Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/10/2016

Le fumier du diable

athéisme, , Démocrite, Éthique, Écologie, Laïcité, Pape_François, Vatican

Égypte Antique

I

Se gausser des " vertus performatives " du pape

De par sa nature d’idéologie nécrophage, ce n’est pas pour demain qu’un pape écrira " Le livre pour sortir au jour "

Pape des pauvres d’esprit, François qui n’en est pas à une ganacherie près, décrivait en 2015 le capitalisme comme " le fumier du diable "

L’homme pape montre qu’il n’est ni éleveurs ni agriculteur, de fait il ignore que du fumier éclosent les roses les plus délicates et les plus éblouissantes, car si l’Évolution est un FAIT et non une théorie, de tout temps, l’homme pape en bon phallocrate, c’est son genre, se montre saisissant de niaiserie - la maladie d’illusions paraît incurable, sommes toutes rien d’inattendu ni de réellement étrange à observer sous le ciel de plomb du Vatican - ainsi en-est-il pour l’éternité depuis l’invention par une poignées de cerveaux dérangés du monothéisme

I

Hors ICI, depuis le début des temps civilisés et dans l’avenir, s’il est bien quelque chose d’éternel, ce n’est pas l’invention par quelques cerveaux fêlés d’un dieu avec ses arrières-mondes* ( * : paradis- enfer ), mais c’est bien le capitalisme - pourquoi ?

Parce que le capitalisme est l’offre et la demande – le capitalisme est intemporel, en un mot - éternel ;

si l’offre n’est pas satisfaisante, nuisible à autrui ou encore participe à la destruction de l’environnement, le capitalisme n’y est pour rien, mais le libéralisme, le communisme d’État, les théocraties en sont les grands responsables et là un énorme nettoyage s’impose ;

aussi longtemps que les libéraux ou les théocrates du libéralisme refusent le changement de l’offre, s’emploient à bloquer, à interdire de produire autrement, ce sont eux avec leurs idéologies, leurs dogmes qui sont ou seront à mettre en cause et à clouer au pilori

Évitons, de se conformer ou de suivre le catilinaire infantile ou caricatural qu’exposent sur la place publique ces chasseurs de sorcières - car le comble du ridicule atteint son apogée quand le pape réclame le changement de comportement des croyants et des non-croyants quand lui-même se révèle incapable de changer, ne serait-ce par exemple de faire l’effort de penser

I

Il n’existe ni de laïcité fermée ni de laïcité ouverte - mais la laïcité sauf pour évêques

Hier, dans leurs délires les évêques de France qui ne manquent jamais de faire preuve d’un cynisme révoltant réclament une laïcité ouverte au lieu de faire preuve de responsabilité en cessant de raconter aux enfants des absurdités sur les origines de l’univers et de la vie, ainsi que sur l’après mort

Clairement ces esprits moyenâgeux, soit sont dans l’incapacité ou ne veulent pas admettre que la spiritualité, sans nul nécessité de faire référence au surnaturel, c’est tout simplement la vie de la conscience ;

dans la société l’athéisme construit, pas à pas, notre humanité, notre culture car l’athéisme est la philosophie de la recherche de l’Éthique - dans la dimension athée, e de la nature des choses, le plaisir est la morale ;

une morale en évolution constante pour placer l’humain aux antipodes des religions organisées à partir d’un bricolage idéologique servant de corpus pour définir le principe malsain d’un système de punitions ou de récompenses, et de surcroît entièrement déconnecté des réalités observées dans nos sociétés ;

voilà bien ce qui dérange le plus ces bricoleurs d’idéologies qui, d’un siècle à l’autre, s’ingénient, sans grand succès, depuis les premières publications de l’athée Démocrite [ 460 – 370, avant notre ère ] de faire passer la science ou toutes découvertes scientifiques l’équivalent de leurs croyances – Crab – 13 Octobre 2016

I

Suite :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/religions-les-grands-mensonges-la-tele_10.html

Suite 2 :

http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/10/08/obscurantistes-de-colombie-5858024.html


26/09/2016

Racines ou Références

Le plaisir est la racine de la morale, et Croire en l’Humain fait œuvre de civilisation quand prime sur l’irrationnel la recherche de l’éthique

Christine de Pisan.png

Christine de Pisan caricaturée par les universitaires, sans nul nul doute les lointains parents de la lignée d’une grande majorité d hommes tous plus mandarins et plus misogynes les uns que les autres qui, encore à notre époque peu soucieux de l’égalité femmes-hommes, entre-autres se font au nom de la « liberté » universitaire les défendeurs du port du voile islamique dans l’enceinte des universités

I

[ Exemple des méfaits de la religion : le sacrifice d'Iphigénie [1,80-101]

