Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/09/2016

Un DIManche particulier

athéisme, Bernard_Giberstein, Marcel_Bleustein-Blanchet, burkini, Élisabeth_Badinter, féminisme, foulard_islamique, Juifs

C’est encore la faute des juifs,

ils sont partout, partout, partout : figurez-vous que l’un d’entre-eux Bernard Giberstein inventa les bas nylon Dimanche et les collants sans coutures, puis un autre Marcel Bleustein-Blanchet*1 publiciste de génie les fait connaître de toutes les femmes sous la marque DIM – conséquence l’apparition presque spontanée dans l’espace public de belles jambes qui ne voulaient plus se cacher après des siècles ou montrer ses chevilles était le premier des péchés capitaux, enfin la mini ou la jupe courte fut et vint couronner le grand TOUT de la féminité assumée par de jeunes femmes qui ne se prenaient pas au sérieux, elles furent et sont pour nos jeunes générations décomplexées l’expression de la vie – ô lala, ô lala, quel grosse malheur, les enfoulardées et les enburkinidées vont en faire une jaunisse mais, mais pas seulement...

[ 1* : père d’Élisabeth Badinter, philosophe, femme de lettres, vraie républicaine et vraie féministe qui ne craint pas d’être accusée d’islamophobie par ses meilleurs pourceaux d’Épicure ]

I

Une femme qui se sait séduisante sait s’habiller

Dès 1968 quand il ne restait plus que le soutien-gorge [ et encore ], les pudibonds pour la plupart émanant de mouvements anglo-saxons ou pseudo-féministes patentés issus des trois quarts mondes se sont mobilisés effrayés à la vue d’un sein ou encore à la vue d’une poitrine nue, depuis d’une décennie à l’autre n’en finissent jamais de tenter d'idéologiser le corps de la femme ;

le point d’orgue, summum de la crétinerie la plus sordide intervient quand, dans l’espace public, sans pudeur ni faire preuve de la moindre retenue, se fait jour l’exhibitionnisme forcené d’enfoulardées et d’enburkinidées qui entendent essentialiser les hommes en se couvrant islamique des pieds à la tête, pourquoi ? :

simplement parce que ces « femmes » ou ces ombres couvertes d’un linceul mortuaire appuyées par leurs soutiens pudibonds de toutes origines n’ont pas compris ou affectent de ne pas comprendre que pour une femme éduquée et cultivée l’essentiel, le primordial est la réappropriation de son corps tout en étant parfaitement consciente que la séduction est faite pour elle même et pas pour plaire aux hommes

[ Ce qui n’interdit pas aux hommes d’y être sensible, et pour le meilleur - nous n’en douterons point... ]

I

La féminité est éternelle, elle ne se perd jamais !

Mais ce moyenâgeux monde des pudibonds fixés des deux cotés de l’Atlantique, dont entre-autres les enfoulardées et les enburkinidées sont la partie visible de l’iceberg, ce n’est cependant pour ces dernières qu’un feu de paille qu’il est néanmoins juste et nécessaire d’éteindre au plus vite quand on sait que 28 % des musulmans installés en France sont pour la charia, et ce d’autant plus qu’après des siècles d’enfermement corseté ou ferraillé du corps de la femme [ excepté dans l’Antiquité ], leurs plus belles journées ne vaudront jamais les plus beaux DIManche des années de bonheur marquées du sceau d’un féminisme intense et insécable, à présent gravé dans le marbre de l’imaginaire collectif et plus particulièrement culturellement celui des femmes, et que plus rien ne peut effacer

Désormais, les femmes cultivées, émancipées ou insoumises savent que le plaisir de se plaire est la racine de la morale féminine - vidéo 1 :

http://blvids.free.fr/DIM.mp4

I

Vidéo 2 :

http://blvids.free.fr/Les_Etoiles_du_Ballet_de_l_Opera_Trailer.mp4

I

Suites : Tartuffe les armes à la main

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/09/tartuffe-les-armes-la-main.html

I

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/09/15/tartuffe-les-armes-a-la-main-5848036.html

Crab – 30 Septembre 2016

 

24/09/2016

Djemila Benhabib et le cancer islamique

Djemila Benhabib.png

Djemila Benhabib […] a grandi en Algérie qu’elle a été contrainte de fuir en 1994 après la condamnation à mort de sa famille par le Front islamique du djihad armé ( FIDA ).

