieux, mais, si elles ne veulent pas, nous les accepterons ». Jospin ( 1989 – voile à l'école ) ] - cette position in-fraternelle, contre l'universalisme ou contre l'intérêt de ne former qu'une seule humanité revenait à autoriser, à l'école et dans l'espace public, le principal symboleislamique sexisteet raciste marqueur de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes

1989 ( 200 ans après la Révolution ), la prise de positionde ce Premier Ministre fait date, enclenche contrel'esprit des lumièresun processus comptant particulièrement parmi les plus contre-révolutionnaires en ouvrant un boulevard à toutes sortes d'assauts théocratiques fomentés contre la laïcité, et émanant pour l'essentielde musulmansqui se voient désormais, en dévoyant les luttes antiracistes, soutenus par une gauche qui n'aura de cesse au fil des ans de favoriser par électoralisme le communautarisme - autant d'atteintes successives à la laïcité par ailleurs encouragées par quelques « intellectuels égarés » ( genre E. Plenel, E. Todd, A. Carron ou politicards du type du couple Mélenchon-Besancenot... ) et plus ou moins discrètement par les « clergés » des autres confessions, pour qui l'opportunité était trop belle de prendreen marche le train de l'obscurantisme  - Crab 7 Octobre 2015

 

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/contre-lintrusion-du-religieux.html

ou sur :

http://hedonisme.blogs.lalibre.be/archive/2015/10/16/contre-l-intrusion-du-religieux-1146951.html

 

Autres article :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/07/mozart-lenleve...

 

 

 

17/09/2015

Toute vérité n'est pas science

Émilie_du_Châtelet, Marie_Curie, Europe, Sciences, Olympe_de_Gouges, Élisabeth_Badinter,Robespierre,Mélenchon

Céline Sallette : Phallocratie – L'École du Pouvoir

 

Liminaire :

Ici, il est bon de rappeler que le terme phallocratie ( du grec phallos, « pénis en érection » et cratos « pouvoir » ) désigne la domination sociale, culturelle et symbolique exercée par les hommes sur les femmes. Par extension, elle est utilisée pour désigner une structure sociale misogyne, patriarcale et sexiste

°

Lu dans la presse : Une majorité d'Européens pensent que les femmes ne peuvent pas « devenir des scientifiques de haut niveau » - Publié dan 20 minutes, le 16/09/2015 -

Scientifique de haut niveau. Pour 67 % des Européens, ce métier est hors de portée des femmes, révèle ce mercredi un sondage réalisé par l’institut français OpinionWay pour la fondation L’Oréal.

Les hommes ne sont pas les seuls à le penser ( 67 % ), les femmes elles-mêmes doutent des capacités de leurs congénères à « devenir des scientifiques de haut niveau » ( 66 % ). En fait, seuls 33 % des sondés pensent qu’il ne manque rien aux femmes pour réussir en sciences – fin de l'extrait -

 

Cohérence de l'Europe en matière de phallocratie

Comment ne pas être contre cette Europe, quand une majorité d'Européens pensent que les femmes ne peuvent pas « devenir des scientifiques de haut niveau » - en outre, une Europe politique où dans certains pays '' les droits des femmes '' sont inexistants -

 

Commençons par déconstruire d'abord entre françaises et français ce préjugé débile, car comment ne pas voir dans cette croyance l'impact résiduel des discours émanant de « chefs religieux » ou de bigots divers et variés, se référent à des textes « sacrés » plus misogynes les uns que les autres, pour qui la femme in fine ne peut-être que complémentaire ou assistante de l'homme et non son égale – quand ces pollueurs d'esprits rabâchent, vident leur bile à longueurs d'années, de décennies en décennies, en s'en prenant aux femmes quand elles sont, libres, autonomes, donc financièrement indépendantes des hommes – ces femmes que tous ces cerveaux reptiliens voudraient renvoyer à la maison, notamment en raison de la crise économique, pour réserver l'emploi exclusivement aux hommes – ne pas faire ce lien, c'est passer à coté de la face obscure, que ce sondage ne révèle pas au grand jour

 

Qu'il y ait pratiquement autant de femmes que d'hommes imprégnées par cette idéologie phallocrate sacralisée par les monothéismes, il n'y a pas vraiment lieu de s'en étonner : Olympe de Gouges*1, déjà en son temps, faisait observer que '' les femmes sont les pires ennemies des femmes - les mouvements féministes feraient bien d'y prêter plus d'attention s'il ne veulent pas '' faire fausse route '' en faisant passer à longueur de textes les femmes pour les victimes des seuls hommes*2

 

*1 : c'est en tant defemme libre,vraie républicaine, anti-esclavagistes et féministe qu''Olympe de Gouges fut guillotinée par Robespierre le grand ami de l'islamo-crétin, le sus-nommé Mélenchon

 

... hors ma liberté d'homme ne peut se passer de la liberté des femmes - bref , '' ya '' encore de quoi faire, suite :

 

Panthéon des femmes

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/pantheon-des-femmes.html

 

Émilie du Châtelet - ses manuscrits -

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/09/emilie-du-chatelet-ses-manuscrits.html

 

Émilie du Châtelet - SAVOIRS ( du ) ; et des femmes - savantes lettrées...

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/06/02/emilie.html

 

Marie Curie - Les grandes idées de la pensée

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/11/les-grandes-idees-de-la-pensee.html

 

*2 : La cause des femmes - 2015

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/08/la-cause-des-femmes-2015.html

 

Le conflit la femme et la mère

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-conflit-la-femme-et-la-mere/

Crab – 17 Septembre 2015