[1,80] Mais tu vas croire peut-être que je t'enseigne des doctrines impies, et qui sont un acheminement au crime; tandis que c'est la superstition, au contraire, qui jadis enfanta souvent des actions criminelles et sacrilèges. Pourquoi l'élite des chefs de la Grèce, la fleur des guerriers, souillèrent-ils en Aulide l'autel de Diane du sang d'Iphigénie! Quand le bandeau fatal, enveloppant la belle chevelure de la jeune fille, flotta le long de ses joues en deux parties égales; quand elle vit son père debout et triste devant l'autel, [1,90] et près de lui les ministres du sacrifice qui cachaient encore leur fer, et le peuple qui pleurait en la voyant; muette d'effroi, elle fléchit le genou, et se laissa aller à terre. Que lui servait alors, l'infortunée, d'être la première qui eût donné le nom de père au roi des Grecs? Elle fut enlevée par des hommes qui l'emportèrent toute tremblante à l'autel, non pour lui former un cortège solennel après un brillant hymen, mais afin qu'elle tombât chaste victime sous des mains impures, à l'âge des amours, et fût immolée pleurante par son propre père, [1,100] qui achetait ainsi l'heureux départ de sa flotte: tant la superstition a pu inspirer de barbarie aux hommes ! - De rerum natura - Lucrèce, Ier siècle avant notre ère ]

I

Illusions et fanatismes

Nul n’est enraciné, cependant il se fait que certaines populations sont idéologisées au point de sombrer dans l’illusion, le fanatisme ou la superstition, hors, plus généralement chaque personne à ses propres références et expériences dont-il est aisé d’observer que si inévitablement elles se comparent, elles ne se valent pas pour autant

Au fil des temps la religion ( essentiellement les monothéismes ) tente vainement de tuer le mythe qui justement ne meurt jamais ;

une forme de liberté d’expression le mythe n’est jamais réduit en cendres car il explore sans relâche des imaginaires sans jamais se fixer définitivement en un dogme :

susceptible d’interprétations diverses et variées le mythe se présente à l’entendement opposable à des vérités toutes faites, mais tâtonne

Dans ce sens la mythologie n’est pas morte, d’autant qu’à notre époque elle a probablement plus de choses en commun avec « nos » romans feuilletons, les séries TV ou encore la bande dessinée qu’avec ce que l’on désigne communément par la religion, ce qui sous-entend que la part ou l’impact des monothéismes sur nos sociétés n’a jamais pu faire la différence ;

cette part ou participation de la religion à notre époque, grâce essentiellement à la science et à l’apprentissage des savoirs se réduit de décennies en décennies ainsi qu’une peau de chagrin pour ne trouver sa traduction nul part ailleurs que dans l’exhibitionnisme forcené, rétrogrades, surtout pratiqué sans pudeur par des enfoulardées ou des enburkinidées

Interdites du droit de penser pour être, donc : d’animer, de rire, de chanter, de danser ( avant tout le sort réservé aux femmes ) et par dessus tout l’interdiction majeure faite à la communauté de ne croire qu’en l’Humain, car pour ces populations de femmes et d’hommes fanatisées endoctrinées dans une « vérité » et un dogme la finalité n’offre d’autre principe référent que le " nous " caractérisant la soumission au clan *1 ;

en cela « éduquées » dans le rejet du " je " et du " moi ", il est impensable, voire inconvenant pour elles de définir l’universel, notamment quand il s’agit plus particulièrement de l’égalité femmes-hommes tant du point de vue des droits et des libertés individuelles – 1* : l’oumma, est un exemple d’extrémisme

Pour définir l’universel n’est-il pas temps de rompre définitivement avec l’idée de racines fixées par des « vérités » édictées en dogmes, et de cesser de faire d’une confession religieuse l’identité d’une personne*2, d’un groupe de gens, quand ce n’est pas d’un pays ?

*2 : c’est d’autant plus une absurdité quand dans notre pays la majorité de nos compatriotes sont athées, agnostiques et déistes sans confessions et que cette tendance comportementale prend de l’ampleur un peu partout dans le monde

Après le JT de France 2 diffusé le dimanche 25 septembre 2016, j’ai suivi un reportage sur les persécutions des juifs en France ( ce qui est toujours et bien réellement vrai ), mais dans ce document on parlait des juifs comme s’ils étaient tous des croyants, aussi des chrétiens et des musulmans – pas une seule fois je n’ai entendu prononcer le mot athée pas plus il n’a été fait référence à aucun moment à l’athéisme [ ??? ] - enquête de « journalistes » ou de ...

I

Le plaisir est la racine de la morale

[ J'ai voulu t'exposer cette doctrine à nous / en un chant possédant le doux accent des Muses, / et sur elle poser la douceur de leur miel, / dans l'espoir que nos vers sachent, par ce moyen, / te retenir l'esprit tandis que tu perçois / des choses la nature en sa totalité, / et te pénètres bien de leur utilité. - Lucrèce, philosophe latin, premier siècle avant notre ère - ]

Dans les médias le pourceau d’Épicure ne manquera jamais l’occasion de de tenter de faire accroire cette idée partisane que les racines de la France et de la morale sont judéo-chrétiennes, c’est d’autant plus grotesque, voire risible puisque nulle personne de bonne foi ne peut-ignorer " De la nature des choses "*3 que le plaisir est la racine de la morale