Le procès

« […] il s’agit d’un procès en diffamation que m’intente une école islamiste derrière laquelle on retrouve les Frères musulmans. »

Le burkini

« […] En voyant ces burkinis sur les plages de Nice, ville endeuillée et meurtrie, je me dis que l’on ne respecte plus rien. […] Cette insensibilité par rapport au contexte me pose problème sans parler de tout ce que ce que le burkini véhicule comme idées rétrogrades par rapport à la femme. Je rejette viscéralement ce costume. Il est pour moi une insulte et une insulte faite à toutes les femmes. »

Le terrorisme islamique

« Le terrorisme n’est pas né en Europe. Il est né dans les pays du Maghreb et au Moyen-Orient. La révolution islamique s’est d’abord faite en Iran. Une ampleur nouvelle a été donnée en Europe à cause de l’instrumentalisation d’une bonne partie de l’immigration. On lui fait croire qu’elle est victime des méchants Français, Belges… Y compris au Québec qui n’a pourtant aucune histoire coloniale mais qui est pointé du doigt comme étant raciste. Ce sont toujours les mêmes arguments qui sont assénés quel que soit le passé historique du pays ! Cela veut dire quoi ? Tout simplement que nous faisons face à une même stratégie, une même rhétorique qui se résume à un couple infernal : victimiser les musulmans et culpabiliser le pays d’accueil quel qu’il soit. Il faut sortir de ce paradigme car s’il y a bien une chose qui caractérise chaque individu, c’est sa responsabilité. »

Les partis de gauche et le communautarisme

« […] Le rapprochement de cette gauche avec l’islam politique remonte à la révolution iranienne qui n’aurait pas connu le succès sans l’implication de la gauche iranienne d’abord, mais aussi et surtout de la gauche française […] le premier à avoir évoqué la « spiritualité politique » fut Michel Foucault. Lui et d’autres, comme Sartre, ont donné une caution à cette révolution. Le début de nos ennuis remonte à cette époque. […] Être critique vis-à-vis de l’islam, c’est prendre le risque d’être taxé d’islamophobe… On est dans la confusion la plus totale. Je pense qu’il y a un acquis depuis les Lumières qui est celui de la critique des religions et cela vaut pour toutes les religions. […] Or ce que veulent les islamistes aujourd’hui, c’est précisément nous couper de cette humanité, nous enfermer à double tour dans une cage ethnique et religieuse […] Nous devons réapprendre à défendre nos valeurs sans honte et ça, les Occidentaux ont beaucoup de mal à la faire. Autant nos adversaires sont décomplexés, autant nous sommes hésitants, […] »

Les États qui soutiennent l’islam politique

« […] N’eût été l’accord Arabie Saoudite-Etats-Unis depuis 1945, pétrole contre sécurité, la configuration du monde aurait été différente. Car les relations internationales ont été configurées à partir de cette contradiction principale, à savoir le fait que l’une des plus puissantes démocraties du monde a pour allié une théocratie de droit divin. C’est absurde, mais c’est ainsi. […] » - Publication par " Libres penseurs athées "

I

Thématiques corrélées les unes aux autres - du blasphème à la laïcité, de la liberté de conscience et d’expression à l’égalité des sexes

Que dire, sinon ainsi que l’affirme, non sans raisons, Salman Rushdie, et l’avoir bien présent à l’esprit : " l’islam est le cancer de nos sociétés "

Les islamistes champions hors catégorie de l’inégalité des sexes tant au Québec qu’en France cultivent l’art de se présenter comme des victimes

Et quoi de plus sensationnel qu’une victime « issue de la diversité » ? - Hors en France 28 % des musulmans pensent que la charia est au-dessus des lois de la République, ce qui n’est pas sans rappeler les pires périodes du fanatisme religieux ;

nos gouvernants et les pouvoirs publics ne peuvent plus se contenter de parler d’une minorité sans réagir avec la plus grande fermeté ?

