Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/09/2016

Abattage rituel - Lever l’omerta

Charb.jpg

Abattoirs : pour lutter contre la maltraitance, les députés veulent imposer le contrôle vidéo

[ … ]

Extrait : Le rapport aborde enfin la question sensible de l’abattage rituel. Aujourd’hui, au nom de la liberté des cultes, des dérogations à la loi autorisent des sacrificateurs à égorger les bêtes en pleine conscience, pour que la viande soit considérée comme hallal ou casher, ce qui « suscite un débat légitime », note le texte. Les députés proposent d’introduire deux nouvelles techniques : l’étourdissement réversible (qui ne provoque pas la mort de l’animal) et l’étourdissement post-jugulation (qui rend les animaux inconscients quelques secondes après la saignée). Mais dans l’immédiat, les responsables des cultes juif et musulman refusent toute forme d’étourdissement. Fin de citation

I

Mettre fin à l’omerta et en finir, une fois pour toutes, avec les précautions de langage pour nommer les réalités qui polluent notre société

Si nos ancêtres ne sont pas tous des gaulois, il n’empêche que ce que notre société doit à Démocrite, à Épicure, à Ésope, à Lucrèce, à Jean Meslier, à Émile du Châtelet, à Georges Sand, à Nietzche, à Gisèle Halimi, à Simone Veil, à Robert et Elisabeth Badinter constitue les valeurs fondatrices de notre culture ou la recherche de l’Éthique prime sur les croyances dogmatiques et les préjugés ;

Ce sont autant de Valeurs Humanistes qui ne nous réduisent non pas à croire à je ne sais quelle divinité inventée pour le malheur du Bien ou du Droit Commun mais nous autorise à penser que croire exclusivement en l’Humain fait œuvre de Civilisation

I

Égorgé de manière barbare, mangé par des cons

Les responsables des cultes juif et musulman, de bien-entendu, refusent toute forme d’étourdissement

Question sensible, c’est depuis plus de vingt ans toujours et toujours la même expression choisie par les rapporteurs quelque soit le sujet - ici en l’occurrence pour minimiser ou carrément masquer la sauvagerie, la maltraitance des animaux, dans ce quelle a encore, à notre époque, de plus barbare, au nom de ce qui compte parmi ce qu’il y a de plus obscurantiste dans les prescriptions de ces deux religions soutenues par deux individus sans conscience – ras, ras le bol... La liberté de conscience, n'ouvre aucun droit ni à vivre ni à idéologiser sans conscience - Crab - 21 Septembre 2016

I

Suites : autres articles sur " Abattage rituel "

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Abattage+rituel

 

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/06/29...

 

30/06/2015

CFCM

Dalil Boubakeur, islam, laïcité,CFCM,coran,Mahomet,racisme,abattage rituel, halal, Aïd_al-Adha, Aid_al-Kebir, ramadan

Le recteur de la Mosquée de Paris laisse mardi les rênes du Conseil français du culte musulman

Dans sa note de bilan, Dalil Boubakeur n'épargne pas les autorités : « La communauté musulmane de France, minée par le communautarisme et par le fondamentalisme, s'est bien dégradée du fait de l'inertie de fonctionnaires peu vigilants et d'un laisser-faire coupable permettant au salafisme, aux imams autoproclamés et à tous les meneurs de travailler sans cesse » une population « déboussolée ». « Nous sommes loin d'une vision religieuse laïque et moderne », conclut le texte, sur une note désabusée. « Si Dieu ( lui ) donne la force et la vie », dit-il, Dalil Boubakeur souhaite toutefois rester « utile » pour « réaliser un islam de France ». Ou au moins, ajoute-t-il prudemment, « un islam vécu par les musulmans français ». Et, loin de la sempiternelle rivalité algéro-marocaine, il assure son successeur de son soutien. « Sa tâche ne sera pas facile », prédit-il.

Source '' Le Point ''

 

Hors lors d'une interviewe parut dans le Figaro, Dalil Boubakeur déclarait : « L’islam n’est pas une religion comme les autres » [ ??? ] Bizarre autant qu'étrange...
Puis de préciser : « Mais l’administration doit réaliser que l’islam n’est pas une religion comme une autre, à traiter sous l’angle de la loi de 1905. Le ministre Valls n’a pas pris en compte la dimension sociétale de l’islam »
Pour Dalil Boubakeur ce n’est donc pas à l’Islam de s’adapter à la laïcité française ni aux valeurs républicaines, mais c'est à la laïcité ou à la société française de s’adapter à « la dimension sociétale de l’islam. »

 

Autant dit asseoir, institutionnaliser la suprématie de l'homme sur les femmes, interdire la critique athée et féministe de sa religion ou de la vie de son prophète et j'en passe...

