Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/10/2016

Qui a peur du sexe ?

 

Magritte.png

Magritte

I

Dans l’antiquité, il fut, selon Pline l’ancien, le précurseur de l'insertion de la lumière et l'ombre révolutionnant ainsi la peinture grecque, Apollodore d'Athènes est un peintre athénien ( Ve siècle avant notre ère ) surnommé « le peintre d’ombre » dont Magritte appréciait son goût du mystère - ce goût du mystère, contre les idéaux des principaux penseurs surréalistes qui estimaient que de ne pas associer l’image aux mots ne faisait pas sens, Magritte en toute indépendance élabore l’essentiel d’une production picturale dont chacun de ses tableaux est le révélateur de sa volonté sans faille de détecter, de pénétrer, de signifier exclusivement par l’image le mystère de la pensée – peindre le mystère fut dans la vie d’artiste de Magritte sa raison de vivre

I

En France la beauté n’est pas un risque - attendu que dans notre pays, la pensée est la seule lumière

I

Dans notre pays, un mari ne décide pas à la place de sa femme, et en France la beauté n’est pas un risque, en islam si - car le monde musulman hait, à peur de la belle femme*1 qui sait s’habiller parce que cette « sorcière ou ensorceleuse » se sait séduisante d’autant plus qu’envers et contre tout éprise de liberté, sans pour autant se prendre au sérieux - sure d’elle, elle aime en tout et pour tout faire ce qu’elle veut quand elle veut

( *1 : on sait aussi que l’islam a peur des beaux hommes – récemment l’Iran a refoulé un homme européen à sa frontière, jugé trop beau, donc dangereux...

Dans une société qui croit à l’émancipation féminine, devons-nous normaliser, dès l’enfance, ce signe plus que très problématique qu’est le voile islamique ?

Si les enseignantes et les éducatrices en garderie devaient porter le voile ne serait-ce pas inquiétant ?

Effet nocebo, ces personnes incarnent une autorité symbolique immense : devant les enfants, elles représentent la société et si tel était le cas, le relativisme, ici, justifie la soumission féminine )

I

Autrefois les chrétiens excellaient dans cette idée saugrenue de séparer le corps d’une personne de son entendement, c’est dire le désir généré par l’attirance sexuelle, le choix, l’idée, l’esprit, etc., qui du moins ne sont que les effets d’un processus physiologique, neuronal et nerveux, c'est-à-dire exclusivement lié à la chair et au cerveau - mais dans notre époque contemporaine à l’exception d’une minorité résiduelle de catholiques ou autres judéo-chrétiens de pailles, c’est à présent l’islam exporté dans notre pays - pays des libertés individuelles qui, dans notre société, ne veut pas et entend bannir le sexuel ;

cependant s’observe qu’il en est ainsi un peu partout dans le monde où la religion musulmane entend interdire dans chaque pays le sexuel, interdit la sexualité, sauf pour les hommes en autorisant la polygamie, et de s’acharner à cacher les femmes par crainte du pouvoir de séduction qu’exercent les plus belles d’entre-les femmes, et pour ce faire soumet et humilie toutes les jeunes femmes en leur imposant de rester vierges jusqu’au mariage ( le plus souvent forcé ) - allant jusqu’à mécaniquement les obliger ou en cas de doute à passer un teste de virginité, dans d’autres cas ainsi qu’en Égypte et dans certains pays africains de les priver de la possibilité de jouir de leur sexe par la mutilation génitale ( l’excision )