À ce féminisme halāl des enfoulardées et enburkinidées qui n’a jamais œuvré des deux cotés de l’atlantique qu’à la promotion de l’islam, c’est-à-dire d’un particularisme religieux, Djemila Benhabib oppose un féminisme résolument harām, tourné vers l’universel le seul féminisme qui vaille

Dans ce procès, c’est le droit de toute la société à la liberté d’expression qu’elle défendra

Ne comptons sur les socialistes et les écolos de France pour la soutenir et l’en remercier

Quand aux droites elles combattent si maladroitement l’islam que moins elles en font c’est pour le mieux dans l’intérêt de nos sociétés – Crab – 24 Septembre 2016

I

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/09/la-nudite-le-voile-et-lentreprise_23.html

I

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/09/23/la-nudite-le-voile-et-l-entreprise-5851492.html



10/09/2016

La maladie d’illusions

Opéra de Paris.png

Opéra de Paris, vidéo trailer :

http://blvids.free.fr/Les_Etoiles_du_Ballet_de_l_Opera_Trailer.mp4

I

La France porte le lourd fardeau du fanatisme

Lu dans la presse : " Ce qui est en train de se passer en France est très triste ", constate l'auteur britannique. " Malheureusement, ça ne se passe pas seulement en France, mais la France semble porter ce lourd fardeau du fanatisme ", poursuit celui qui préfère y opposer " courage et résistance ".

" Le burkini est un vêtement absurde. Je me suis toujours opposé à toute forme de couverture du corps féminin. Les femmes de ma famille ont toujours refusé ce signe de domination masculine. Salman Rushdie..." - Fin de l’extrait

Vêtements en effet des plus absurdes : s’enfourlarder et s’enburkinider n’est pas seulement poignarder les autres femmes dans le dos, c’est [ aussi ] essentialiser les hommes – d’ autre part, sachant que la pudeur c’est faire preuve de retenue, le corps couvert des pieds à la tête n’est qu’exhibition malsaine

Ici de rappeler, ( une fois de plus ), que les enfourlardées et les enburkinidées sont défendues par l’association " Des Droits de l’homme " qui se moque comme de l’an quarante " Des Droits de la Femme et de la Citoyenne "

Pour contrer et éradiquer les perversités générées par les patriarcats sacralisés par la religion, il n’existe pas de solidarité féminine - ni plus ni moins qu’il y a de solidarité masculine au fil du temps de nombreuses enquêtes ont montré que les mères musulmanes sont plus nombreuses que les pères à décider de marier leurs filles en veillant férocement à ce que restent vierges avant, la plupart du temps, de les contraindre à un mariage forcé ou arrangé pour favoriser, dans le plus grand mépris de la mixité sociale et de la liberté d’aimer, l’accroissement de la population du clan

On ne manquera pas d’observer que Serge Telle ancien conseiller Afrique de Lionel Jospin et un des proches de Bernard Kouchner s’étonne de cette polémique du burkini en France, et annonce que Monaco, ( la ville ou l'argent sale est plus propre que l'argent propre ), tolère le burkini, chercher l’erreur...

I

La religion n’est pas une culture mais la maladie d’illusions

En effet les candidats des primaires issus des droites, ( les gauches suivront à un moment ou à un autre ) jouent la carte de l’apaisement à la fois en ne cessant de parler d’islam de France, d’islam ou de musulmans modérés et j’en passe... au lieu de combattre et tuer dans l’œuf tous les assauts théocratiques émanant de musulmans plus ou moins radicaux, dont nul ne peut ignorer que venus ( après la déchristianisation de nos lois ) en importateurs d’idéologies d’une perversité inégalée que l’on ne voyait plus sur notre sol depuis environ plus de deux siècles, et sans autres objectifs que de désolidariser la plus grande partie de population possible des principes de la liberté, de la liberté de conscience et d’expression, de mixité sociale et d’égalité entre les femmes et les hommes qui sont autant d’attributs de notre Culture, notre Humanité

Dans l’actualité, parler d’un commando terroriste de femmes téléguidées par l’État islamique ferait, si ce n’était aussi tragique, mourir de rire car elles sont ces femmes musulmanes parfaitement responsables, connaissent mieux la religion et sont plus croyantes et plus rigoristes que la plupart des hommes musulmans

Piqûre de rappel : La République considère que les religions ne sont pas, à elles seules, le fondement ou le ciment de l’identité nationale et que, pour appartenir à l’humanité, il n’est ni indispensable de croire ou d’espérer en l’au-delà, ni indispensable évidemment de ne pas y croire* À cela j’ajoute une fois de plus, et je le ferai aussi longtemps qu’il le faudra ), que ce gouvernement et sa ministre de l’Éducation Nationale ont perdus tout sens des *valeurs de la République en introduisant le Fait religieux sans en contrepartie prévoir d’enseigner le Fait athée à l’école - Crab - 10 Septembre 2016

I

Suites : Police de la vertu islamiste

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/09/police-de-la-vertu-islamiste.html

ou sur :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/09/09/police-de-la-vertu-islamiste-5845705.html