 

Ceci rappelé, rien de mieux à attendre de son successeur Anouar Kbibech, lié au Marocqui de toutes les façonss'inspirera du raciste et sexiste coran, ainsiqu'à l'idéologie phallocrate de son prophète

 

Mais nos courageux « responsables » socialistes qui se moquent de la laïcité comme de l'an quarante, toujours animés des meilleures pensées électoralistes, avec pour tête de pont au gouvernement Najat Vallaud-Belkacem qui s'est faite une spécialité de marchander les valeurs de la république notamment en réintroduisant le voile à l'école par le biais d'encadrantes des sorties scolairestous plus que jamais soucieux de se faire réélire s'évertuent lâchement à « ne pas jeter de l’huile sur le feu » signe d'une forme d'asservissement des plus détestables, en réalité l'expressionde la « volonté » d'une bande de mollassons de substituer la morale à la politique – l'histoire de notre pays ne retiendra, pour les trente années écoulées, que socialiste est synonyme de lâche - Crab 30 Juin 2015

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Dalil+Boubakeur

 

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/menacee-de-mort/

 

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/le-phenix-toujours-renait-de-ses-cendres.html

 

 

 

20/09/2013

Nul ne peut penser à l'ombre d'une chapelle

Abattage rituel, athéisme, catholicisme, créationnisme, Démocrite, islam, J_Meslier, Judaisme, Laïcité, Leucippe, Lucrèce, philosophie, école

Le pape François livre sa '' pensée '' sur des sujets brûlants de société, je place le terme '' pensée '' entre guillemets car si un pape pensait ça se saurait !

 

Pour le pape, il faut " accompagner" homosexuels et divorcés "avec miséricorde "

Sans changer les conceptions catholiques, François a appelé à "guérir les blessures" avant de condamner. Il s'exprimait ainsi sur l'homosexualité, le divorce et l'avortement

 

En effet, rien de bien nouveau, ce pape n'a toujours pas compris que l'homosexualité n'est ni plus ni moins « normale » que l'hétérosexualité ou la bisexualité

Si, à titre individuel il l'avait compris, me direz-vous ?

Dans ce cas, c'est tout simple, au pied du mur, pour sauver '' son église '' de la lumière qui l'enveloppe au point de faire disparaître, à l'intérieur, progressivement toutes les plages d 'ombres ( y compris à l'extérieur l'ombre portée de l'édifice... ), qui se traduit, fort heureusement, par la dé-christianisation effective de la France, mais c'est aussi une réalité au sein ou un peu partout en Europe

 

Le pape François a livré le fond de sa pensée jeudi sur des thèmes brûlants de société, en recommandant la "miséricorde" pour les homosexuels, les divorcés et les femmes ayant avorté : sans changer les conceptions catholiques, il a invité à "accompagner" les personnes dans leur cheminement et leur complexité

Les homosexuels et les divorcés doivent être " accompagnés " " avec miséricorde " et " à partir de leurs conditions de vie réelles ". Et " il faut toujours considérer la personne ", car "nous entrons ici dans le mystère de l'homme ", souligne Jorge Bergoglio dans sa toute première interview, accordée à la revue jésuite " Civilta Cattolica " 

Selon le pape, " la chose dont a le plus besoin l’Église aujourd’hui c’est la capacité de soigner les blessures et de réchauffer le cœur des fidèles, la proximité, la convivialité "

 

Le premier pontife jésuite de l’Histoire compare encore l’Église à " un hôpital de campagne après une bataille ". " Inutile de demander à un blessé grave s’il a du cholestérol ou si son taux de glycémie est trop élevé ! Nous devons soigner les blessures. Ensuite nous pourrons aborder le reste "

 

Les homosexuels, au même titre que toute personne libre, fidèles à eux-mêmes, se gausse de cette histoire de miséricorde ;

non seulement n'éprouvent aucun repentir, ils sont conscients que le seul mystère de l'homme réside dans le fait qu'aucun pape, jusqu'à ce jour, n'a pas encore pris la décision de dissoudre l'église

En réalité, cette approche sectaire ne relève pas de la morale mais s'inscrit dans une moraline propre à l'église, une moraline édifiée sur le socle d'imaginaires arrières-mondes

La morale ne peut qu'être individuelle car l'esprit ou l'entendement humain est une modalité du corps, donc sans le moindre rapport avec l'idéologie religieuse divisant, sans produire la moindre preuve tangible, la personne en deux parties distinctes « l'âme et le corps »

Monstrueux, au nom de la notion simpliste du '' bien et du mal '' de comparer les homosexuels, les femmes qui choisissent d'interrompre une grossesse et toutes les personnes qui divorcent pour des malades, puis de proposer '' charitablement '' de les soigner, en comparant l'église à un hôpital de campagne, si ce n'était odieux ne manque pas de culot

En réalité c'est faire preuve d'un pseudo libéralisme, pour sauver les institutions religieuses qui, hélas, comme dans notre pays, bénéficie du détournement de l'argent public, dans le plus grand mépris de la conscience des laïcs ( dont les incroyants ) : le financement en partie des écoles confessionnelles et en totalité du Concordat          Crab - 20 Septembre 2013

 

Suites :

Laïcité : Le déni socialiste