I

Invention des théoriciens islamistes, cette idéologisation, cette instrumentalisation sans précédant du corps de la femme comptant parmi les plus sexistes, inégalitaire, discriminante et inhumaine ( un homme vaut deux femmes et a le droit de battre sa femme dans le coran - c’est dit-on la parole du dieu musulman [?] - ), n’a pas sa place dans notre société où voluptueusement le plaisir est la racine de la morale, de même que le droit de ne pas savoir, de ne pas croire au surnaturel est le reflet de la joie intense procurée par la recherche et l’enthousiasmante satisfaction de la découverte - in fine, si l’on peut rire, se gausser sans modération ( c’est bon pour la santé ) de l’explication des origines de l’univers et de la vie rapportées par les autres religions, il n’en va pas de même avec l’islam ;

dénué de spiritualité l’islam n’est pas une religion, mais une idéologie purement politique et sociétale qui n’a pas sa place dans aucune des sociétés réellement démocratiques et citoyennes où la recherche de l’éthique prime sur l’irrationnel, sur l’obscurantisme, sur l’exhibitionnisme identitaire dans l’espace public ou encore sur l’ensemble des préjugés ou inepties très genrées que vient ou tente de sacraliser cette fausse religion - CRAB - 23 Octobre 2016

I

Révolution sexuelle : vidéo

http://crab.painter.free.fr/videos/Revolution_sexuelle.mp4

I

Libertines - Libertins

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/09/02...

I

Réaliser un féminisme libertin

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/03/18...

I

Qui sont les femmes ?

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/01/24...

I

Casanova

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/casanova.html

 

I

Casanova – Suites :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/10/23/casanova-5704641.html

 

I

L'Éros féminin...

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/03/13...

I

Carmen

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/12/08/carmen.html

 

 

21/10/2016

Censure et persiflage

Athéisme, Censure, laïcité, Ligue_des_Droits_de_l’Homme, religions, observatoire_de_la_laïcité

La Persistance De la Mémoire

I

Vu et lu sur le facebook de " Ligue des Droits de l’Homme " une vidéo de propagande bigotisée titrée " Les fondamentaux de la laïcité " diffusée par l’association Coexister France

Hors cette association, en réalité est anti-laïque, en effet ce clip omet de rappeler l’essentiel, à savoir que la laïcité n’est pas respectée : le Concordat en Meurthe-Moselle avec ses enseignants en religions salariés par l’État avec les deniers de tous les contribuables n’est toujours pas abrogé, les écoles confessionnelles sont subventionnées ainsi que des lieux de cultes plus ou moins directement sont financés avec de l’argent public

Dans notre pays ou les athées et les sans-religions sont majoritaire est enseigné le fait religieux sans enseigner en contrepartie le fait athée à l’école

Une matinée sur une des chaînes publiques est réservée au religions Aucune matinée en contrepartie n'est réservée aux philosophies non matérialistes de la domination, c’est à dire l'athéisme

Mes remarques observations décrites ci-dessus ont été censurées le 12/10/2016 par la " Ligue des Droits de l’Homme " sur son facebook ( mais pas la réponse qui en principe m’était destinée - voir plus bas sur cette page )

I

Capture d’écran

Athéisme, Censure, laïcité, Ligue_des_Droits_de_l’Homme, religions, observatoire_de_la_laïcité

À l’obscurantisme des « bien-pensants » le persiflage en guise de réponse

En effet ce qui est remarquable c’est le travail « scrupuleux » réalisé par le modérateur*1 ( *1: dieu ) de la ligue qui n’a pas effacé la réponse qui m’est faite par la sus-nommée Nathalie Astro qui hypocritement évite de me nommer en-évoquant " Certains commentaires " ;

mais ici, force est de constater qu’en l’espèce qu’il ne s’agit pas d’une figure de style ou littéraire observée dans la nébuleuse d’Orion, mais plutôt le fait d’une approche amphigourique ( très répandue dans les milieux anti-laïques ), en l’occurrence une sorte d’exercice des plus nébuleux destiné à me salir et qui peut assez facilement s’expliquer car il s’agit, à la lettre et à l’esprit, plus probablement d’astrologie que d’astrophysique – sinon chercher l’erreur – Crab – 21 Octobre 2016

I

Suites1 : Censure_2016

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/08/censure2016.html

I

Suites 2 : L'exception d'Alsace et Moselle

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/02/lexception-dalsace-et-moselle.html


 