*3 : De rerum natura - Lucrèce -

I

Croire en l’Humain fait œuvre de civilisation

Dans ce cas, s’il faut mettre en Lumières, concrétiser la recherche de l’Éthique dans notre pays, n’est-il pas urgent, parce qu’elles nous accompagnent depuis l’antiquité, revivifiées en ce XXIe siècle, de se référer à l’or et à l’ambre des mythes et grandes légendes de la pensée ? - : Aristippe de Cyrène, Aristophane, Démocrite, Épicure, Leucippe, Ésope, Diogène Laërce, Lucrèce, Hypatie, Christine de Pisan, La Fontaine, Jean Meslier, Casanova, Francesca Bruni, Émilie du Châtelet, Mozart, Da Ponte, Olympe de Gouges, Georges Sand, Nietzsche, Gisèle Halimi, Simone Veil, Salman Rushdie, Robert et Elisabeth Badinter ? - Crab 26 Septembre 2016

I

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/09/libertines-libertins.html

I

mais aussi :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/01/cest-pas-le-bon-moment.html

 

06/11/2015

Homosexualité - Excision – Polygamie

Homosexualité, Jean-Paul_Dias, chrétienté, Orient, Occident, Afrique, Sénégal, excision, Mali, polygamie, sexisme, Éthique

Selon Jean-Paul Dias l'homosexualité au Sénégal et la polygamie en France : « l'Occident exerce une énorme pression sur nos pays en vue de la légalisation de l’homosexualité »

Je ne sais si « l'Occident » exerce une pression, ce que j'observe c'est l'incapacité à accepter l'homosexualité comme une sexualité ni plus ni moins « normale » que l'hétérosexualité ;

qu'en outre dans certains pays d'Afrique et d'Orient d'en prendre prétexte pour assassiner ou emprisonner des homosexuels au nom, si je dois me référer aux propos de Jean-Paul Dias : '' des us et coutumes du pays ''

Jean-Paul Dias serait bien inspiré, non seulement de fiche la paix aux homosexuels, il ferait mieux, plus utilement, de participer à la mise en œuvre de politiques publiques de grandes envergures pour mettre fin à la pratique déshonorante et odieuse des mutilation génitales ( excision ) des fillettes ou des jeunes filles dans son pays au lieu de pleurnicher comme un gros bébé sur les us et coutumes de son pays plus bidons les unes que les autres, surtout autant d'expressions de la haine des femmes née d'une crétinerie insondable, indicible et insupportable

 

Mais pour notre homme de clamer haut et fort en gueule : '' Au nom de quoi la dépénalisation[ de l'homosexualité ] devrait être une loi universelle ? '' - il peut-être fier d'une question d'arrière zinc, dont il se prévaut...

 

Et de poursuivre en se lançant dans une diatribe infantile sur les bienfaits de la polygamie institutionnalisée

 

Il appelle à une vaste mobilisation autour de la légalisation de la polygamie en France, je cite J-P Dias « Le président de la République [ F.Hollande ] aurait dû ajouter à son argumentaire le refus catégorique de la France de légaliser la polygamie alors qu’on sait en âme et conscience que la polygamie entre dans l’ordre normal des choses

Même chez les animaux, un mâle s’accouple avec plusieurs femelles

Par contre, tu ne verras jamais deux mâles jouer au couple

C’est uniquement chez nous les hommes qu’on retrouve ce genre de déviations (…) pendant qu’on y est, je suis favorable à ce qu’on mène une contre-offensive l’acceptation de la polygamie en France », charge-t-il...ect. ect » - fin de citation -

 

C'est faux l'homosexualité est majoritairement répandue parmi les animaux, mais pour ce qui concerne la polygamie en France, en effet elle n'est pas légalisée car nous serions, si tel était le cas, très naturellement obligé par respect pour les femmes d'institutionnaliser la polyandrie - par ce que dans notre pays la loi ne traite pas les femmes en mineures mais en citoyennes égales en droits

 

Hors ce qu'ignore ou veut ignorer « notre bon phallocrate de service », c'est qu'en France, pays de liberté, il n'est fait nulle obligation de se marier ;

une femme ou un homme peut parfaitement avoir plusieurs partenaires sans qu'il n'y ait la nécessité de légiférer sur des comportements amoureux non contraints relevant tout simplement de la morale personnelle, donc des libertés individuelles

 

Mais pour ce genre de bonhomme infantile et égoïste, rien ne compte plus que de soumettre les femmes, soit de tout faire pour pérenniser la polygamie institutionnalisée dans son pays ( notammentsacralisée par la religion ) mais pas la polyandrie... de prôner par le biais d'une propagande sexiste ou raciste - le résumé d'une somme de tentatives visant à asseoir ou rétablir la suprématie de l'homme sur les femmes dans toutes les sociétés dites occidentales    - Crab 06 Novembre 2015

 

Suites, Mali : Excision - cet article daté du 8 février 2015 avait vu une association sexiste et communautariste le CRAN, ( ...ni plus ni moins bidon que '' l'observatoire de l'islamophobie '' ), aussitôt se retirer d'une de mes listes électroniques

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/mali-excision.html

.

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/mali/