23/08/2016

Censure_2016

Bruxelles : une artiste dénudée chassée du musée des Beaux-Arts de Bruxelles, lors de l'expo « Uncensored photographs »

Arts, censure, Deborah_de_Robertis, Musée, Nudité, Pudibonderie, sexe_féminin

L’artiste luxembourgeoise, vêtue d’un habit de nonne, a reproduit l’œuvre The interpretation of dream ( Triumph of the flesh ) de l’artiste Serrano, œuvre qui n’est pas exposé avec ses autres clichés, durant l’exposition

I

L’artiste luxembourgeoise, vêtue d’un habit de nonne, a reproduit l’œuvre The interpretation of dream (Triumph of the flesh) de l’artiste Serrano, œuvre qui n’est pas exposé avec ses autres clichés, durant l’exposition.

Des vigiles se sont empressés de l’interrompre. Deborah de Robertis n’en est pas à son coup d’essai. En 2014, au Musée d’Orsay à Paris, elle avait fait de même au pied du tableau de Gustave Courbet L’origine du monde. Rebelote en 2016, où elle s’est dénudée devant L’Olympia de Manet. Pour Deborah de Robertis, exposer son corps et son sexe relève «  d’une mise en abîme du tableau, qui repose certaines questions très anciennes comme le scandale de la nudité, mais en intégrant des problématiques contemporaines comme celle de la nudité dans l’espace public  » a-t-elle indiqué dans le journal Les Inrocks.

Sa performance écourtée par les vigiles bruxellois, un nouvel échec ? Pas vraiment, vu que l’un de ses axes de réflexions est d’interroger la place des musées et surtout le rapport qu’ils entretiennent avec les institutions et la loi.

La situation est assez cocasse, l’artiste a en somme été censurée lors d’une exposition qui met en avant l’art de la provocation, pour justement questionner les limites… de la censure. Pari réussi. - Source : LaCapitale.be

Arts, censure, Deborah_de_Robertis, Musée, Nudité, Pudibonderie, sexe_féminin

Précédemment en France, elle s’était fait photographiée au Musée d’Orsay, devant le tableau " l’origine du monde " peint par Édouard Manet

I

Précédemment, elle s’était allongée nue au musée d’Orsay devant le célèbre tableau " Olympia "de Manet, dans la même position que la prostituée représentée par le peintre

Par deux fois le Musée d’Orsay qui pourtant [ fort heureusement ] expose les deux tableaux de Manet avait-eu [ malheureusement ] l’impudence de porter plainte

ICI, je cite son avocat :" Mettre un artiste en garde à vue, c’est un très mauvais signal ", a de son côté affirmé l’avocat de Déborah de Robertis. " Cette mesure de contrainte, qui est l’expression d’une pudibonderie judiciaire inquiétante, s’adresse à tous les artistes performeurs qui souhaitent s’exprimer de manière trop libre dans l’espace public " - Fin de citation

À Bruxelles, c’est plutôt cocasse ou relève plus prosaïquement d’une bonne blague belge si ce n’est d’un nov-surréalisme, l’artiste a en somme été censurée lors d’une exposition qui met en avant l’art de la provocation

Je partage cette analyse d’autant que l’argument le plus généralement avancé par les pudibond-es est celui de la protection de la jeunesse pour condamner une démarche qui contrairement aux apparences ne reflète pas le sexe, mais consiste à rendre visible ce qui n’est pas visible sur le tableau d’origine

Quoi qu’il en soit à Paris face aux toiles exposées d’Édouard Manet ainsi qu’à Bruxelles devant une œuvre d’Andres Serrano nul ne se préoccupe [ fort heureusement ] de l’impact sur les enfants - mais dès qu’il s’agit d’une femme dénudée de chair et d’os, par je ne sais quel coup de baguette magique ce n’est plus de l’origine du monde dont-il s’agit mais de la fin du monde - Crab – 23 Août 2016

I

Suites :

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Censure

ou autres :

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/censure